Arsène Wenger: « J’espérais que la magie opère »

Par défaut

Afficher l'image d'origine

Arsène Wenger s’est rendu en conférence de presse après la victoire d’Arsenal 2-1 contre Leicester.

Sur ses sentiments:

Une immense joie. Ce match s’est joué sur un rythme très élevé. Nous avons fourni une intensité énorme de la première à la dernière minute. C’était également un challenge mental pour nous aujourd’hui, car se retrouver mené 1-0 à la mi-temps face à une équipe qui défend si bien, il faut être solide mentalement. Nous sommes revenus avec le couteau entre les dents en prenant un maximum de risques. Nous savions qu’un nul n’était pas suffisant. Au final, ces efforts ont payé, grâce à notre mental et le désir de l’équipe de tout faire pour gagner.

Sur sa décision d’intégrer Welbeck dans le groupe:

Je l’ai décidé hier. Lors des deux derniers jours, il a été très convaincant à l’entrainement. J’avais prévu au départ de le faire jouer la semaine prochaine. Mais lors des deux dernières sessions d’entrainement, il a été très costaud et au dernier moment, j’ai décidé de l’inclure dans l’équipe.

Sur cette formidable décision:

C’est une bonne décision car Danny est un super joueur et dans ce métier, il est impossible de prévoir si quelqu’un d’autre aurait su marquer ou non. Mais tout le monde est heureux pour lui, car il a été absent pendant 10 mois, une éternité pour un joueur de football. Il a beaucoup travaillé pour revenir et notre corps médical également. Rappelons qu’il n’a joué que 45 minutes avec les U21 et pas une seconde avec l’équipe première!

Sur son état d’esprit lorsqu’il était blessé:

Vous savez, Danny est un type fantastique, avec une mentalité extraordinaire. Il a énormément travaillé pour revenir. C’est pour cette raison qu’il est la aujourd’hui.

Sur l’arbitre:

Honnêtement, je dirais que nous étions malchanceux de rentrer aux vestiaires menés 1-0 car il me semble qu’il y’ avait faute sur Özil à l’entrée de la surface. Et je me disais que c’était idéal pour marquer. Et une minute plus tard, nous prenons ce penalty qui pour moi, est loin d’être évident. Ce fut un coup dur pour l’équipe. Nous étions sous le choc à la mi-temps. On ne l’avait pas vu venir et à ce moment, Leicester prend 8 points d’avance. Vous avez pu constater que Leicester n’est pas à cette place par hasard. Ils ont de la qualité, ils défendent très bien et ressortent très vite. Mais je pense qu’en deuxième période, nous avions le bon niveau d’énergie et ils n’ont pas su pénétrer dans notre moitié de terrain.

Sur la course au titre après ce résultat:

Cela va booster notre confiance. Nous avons eu une série plutôt mauvaise, 3-3 contre Liverpool, 0-0 face à Stoke, défaite à Chelsea, 0-0 à domicile contre Southampton. Après, nous avons gagné 2 matchs et nous sommes toujours dans la course. Il est évident que le moral est au beau fixe.

Sur l’effet qu’une défaite aurait pu produire:

Une défaite aujourd’hui aurait été catastrophique. L’énergie négative aurait pu nous habiter, la confiance s’étiole et cela aurait été encore plus difficile. Nous n’aurions pas abdiqué mais 8 points de retard, c’est trois matchs pour revenir. Il nous aurait fallu en gagner trois et eux, en perdre trois.

Si l’ascendant est du côté des Gunners pour le titre:

Je pense que c’est ce que nous souhaitons. Mais il y a encore Man City, Tottenham et bien sur Leicester. Pour l’heure c’est très serré. Ce que nous voulons, c’est avoir une régularité afin d’avoir la chance d’y parvenir. Nous sommes conscients des obstacles à venir. Cela dépendra de notre faculté à fournir autant d’énergie qu’aujourd’hui.

Sur les changements durant la rencontre:

Cela montre, qu’a ce niveau, le banc joue un rôle primordial. Lorsque vous dominez, vous pouvez faire rentrer des joueurs comme Walcott ou Welbeck et cela change totalement les choses. C’est ce qui est arrivé. Tant que la rotation est bien réalisée et que tout le monde rentre avec cet état d’esprit, cela fait la différence.

