On n’arrête plus les Gunners !

Par défaut

Swansea  - Arsenal, 11ème journée de PL

Compte-rendu Swansea – Arsenal, 11ème journée de Premier League

Humiliés en début de semaine par Sheffield Wednesday (3-0), les Gunners ont réagit de la meilleure des manières grâce au retour de plusieurs titulaires indiscutables dans le onze de départ.

On n’arrête plus les Gunners !

Sur les 5 derniers matchs de Premier League d’Arsenal, les Gunners ont marqué 15 buts pour seulement 3 encaissés. Sur ces matchs Arsenal a réalisé trois fois la performance de battre l’équipe adverse sur le score de 3-0, contre Manchester United à domicile puis contre Watford et Swansea à l’extérieur.

La dernière victime en date : Swansea. Malgré un gros match de la part des Gallois, Arsenal a toujours semblé au-dessus, plaçant des accélérations brutales quand les Gunners le décidaient. Et comme souvent avec Arsenal cette saison, la différence s’est faite en 2ème mi-temps. En effet, lors du premier acte, les joueurs de Swansea n’ont pas été récompensés de leurs efforts d’ouvrir le score. Grâce à des Bellerin, Cech et Koscielny de luxe en défense, les GUnners sont parvenus à miraculeusement tenir le 0-0. Mais les hommes de Wenger ont eu aussi leurs actions dans cette 1ère mi-temps avec notamment Campbell et Giroud dans les bons coups.

Swansea ayant laissé passer sa chance, Arsenal a décidé d’accélérer le rythme pour repartir des terres galloises avec les 3 points. Sans Walcott en pointe blessé mardi dernier, Olivier Giroud avait donc la lourde responsabilité de mener l’attaque. Et on peut dire que le français a réussi sa mission en ouvrant le score sur une merveille de corner d’Özil. Le déplacement de Giroud est à montrer dans les écoles de football tellement il se rapproche de la perfection pour un attaquant.

Ce premier but est le début du show Özil. L’allemand, peu en vue en 1ère mi-temps, nous a offert un récital en 2ème. Impossible de lui prendre le ballon, le génie est dans sa meilleure forme depuis son arrivée à Arsenal. Sur le second but, son centre dévié permet à Koscielny de gêner la sortie de Fabianski pour inscrire son 2ème but de la saison après celui de la semaine dernière face à Everton. L’allemand continue ensuite par une dernière passe décisive pour Joël Campbell, auteur de son premier but avec les Gunners, pour parachever son œuvre. Sur une magnifique combinaison avec Alexis Sanchez, le génial Mesut centre fort aux 6 mètres. Personne ne coupe la trajectoire et Campbell se retrouve seul au 2ème poteau. Il réussit à enchaîner contrôle et frappe dans le petit filet opposé pour venir sceller la victoire des Gunners par un sublime 3-0 à l’extérieur contre une redoutable équipe de Swansea.

Avec la victoire de Manchester City contre Norwich, Arsenal est toujours 2ème à la différence de buts derrière les Citizens. Il est toujours bon de noter le nul de Manchester United contre Palace et la nouvelle défaite de Chelsea, qui pointe à la 15ème place, contre le nouveau Liverpool de Klopp.

#Albin #COYG

Cech (7) : Que c’est bon et rassurant d’avoir un gardien de ce niveau et de cette sérénité. Une réelle plus-value par rapport à l’an passé. Comme en témoigne le nombre de clean sheet cette saison.

Bellerin (7,5) : Il progresse de jour en jour et franchi les étapes. Il est sans aucun doute le futur d’Arsenal à ce poste. En difficulté en début de match, il a su élever son niveau de jeu pour étouffer Montero petit à petit.

Mertesacker (6) : Un match où l’allemand a été bon par son placement. En revanche, dés qu’il y a des duels, il est vite dépassé. Heureusement que Koko est là.

Koscielny (7) : Quel match et quel joueur. Sans conteste l’un des meilleurs à son poste. Tant dans le duel que dans l’anticipation il est irréprochable, match après match.

Monreal (6) : Un gros match pour Nacho qui continue ses bonnes prestations match après match. Pour le définir en un mot : régularité.

Coquelin (6) : Un peu en deçà aujourd’hui par rapport à d’habitude, il a quand même ratissé pas mal de ballon. Nul doute que si il se blesse ça laisserait un grand trou au milieu.

