Arsène Wenger: « Cette victoire est méritée. »

Par défaut

 

Arsène Wenger s’est adressé aux médias après la victoire d’Arsenal 1-0 à West Bromwich Albion.

Sur la prestation:

Sur la fin, notre solidarité nous a permis de bien terminer la rencontre lorsque nous n’avions plus les jambes. Peut-être sommes nous un peu chanceux sur la barre mais globalement c’est une victoire méritée.

Sur la construction du but:

La classe naturelle de Cazorla est à la base de ce but. Il a eu plusieurs opportunités en première période. Il a un peu de mal dans sa finition en ce moment mais pour délivrer des bons ballons, il fait toujours partie des meilleurs.

Si Berahino était hors-jeu ou non:

Je pense que depuis le banc, c’est impossible à dire. Peut-être que Koscielny couvrait la vue que j’avais sur l’instant.

Sur la banderole dans les tribunes:

Je ne parlerai pas de ça. Dois-je à nouveau le répéter? Je ne répondrais pas à cette question.

Sur le retour de deux joueurs clés:

Nous n’avons pas encaissé de but contre Dortmund et à nouveau aujourd’hui. Nous avons eu 3 bons matchs cette semaine, contre Manchester United, contre Dortmund et aujourd’hui. Malheureusement, contre Manchester, nous n’avons pas gagné mais notre performance fut bonne. Peut-être qu’aujourd’hui, notre base défensive était moins stable mais je pense que contre Dortmund, nous avons fait un gros match défensivement.

Sur ce onze offensif:

Nous jouons toujours un football offensif.

Sur la titularisation de Welbeck au milieu:

C’est un attaquant. Il peut jouer à gauche, à droite et au centre. Pour moi, cela n’a pas d’importance. Nous avons effectué bon nombre de centres aujourd’hui et vous vous offrez toujours des situations de buts si vous jouez sur les ailes.

Si Arsenal a su faire preuve de caractère:

Il faut laisser les gens parler. Nous vivons dans une société ou tout le monde a son opinion mais il faut savoir agir et arrêter de parler. Et c’est sur le terrain que nous agissons.

Sur les blessures:

Gibbs a un problème à la cheville et Monreal au genou. Tout comme Oxlade-Chamberlain.

S’il pense être le futur d’Arsenal:

Vous semblez aimer insister… Tout à chacun à une responsabilité pour préparer le futur.

Si les blessures actuelles sont sérieuses:

Je ne sais pas. Il faut voir comment ils vont se remettre. Oxlade, Monreal et Gibbs ont pris des coups mais je ne sais pas quelles sont les vrais dégâts.

#Max (via arsenal.com)

Publicités

Arsenal se relance !

Par défaut

Alors qu’Arsenal vivait une série négative, avec un match nul face à Anderlecht en Champions League et deux défaites en Premier League, les hommes d’Arsène Wenger étaient dans l’obligation de réagir cette semaine. Déjà distancé en championnat, les Gunners avaient la possibilité de se qualifier pour les huitièmes de finale de LDC et de prendre virtuellement la 4e place de BPL en match d’ouverture de la 13e journée. C’est chose faite.

L’équipe, à défaut de faire taire les critiques, a rassuré ses supporters. Les Canonniers sont parvenus à endiguer cette mauvaise série et à repartir de l’avant, quatre jours avant de jouer Southampton à l’Emirates.

Les Gunners avaient fait le plein de confiance avec un excellent niveau de jeu affiché face à Dortmund ce mercredi. Ils abordaient le match avec plus de certitudes offensives et deux retours de blessure à des postes cruciaux (Koscielny et Giroud).

Un match maitrisé

Le match d’aujourd’hui a été contrôlé sereinement par les Gunners, et hormis une frappe sur la barre de Berahino à la 81e minute, les Baggies n’ont jamais inquiété Damian Martinez, auteur d’une première titularisation tranquille en Premier League. Nous avons vu une équipe d’Arsenal bien en place tactiquement, qui a joué plus bas qu’à son habitude afin d’exploiter au mieux la vitesse de ses attaquants dans un nouveau schéma de jeu.