Sur l’accueil réserve à Welbeck:

Il a eu droit à un accueil chaleureux.

Sur son sentiment avant le coup-franc d’Özil:

Pendant un instant, je me suis dit que 8 points, ça serait beaucoup trop. Nous étions revenus à 5, je me suis dit que c’était réalisable. Dans les dernières 5 minutes, ça sentait le but. A chaque fois que nous avions la balle, je n’avais pas trop le temps pour penser car quelque chose aurait pu se produire. Et ils parvenaient bien à dégager leur camp. Lorsque j’ai vu qu’il y avait coup-franc et que Mesut s’en chargeait, je me suis dit qu’il y avait une chance. Ses ballons sont d’une grande qualité et nous avions des joueurs de grandes tailles au centre, Welbeck, Chambers, Mertesacker et Giroud. J’espèrais que la magie opère.

#Max (via arsenal.com)

Publicités

Arsène Wenger: « Il a fallu s’employer »

Par défaut

Afficher l'image d'origine

Arsène Wenger s’est presenté en conférence de presse après la victoire des siens 2-1 contre Burnley en FA Cup.

Sur la rencontre:

Nous avons du batailler ferme. Au départ, ce match semblait facile car nous avions la main mise sur le ballon et de bonnes opportunités aux abords de la surface. A 1-1, ce match a totalement basculé. Je pense que nous avons pris un coup derrière la tête après l’égalisation et Burnley a pris confiance. Je les ai vu évoluer contre Derby et j’ai pu constater que cette équipe était très solide, sans réelle faiblesse. Ils sont très efficaces et ils l’ont démontré encore aujourd’hui. A la reprise, ils n’ont pas été très créatifs. Ils ont eu une ou deux contre-attaques mais nous avons su gagner la partie en contrôlant les débats en fin de match. Il fallait que nous gardions notre concentration et notre calme jusqu’à l’ultime seconde.

Sur les buts de Chambers et Alexis:

Je dirais que ce sont deux buts très différents. Le premier après une belle combinaison. Nous étions patients a ce moment la avec une belle circulation de balle. La finition de Chambers fut très belle. C’est un bon finisseur à l’entrainement. Le second but intervient sur une transition, en sortant rapidement de notre défense et une belle finition, avec beaucoup de rythme. Ce fut deux buts très différents.

Sur les débuts d’Elneny:

Il a démarré doucement, en jouant la sécurité. Il est devenu de plus en plus valeureux au fil du match avec de belles frappes. Sa mobilité et sa disponibilité furent excellentes et pour le reste, il va falloir qu’il hausse le rythme pour s’ajuster à la force de la Premier League. Ce fut une bonne première et je pense qu’il a beaucoup appris aujourd’hui. Il va lui falloir un peu de temps pour s’adapter à la Premier League mais avec sa technique, sa mobilité et son intelligence de jeu, je ne m’inquiète pas.

Sur le retour de Coquelin:

Il était presque disponible pour affronter Chelsea mais c’était encore un peu tôt. Aujourd’hui il a semblé à l’aise et n’a pas eu de problème particulier.

Sur Alexis:

C’était sa première titularisation depuis 8 ou 9 semaines. Lorsque j’ai vu le match de Burnley contre Derby, j’ai un peu hésité avant de sélectionner Alexis, Coquelin et Elneny. Mais évoluant à domicile, je me suis dit que c’était faisable. Concernant Alexis, je n’étais pas trop inquiet sur sa condition physique car je l’ai laissé souffler une à deux semaines alors qu’il était prêt. J’avais quelques inquiétudes sur son problème musculaire mais aujourd’hui vous avez pu constater qu’il allait très bien.

Sur l’importance d’Alexis:

Il a eu pas mal de repos. Lorsqu’il s’est blessé, il était très fatigué. Je pense que deux mois d’arrêt c’est une bonne trêve!

Sur l’importance et le sens de tenter de gagner une troisième FA Cup d’affilé:

Tout d’abord, nous n’avons passé que deux tours. Le chemin est encore long, tout le monde est encore en lice. On aimerait le faire mais il reste encore beaucoup à faire. Nous sommes en lice dans trois compétitions et nous ferons tout notre possible pour y parvenir.

Si Gnabry revient de son prêt:

Oui.

