Podolski: « Je suis de retour! »

Par défaut

Lukas Podolski se sent proche de son meilleur niveau et se dit paré à aider Arsenal à se battre pour soulever un trophée cette saison.

L’international Allemand a été écarté des terrains durant 4 mois en raison d’une blessure à la cuisse subie en Août contre Fenerbache mais a depuis marqué 4 buts, dont un doublé vendredi soir contre Coventry City.

Podolski a rongé son frein durant sa convalescence et explique qu’il fut très important de s’entrainer dur afin de retrouver la forme.

« C’était long pour moi car je n’avais jamais subi une blessure aussi longue. » dit il sur Arsenal Player. « Ce n’était pas simple, il fallait travailler dur et au final je suis de retour. Je ne sais pas si je suis à 100% mais je pense avoir bien joué dernièrement et nous verrons bien la semaine prochaine. Vous êtes forcement toujours heureux lorsque vous jouez et que vous parvenez à marquer. C’était bien pour moi, pour l’équipe et surtout très important au final de se savoir qualifiés pour le prochain tour. En seconde période, Coventry s’est bien battu et ils ont eu des occasions et ce n’est jamais simple face à des équipes de divisions inférieures. Il était crucial de faire le boulot, nous sommes au prochain tour et le tirage a lieu dimanche donc nous verrons bien contre qui nous allons tomber. »

#Max (via arsenal.com)

Cazorla : « Les numéros 10 se complètent. »

Par défaut

Santi Cazorla estime que les différences subtiles entre les milieux offensifs du Club est un atout majeur cette saison. 

L’équipe d’Arsène Wenger a un grand nombre de joueurs qui, avec l’Espagnol, jouissent du rôle de n ° 10 derrière l’attaquant central.
Bien qu’un seul d’entre eux puisse jouer à ce poste à chaque match, Cazorla insiste que la nature fluide de l’attaque de l’équipe en fait une expérience agréable.

« En fin de compte, c’est facile de jouer avec des gars comme Wilshere, Rosicky, Mesut et tous les joueurs qui jouent dans l’axe« , déclare-t-il au Arsenal Player.

« De plus, je pense que notre style de jeu est idéal pour moi, Rosicky et Mesut car nous sommes des joueurs qui aimons passer dans des espaces restreints. De là, les résultats s’enchainent aussi naturellement que nous nous amusons. »

“Nous sommes tous différents par contre. Par exemple, Jack est un joueur très fort physiquement qui attrape l’équipe adverse par la peau du cou, ce qui est impressionnant pour un joueur de son âge. Puis vous avez Rosicky, qui est un joueur plus direct qui aime changer le rythme du match. Il aime les déplacements rapides et traverser la défense grâce des courses vers l’avant. »

“D’un autre coté, vous avez Mesut et moi, nous sommes assez similaires dans certains compartiments du jeu mais il a une philosophie différente. Il aime avoir la liberté d’être le milieu offensif central principal, qui reste derrière le buteur, alors que j’aime la liberté de pouvoir jouer plus large pour mieux rentrer à l’intérieur. »

“Chaque joueur est différent et le fait que nous nous complétions bien est une bonne chose. Nous n’avons pas de difficultés à jouer les uns avec les autres. »

Cazorla a marqué deux buts lors de la victoire d’Arsenal face à Fulham samedi dernier, qui permet à l’équipe de rester première du championnat et il sent qu’il est en train de retrouver son meilleur niveau.

« Je me sens bien en ce moment, » dit-il. « Depuis quelques matchs, je me sens mieux physiquement et ma confiance augmente. J’espère que ça continuera comme ça jusque la fin de la saison. »

« J’ai passé une période plus difficile à cause de mon problème à la cheville et j’ai dû manquer quelques matchs mais j’espère que c’est du passé et que je vais revenir à mon meilleur niveau pour aider l’équipe à être victorieuse. »

#Alex (via Arsenal.com)