West-Brom-v-Arsenal (4)

En effet, Arsène Wenger a fait le choix d’aligner un trio d’attaquants pour le retour du français. Giroud en point de fixation devait focaliser l’attention des deux centraux et permettre ainsi à Sanchez et Welbeck de profiter de la profondeur dans le dos de la défense.

Arsenal a commencé le match prudemment, jouant bas et travaillant loin du but, sans être véritablement tranchant. L’équipe a pu dérouler son jeu en première mi-temps sans que les joueurs d’Alan Irvine ne parviennent à mettre de l’intensité et de la folie à ce match.

Cependant l’animation offensive d’Arsenal n’a pas été à la hauteur des deux derniers matchs. Nos Gunners semblaient émoussés, prenant moins d’initiatives offensives à l’image d’un Chambers plus en dedans.

Lors des deux matchs précèdent (Man U et BVB), ce sont les latéraux, en jouant très haut, qui ont perturbé les défenses adverses, par des dédoublements incessants, créant des brèches et alimentant les attaquants de nombreux centres. La présence dans la surface avait fait défaut aux Gunners lors de ces rencontres. Cet après-midi, alors que les joueurs offensifs gravitaient dans l’axe, Giroud en fixation avec Welbz et Sanchez évoluant autour, les latéraux n’en ont pas profité pour prendre les espaces. Etait-ce voulu tactiquement ou impossible physiquement ?

Welbeck, enfin ! 

L’international anglais fait un bon début de saison mais pêche dans la finition en Premier League. Il met aujourd’hui son troisième but en championnat, lui qui n’avait plus marqué depuis la 8e journée.

Il a fallut attendre la 55e minute pour que Gibbs effectue un très bon centre que Santi n’a pu reprendre. Puis à la 61e minute, ce dernier déborde à son tour et adresse un amour de ballon que Welbeck reprend de la tête et fusille à bout portant un Foster peu inspiré.

2397267000000578-2854068-image-54_1417272881493

Alors que la qualité de jeu revient en même temps que la confiance pour les hommes d’Arsène Wenger, on attend toujours qu’individuellement Aaron Ramsey retrouve son niveau de la saison passée. Il a encore été très généreux aujourd’hui mais a cependant multiplié les mauvais choix. De plus, la réussite face au but semble toujours le fuir et avec toutes les blessures au milieu de terrain, on a besoin qu’il redevienne l’homme fort du milieu londonien.

En bref, nous avons assisté à un match maitrisé, sans folie mais en assurant l’essentiel, les trois points et un deuxième clean-sheet dans la semaine. Souhaitons aux Gunners de bien récupérer d’ici mercredi pour affronter les Saints redoutables depuis le début de saison.

Notes 

Martinez (6) : Première titularisation pour le portier argentin, et première clean-sheet. Match assez tranquille pour lui dans lequel il a pu gérer les situations. Sauvé par sa barre en fin de match

Gibbs (6,5) : Rentré à la place de Monreal en début de match, il a fait ce qu’il sait faire. Vif en défense, disponible dans les phases offensives. Match propre.

Koscielny (6) : Un match propre pour son retour, mais il n’a pas eu beaucoup de travail. Une erreur de placement qui aurait pu coûter cher si l’arbitre n’avait pas sifflé hors-jeu à tort.

Mertesacker (6,5) : On le sent plus serein avec le retour de son acolyte de défense centrale. Il a constamment pris le devant sur son vis-à-vis du jour, notamment dans le domaine aérien.

Chambers (6,5) : Encore un bon match pour Chambers qui prouve de match en match qu’il est une alternative intéressante derrière. Un duel aérien perdu aurait tout de même pu coûter la victoire.