S’il va rester au Club pour le reste de la saison:

Je suis tenté de lui donner du temps de jeu car il n’a pas joué à WBA. Mais j’hésite aussi à le laisser partir un ou deux mois ailleurs comme j’avais fait avec Coquelin.

Sur la situation de Debuchy:

RAS. Il reste peu de temps avant d’en savoir plus.

#Max (via arsenal.com)

Wenger sur le match nul, Giroud et Klopp

Par défaut

Arsène Wenger est revenu en conférence de presse sur le match nul d’Arsenal face à Liverpool sur le score de 3-3 dans la nuit de mercredi.

 

Sur la performance…

Je suis frustré par le résultat, mais pas par notre performance, bien que nous ayons été un peu sur la défensive. J’ai l’impression que pendant les 20 premières minutes nous étions un peu sur les talons, et nous nous sommes finalement réveillés. A 2-1 nous avons montré du caractère pour égaliser, puis prendre l’avantage à 3-2. La frustration vient du fait que nous avons eu 3 opportunités d’enfoncer le clou à 3-2, mais nous ne l’avons pas fait. Elle vient également du fait que nous avons encaissé un but à la dernière minute du match, ce qui arrive régulièrement en Angleterre. Malgré tout, les deux équipes ont absolument tout donné. Nous avons montré du caractère ce soir, et nous nous en sommes sortis avec un point, et si nous regardons les résultats récents, on peut voir que chaque match peut-être difficile, et ce pour tout le monde.

 

Sur ce que les joueurs ont appris…

Ils doivent utiliser la frustration qu’ils ressentent ce soir et la transformer en motivation pour le prochain match. Il y a plus de points positifs que de points négatifs dans ce match. Je pense que ce qui s’est passé ce soir devrait les convaincre que nous avons bien quelque chose à jouer cette saison.

 

Sur Giroud…

Il a eu beaucoup d’opportunités, et ce fut une bonne prestation dans l’ensemble. Ce n’était pas facile pour lui, il a fait face à de gros duels physiques. Il a dû protéger la balle et se battre contre les défenseurs centraux adverses. Il a été précieux pour nous ce soir.

 

Sur Alexis…

Je vais être prudent désormais. Il y a des chances qu’il soit dans le groupe pour le match de dimanche. Il sera testé samedi, et vendredi et samedi seront des jours cruciaux pour lui. Il n’est pas impossible qu’il joue dimanche.

 

Sur Elneny…

Il va nous rejoindre. Nous verrons s’il sera qualifiable pour le match de dimanche.

 

Sur ce qu’il a dit à Jurgen Klopp…

Je lui ai dit de se calmer, sinon il allait être envoyé en tribunes. Il vous expliquera cette situation mieux que moi. Je pense que c’était pour une remise en jeu, il n’y avait aucune mauvaise intention dans mon intervention.

 

Sur le fait de concéder le match nul…

Même à 3-2 il faut jouer tous les coups. L’égalisation est peut-être due à cet enthousiasme.

Arsène Wenger : « Si Walcott joue et marque, tout le monde dira qu’il est bon »

Par défaut

 

Après la victoire 2-0 contre Stoke City samedi après-midi, Arsène Wenger a tenu sa traditionnelle conférence de presse.

Sur la performance :

« Nos joueurs ont marqué, c’est donc bien pour eux, mais je pense que nous avons effectué une très bonne performance. Techniquement, nous avons eu des moments forts en première période, nous avons joué notre football et nous nous sommes crée plusieurs occasions. Si je voulais émettre une critique, je dirais que nous n’avons pas assez converti assez de nos occasions, mais ça venir si on gagne nos matchs à domicile. »

Sur le fait d’avoir retrouvé le chemin des filets :

« Je n’étais pas inquiet, car je savais que ça allait finir par rentrer avec le nombre d’opportunités que nous avons eues. Nous sommes l’équipe qui se crée le plus d’occasions du championnat depuis le début de la saison et aujourd’hui nous avons tiré 30 fois au but. Nous n’avons pas arrêté d’être dangereux de la première à la dernière minute et nos joueurs avaient la qualité nécessaire pour marquer, donc ça devait finir par rentrer à un moment ou à un autre. Je pense que nous nous sommes également amélioré défensivement, nous n’avons pas concédé de but face à Liverpool et à Newcastle, et cette série a continué aujourd’hui, donc c’est positif pour le futur. »