Une victoire sans forcer

Par défaut

tumblr_mzm3rzbFyS1s87ddmo1_1280

 En cet après-midi de janvier, Arsenal recevait à l’Emirates Stadium une équipe de Fulham mal en point en championnat. L’objectif des Gunners était clair à l’occasion de ce derby de Londres : prendre les 3 points afin de ne pas laisser Manchester City qui recevait Cardiff City. Si la victoire de lundi face à Aston Villa n’a pas été obtenue avec la manière, les joueurs d’Arsenal enchainent les victoires dans ce mois de janvier plus abordable du point de vue du calendrier par rapport aux mois de février et mars qui se profilent. Pour Fulham, l’objectif est tout autre. Les Cottagers luttent pour ne pas descendre cette saison et la raclée reçue le weekend dernier face à Sunderland (1-4) obligeait les hommes de René Meulensteen à réagir.

 Boring…

 C’est donc dans ce contexte que Lee Probert donna le coup d’envoi de ce match. Dès l’entame du match, Arsenal pris la possession du ballon et asphyxia littéralement la défense de Fulham parfaitement garée devant le but de Stekelenburg. Les quinze premières minutes furent clairement à l’avantage des Gunners. Il fallu attendre 10 minutes pour voir enfin les Cottagers franchir la ligne médiane balle au pied. A la 4ème minute, sur une très belle passe de Jack Wilshere, Mesut Ozil aurait pu ouvrir le score mis sa frappe du droit fut dégagée par Hangeland devant sa ligne. Petit à petit, ils reprirent confiance et Arsenal baissa de rythme et multiplia les fautes technique. Les joueurs prirent donc l’initiative du jeu et se montrèrent plus dangereux à l’image de la superbe frappe de Sidwell à la 26ème minute, obligeant Szczesny à sortir une belle parade. Juste avant la mi-temps, Cazorla obtint un coup-franc très bien placé à l’entrée de la surface de réparation. Le lutin espagnol s’en chargea lui même et obligea Stekelenburg à nous gratifier d’une superbe double parade devant Sagna et Giroud, malheureusement hors jeu.

 Un Cazorla flamboyant

 De retour des vestiaires, Arsenal repartit du bon pieds, pressant haut Fulham et montrant clairement une envie de marquer. La 54ème minute fut la première alerte pour les Cottagers. Gnabry dribbla deux défenseurs de Fulham pour décocher une belle frappe du gauche qui obligea le gardien de Fulham à se détendre. Deux minutes plus tard, un miracle se passa dans la surface de Fulham. Après un caffouillage énorme de la part des joueurs d’Arsenal puisque Sagna buta sur Stekelenburg, puis Koscielny et enfin Gnabry fut contré par un joueur de Fulham. Le répit fut de courte durée pour cette défense déjà bien malmenée puisqu’à la 57ème minute, Cazorla, énorme depuis le coup d’envoi du match, libéra les Gunners à la suite d’une action avec Wilshere qui le servit parfaitement au point de pénalty. La pression d’Arsenal devint insupportable pour la défense de Fulham et cette dernière céda à nouveau à la 62ème minute. Sur un centre de Monreal, Cazorla trompa Stekelenburg une seconde fois et offrant un break mérité à Arsenal. A partir de là, Arsenal géra son match tranquillement. A l’entrée du dernier quart d’heure, Podolski aurait pu ajouté un troisième but mais sa frappe surpuissante heurta le poteau droit du gardien néerlandais. Dans le temps additionnel, Darren Bent aurait pu réduire la marque mais l’attaquant anglais manqua le cadre et se blessa sur l’action.

 Une victoire, c’est l’essentiel

 Si cette victoire n’est pas la plus flamboyante, si Arsenal ne pratique plus un jeu aussi léché qu’en début de saison, le jeu des Gunners reste efficace et permet à l’équipe d’engranger les points et de rester en course pour le titre en Premier League. En effet, face à la machine qu’est Manchester City, chaque point engrangé est important et comptera lors du sprint final. Cela est d’autant plus important pour Arsenal d’enchainer les victoires que les semaines qui viennent risquent d’être intense avec un enchainement Liverpool, Manchester United, le 5ème tour de la FA Cup et le Bayern entre le 8 et le 19 février puis une second enchainement Bayern, Tottenham, Chelsea, Manchester City, Everton entre le 11 mars et le 5 avril.