Flamini (6,5) : C’est ce genre de match que Flamini est précieux pour l’équipe. Il encourage et aide constamment ses coéquipiers. Son expérience a fait du bien aujourd’hui.

Ramsey (6) : Beaucoup d’activité aujourd’hui encore, mais trop de déchet dans son jeu. Quand on voit sa saison dernière, on ne peut qu’attendre plus d’un tel joueur.

Cazorla (8) : Le meilleur sur le champ aujourd’hui. Dans un rôle axial, il s’est souvent retrouvé en position de frappe ou de passe. Son exploit individuel a permis à Welbeck de marquer aujourd’hui. Santi revient bien.

Sanchez (6) : Moins en jambe que d’habitude, le chilien a beaucoup couru mais a été moins tranchant que d’ordinaire. L’enchainement de matchs n’y est pas pour rien.

Giroud (6,5) : Un retour en pointe qui a permis à l’équipe de diversifier ses actions. Son précieux jeu en pivot est un atout indéniable sur les longs ballons.

Welbeck (7) : Buteur aujourd’hui, il a été important dans un rôle de premier défenseur. Un magnifique but de la tête qui a donné la victoire. Il aurait pu être encore plus efficace.

#Florian & #Dim

Avant-Match WBA – Arsenal, 13ème journée de BPL.

Par défaut

Confirmer pour se relancer.

Avec 17 points seulement en 12 journées et une 8ème place en championnat, difficile pour les supporters d’entrevoir une lueur d’espoir quant à la course au titre. Surtout lorsqu’on regarde l’écart monstrueux de 15 points avec Chelsea..

Mais les deux derniers matchs à l’Emirates ont montré qu’Arsenal avait retrouvé certaines velléités offensives perdues depuis le début de la saison. Et même si le match contre United s’est très mal terminé pour les Gunners, le match contre Dotmund, lui, a confirmé les belles intentions tant au niveau du jeu pratiqué que dans l’attitude. En effet, le début de match face aux mancuniens a montré que les Gunners pouvaient être au-dessus de n’importe quelle équipe quand elle le décidait. Même constat face à une équipe du Borussia complètement amorphe face à l’envie des joueurs de Wenger. Alors oui, Manchester United n’est plus la même équipe depuis 2 ans, oui le BVB est 17ème de Bundesliga. Mais il n’empêche que ces deux équipes restent des gros d’Europe difficiles à jouer et qu’Arsenal n’a pas fait de la figuration. De plus, avec un peu plus de réalisme et un peu, un tout petit peu moins de malchance, le score du match face à United aurait été bien différent.

Cette envie de jouer doit continuer à pousser les Gunners à jouer leur jeu si agréable à regarder et si explosif offensivement. Arsenal est capable de renverser n’importe quelle équipe, il lui manque juste un mental à tout épreuve et LE joueur capable de tenir l’équipe dans les moments difficiles. Et ce joueur, c’est Alexis Sanchez. Sans lui, les Gunners ne seraient pas à la 8ème place en ce moment mais plutôt dans la 2ème partie de tableau de BPL. 17 points en 12 journées, c’est très peu pour un club du standing d’Arsenal. Mais lorsqu’on regarde le jeu pratiqué depuis le début de la saison, ces 17 points ne sont finalement pas si mal compte tenu du fait que les performances de l’équipe ne peuvent que s’améliorer au fil des matchs. Et avec cette victoire propre et nette face à Dortmund, Arsenal tient son match référence.

Le retour d’Olivier Giroud va lui aussi faire le plus grand bien à l’équipe. Déjà buteur face à United d’une superbe demi-volée dans la lucarne, son association avec Sanchez pourrait être prolifique quand on connaît la science du placement de l’attaquant français. De plus, son jeu en pivot et la qualité de ses remises vont permettre à Alexis d’avoir un point d’appui solide au milieu des défenses adverses. Quant à l’association Welbeck – Giroud, tout reste à voir. Les deux joueurs pourraient s’entendre vu la vitesse et les appels de Welbeck mais reste à savoir si Wenger les alignera ensemble dans une compo à deux attaquants de pointe.

