Avant match : Arsenal – Aston Villa

Par défaut

Les enjeux de cette 23e journée

Ce dimanche, à 14h30, les Gunners reçoivent les Villains de Paul Lambert, pour le compte de la 23e journée.

Portés par le joueur du mois de la Barclays Premier League, un Santi Cazorla en très grande forme, les hommes d’Arsène Wenger doivent l’emporter pour conserver la bonne dynamique des derniers matchs et ainsi maintenir la confiance avant le derby de Londres de samedi prochain.

La victoire est d’autant plus essentielle aux vues des résultats de ce samedi après midi. Arsenal, qui pointe provisoirement à la 6e place avec 39 points, doit s’imposer pour garder le rythme. Les canonniers sont à 3 points du Big Four, avant le match des Saints qui reçoivent les Swans. Les équipes du haut de tableau ont fait le plein lors de cette 23e journée. Liverpool est revenu à 1 point des Gunners après s’être imposé à Anfield face aux Hammers. Tottenham est pour le moment devant Arsenal avec 1 point d’avance tandis que les Red Devils en ont pris 4.

De leur côté, Aston Villa, 15e du championnat, a l’occasion de prendre un peu d’air sur la zone de relégation. Alors que les quatre derniers du classement se sont inclinés aujourd’hui, s’ils viennent à s’imposer à l’Emirates, les hommes de Paul Lambert peuvent prendre 6 points d’avance sur Hull City et Queens Park Rangers, respectivement 18 et 19e.

La forme du moment

Arsenal est sur une bonne série avec 8 victoires et 24 buts marqués lors des 10 derniers matchs, dont 4 victoires consécutives et seulement 2 buts encaissés.

Santi Cazorla est l’un des artisans majeurs de cette excellente forme. Le joueur dit se sentir dans la « meilleure forme de sa carrière » et le prouve sur le terrain avec des prestations de hautes volées. En l’absence d’Alexis Sanchez, laissé au repos par Arsène Wenger, Arsenal peut aussi compter sur Francis Coquelin qui enchaine les matchs depuis son retour de prêt. Il est auteur de performances très intéressantes, à tel point que les dirigeants se sont empressés de lui proposer une prolongation de contrat, que le Coach annonce comme acquise « à 99% ».

Le retour d’Ozil et de Walcott comme titulaires probables donnent également de nouvelles possibilités pour animer l’attaque d’Arsenal.

L’équipe d’Aston Villa est loin d’afficher son meilleur visage actuellement. En Premier League, les Villains restent sur 7 matchs sans victoires. Les deux dernières victoires de l’équipe ont eu lieu face à des équipes de niveaux inférieurs (Blackpool et Bournemouth en coupe).

Les compositions probables

Arsenal : Ospina ; Bellerin, Mertesacker, Koscielny, Monreal ; Coquelin, Ramsey, Cazorla ; Walcott, Giroud, Ozil.

Aston Villa : Guzan ; Hutton, Okore, Baker, Cissokho ; Gil, Westwood, Delph, Cleverly ; Agbonlahor, Benteke.

#Goy

Wenger : « Nous voulons conserver notre titre. »

Par défaut
Arsene Wenger

Conférence de presse d’après-match pour le coach, heureux de voir les siens franchir ce tour dévastateur pour les grosses écuries.

Sur la victoire :

Je crois que notre performance a été bonne et il y avait de la place pour marquer plus de buts avec les occasions que nous nous sommes créées. Dans l’ensemble ce que vous voulez d’abord, c’est de la qualité dans la performance. Ils ont eu deux tirs cadrés. Lorsque vous jouez à l’extérieur et que l’autre équipe a deux tirs cadrés…. Globalement, je pense que nous avons produit le match que j’espérais.