tumblr_mzm0qbLEHV1rsd7g7o1_1280

Fiche du match

Arsenal – Fulham (Affluence: 60 000 personnes)
22 ème journée de la Barclay Premier League
Buts: Cazorla (57ème et 62 ème)
Arsenal XI: Szcesny, Mertesacker, Sagna, Monreal, Koscielny, Ozil (Oxlade-Chamberlain, 85ème), Flamini, Cazorla, Wilshere, Giroud et Gnabry (Podolski, 71ème)
Remplaçants non-utilisés: Jenkinson, Gibbs, Fabianski, Chu-Young et Rosicky

Fulham XI: Stekenlenburg, Hangeland, Riether, Burn, Dejagah (Bent, 68ème) Sidwell, Parker, Richardson, Kacaniklic (Kasami, 86ème)
Remplaçants non-utilisés: Hughes, Duff, Stockdale, Karagounis et Riise.

Chiffre du match

Possession: Arsenal 59% – 41% Fulham
Tirs (cadrés): Arsenal 22 (8) – Fulham 8 (2)
Arrêts: Arsenal 7 – 4 Fulham
Corners: Arsenal 4 – 4 Fulham
Fautes: Arsenal 5 – 7 Fulham
Hors-jeu: Arsenal 1 – 1 Fulham
Tacles: Arsenal 17 – 16 Fulham
% de passes réussies: Arsenal 91% – 84% Fulham
% de duels aériens remportés: Arsenal 62 % -38%
tumblr_mzlzgdHTJ51s87ddmo1_1280

  Notes des joueurs

 Szczesny (8) : Absolument impeccable. Le gardien polonais prouve cette saison à tout ses détracteurs les raisons pour lesquelles Wenger lui fait confiance. Sortie dans les pieds, Arret sur sa ligne, sortie dans les airs, il a tout bien fait.

 Sagna (6) : Fidèle à lui même, le Français a fait un match solide. Appliqué sur ses centres, plus de présence dans la surface aurait permis de les reprendre.

 Mertesacker (7) : Très bon et très rassurant. Le géant allemand n’a pas été mis en difficulté ni par Berbatov, ni par Dempsey durant le match.

 Koscielny (8) : Un match parfait du défenseur français. Il a terminé le match avec 97% de passes réussies (28/30), 100% de tacles réussis (4/4),  100% de duels remportés et 100% de dégagements réussis (11/11). Vraiment impressionnant.

 Monreal (6) : Très important offensivement par ses appels qui offrent une solution dans la largeur mais son placement défensif est trop approximatif.

 Flamini (6,5) : Très précieux à la récupération, le Français est un guerrier et un leader sur le terrain. Il a parfaitement couvert les montées de Wilshere et sécurisé la défense. Un atout dans ce genre de match.

 Wilshere (6,5) : Un Jack Wilshere dans cette forme est quasi indispensable à Arsenal. Mais le jeune anglais a peut être eu trop tendance à chercher les combinaison trop compliquée dans la défense regroupée de Fulham.

 Cazorla (8) : L’homme du match tout simplement. Il a survolé la rencontre grace à sa technique. Il a délivré Arsenal par son doublé. Santi Cazorla prouve qu’il est revenu au top de sa forme.

 Gnabry (6) : Il a beaucoup tenté, notamment au niveau des frappes mais sans grand succès. Il a cependant ce gros défaut de repiquer dans l’axe alors qu’il y avait embouteillage.

 Giroud (5,5) : Important dans la conservation du ballon, il n’a cependant pas eu de véritable occasion à se mettre sous la dent.

#Yann

Wenger:  » C’est parfois une question de patience. »

Par défaut

Arsène Wenger s’est rendu en conférence de presse après la victoire des siens 2-0 face à Fulham.

Sur la prestation:

Nous avons eu la possession durant les 90 minutes mais nous avions du mal à varier notre jeu de passe en première période. En seconde, nous avons passé la vitesse supérieure et nous avons inscrits les deux buts. Santi s’est offert un joli doublé et à partir de là, nous avons fait ce qu’il fallait pour conserver l’avantage. Nous avons eu plusieurs autres occasions mais de manière générale, lorsque vous affrontez des équipes qui luttent pour ne pas descendre, c’est très compliqué. Parfois, c’est une question de patience.