Avec la perte de Jacky Boy pour environ 4 mois après ce tacle assassin de McNair contre United, celle d’Arteta ainsi que celle de Sanogo face à Dortmund, les Gunners connaissent une nouvelle vague malchanceuse de blessures. Mais bon, on a l’habitude ces dernières années. A noter aussi le retour mercredi de Koko sur le banc, on pourrait donc imaginer un retour rapide en tant que titulaire à la place de Monréal, et pas Mertesacker, dommage.

Il faut donc que les Gunners gagnent ce match face à WBA avec la manière pour engendrer un peu de confiance et continuer sur la lancée du match face au BVB. Et pourquoi pas, espérer une remontée fantastique des Gunners au classement.

#Albin

Wenger sur la victoire, les blessures et le reste de la compétition.

Par défaut

B3Z0LhZCMAA6qu9

Arsène Wenger s’est présenté devant les médias après la victoire 2-0 d’Arsenal contre le Borussia Dortmund.

Sur le départ parfait de son équipe :

« Nous sommes bien rentré dans le match. Au final, ca aura été un match très intense entre deux très bonnes équipes durant lequel il fallait se battre sur chaque ballon en restant concentré. La combinaison de notre jeu de passes habituel et de notre faculté à remonter la balle de la défense à l’attaque nous a facilité le match. Nous étions très concentré pour bien défendre en équipe de la premiere à la dernière minute. Nous étions dangereux en permanence et très bon en défense. »

Sur la victoire après deux défaites :

« Nous avions plus de pression que d’habitude en effet. Samedi dernier, nous avons bien joué mais c’est peut être notre générosité et notre volonté de toujours aller vers l’avant qui nous a joué des tours. Ce soir nous étions plus concentré en défense, surtout après avoir marqué le premier but. »

Sur la nécessité de se concentrer sur la défense :

« Nous en avons parlé. La différence dans les gros matchs se fait lors de l’ouverture du score. Quand vous vous retrouvez mené 1-0 vous faites tout pour égaliser. Quand vous contrôlez le match comme Samedi c’est encore plus frustrant. Nous sommes entrés 60 fois dans la surface adverse contre 17 fois pour Manchester United. Nous étions constamment en train de jouer vers l’avant. C’est toujours risqué car vous pouvez très vite vous faire punir en contre attaque.
Aujourd’hui la situation était différente. »

Sur une 11ème qualification de suite pour les matchs à élimination directe :

« Si vous travaillez un jour dans le monde du football vous vous rendrez compte que ce n’est pas évident de rester constant, d’avoir une certaine continuité. J’en suis très fier, tout comme le club qui mérite beaucoup de felicitations. Evidemment ce n’est pas encore suffisant, nous voulons aller plus loin. »

Sur ceux qui pensent que cette constance est normale :

« Je ne sais pas. Je n’essaie plus de comprendre ce que les gens pensent. Ce qui est important c’est que l’on soit tous uni les uns les autres. Comme je vous l’ai dit hier, cette équipe à une mentalité extraordinaire et nous avons montré pendant ce match qu’après la déception de Samedi, nous sommes capables de rester unis. Unis dans le match, dans la détermination, dans l’effort. Après, les gens ont leur opinion, nous devons l’accepter. L’essentiel c’est ce que nous accomplissons à l’intérieur du club. »

Sur les nouvelles blessures :

« Cette situation est un problème car nous avons joué beaucoup de matchs récemment et nous en avons encore beaucoup à jouer. Nous avons encore perdu deux joueurs ce soir. Le premier est Mikel Arteta qui s’est à nouveau blessé au mollet. Cela semble sérieux. Nous avons également perdu Yaya Sanogo qui souffre d’un problème à un tendon. »