Sur la titularisation de Walcott : 

« Je l’ai titularisé pour utiliser sa capacité de déplacement. Je sais que Stoke est une équipe organisée et compacte dans leur moitié de terrain et que Theo pouvait trouver de petits espaces et peut-être grâce à cela nous offrir quelques situations de contre-attaque dans le match. Il a marqué un joli but, car il faut de la qualité technique et un bon timing pour finir. C’est également une bonne chose que Giroud ait marqué après sa rentrée. »

Sur la performance de Walcott : 

« Il sait se créer des occasions. Il peut être un buteur prolifique, si on regarde le nombre d’occasions qu’il a transformées. Plus il aura confiance, plus il marquera. Mais il a en tout cas l’art de se créer des opportunités. »

Sur la paire Koscielny-Gabriel :

« Ils étaient vraiment impressionnants, car ils ont réussi à prendre le dessus sur une équipe de Stoke plutôt offensive. J’ai trouvé Koscielny exceptionnel et Gabriel a très bien joué. Coquelin a été très bon aussi devant la défense, ce triangle là était vraiment très fort aujourd’hui. »

Sur Mertesacker : 

« Il ne devrait pas s’inquiéter. Il devrait juste revenir et jouer. Je suis content d’avoir quatre défenseurs centraux, même si cela pose un problème. Si Walcott joue et marque, tout le monde dira qu’il est bon. Mais avant le match, tout le monde a dit que je devais acheter un attaquant, cependant si j’en avais acheté un, alors Walcott n’aurait pas marqué. C’est donc un cercle vicieux, et il faut parfois simplement faire confiance à ses joueurs. Gabriel a prouvé qu’il était capable de jouer avec Mertesacker, avec Koscielny et qu’il était un bon défenseur. »

Sur la prochaine semaine : 

« Nous allons devoir bien jouer face au Dinamo Zagreb, car il est important de ne pas perdre son premier match. Nous pouvons faire un gros match face à Chelsea, c’est samedi prochain à 12.45 et nous devons nous concentrer là-dessus. »

Si Chelsea peut rattraper Man.City : 

« Je ne sais pas, je vais vous laisser vous occuper de ces prédictions. La saison sera longue et nous n’avons joué que cinq matchs. Nous verrons ça à l’avenir. »

Sur le classement : 

« Nous n’aurions pas pu prévoir que nous serions aussi bien classés après notre première défaite à domicile, mais nous avons vite regagné la confiance. C’était important de bien réagir lors de notre deuxième match face à Crystal Palace et nous l’avons bien fait. »

Sur le bon rendement de Walcott : 

« Ca aide. En ce moment, nous allons devoir jouer un match tous les trois jours pendant un mois. Je vais donc devoir alterner pour le poste de buteur titulaire, sans briser leur confiance. Nous ne pouvons pas jouer toujours avec le même joueur tous les trois joueurs, particulièrement en pointe. »

Sur Welbeck : 

« Ca a été un choc, c’est sûr. Je pense que Welbeck peut joueur partout devant, et c’est un gars fantastique. Ca a été dur de le voir rechuter pour 3 à 4 mois après l’avoir vu travailler pendant autant de temps, mais nous devons faire avec. Je comprends les gens qui disent que nous aurions dû acheter un attaquant, mais nous n’avons pas trouvé de joueur intéressant. »

Sur la blessure de Wilshere : 

« Wilshere progresse petit à petit. Nous en saurons plus dans les prochains jours, espérons que les nouvelles seront bonnes. « 

#Guillaume (via Arsenal.com)

Arsène Wenger: « Il nous a fallu faire preuve de patience »

Par défaut

Arsène Wenger

Arsène Wenger s’est rendu en conférence de presse après la victoire des Gunners 1-0 à Saint James Park contre Newcastle.