Cazorla (6,5) : Le complément parfait de Coquelin au milieu de terrain. Sa technique et vivacité permettent de repartir de façon propre sur chaque relance.

Campbell (7,5) : Très bon match pour sa première titularisation, justement récompensé par un but. Il aura l’occasion de montrer ce qu’il vaut durant les matchs à venir avec les nombreuses blessures.

Ozil (7,5) : Encore une passe décisive pour Ozil, sur le but de Campbell. Il est en confiance et ça se ressent sur son jeu`. Juste, précis et rapide, il déstabilise par ses passes et changement de rythme.

Alexis (6) : Un peu plus brouillon et effacé aujourd’hui, il n’a pas jouer à son meilleur niveau. Très bien pris par son défenseur, ce qui n’a pas laissé beaucoup d’espaces pour le chilien.

Giroud (7) : Il a ouvert le score sur coup de pied arrêté, et cela a libéré l’équipe. Solide dos au but, ça va faire du bien si il joue à ce niveau en attendant le retour des blessés.

#Dim

Publicités

Wenger sur la victoire, Laurent Koscielny et le rythme du match.

Par défaut

Arsène Wenger est revenu sur la victoire d’Arsenal 3-0 face à Swansea ce dimanche.

Sur la performance…

C’est toujours un match difficile, nous étions un peu nerveux en première mi-temps, mais en toute honnêteté, les joueurs de Swansea ont encore montré leur qualité aujourd’hui. Ils traversent peut-être une période à travers laquelle ils sont moins en confiance, mais ça reste une bonne équipe. Nous avons eu quelque difficulté en première période mais en deuxième mi-temps, nous avons su élever nos intentions et le rythme du match en mettant plus de détermination dans nos passes, avec plus de rythme dans nos combinaisons. Une fois le premier but marqué, nous avons été dominants et nous avons donc logiquement remporté le match.

Sur la sortie de cette période de test…

Nous avons eu une première mi-temps difficile, mais nous nous en sommes sortis. J’avais mis huit joueurs au repos ce mercredi et j’ai continué de les faire souffler cette semaine, ce qui fait que nous avons eu besoin de temps pour rentrer dans le match. Je suis content car nous avons pu garder nos cages inviolées encore une fois, malgré certains moments difficiles durant le match. De plus, nous n’avons pas pris de risques en nous lançant vers l’avant précipitamment. Une fois l’ouverture du score faite, le match fut complètement différent.

Sur les plus de 2000 buts inscrits sous son « règne »…

Evidemment je suis heureux, mais les trois points sont plus importants. Je suis fier de cette performance, car le fait de marquer beaucoup de buts plaît aux gens qui viennent pour nous voir jouer, mais la chose la plus important est le fait que nous ayons pris trois points aujourd’hui.

gun__1437847055_wenger

Sur la forme de Chelsea…

Je pense qu’il est mieux que je n’en parle pas trop. Je préfère que nous nous concentrions sur notre match. Nous avons fait la différence par rapport à d’autres équipes. Concentrons nous sur la qualité de notre jeu et conservons une bon équilibre entre la faim de victoire, l’humilité et la confiance, tout en ne nous occupant pas de ce que font les autres équipes.

Sur le but de Laurent Koscielny…

Je ne pense qu’il y ait de faute sur Fabianski. J’ai peut-être raté quelque chose. Les entraîneurs sont souvent partagés sur le sujet, mais ça ne m’a pas semblé évident de l’extérieur du terrain.

Sur les propos de Monk, disant que Swansea a offert la victoire à Arsenal…

Honnêtement, sur chaque but qu’une équipe concède elle commet en moyenne cinq erreurs. Je ne faisais pas attention à leurs joueurs durant les actions de but, et peut-être que je devrais les revoir.

Arsène Wenger: « Nous n’avons rien su créer ce soir »

Par défaut

15/16: Wednesday v Arsenal  - Arsene Wenger

Arsène Wenger s’est rendu en conférence de presse après la déroute 3-0 sur le terrain de Sheffield Wednesday.

Sur les blessures:

Les deux blessures subies ce soir (Chamberlain et Walcott ndlr) sont deux blessures musculaires et je ne connais pas encore l’étendue des dégâts. Il va falloir patienter 48h afin de passer les divers examens et connaitre réellement la gravité des blessures. C’était une sale soirée pour nous, nous perdons deux joueurs et nous n’avons pas été assez bons sur le terrain mais à côté de ça, il faut féliciter Sheffield Wednesday. Ils ont fait une grosse prestation, avec beaucoup de volonté et de dynamisme. Ils méritent leur victoire ce soir.

