Wenger sur le match nul, Giroud et Klopp

Par défaut

Arsène Wenger est revenu en conférence de presse sur le match nul d’Arsenal face à Liverpool sur le score de 3-3 dans la nuit de mercredi.

 

Sur la performance…

Je suis frustré par le résultat, mais pas par notre performance, bien que nous ayons été un peu sur la défensive. J’ai l’impression que pendant les 20 premières minutes nous étions un peu sur les talons, et nous nous sommes finalement réveillés. A 2-1 nous avons montré du caractère pour égaliser, puis prendre l’avantage à 3-2. La frustration vient du fait que nous avons eu 3 opportunités d’enfoncer le clou à 3-2, mais nous ne l’avons pas fait. Elle vient également du fait que nous avons encaissé un but à la dernière minute du match, ce qui arrive régulièrement en Angleterre. Malgré tout, les deux équipes ont absolument tout donné. Nous avons montré du caractère ce soir, et nous nous en sommes sortis avec un point, et si nous regardons les résultats récents, on peut voir que chaque match peut-être difficile, et ce pour tout le monde.

 

Sur ce que les joueurs ont appris…

Ils doivent utiliser la frustration qu’ils ressentent ce soir et la transformer en motivation pour le prochain match. Il y a plus de points positifs que de points négatifs dans ce match. Je pense que ce qui s’est passé ce soir devrait les convaincre que nous avons bien quelque chose à jouer cette saison.

 

Sur Giroud…

Il a eu beaucoup d’opportunités, et ce fut une bonne prestation dans l’ensemble. Ce n’était pas facile pour lui, il a fait face à de gros duels physiques. Il a dû protéger la balle et se battre contre les défenseurs centraux adverses. Il a été précieux pour nous ce soir.

 

Sur Alexis…

Je vais être prudent désormais. Il y a des chances qu’il soit dans le groupe pour le match de dimanche. Il sera testé samedi, et vendredi et samedi seront des jours cruciaux pour lui. Il n’est pas impossible qu’il joue dimanche.

 

Sur Elneny…

Il va nous rejoindre. Nous verrons s’il sera qualifiable pour le match de dimanche.

 

Sur ce qu’il a dit à Jurgen Klopp…

Je lui ai dit de se calmer, sinon il allait être envoyé en tribunes. Il vous expliquera cette situation mieux que moi. Je pense que c’était pour une remise en jeu, il n’y avait aucune mauvaise intention dans mon intervention.

 

Sur le fait de concéder le match nul…

Même à 3-2 il faut jouer tous les coups. L’égalisation est peut-être due à cet enthousiasme.

Arsène Wenger: « Nous avons mal commencé la rencontre. »

Par défaut

Arsène Wenger s’est rendu en conférence de presse après le nul enregistré contre Manchester United.

sur la prestation en seconde période:

Je suis satisfait de la prestation de l’équipe. Le seul regret que je peux avoir, c’est que nous n’avons pas su prendre les trois points. Nous avons débuté mollement la première période, Manchester United était plus fringant au départ et nous étions un peu trop éloignés les uns des autres. En deuxième mi-temps, nous étions plus compacts et on a pris le dessus. Nous avons bien réagi et avons ramené un point mérité.

Sur la raison de ce départ mollasson:

Nous étions un peu trop timides, trop conservateurs dans notre possession et trop loin les uns des autres. Nous avons rectifié le tir en seconde période et avons eu de bonnes opportunités sur contres. Nous étions plus rapides et avons eu assez d’occasions de gagner le match en fin de partie.

Il reste un point à prendre pour conserver la troisième place:

Cela enlève une certaine pression car cela permet d’avoir de vraies vacances et de faire une bonne préparation. Ce sera bien lorsque ce sera fait mais il faut encore le faire. Il nous reste 2 matchs donc concentrons-nous sur le prochain afin de nous garantir cette place dès mercredi contre Sunderland.

Sur cette troisième place:

La satisfaction est toujours une notion compliquée. Si vous m’aviez posé la question en octobre, j’aurais dit oui. On souhaite toujours finir premiers évidemment mais 17 équipes souhaiteraient être à notre place. C’est la continuité de nos résultats et c’est une bonne base pour que nous fassions mieux l’année prochaine. C’est notre objectif.