Sur Jack Wilshere :

« Il voit un spécialiste demain. Nous en saurons plus demain soir.
Nous ne savons pas encore si une operation sera nécessaire. »

sur Yaya Sanogo :

« Il a bien joué selon moi. Il a bien protégé son ballon, il a gagné de nombreux duels. C’est un jeune joueur mais il a du caractère, il est toujours très investi dans le match. Il a une agressivité naturelle devant qui est vitale et très importante pour nous. »

Sur la suite de la compétition :

« Premièrement il faudrait envoyer quelqu’un d’autre au tirage cette fois-ci. Ces cinq ou six dernières années, nous sommes tombés sur les équipes que nous voulions éviter. Nous avons jusqu’au mois de Février pour nous améliorer. Espérons que nous serons au complet pour le prochain tour.
Quand vous jetez un coup d’oeil aux autres équipes qui ont réussi à se qualifier, vous vous apercevez qu’il y a beaucoup de qualité. Il y a forcement trois ou quatre équipes que vous ne voulez pas jouer. »

Sur le dernier match des phases de poule à Galatasaray :

« Cela dépendra de nos prochains matchs. Je vais essayer de gagner le dernier match et on verra bien. Si Anderlecht gagne à Dortmund et que nous perdons à Galatasaray vous n’aller pas nous louper. Il n’y a pas beaucoup de chances pour que nous terminions devant le Borussia. »

#Henri via Arsenal.com

Football Plaisir

Par défaut

Alors oui les Borussen sont 16e de Bundesliga avec 11 petits points en 12 journée et seulement 3 victoires ; oui les Gunners vont finir 2e de leur poule (sauf miracle mais avec Anderlecht, on peut tout imaginer depuis une triste soirée de Novembre) ; oui les supporters risquent de voir sortir le Bayern Munich lors du tirage au sort des huitièmes… Mais ce soir le sourire est revenu !

Après la triste défaite de samedi dernier à l’Emirates, peu de supporters se seraient aventurés à prédire une victoire nette comme celle de ce soir.

Depuis le début de la saison, l’équipe était triste à regarder, stérile offensivement, avec peu d’envie et d’intensité mise dans les matchs, n’attendant qu’un exploit d’Alexis Sanchez. Malgré la défaite face à Man U, il y avait de bons espoirs, hormis au rayon infirmerie qui n’annoncera décidément aucune bonne nouvelle cette saison. En effet, les hommes d’Arsène Wenger avaient montré un bon visage offensif et beaucoup de bonnes intentions contre les Mancuniens. Ces bonnes intentions se sont rapidement concrétisées dès la deuxième minute avec le premier but de Yaya Sanago sous le maillot d’Arsenal en compétition officielle.

Dans la lignée du match de ce week end, les Gunners ont eu le match en mains pratiquement du début à la fin. L’équipe de Jürgen Klopp, qui semble bien loin de son meilleur niveau, n’a pas réussi à imprimer sa marque dans la capitale londonienne. Une percée dans la surface de Mkhitaryan en toute fin de première mi-temps puis une frappe de Ramos dans le temps additionnel de la seconde sont les deux seules occasions dangereuses à mettre au crédit des jaunes et noirs.

Avec un effectif décimé (Koscielny, Welbeck, Giroud, Walcott, Szczesny, Wilshere, Ozil, Debuchy, Diaby) les remplaçants, à l’instar de Cazorla, monstrueux ce soir, ou du jeune gardien Damian Martinez (22 ans), se sont montrés à la hauteur de l’évènement décrochant ainsi une quinzième qualification consécutive pour les huitième de finale de la Champions League.