Sur son choix de titulaires:

Je dois gérer la quantité de matchs de chacun des joueurs et je pense toujours que j’ai aligné trop de joueurs d’expérience. Nous perdons deux joueurs. J’avais Gabriel et Monreal a disposition sur le banc mais je pouvais pas courir le risque de perdre davantage de joueurs.

Sur les raisons de cette défaite:

Nous avons beaucoup eu la balle mais nous n’avons tout simplement pas réussi à en faire grand chose car nous n’avons rien su créer. Nous étions un peu justes au milieu, surtout ce soir, et il s’agissait surtout de ne pas concéder de buts sur coups-francs ou sur contre-attaques et malheureusement, c’est arrivé car nous avons perdu trop de ballons à des moments ou il ne fallait pas le perdre.

S’il est inquiet concernant les blessures:

Oui je le suis car notre prochain match est un match important ce samedi, ensuite il y a le retour contre le Bayern. Niveau effectif, nous sommes justes désormais.Nous perdons 2 joueurs offensifs ce soir. C’est très contraignant.

Si les joueurs étaient trop concentrés sur la Ligue des Champions:

Dans l’idéal, j’aurais adoré gagner ce soir. Je ne veux pas m’en servir d’excuse mais nous pouvons désormais nous concentrer sur d’autres compétitions et je dois bien l’avouer, beaucoup de joueurs étrangers jouent en Premier League et donc il y a beaucoup de bons joueurs en Championship. Jouer avec des jeunes devient donc difficile. Le niveau du Championship a beaucoup évolué et si vous n’avez pas assez d’expérience pour gérer ce genre de match, il est quasi impossible de les gagner.

Sur les blessures:

Walcott est blessé au mollet et Oxlade-Chamberlain à la cuisse.

#Max (via arsenal.com)

Arsenal prend l’eau, et se noie

Par défaut

sheffield - arsenal, 4ème tour de capital one cup

Compte-rendu Sheffield Wednesday – Arsenal, 4ème tour (et dernier) de Capital One Cup

Arsenal prend l’eau, et se noie

Ce qui devait arriver, arriva. En déplacement pour ce 4ème tour de Capital One Cup à Sheffield, pensionnaire de Championship, les Gunners ont totalement déjoué pour nous offrir un spectacle à l’opposé des derniers matchs.

Une défaite très logique sur le lourd score de 3-0 après un match magnifique de la part des Owls. La tactique du turnover a finalement basculé du côté de la déroute pour les Gunners. Aucun automatisme, aucune liaison correcte, aucune hargne à la récupération et surtout, aucune créativité devant… Voici le résumé peu flatteur de la performance de l’équipe ce soir.

Cette Capital One Cup n’était clairement pas la priorité de Wenger, qui ne l’a jamais gagné d’ailleurs, mais les nombreux changements opérés n’ont pas porté leurs fruits. Les seuls cadres titularisés au début de ce match, à savoir Mertesacker, Cech, Giroud et Oxlade n’ont pas su insuffler l’élan de confiance à l’ensemble des jeunes et des remplaçants habituels. Et le résultat est sans appel, une seule grosse occasion dans le temps réglementaire, et par l’intermédiaire de Mertesacker.

L’autre mauvais nouvelle de la soirée, c’est la blessure d’Oxlade dès les premières minutes de jeu. Remplacé par Walcott aussitôt, l’anglais se blessera lui aussi quelques minutes plus tard. Enorme coup dur pour les Gunners qui perdent deux titulaires précieux après Aaron Ramsey mardi dernier contre le Bayern.

Les blessures musculaires gangrènent le football moderne. Les enchaînements de matchs sont beaucoup trop durs à encaisser pour les joueurs. Aujourd’hui, un joueur titulaire en club et en sélection fera environ 60 matchs dans l’année. Comment ne pas se blesser dans des matchs d’une telle intensité, d’un tel niveau ?  Cela est presque impossible. Et la question de supprimer des compétitions est remise en cause, avant tout pour la sécurité des joueurs. Résultat, Walcott, Ramsey, Oxlade, Ospina sont blessés. Avant d’affronter le Bayern lors du match retour, les mauvaises nouvelles s’enchaînent.