Si la patience fut une vertu dans cette rencontre:

« En effet, la patience et le calme. Je pense qu’il ne fallait pas se montrer trop pressé mais plutôt attendre d’avoir des occasions et d’en concrétiser au moins une. Je dois dire que Newcastle avait décidé dès le début de la rencontre de jouer physique et il fallait que nous gardions notre calme afin de ne pas devenir nous aussi, agressifs. Je pense qu’on a bien su le faire. Malgré tout, ce fut un match étrange. Nous jouions à l’extérieur, à 11 contre 10. On savait qu’ils allaient jouer beaucoup plus en retrait, le public poussait fort son équipe ce qui mettait la pression à l’arbitre et dans ce contexte, c’est très difficile. Nous ne trouvions pas les espaces nécessaires. Ils ont bien défendu et ils sont su montrer pourquoi ils n’ont pas craqué contre Manchester United. Nous sommes satisfaits d’avoir remporté les 3 points. »

Sur l’expulsion de Mitrovic:

« Honnêtement, je n’ai pas vu l’action en direct. J’ai du la revoir à la télévision et le rouge est justifié. Il ne jouait pas du tout le ballon. »

Si l’arbitre a correctement su protéger l’intégrité physique des joueurs:

« Je ne sais pas. Je pense que l’arbitre a bien agi mais Newcastle voulait nous empêcher de jouer dès le départ. Mitrovic était peut être un peu trop engagé mais sans doute aussi un peu malchanceux. Est-ce qu’il l’a fait exprès? Je ne sais pas. »

Sur le mercato:

« Nous restons ouverts à tout et nous sommes concentrés sur ce marché. Si nous trouvons un joueur exceptionnel quelque soit le secteur, nous agirons. Pour l’heure, je ne sais pas s’il se passe quelque chose dans les coulisses. »

Si ce match peut être une référence à l’extérieur:

« Il était important de gagner. Nous savons que nous allons renverser la situation à domicile donc il était nécessaire mathématiquement de gagner ces 3 points. Nous ne pouvons pas être trop distancés des équipes de tête. Mentalement également, il était primordial de gagner après la déconvenue à domicile. Nous avons eu 2 matchs très différents à l’extérieur que ce soit contre Crystal Palace et ici à Newcastle mais nous avons su gagner les deux rencontres. C’est très bien. »

Si l’expulsion a contrarié ses plans:

« En effet. Je m’attendais à ce que cela ouvre plus d’espace pour Theo Walcott. Au départ, cela semblait être le cas mais après 15 minutes, un autre problème s’offrait à nous. Il n’y avait aucun espace à exploiter derrière leur ligne défensive, servir nos attaquants entre les lignes fut très difficile et ils défendaient très bien. »

#Max (via arsenal.com)

Arsenal n’est «proche» d’aucune arrivée selon Wenger

Par défaut

En marge d’une conférence de presse ce vendredi avant le match contre Liverpool (lundi, 21h sur Canal+ Sport), Arsène Wenger est revenu sur plusieurs points chauds dans l’actualité. Arsenal French Club vous a sélectionné les meilleurs passages.

Le recrutement

Hormis la signature de plusieurs espoirs pour renforcer les équipes de jeunes (Reine-Adelaide, Fortune, Bennacer etc), l’effectif professionnel n’a enregistré qu’une seule recrue: Petr Cech, en provenance de Chelsea. Les rumeurs lient le club à des Benzema, des Krychowiak mais l’entraîneur a affirmé que le club n’est «proche» d’aucune signature.
«Cette période de transfert est difficile car il y a de plus en plus d’argent dans le football, plus de clubs avec de grosses ressources financières et moins de joueurs disponibles, a expliqué  Wenger. Des personnes qui savent que vous avez de l’argent veulent que vous achetez des joueurs à des clubs qui n’ont pas besoin de votre argent, et qui ne sont pas en situation de vendre.»

«Si nous voulons faire une saison réussie, nous devons enchaîner les résultats à domicile»

L’entraîneur français a réaffirmé, comme il le fait depuis de nombreux marchés des transferts, qu’il n’est pas frileux pour renforcer l’équipe si ça apporte une plus-value qualitative.
«Je suis davantage concentré sur la manière de faire progresser l’équipe et les joueurs que j’ai au club. Je ne suis pas contre recruter si ça apporte un plus à l’équipe. S’il s’agit juste de recruter des joueurs du niveau qu’on a déjà pour rendre les gens heureux je ne suis pas prêt. Si c’est pour recruter quelqu’un, qui vous apporte quelque chose que vous n’avez pas dans l’effectif, là je dis oui.»