B3ZZCYXIYAA78Yo

La victoire est belle mais …

Nous avons vécu un bon match et pris du plaisir, il semble que les joueurs aussi et c’est peut-être ce qu’il leur manquait pour enfin retrouver le jeu romantique qui fait la force d’Arsenal. Un jeu fluide et épuré avec beaucoup de courses à hautes intensités a donné le rythme du match. Le second but illustre parfaitement la verticalité et la projection rapide vers l’avant qui font défaut aux Gunners cette saison avec un jeu trop lent et prévisible. Deux passes dans les intervalles de Mertesacker à Santi qui transmet ensuite à Sanchez qui fixe et conclu par une superbe frappe enroulée.

Néanmoins, le score aurait pu être plus important si les Gunners s’étaient montrés plus présents dans la surface de réparation adverse. En effet, les joueurs excentrés ont beaucoup centré (16 centres dont 15 dans la surface) en vain. AOC aurait pu tuer le match à la 53e avec un but venu d’ailleurs si son tir ne s’était pas écrasé sur la barre transversale de Weidenfeller.

La soirée est une nouvelle fois ponctuée de nouveaux blessés. Après deux sorties sur blessure ce week-end, l’alerte à propos de Welbeck cette semaine, ce sont deux nouveaux joueurs contraints de sortir blessés (Arteta 67e et Sanago 79e). L’infirmerie n’en finit plus de se remplir.

Nous noterons toutefois le retour de Koscielny sur le banc ce soir et qui sera du déplacement, avec son compatriote Olivier Giroud, pour affronter West Bromwich Albion ce samedi à 13h45.

Notes 

Martinez (6) : Pas grand chose à faire du match mais ce qu’il a à faire, il le fait bien. Match rassurant pour la suite si la blessure de Szczesny devait s’éterniser.

Chambers (7) : Très gros match tant offensivement que défensivement de la part du jeune anglais. Sa puissance et sa qualité technique remarquable pour un défenseur font la différence à ce poste de latéral droit.

Mertesacker (4) : Trop lent. Même s’il n’a rien eu à faire, il reste trop lent. Face à Aubameyang, cela aurait pu être pire. Un 4 lorsqu’on mène 2-0 sans être inquiété …

Monréal (5) : Il compense la lenteur de l’allemand par des courses. Trop de courses ce qui le rend vulnérable en un contre un. Mais là encore, merci Dortmund de ne pas trop l’avoir mis à l’épreuve.

Gibbs (5) : Bien meilleur que samedi mais il peut encore mieux faire s’il avait l’idée de lever la tête balle aux pieds. Son apport offensif reste trop timide.

Arteta (5) : Il fait le job, ni plus, ni moins. Malgré quelques fautes stupides qui persistent, (prendre un carton à la 14e minutes à 80 mètres de son but…) l’espagnol régule le tempo au milieu grâce à sa vision du jeu et sa technique. Il est également précieux dans son placement en couverture de nos deux latéraux. Sorti sur blessure à la 65e, l’indisponibilité reste à déterminer.

Ramsey (5.5) : Peu en vue offensivement mais présent défensivement, le gallois bénéficie de la bonne performance globale de l’équipe pour faire bonne figure mais ce n’est clairement plus le Ramsey de l’année dernière.

Cazorla (8) : Deux passes décisives pour Sanogo et Sanchez, l’espagnol a réalisé un match remarquable. Il retrouve enfin son niveau de début de saison. Lui prendre le ballon dans un jour comme celui-ci est tout bonnement impossible. On veut le revoir !

Oxlade (6) : Sur sa lancée du match face à United, l’anglais est en jambes et ça se voit. Bon match dans l’animation avec une inspiration sublime qui finit malheureusement sur l’équerre de Weidenfeller.

Sanchez (8) : Encore un but … Et quel but ! Merci Monsieur Sanchez d’être là pour planter un but splendide. Le chilien est irrésistible.

Sanogo (6) : Premier but avec Arsenal en compétition officielle malgré une position de hors-jeu. Sa protection de balle et son jeu de corps permettent aux autres joueurs offensifs de graviter autour de lui ce qui crée beaucoup d’espaces.

