Arsenal-Hull City : Comme on se retrouve

Par défaut

Afficher l'image d'origine

La quête pour une 3ème FA Cup consécutive continue samedi à l’Emirates (Bein2 13h45). Après avoir disposé de Burnley sans grande difficulté au dernier tour face à Burnley, Arsenal reçoit Hull, pour la 3ème saison consécutive. On se rappelle tous de la victoire complètement dingue en finale de la Cup il y a deux ans, peut être moins du match de l’an dernier au 3ème tour qui avait vu les Gunners s’imposer 2-0 à domicile. Mais ces deux succès ont tous deux mené à la victoire finale, il n’y a plus qu’à espérer que les mêmes causes aient les mêmes effets !

Tonton a dit qu’il allait faire tourner, on peut donc s’attendre à une flopée de changements. En défense d’abord, Gabriel « court dehors » selon Wenger mais ne sera pas près. On peut donc s’attendre à une charnière Chamber-Per, Koscielny étant sans doute laissé sur le banc après sa béquille contre Leicester dimanche dernier. Ospina va sans doute permettre à Cech de souffler un peu, idem pour Gibbs avec Monreal. Au milieu difficile de prédire qui va jouer (quel luxe non) mais il est probable qu’Elneny fasse sa deuxième apparition. Arsène a dit en conférence de presse qu’il s’adaptait bien à son nouvel environnement, ne reste plus qu’à l’Egyptien de confirmer son premier match prometteur face à Burnley. Après son entrée fracassante contre Leicester, Welbeck jouera sans doute titulaire pour se remettre un peu en forme. Une question demeure, que faire d’Alexis ? Le laisser souffler ou le faire jouer pour qu’il retrouve sa forme de 2015 ? On aura la réponse demain.
Dans tous les cas, attendez-vous à de la rotation, au cas ou vous auriez oublié, une certaine équipe catalane vient nous rendre visite mardi en Ligue des Champions.

Autre point intéressant à noter, nos deux joueurs prêtés à Hull, Chuba Akpom et Isaac Hayden, sont tous les deux inéligibles et ne seront pas sur la feuille de match.

Globalement c’est un match qu’on devrait remporter sans grand soucis, d’une part les joueurs sur le banc sont frais et, à l’image de Welbeck ont faim. De l’autre, Hull joue le haut de tableau en Championship (1er avec 60 pts) et une remontée immédiate en première division est sans doute plus haute sur leur liste de priorités qu’une hypothétique victoire en FA Cup.

Ne reste qu’à espérer une victoire facile, pas de blessés, ce qui serait une préparation parfaite pour le match de mardi soir !

#Alex

 

La chasse aux renards

Par défaut

Leicester-v-Arsenal

Ce dimanche à l’Emirates Stadium (13h), Arsenal reçoit le leader du championnat Leicester. Dans un choc qui vaudra très cher dans la course au titre.

LEADER EN PUISSANCE

Emmené par son étincelant duo Mahrez-Vardy et de son régulateur Kanté, les Foxes pointent au sommet de la Premier League avec 5 points de plus qu’Arsenal. Ce n’est plus une surprise, (ou en tout cas moins que de voir Tottenham devant nous), ils sont désormais les favoris de certains bookmakers. Malgré une petite période de moins bien durant les fêtes, les hommes de Claudio Ranieiri sont de retour, de par de grosses prestations face à Liverpool, Tottenham et la dernière en date face à Manchester City. Fort de sa démonstration de force à l’Etihad Stadium (1-3), le leader respire la confiance.

QUITTE OU DOUBLE

Ce dimanche, Arsenal pourrait jouer sa dernière carte dans la course au titre. En cas de défaite, Leicester prendrait huit longueurs d’avance. Un gouffre, qui mettrait peut-être fin à notre participation à la lutte au titre. À noter que notre adversaire dispose d’un calendrier plus favorable que le nôtre… alors avec huit points, cela devient encore plus simple. En cas de victoire, Arsenal recollerait à deux points, et poursuivrait son chemin avec des déplacements difficiles et décisifs à Old Trafford et White Hart Lane. Un match plus que capital, et déjà une balle de match pour Leicester qui exclurait un concurrent direct.