Sur le match de Cazorla:

Il était absent pour une longue période en début de saison et a connu quelques soucis physiques. Il a par la suite eu un problème à la cheville et c’est seulement récemment, qu’à partir de la mi-décembre, qu’il a retrouvé son niveau.

Sur sa force de pénétration:

Lorsque vous évoluez dans la moitié de terrain de votre adversaire, il fait partie des joueurs capables de créer quelque chose de spécial, que ce soit dans sa finition ou sa science de la passe. Il a les deux pieds, ce qui le rend très dangereux.

Sur son entente avec Wilshere:

Wilshere revient également à son meilleur niveau désormais, il fut à l’origine de plusieurs mouvements et de coups d’accélération afin de booster notre jeu.

Sur les rumeurs d’un transfert de Vucinic:

Nous travaillons sur plusieurs cibles potentielles mais nous ne sommes pas spécialement en course pour le transfert de Vucinic.

Sur les rumeurs d’un rendez-vous avec son agent:

Certaines personnes ont des capacités visuelles que je n’ai pas!

Sur le mercato:

Nous ne sommes sur rien de concret pour l’instant. J’aimerai annoncer quelque chose qui vous emballerait et moi avec mais je ne suis pas en mesure de le faire.

Sur Podolski:

Chaque joueur du banc est frustré. Mais Lukas possède un état d’esprit fantastique et il l’a démontré lorsqu’il est rentré. Il jouera. Il a été blessé durant 4 mois et demi et cela prend du temps mais il semblait affuté. Lorsqu’il fait son apparition, il nous apporte quelque chose de spécial. D’abord, il prend bien l’aile et son pied gauche est redoutable. Il est désormais prêt physiquement.

S’il peut jouer devant:

Il peut oui. Face au but, s’il a une chance, il la met au fond. Il ne balance pas la balle dans les tribunes.

Sur la situation de l’équipe:

Nous avons disputé 22 matchs et nous avons 51 points. Si vous comparez cela à n’importe quelle autre saison, vous verrez que c’est l’une des meilleures, si ce n’est la meilleure. Donc il faut continuer. Nous avons une belle solidarité dans le groupe avec un peu de rotation et parfois, de grands joueurs sont sur le banc. Vous voulez que j’achète davantage de joueurs mais si c’est pour les mettre sur le banc, vous allez me poser des questions!

Sur la façon de jouer de l’équipe:

Je suis satisfait des performances de l’équipe car nous sommes remarquablement réguliers. N’oublions pas que nous avons eu un début difficile et que nous avons montré tous les ingrédients techniques et mentaux pour nous sortir de ce qui s’est passé en début de saison. Ce n’était pas simple, surtout avec deux matchs de Ligue des Champions en plus.

#Max (via arsenal.com)

Wenger:  » C’est une victoire cruciale. »

Par défaut

 

Arsène Wenger s’est adressé aux médias après la victoire d’Arsenal 2-1 à Villa Park contre Aston Villa.

Sur cette victoire importante:

Ce fut une victoire cruciale pour nous ce soir, avec deux périodes différentes. Lors de la première, nous avons su développer notre jeu de passes rapides et avons su contrôler les débats. La seconde mi-temps était davantage une question de combativité, je pense que cela était lié au fait que Villa jouait avec 3 hommes au milieu et pratiquait un jeu plus direct. Peut-être étions-nous trop occupés à conserver le 2-0. Il s’agissait de se sortir les tripes et nos défenseurs nous ont maintenus dans le match.

Sur cette fin de rencontre stressante:

Stressante en effet, mais j’ai surtout envie de dire que Villa s’est battu jusqu’à la fin et était déterminé sur chaque ballon. Il faut leur donner du crédit pour cela. C’est pour cette raison que la fin de match fut difficile pour nous.

Si les joueurs ont fait preuve de suffisance:

Je ne sais pas, était-ce un excès de confiance ou de prudence? Je pense qu’il s’agissait surtout de prudence. Peut-être pensions-nous contrôler le match jusqu’à la fin mais nous avons perdu notre envie de marquer davantage de buts et notre esprit incisif.