A noter que Flamini a remplacé Arteta à la 65′, avant que Podolski ne rentre à la place de Sanogo. Joel Campbell est lui rentré en jeu, à la 89′, autant dire qu’on ne l’a pas vu. Dommage.

#Florian

Récap de la semaine (17-23 novembre)

Par défaut

Un nouvelle semaine vient de se finir, c’est donc l’heure du récap ! (17 au 23 novembre)

Lundi, On tour !

Glasgow bound ✈️

A post shared by Alex Oxlade-Chamberlain (@alexoxchamberlain) on

Etre en équipe nationale, ça permet toujours de voyager un peu. Les anglais étaient en trip en Ecosse pour un match amical (victoire 3 – 1 des anglais) et nous avons eu le droit à une petite photo. Un mix entre une photo de voyage scolaire ou une pub sur la réinsertion après une peine de prison. Il faut aussi noter le petit photobomb de Steven Gerrard en haut de l’affiche.

Mardi, un jeu (d’acteur) parfait.

Les Gunners sont multitâches. Après Podolski qui va jouer dans un film allemand, nous avons encore eu une nouvelle preuve du talent de certains de nos joueurs pour la comédie. Europcar a donc engagé Mertesacker, Wilshere et The Ox pour jouer dans une pub où ils parlent de certains membres de leurs familles. Sincèrement, Jack mérite un prix d’interprétation.

Mercredi, un compas dans l’œil.

Le match entre l’Angleterre et l’Ecosse fut une bonne occasion pour nos gunners de briller. C’est ainsi qu’Oxlade a réussi à marquer un beau but sur une passe de sniper de Wilshere. Vivement qu’ils fassent ça avec Arsenal.

Jeudi, un nouveau pro.

gun__1416487810_dobson_georgeGeorge Dobson vient de signer son premier contrat professionnel avec Arsenal à l’âge de 17ans. Ce membre important de l’équipe des U18 d’Arsenal a notamment connu cette année un premier match avec les U21. Nous lui souhaitons donc bon courage pour la suite, en espérant le voir d’ici quelques années nous régaler à l’Emirates.

Vendredi, *bruit de fanfare*

Joyeux Anniversaire à la légende Alan Smith qui fête ses 52 ans.

Samedi …

La défaite face à Man United est vraiment très dure à avaler. Le seul truc que je souhaite retenir, c’est le retour d’Olivier Giroud avec ce magnifique but. Welcome Back Olivier !

Dimanche, bravo champion !

Lewis Hamilton est devenu, ce dimanche, champion du monde de F1 pour la deuxième fois de sa carrière (après 2008). N’oublions pas que ce champion est un grand fan d’Arsenal. Peut-être pouvons-nous lui demander quelques conseils pour gagner..

Arsenal-Lewis-Hamilton-1

 

#Michael

17 points en 12 journées

Par défaut

On la sentait venir cette première défaite à l’Emirates en Premier League lors dès 18 derniers matchs à Londres.

Les Gunners restent donc sur deux défaites en championnat après avoir laisser filer 3 points à Swansea. Le constat est alarmant et les adversaires directs d’Arsenal prennent le large… Avec 17 points en 12 journées, le bilan comptable est mauvais, voire très mauvais, le pire début de saison depuis 32 ans… En revanche, sur le plan du jeu, le niveau affiché aujourd’hui pourrait donner de bons espoirs. Mais comment espérer en sortant d’une défaite contre une équipe de Man U avec autant de largesse défensive, qui semblait tellement prenable… 

Pour se rassurer, on pourrait essayer d’insister sur l’envie, le rythme et un niveau de jeu globalement plaisant, une première depuis le début de la saison. La première mi-temps est de loin la meilleure de la saison mais le réalisme a fuit les Gunners en cet après-midi.