Après cette lourde défaite, Arsenal est éliminé de la Capital One Cup et va pouvoir se concentrer sur son déplacement à Swansea samedi.

#Albin

Les notes du match : 

Cech (5) : Tranquillement, la petite sortie du mardi soir. Il était clairement venu faire du tourisme et n’a pas voulu se salir.

Debuchy (3) : Debuchy mérite clairement d’être titulaire, c’est vrai… Soit à Laval soit Orléans. En tout cas avec des matchs comme ça Bellerin est pénard.

Chambers (4) : Si on réussi à faire une plus value sur lui… C’est un miracle

Mertesacker (4) : Sûrement le meilleur joueur de BPL actuellement, exceptionnel dans le domaine aérien, mais ce soir ça devait être son cousin de PHB de Loir-et-Cher sur le terrain…

Gibbs (5) : Il a couru.

Flamini (3) : On l’a pas vu. Deux boites en carton en guise de pied.

Kamara (5) : Il s’est démené mais était tout seul face à 3 bûcherons.

Bennacer (6) : Un bonne patte gauche, prometteur pour 17 ans. Un des plus actif ce soir.

Iwobi (5) : Il doit progressé techniquement. Mais on sent du potentiel.

Campbell (5) : Il pouvait prouver, il a essayé mais on attend plus. Il devrait avoir plus de temps de jeu avec les blessures à son poste.

Giroud (3) : Introuvable.

#Dim

Gagner pour être de plus en plus fort

Par défaut

Sheffield - Arsenal, 4ème tour Captital One Cup

Avant-match Sheffield Wednesday – Arsenal, 4ème tour de Capital One Cup

Après une semaine excellente et trois victoires en trois matchs, les Gunners entament cette nouvelle semaine par un match couperet en Capital One Cup contre la modeste équipe de Sheffield Wednesday, actuellement pensionnaire de Championship (2ème division anglaise).

Gagner pour être de plus en plus fort

Tels sont les propos d’Olivier Giroud avant cette rencontre de coupe. Maintenant relancés dans la course aux huitièmes de final de Ligue des Champions et propulsés en haut du classement de Premier League aux côtés de Manchester City, l’attaquant français a insisté sur le fait de continuer à gagner les matchs les uns après les autres pour garder cette confiance si importante.

Arsenal attaque en effet le début d’une nouvelle semaine difficile avec deux déplacements à la clé pour des matchs qui seront sans aucun doute des guets-apens. Demain soir Arsène Wenger voudra faire tourner son effectif logiquement pour permettre à ses cadres de se reposer. Cette tactique peut être à double tranchant : soit les remplaçants montrent ce qu’ils valent et remportent le match sans trop de difficultés, soit le manque de temps de jeu se fait sentir et les automatismes auront du mal à se mettre en place. Dans ce dernier cas de figure, le résultat final pourrait être moins bien que prévu pour les hommes de Wenger. Samedi prochain, les Gunners iront à Swansea pour un nouveau match indécis et difficile cher à notre Premier League adorée.

Cependant, avec la blessure d’Ospina à l’épaule, Petr Cech est de nouveau titulaire dans les cages des Gunners et nul doute qu’il fera entendre sa voix à ses défenseurs si ce qu’il voit ne lui plaît pas. De plus, ses dernières performances étincelantes de professionnalisme et de pure classe ont eu un effet bénéfique pour la défense d’Arsenal. L’avoir aujourd’hui dans l’équipe est une vraie bénédiction et amènera à la charnière centrale une sérénité de tous les instants. C’est d’ailleurs sur ce point qu’Olivier Giroud est conscient de la nécessité de continuer à gagner les matchs et à jouer de cette manière. En effet, selon lui, « si l’on continue à jouer comme cela, alors nous serons difficile à battre ». Le Bayern Munich et Everton peuvent en témoigner la semaine dernière.

Demain soir, nous devrons donc assister aux titularisations de Debuchy, Chambers, Gibbs, Flamini ou encore Campbell aux côtés de quelques piliers de l’équipe pour allier jeunesse et expérience. A nos Gunners de faire le travail pour passer ce tour et garder la confiance acquise au plus haut.

#Albin #COYG

Comment se procurer des places pour un match des Gunners?