Concernant Rosicky et Monreal:

Le nez de Rosicky était mal en point, je ne sais pas s’il est cassé ou non mais ce n’était pas beau.

Si le coup de coude l’a révolté:

Franchement, je n’ai pas vu le geste, il faut que je revois l’action. Tomas m’a dit qu’il a pris le coude dans le visage mais lui-même ne sait pas si c’était volontaire. Je pense que concernant Monreal, c’était accidentel mais nous devons vérifier ses métatarses demain matin car il a pris un coup sur le dessus du pied.

Si Monreal risque la fracture:

Je ne sais pas.

Concernant Jack Wilshere:

Il a retrouvé ses variations de rythme, son jeu et sa force de pénétration car il n’est pas uniquement un passeur mais également un joueur incisif balle au pied. Ses forces en tant que joueur nécessitent d’être au top physiquement.

Au sujet de son but et de sa passe décisive:

On le constate lors des entrainements et lorsque vous connaissez bien vos joueurs. Je savais qu’il revenait à son meilleur niveau.

Sur la victoire après celles de Chelsea et Man City:

Nous devions offrir une réponse significative car tout le monde nous observe et espère que nous perdions des points car ils ont pris les leur durant le week end. Donc le seul moyen de gérer cela c’est de gagner, surtout qu’en jouant derniers, vous avez une pression supplémentaire. On savait qu’on ne devait pas lâcher des points et que la seule réponse possible était la victoire.

 

S’il apprécie ce genre de victoires:

Oui, j’aime le fait que nous sommes mentalement prêts à nous battre.

Sur le comparatif entre la position actuelle et celle de la saison passée:

Cela nous prouve qu’il faut savoir rester prudent car tout peut changer rapidement dans le football.

S’il sait ce que signifie la célébration de Wilshere:

Non, je ne parle pas ce langage.

Sur Ryo:

Il n’est pas blessé mais n’était pas dans le groupe. Alex Oxlade-Chamberlain était de retour et j’avais décidé de le réintégrer au groupe c’est pour cela que Ryo n’était pas convoqué.

#Max (via arsenal.com)

Wenger: « Nous nous sommes constamment montrés dangereux. »

Par défaut

Arsène Wenger s’est adressé aux médias après la victoire 2-0 d’Arsenal face à Tottenham.

Sur la performance:

Le match s’est déroulé sur un bon rythme et je pense que nous avons plutôt bien contrôlé les débats que ce soit défensivement ou offensivement. Nous nous sommes efforcés de garder une bonne discipline et de rester en place défensivement. A chaque fois que nous utilisions notre jeu basé sur le mouvement, la vitesse et la précision de nos passes, nous nous sommes montrés dangereux.

Sur Serge Gnabry:

Il a eu fait de bons matchs déjà, mais à l’extérieur. Il a bien joué a Swansea, Crystal Palace et aujourd’hui également. Il a su prouver ses qualités. Il a fait un très bon match aujourd’hui.

Sur la maturité qu’il su démontrer:

C’est un tout jeune garçon, né en 1995. Il possède de la qualité, il est brillant et possède une très bonne lecture de jeu.

Sur la comparaison possible entre Serge et les autres jeunes:

Je fonde beaucoup d’espoirs en Serge c’est pourquoi je l’avais intégré en début de saison dernière mais n’en faisons pas une superstar en un match. Le très haut niveau requiert de la régularité mais je pense que les ingrédients sont la. Il doit prouver qu’il peut offrir ce genre de performance à chaque fois.

Sur Theo Walcott:

Les médecins m’ont dit que des pièces de monnaie pleuvaient au dessus de sa tête et qu’ils ont du le protéger, c’est sans doute pour ça qu’il a fait ce geste. En effet, d’après ce qu’on m’a dit, les pièces ont été jetées avant qu’il fasse son geste. Ce qu’il a fait n’a rien d’offensant. Vous faites attention au moindre incident, ce que je peux comprendre, mais ce geste n’a offensé personne.

S’il risque d’être embêté par la FA:

Je ne pense pas.