Si maintenant Arsenal est favori à sa propre succession en FA Cup :

Avec les résultats d’hier, vous devez être prudent. La coupe est la coupe, ce que vous voulez c’est vous concentrer sur le prochain match pour passer au tour suivant. Nous avons une bonne expérience de la saison dernière pour savoir que chaque tour est difficile. Les matchs les plus durs ne sont pas spécialement ceux attendu la saison dernière, donc nous allons attendre le tirage. Bien sûr, nous nous battrons et nous voulons conserver notre titre mais il est encore trop tôt pour dire ça [qu’Arsenal est favori].

Sur Gabriel Paulista :

C’est en bonne voie et je pense que ça se fera ce soir ou demain.

Si Arsenal a la meilleure dynamique du top 6 :

Nous avons une bonne dynamique mais nous allons maintenir le niveau d’urgence très élevé et nous savons comment la dynamique peut mourir rapidement dans le football si notre qualité baisse un peu. Nous avons une bonne occasion pour bien finir la saison (NDLR : en gagnant la FA Cup), donc nous devons montrer que nous pouvons jouer tous les matchs à fond et gagner notre droit de remporter les matchs.

Si les résultats d’hier offrent à Arsenal une meilleure opportunité :

Je pense que les résultats d’hier étaient un peu un avertissement inconsciemment. Ça vous réveille un peu et vous pensez « Ok, c’est une équipe de Championship », mais vous savez que les joueurs dans les équipes de divisions inférieures sont préparés de la même manière maintenant. Ils sortent des académies, certes ils ne sont pas en Premier League mais ils n’en sont pas loin. Ils peuvent maintenir le rythme pendant 90 minutes et dans ce genre de matchs ils n’abandonnent jamais. Si vous jetez un œil en League One, vous regardez les matchs et les équipes jouent un bon football. Si vous n’êtes pas prêt, vous pouvez perdre.

S’il était confiant après avoir vu les résultats :

Je pensais que montrer notre jeu serait difficile. Le premier choc est que je ne le croyais pas. J’ai vérifié les résultats deux fois et ensuite, j’ai pensé « Nous sommes dans un combat pour le match de demain ».

Sur la possibilité de conserver la FA Cup :

Je suis de l’autre côté du match. Vous voulez toujours savoir ce qui va se passer et j’ai toujours empêché les gens de penser à ce qui va arriver parce que personne ne le sait vraiment. Nous serons l’un des favoris parce que je pense que Manchester United pourrait passer et d’autres équipes de Premier League vont passer. Nous serons parmi eux, mais nous ne pouvons pas prédire qui va gagner.

Sur les options d’attaque :

A ce stade de la saison, [Arsenal n’a] jamais [eu toutes ces bonnes options offensives]. L’année dernière, nous avons perdu beaucoup de joueurs en Janvier et cette année, ils sont revenus parce qu’ils étaient blessés plus tôt.

Sur le fait d’avoir des joueurs frais :

Oui [ça aidera].

Sur Theo Walcott :

Pour un premier match, c’était encourageant. Özil aussi. Peut-être qu’ils ont baissés physiquement en seconde période, mais ils étaient prêts.

Sur Rosicky :

Il était merveilleux. Un joueur que nous aimons tous. Si vous aimez le football, vous aimez Rosicky. En plus de cela, c’est une personne fantastique. Il a marqué et je suis très heureux pour lui.

#Kévin (via arsenal.com)

Coquelin : « Nous devons nous construire sur cette victoire»

Par défaut

B7pqntkCAAAYpZZ

Francis Coquelin affirme qu’Arsenal doit s’inspirer de ce match référence contre Manchester City pour lancer sa fin de saison.

L’équipe d’Arsène Wenger s’est illustrée ce Dimanche en allant gagner chez le champion en titre. Une performance très convaincante, avec un but de Santi Cazorla et un autre d’Olivier Giroud.

Après une troisième victoire consécutive, Coquelin espère que l’équipe continuera sur cet élan lors de la rencontre de FA Cup le week end prochain.