Par défaut

Afficher l'image d'origine

Voici un récapitulatif pour aller voir les matchs, les avantages/inconvénients, présentation des associations :

1) Tu peux te renseigner auprès des associations de supporters qui sont Arsenal France (http://www.arsenalfrance.com/) et l’ASCFR (http://www.ascfr.com/index.php?%2Fpages%2F1-la-team). Ce sont des associations de supporters qui obtiennent des billets directement du club et qui proposent des sorties au stade en groupe avec tous les autres adhérents qui ont pu se rendre au stade. Ils proposent des tarifs très abordables pour devenir adhérent (autour de 15 euros) et une fois devenu membre, tu pourras avoir accès à leur billetterie interne à savoir qu’il faut que tu réserves ta participation pour un match et l’association se renseignera auprès du club pour obtenir des billets. En général, il est beaucoup plus aisé pour eux d’obtenir des billets pour des petits et moyens matchs. Si tu veux te concentrer sur un bon gros Arsenal – Tottenham ou Arsenal – Manchester United, les associations ne te garantissent pas qu’ils vont pouvoir obtenir des billets, au moins pour toutes les demandes. De toute façon, tu verses un premier versement pour payer le billet et l’assos’ te rembourse s’ils n’ont pas pu t’en obtenir. Cette méthode est sympa car tu ne seras pas seul et tu pourras payer des billets au tarif habituel au lieu de payer des 100 livres au marché noir.

2) L’autre solution est plus directe : l’abonnement au club. Tu peux devenir red member (le plus bas échelon) en t’inscrivant sur le site web à cette adresse https://www.eticketing.co.uk/arsenal/memberships.aspx?findmembership=1. Cela coûte 36 euros minimum et tu devras en plus payer le prix du billet (qui dépendra de la catégorie du match à savoir A, B ou C, le A représentant les gros matchs). Toutes les informations sont aussi données sur le site mais grosso modo, les red members ne peuvent se procurer des tickets qu’un mois minimum avant le match. Comme c’est la plus petite base, c’est la dernière à pouvoir profiter de la billetterie et seulement 3,500 tickets sont disponibles par match donc il faut être très rapide au risque de voir tous les billets partir en une journée.


Personnellement je me suis toujours débrouillé pour être présent sur le site dès l’ouverture de la billetterie (vers 11h) et j’ai pu avoir des billets pour les 2 matchs que j’avais choisi. Enfin quand je dis billet c’est une image, il te suffit juste de payer sur internet et c’est ta carte qui fait office de badge d’entrée. Ne la perd surtout pas !

Pour résumer, voici grosso modo les avantages et inconvénients pour ces 2 systèmes :

Associations: service pris en charge par des personnes expérimentées qui entretiennent des relations avec le club depuis des années, prix de l’abo, possibilité d’être avec d’autres Français en groupe / incertitude englobant la demande de tickets, pas des places dispos à chaque fois

Abonnement red member: choix de son siège dans la limite disponible, présence au coeur du public anglais, cadeaux de bienvenue si tu prends l’option full à £36 / indépendance totale, être speed dès l’ouverture de la billetterie, prix assez élevé en comparaison des assis

Un point essentiel: A moins que tu n’aies un ami membre d’une assos ou titulaire d’un red membership, tu ne peux pas prendre de tickets pour 2. Chaque demande est individuelle. Pour la red member, tu peux prendre plusieurs tickets en une fois pour prendre plusieurs sièges collés mais il faut que tes amis soient également red member et soient enregistrés dans ta liste d’amis sur le site.

Ce sont les deux solutions les plus efficaces, fiables et épanouissantes pour aller voir un match d’Arsenal. Tu paierais normalement plus cher en choisissant des sites privés, sauf cas exceptionnel que nous ne connaissons pas malheureusement.

Arsène Wenger: « Une semaine fantastique »

Par défaut

Arsène Wenger

Arsène Wenger s’est présenté en conférence de presse après la victoire d’Arsenal contre Everton 2-1 à l’Emirates Stadium.

Sur cette victoire:

Nous avons eu un gros match mardi et affronter Everton était un bon test pour notre équipe avec la possibilité pour les joueurs de poursuivre le travail. Je pense que nous avons joué avec la détermination nécessaire et beaucoup d’envie. Nous avons été un peu malchanceux en première période, Everton a réduit l’avantage alors qu’il ne restait qu’une minute de jeu et à 2-1, cela a été un peu déstabilisant pour l’équipe. En deuxième mi-temps, nous avons continué de dominer mais n’avons pas réussi à creuser davantage l’écart. Nous nous sommes exposés en contre-attaques une ou deux fois. Romelu Lukaku a vu sa tête échouer sur la barre et Petr Cech a réalisé un superbe arrêt sur le fil ce qui nous a permis d’enregistrer 3 points très importants.