S’il regrette ce geste:

J’ai vu les images après le match et il n’était pas du tout agressif, il souriait!

Si Monreal s’est fait marché dessus:

L’arbitre n’a rien vu, moi non plus mais après l’incident Monreal a montré au juge de ligne qu’il s’était fait marcher sur le bras. Je ne sais pas.

Sur l’incident entre Dembele et Wilshere:

J’ai vu mais je ne veux pas monter cela en épingle.

Sur la blessure de Walcott:

Theo a un souci au genou. Je ne sais pas si c’est un problème de ligament ou juste un coup mais il a recu deux coups sur le genou.

Sur le fait d’être un peu léger offensivement:

Nous sommes justes car Theo n’est pas très grand! Nous avons toujours Podolski et Özil sur le banc. Giroud est malade, pas blessé, donc il devrait être disponible pour le prochain match. Evidemment, si nous perdons Theo pour une longue période, ce sera un problème.

Sur Nicklas Bendtner:

Il sera absent un mois, on s’attendait à plus mais nous avons eu de bonnes nouvelles.

Concernant les transferts:

J’attends de voir maintenant qui va venir frapper à la porte…Honnêtement, pouvons-nous trouver mieux que les joueurs déjà au Club?

Si la FA suspend Walcott:

Ma réponse sera simple, ils ont vu les images. S’ils jugent cela offensant, que puis-je faire? Je préfère qu’il ne soit ni suspendu ni blessé.

Sur Ryo:

Il était blessé à la cuisse mais rien de grave. Il a besoin de jouer en seconde partie de saison, si j’ai une bonne opportunité pour lui, je la considérerai.

Sur le positionnement de Walcott:

J’ai aimé ce que j’ai vu aujourd’hui car il a déjà évolue dans cette position. Ce soir, il a ajouté de l’envie et de l’investissement, davantage de poids dans son jeu et davantage d’esprit combattif. Avec ce cocktail, il semble s’améliorer à ce poste et avec la qualité des joueurs derrière lui, il peut se montrer dangereux dans ce rôle.

Sur Thomas Vermaelen:

Il a reçu un coup sur son genou.

#Max (via arsenal.com)

Election du joueur du mois de décembre.

Par défaut

Sagna (moyenne: 6,8): absent face à Hull, Naples et Everton, le Français a vécu un retour difficile à Manchester où les Citizens ont passé six buts aux Gunners. Mais Sagna a fini le mois de bien bel manière, avec de belles performances notamment  face à Newcastle, match durant lequel ce dernier aura su se distinguer par de belles relances audacieuses mais réussies. Le retour de Walcott semble lui faire du bien. En espérant que le latéral prolonge son contrat, sans quoi il pourrait quitter le club libre cet été.

Walcott (6,7): Quatre buts, deux passes décisives, Theo Walcott est de retour! On aurait pu s’inquiéter pour lui vu la concurrence présente sur le trio offensif derrière Giroud, mais l’Anglais, revenu de blessure il y a peu, a très bien sorti son épingle du jeu. Sa qualité de centre apporte de la diversité aux attaques provenant des ailes, et il confirme qu’il est devenu un bon tireur de coups de pied arrêtés. Seul bémol à son excellent come-back: un manque d’appels dans le dos de la défense.

Koscielny (6,8): malgré sa blessure lors de la déroute à Manchester, le défenseur français est revenu en très belle forme, confirmant son bon début de mois de décembre. Impeccable face à Newcastle, rien ne semble arrêter Koscielny. Dur sur l’homme, doté d’un bon placement et d’une rapidité nécessaire pour couvrir les montées des latéraux, Lolo confirme de mois en mois son statut de patron.

Cazorla (7): On avait du mal à retrouver le Santi Cazorla de l’an dernier, mais il semblerait que ce dernier ait refait surface il y a peu. A l’image de l’équipe, ce dernier fut en difficulté au début de mois mais il a montré de très bonnes choses face à Newcastle mais aussi et surtout face à West Ham, match pour lequel l’Espagnol délivra une assist. Le petit lutin semble d’ailleurs bien parti pour confirmer son retour après sa prestation face à Cardiff.