Si Arsenal sera vraiment dans la lutte pour le titre:

C’est difficile à dire car vous ne savez pas comment seront les équipes l’an prochain. Manchester United, Manchester City et Liverpool seront actifs sur le marché donc il est difficile de savoir. Je pense qu’en cette fin de saison, nous sentons que nous avons fait des progrès en Premier League comparé à la saison passée car nous avons été réguliers contre les petites équipes mais nous avons également été plus solides contre les grosses écuries. C’est une superbe base de travail.

Sur Gedion Zelalem:

Je laisse le choix à mes joueurs de représenter le pays qu’ils aiment vraiment. De plus en plus de gens sont issus de cultures multiples et c’est assez intéressant. Gedion est un cas intéressant car il a été élevé en Allemagne jusqu’à l’âge de 9 ans puis aux États-Unis de 10 à 15 ans. C’est l’âge ou vous commencez à sortir et vous faire des amis. Il avait envie de jouer pour les États-Unis.

S’il va partir en prêt:

C’est possible. Je teste toujours les joueurs en pré-saison et je fais un point ensuite pour savoir s’ils peuvent jouer en équipe première. S’il n’est pas dans la discussion l’an prochain, il faudra bien qu’il joue quelque part.

Si Jurgen Klinsmann sera un bon modèle:

Un modèle fantastique. Il a joué au plus haut niveau et commence à avoir une bonne expérience en tant que coach. Cela va être très bénéfique pour Gedion.

#Max (via arsenal.com)

Wenger : « Theo Walcott sera bientôt de retour au top. »

Par défaut

Walcott

Le Coach fait le point sur Theo Walcott et Danny Welbeck, deux internationaux anglais qui ont obtenu du temps de jeu avec la sélection des Three Lions récemment.

Arsène Wenger exprime son soutient à Theo Walcott, qui retrouve peu à peu les terrains. L’attaquant d’Arsenal a passé une année entière en dehors des terrains, souffrant d’une blessure à un ligament. Il retrouve peu à peu sa forme.

Walcott a joué dans une inhabituelle position de numéro 10 avec la sélection anglaise en milieu de semaine. Pour Wenger,il semble évident que ce n’est pas dans cette position qu’il est le plus efficace :

« La force de Théo, c’est avant tout sa qualité de déplacement. Ce n’est pas un joueur qui lance ses partenaires en profondeur, qui délivre des caviars. C’est justement lui qui se lance et qui dévore l’espace. »

« Le public est dur avec lui, ca ne me semble pas justifié. Il revient à son rythme, il sera bientôt de retour au top. Je ne m’en fais pas pour lui, il n’est pas encore revenu à 100%. Il n’a pas joué pendant un an, il est sur le bon chemin. « 

« Ce n’est pas un joueur au mental fragile, bien au contraire. Il est sûr de lui. Ce n’est pas la première fois qu’il affronte une épreuve dans sa vie. Il a toujours su se sortir de ces situations difficiles. Il en ressort grandit à chaque fois. »

Le coach revient également sur les prestations de Danny Welbeck, arrivé en provenance d’Old Trafford l’été dernier. Pour Wenger, Welbeck est devenu un bien meilleur joueur depuis son arrivée.

Welbz

L’international anglais impressionne pour sa première saison à Londres. Il a marqué huit buts en tout juste trente apparences sous le maillot d’Arsenal.

Welbeck se fait également remarquer en équipe nationale. Il a de nouveau marqué pour l’Angleterre contre la Lituanie la semaine dernière.

« C’est un joueur important, il nous apporte beaucoup. Non seulement il est efficace devant le but, mais il contribue aussi au développement de notre jeu durant les rencontres. »

« C’est avant tout un joueur d’équipe. Techniquement il s’est amélioré, il est plus mature, plus détendu lorsqu’il se retrouve face au but. La qualité de ses mouvements est bien meilleure. Il a des aptitudes énormes. »

Welbeck est désormais en concurrence avec Harry Kane pour une place de titulaire en sélection nationale. Pour Wenger, Danny a démontré qu’il méritait cette place :

« Kane a joué son premier match avec l’Angleterre cette semaine. C’est important pour eux d’avoir plusieurs options en attaque. Jusqu’à maintenant, le sélectionneur anglais a toujours placé sa confiance en Danny pour occuper le poste d’avant centre. Après Vendredi soir, je ne vois pas comment Roy Hodgson pourrait changer ses plans. »

Henri via Arsenal.com