Dès les premiers instants du match, les hommes d’Arsène Wenger semblaient concentrés et concernés. Après avoir fait le plein de confiance dans leur sélection respective, les joueurs offensifs d’Arsenal ont pourtant clairement manqué d’efficacité. Ils se sont pourtant créés des occasions et sans un très bon De Gea, les Gunners auraient surement pu vivre un tout autre match.

Tactiquement en place, avec un bloc et un pressing haut, les Gunners appuyaient leur jeu sur les faiblesses défensives des Mancuniens. Avec des latéraux très offensifs, Chambers et Gibbs aux avant postes, le premier est parvenu à créer et apporter le surnombre face à un Blackett totalement dépassé dans son placement et son positionnement, le second a eu plus de difficulté dans le replis défensif.

L’un des points positifs de ce match est la mobilité offensive des ailiers notamment, Oxlade et Alexis, tout deux auteurs d’un excellent match. Malheureusement, Alexis n’a pas eu la réussite de ces derniers semaines. Il faudra compter sur eux et poursuivre avec cette ambition retrouvée dans le jeu pour rebondir dès le prochain match, Dortmund en LDC à la maison ! 

Ce que l’on va retenir …

L’entrée en jeu de Giroud ! L’attaquant français, contesté par une large partie du public depuis son arrivée, a été ovationné à la 21e minute lorsqu’il a commencé son échauffement. Il est rentré et a scoré !  Il a pesé sur la défense sur les quelques longs ballons aériens qu’il a eu à jouer. Quoi que l’on en pense, son retour ne pourra être que bénéfique pour l’animation offensive de l’équipe.

On doit aussi noter les deux sorties sur blessure de Wilshere puis de Szcsesny. Pour le portier Gunners, rien de grave selon Arsène. Le cas de Wilshere est abordé avec plus de prudence par le Coach : « Je ne sais pas à quel point il est touché (…) il pourrait avoir un problème à le cheville ».

Notes :

Szczesny (3) : Rien à faire puisqu’aucun tir cadré, une sortie très discutable, une mauvaise communication, 0-1… On parle d’une arrivé de Cech… Il faudra élever son niveau de jeu pour maintenir la confiance du coach si c’est le cas.

Chambers (6,5) : Un bon match, de bonnes montées, rarement pris à défaut. Il a joué simple et efficace et en prime à humilier Fellaini en début de match.

Mertesacker (4,5) : Il n’a pas le charisme ni la carrure pour être un patron derrière. L’absence de Koscielny se fait sentir tant sur le plan du jeu, que sur celui du mental.

Monreal (5,5) : Toujours en dépannage dans l’axe, il rend de bons services. Souvent bien placé, tranchant, il a bien géré Van Persie aujourd’hui.

Gibbs (2) : Un match cauchemardesque pour lui. Constamment pris par Di Maria, peu présent, rarement bien placé, il est doublement fautif sur le 1er but (percussion de Szczesny et Csc).

Arteta (6) : Bon match dans l’ensemble aujourd’hui dans un poste de MDC. Il est bien meilleur que Flamini depuis le début de la saison.

Wilshere (4) : Sorti sur blessure à l’heure de jeu, Jack aura beaucoup couru mais n’aura que peu apporter offensivement portant trop le ballon. Il doit ouvrir le score en début de match sur un face à face.

Ramsey (5) : Match moyen du gallois qui est bien loin de son niveau de la saison passée…

Sanchez (7) : Une nouvelle fois, il a été le meilleur ce soir. Dans le pressing et dans l’animation offensive, c’est toujours lui qui prend l’initiative et porte les autres…

Chamberlain (7) : Excellent match de Oxlade-Chamberlain qui a constamment pris le meilleur sur son vis-à-vis et délivré de bons centres.

Welbeck (3) : De l’envie c’est bien, des pieds c’est mieux. Hormis une remise de la tête et une bonne passe pour Wilshere, Welbeck n’a pas été au niveau ce soir. Giroud va faire du bien.

#Florian