ZONE DE TURBULENCE

Pour Arsenal, ce n’est pas la meilleure période pour jouer ce genre de match. Février. Le mois des déceptions, où Arsenal craque souvent et perd souvent le titre juste avant de s’écrouler en 8è de finale de la Ligue des Champions, avant que la lumière revienne avec le printemps. Un disque connu par nous tous. Au-delà de ça, quelque chose a changé cette saison. Arsenal fait un peu plus la différence dans les grands matchs. Beaucoup de facteurs jouent en notre faveur, le match se déroule à l’Emirates, seul Chelsea et West Ham sont repartis avec les trois points. De plus, Leicester n’a jamais battu les Gunners en cinq confrontations en championnat, Wenger peut aussi compter sur Alexis Sanchez qui retrouve ses jambes et Arsenal est l’une des deux seules équipes (avec Liverpool) à avoir fait tomber le surprenant leader (2-5). Avec tous ces éléments réunis, Arsenal a toutes les armes pour gagner ce match et se donner les chances de croire en une quatorzième couronne…

LES CHIFFRES

  • Arsenal et les leaders.. ce n’est pas la joie. Les hommes d’Arsène Wenger comptent une seule victoire en 11 confrontations (4 nuls et 6 défaites) face à un leader du championnat.
  • Alexis Sanchez retrouve l’équipe face à laquelle il a inscrit ses premiers buts (3) de la saison et la moitié de son total en championnat (6).
  • La doublette Mahrez-Vardy a inscrit quasi trois quarts des buts des Foxes (32 sur 47). Décisifs.
  • Leicester a pris 28 points à l’extérieur cette saison. Personne ne fait mieux.

 

#Sabri

Un Arsenal de gala ?

Par défaut

Liverpool - Arsenal, 21ème journée de PL

Avant-match Liverpool – Arsenal, 21ème journée de Premier League

Après des fêtes qui ont vu les Gunners virer en tête de la Premier League et une qualification pour le prochain tour de la FA CUP en battant Sunderland sur le score de 3-1, Arsenal se déplace ce mercredi dans l’antre d’Anfield.

Un Arsenal de gala ?

Invaincus à domicile contre le Big Four cette saison avec des victoires contre les deux Manchester et des matchs nuls contre Tottenham et Liverpool, Arsenal n’est pas encore allé se frotter aux grosses équipes à l’extérieur. Les Gunners voudront donc affirmer leur statut de leader du championnat en s’imposant sur la pelouse des Reds de Liverpool.

Depuis l’arrivée de Jürgen Klopp sur le banc des Reds, Liverpool s’est métamorphosé contre les grosses écuries de ce championnat. En revanche, la machine a tendance à s’enrayer contre les moins bien classés de la Premier League. De plus, les nouvelles méthodes d’entraînement du tacticien allemand commencent à peser physiquement sur les organismes des joueurs de Liverpool. Avec l’enchaînement des matchs, les Gunners pourront espérer profiter de l’état physique des Reds pour exercer une pression intense sur le but de Simon Mignolet.

Côté Arsenal, les matchs à venir sont d’une importance capitale pour la suite de la saison. Deux déplacements consécutifs à Liverpool et Stoke puis la réception de Chelsea et Southampton à l’Emirates, voilà ce qui attend Arsenal dans les semaines à venir. Un calendrier compliqué qu’il faudra négocier de la meilleure des manières si les Gunners veulent continuer de mener la danse dans cette course au titre.

Mais contrairement aux années passées, les Gunners semblent plus matures dans leur jeu. Ils semblent avoir une meilleure analyse des matchs durant leurs déroulements et être plus réalistes devant le but dans les moments cruciaux. En atteste le match contre Manchester City où les Gunners ont réussi à marquer sur les deux seuls tirs cadrés de la première mi-temps. En revanche, la deuxième mi-temps fut plus dans les standards auxquels Arsenal nous a habitués avec une plénitude d’occasions ratées.

Le match de ce soir s’annonce donc très intéressant à regarder et à analyser. Malgré le renouveau des Reds sous Klopp, la victoire reste à portée si Arsenal joue son jeu.

#Albin