Sur la titularisation d’Olivier Giroud:

J’ai confiance en lui. Récemment, il a su faire la différence en rentrant en jeu et aujourd’hui, il a fait la différence en étant titulaire. Je possède des options intéressantes, je dois simplement être assez malin pour les utiliser aux bons moments.

Sur sa sélection au poste d’avant-centre:

Nous devons livrer notre énergie tous ensemble pour le bien de l’équipe et celui du Club donc je ne fais pas trop état des cas individuels. Theo Walcott peut tout aussi bien démarrer ce qui rend les choses plus simples. N’oublions pas non plus qu’ils peuvent jouer ensemble.

Si Arsenal est vraiment à prendre au sérieux cette année:

Je pense que nous allons conserver notre solidarité, ce désir de bien faire. Nous sommes unis pour agir du mieux possible et tous ensemble, chose sur laquelle nous avons progressé. Nous avons gagné 3-0 contre Watford, avons battu le Bayern 2-0 et aujourd’hui Everton 2-1 en une semaine. Ce fut une semaine formidable. Ce n’est jamais simple.

Sur Mesut Özil:

C’est un joueur de grande classe, en tout honnêteté. Je pense qu’au lieu de parler de lui, je voudrais plutôt le voir jouer encore. Si vous aimez regarder du football, vous aimez voir Özil.

sur les raisons qui font d’Özil un joueur si spécial:

C’est une combinaison de toucher de balle, d’intelligence et d’attitude vis a vis de ses coéquipiers. C’est un véritable joueur d’équipe, je l’avais dit hier en conférence de presse. Il met son talent au service de l’équipe et il veut toujours aider l’équipe du mieux possible. C’est ce qui le rend efficace.

Sur cette première place:

Pour 24h encore peut-être mais nous ne savons toujours pas. Après le premier match contre West Ham, personne n’aurait pu le prédire. Cela démontre notre attitude, notre solidarité et notre désir de bien faire. Après 10 matchs, nous sommes premiers, ce qui prouve que nous avons fait de gros efforts. Gardons notre solidarité et battons nous pour les matchs à venir, c’est tout ce dont nous avons à faire. Il est encore tôt dans la saison mais nous sommes heureux d’être la ou nous sommes.

S’il pensait qu’Arsenal pouvait être leader:

Après 10 matchs, franchement, non. Je pensais que cela aurait pris plus de temps car Manchester City a débuté avec 5 victoires donc il était difficile d’envisager que nous reviendrions aussi vite mais nous n’avions pas le choix. L’an passé, après 10 matchs, il y avait une grande différence entre les équipes de tête et nous, aujourd’hui ce n’est pas le cas. Poursuivons notre travail et continuons à nous améliorer. Il y a encore beaucoup d’aspects de notre jeu qui peuvent être améliorés, c’est pourquoi il ne sert à rien de se focaliser sur cette place et essayons simplement de devenir une meilleure équipe.

Sur cette semaine parfaite:

C’était une semaine parfaite et cela n’est jamais facile à réaliser. Le seul point négatif, c’est que nous avons perdu des joueurs sur blessures, certains sont fatigués et je vais faire tourner contre Sheffield mardi soir. Je pense que pour certains, cela serait de trop.

Sur ce qu’il faut pour rester en tête:

Solidarité, concentration, humilité. Essayons également de jouer un meilleur football encore match après match. Nous allons travailler cela à l’entrainement.

Sur l’importance de Giroud et Walcott:

Nous parlons toujours d’Özil et Cazorla. Ce qui nous rend efficaces, ce que nous jouons comme une vraie équipe. Lorsque vous nous voyez jouer, vous voyez une équipe qui joue au football et qui ne dépend pas seulement d’un seul joueur. Nos résultats actuels dépendent d’un travail d’équipe plutôt que de faits individuels.

Sur le but de Koscielny:

Nous savons que pour lutter en Premier League, il faut savoir marquer sur coups de pieds arrêtés, entre 8 et 12 si vous luttez pour le titre. Sur ce point, nous sommes un peu en deçà et marquer aujourd’hui de cette façon nous donne l’impression que nous pouvons en marquer davantage.

#Max (via arsenal.com)