  • Liverpool

«C’est un match très important. Le résultat n’influera pas sur nos chances de titre mais nous savons au fond que c’est très important». Arsenal devra se rattraper après une première ratée contre West Ham. « Nous avons manqué notre premier match. Nous nous sommes remis en question et nous sommes bien rattrapés. Nous devons retrouver notre force habituelle qu’on a à domicile. Si nous voulons faire une saison réussie, nous devons enchaîner les performances à domicile. D’habitude nous sommes forts. C’est une occasion de le montrer.» 

  • Joel Campbell

Intéressé par le joueur, Palerme aurait fait marche arrière, le prix demandé par Arsenal étant trop élevé. L’attaquant costaricain serait donc parti pour rester au club une saison supplémentaire. Même si le joueur n’a pas encore été convoqué en match officiel, Wenger a confirmé tout le bien qu’il pense de lui: «Jusqu’à présent, Il est là et j’aimerais le garder. Je vais discuter avec Joel car c’est un joueur en qui je fonde de gros espoirs. Je serais très heureux s’il reste.»
Des propos que Wenger avait sensiblement tenu l’année dernière. Le joueur avait rejoint Villareal en prêt six mois plus tard.

#Yannick

Arsène Wenger: « Nous avons mal commencé la rencontre. »

Par défaut

Arsène Wenger s’est rendu en conférence de presse après le nul enregistré contre Manchester United.

sur la prestation en seconde période:

Je suis satisfait de la prestation de l’équipe. Le seul regret que je peux avoir, c’est que nous n’avons pas su prendre les trois points. Nous avons débuté mollement la première période, Manchester United était plus fringant au départ et nous étions un peu trop éloignés les uns des autres. En deuxième mi-temps, nous étions plus compacts et on a pris le dessus. Nous avons bien réagi et avons ramené un point mérité.

Sur la raison de ce départ mollasson:

Nous étions un peu trop timides, trop conservateurs dans notre possession et trop loin les uns des autres. Nous avons rectifié le tir en seconde période et avons eu de bonnes opportunités sur contres. Nous étions plus rapides et avons eu assez d’occasions de gagner le match en fin de partie.

Il reste un point à prendre pour conserver la troisième place:

Cela enlève une certaine pression car cela permet d’avoir de vraies vacances et de faire une bonne préparation. Ce sera bien lorsque ce sera fait mais il faut encore le faire. Il nous reste 2 matchs donc concentrons-nous sur le prochain afin de nous garantir cette place dès mercredi contre Sunderland.

Sur cette troisième place:

La satisfaction est toujours une notion compliquée. Si vous m’aviez posé la question en octobre, j’aurais dit oui. On souhaite toujours finir premiers évidemment mais 17 équipes souhaiteraient être à notre place. C’est la continuité de nos résultats et c’est une bonne base pour que nous fassions mieux l’année prochaine. C’est notre objectif.

Si Arsenal sera vraiment dans la lutte pour le titre:

C’est difficile à dire car vous ne savez pas comment seront les équipes l’an prochain. Manchester United, Manchester City et Liverpool seront actifs sur le marché donc il est difficile de savoir. Je pense qu’en cette fin de saison, nous sentons que nous avons fait des progrès en Premier League comparé à la saison passée car nous avons été réguliers contre les petites équipes mais nous avons également été plus solides contre les grosses écuries. C’est une superbe base de travail.

Sur Gedion Zelalem:

Je laisse le choix à mes joueurs de représenter le pays qu’ils aiment vraiment. De plus en plus de gens sont issus de cultures multiples et c’est assez intéressant. Gedion est un cas intéressant car il a été élevé en Allemagne jusqu’à l’âge de 9 ans puis aux États-Unis de 10 à 15 ans. C’est l’âge ou vous commencez à sortir et vous faire des amis. Il avait envie de jouer pour les États-Unis.

S’il va partir en prêt:

C’est possible. Je teste toujours les joueurs en pré-saison et je fais un point ensuite pour savoir s’ils peuvent jouer en équipe première. S’il n’est pas dans la discussion l’an prochain, il faudra bien qu’il joue quelque part.

Si Jurgen Klinsmann sera un bon modèle:

Un modèle fantastique. Il a joué au plus haut niveau et commence à avoir une bonne expérience en tant que coach. Cela va être très bénéfique pour Gedion.

#Max (via arsenal.com)