« Nous avons très bien défendu en équipe, c’était la clé de notre victoire. Nous avons aussi marqué pendant des moments clés. Nous sommes ravis d’avoir gagné ce match. »

« J’essai de faire de mon mieux, je suis très heureux d’avoir gagné. C’était une victoire compliquée à remporter mais nous l’avons fait. Maintenant nous devons nous concentrer sur le prochain match car ça n’a aucun intérêt de gagner ici si c’est pour perdre le prochain match à la maison. J’espère qu’on sera en mesure de remporter le prochain match. »

« Cette victoire fait beaucoup de bien au groupe. Nous l’attendions depuis un moment. Maintenant nous pouvons penser au prochain match et espérer faire une bonne fin de saison. »

Henri via Arsenal.com

Arsène Wenger: « Cette victoire fait du bien au moral. »

Par défaut

Arsène Wenger s’est adressé aux médias après la victoire d’Arsenal 2-0 sur le terrain de Manchester City.

Sur cette belle forme actuelle:

Des joueurs qui étaient blessés sont de retour et cela fait la différence. Nous savons également que nous sommes dans une période cruciale. Le moral est au beau fixe et certains joueurs sont en très grande forme. Nous avons ouvert la marque aujourd’hui et ce fut plus simple par la suite de les museler. Nous avons su nous montrer dangereux sur chaque ballon glané mais également avec un niveau de solidarité intense et une bonne solidité. Le regret de la journée, c’est de ne pas avoir su concrétiser toutes nos occasions car il y avait la place d’en mettre davantage.

Si ce résultat peut être un tournant:

Seul le temps pourra le dire. Ce qui est certain, c’est que ce résultat booste notre niveau de confiance. Il nous reste 5 mois très importants et ce que nous en ferons déterminera notre saison. Ce genre de match peut grandement nous aider.

Au sujet de Santi:

Depuis que Cazorla joue dans une position axiale, il a été fantastique. Il sait ôter la pression dans des instants délicats. Il sait trouver des ouvertures très intéressantes C’est un exemple pour les jeunes joueurs, il montre à quel point être ambidextre est précieux, ce qui est un atout crucial pour un milieu aujourd’hui et il sait très bien l’utiliser. Il respire football.

Sur le penalty:

Ma réaction initiale était qu’il y avait bien penalty. Quelqu’un m’a dit que nous avions eu de la chance sur le coup mais depuis le banc, cela semblait mérité. Je dois le revoir.

S’il est compatissant envers les arbitres:

J’ai toujours défendu cela. C’est valable pour les deux équipes. C’est vrai, c’est une décision instinctive que l’arbitre doit prendre. J’ai toujours été pour le fait d’aider les arbitres sur les situations chaudes comme les hors-jeux ou les penalties.

Sur la prestation de Coquelin:

Il est venu de France à l’âge de 16 ans. Aujourd’hui, il en a 23. Il a traversé des moments difficiles mais il sait apprendre des ses expériences. J’ai toujours cru en lui. Il y a 3 mois, je lui avait dit qu’il fallait qu’il aille jouer ailleurs. Il a accepté d’aller jouer à Charlton et a fait de bonnes prestations. Maintenant, il est de retour, je l’ai aligné et il s’est très bien débrouillé.

Si ce résultat peut changer ses plans concernant le mercato:

Nous sommes toujours à l’affût.

S’il a progressé sur certains dossiers:

Malheureusement, non. Mais si vous avez une bonne idée, n’hésitez pas à m’envoyer un sms!

#Max (via arsenal.com)

Compte-rendu Man City – Arsenal, 22ème journée de BPL

Par défaut

Enfin une victoire contre un gros !

On a TRES souvent raillé Arsenal pour son incapacité à gagner et sa tendance à prendre des claques loin de l’Emirates contre le Big four, et à raison ! Mais cette fois, la série de 16 matchs sans victoire contre un membre du Big Four s’arrête pour de bon après un match pleinement maîtrisé de la part de nos chers Gunners.

Oui, aujourd’hui, les Gunners ont pris leur revanche du 6-3 infligé la saison passée à l’Etihad dans un match complètement fou. Oui, aujourd’hui, les Gunners ont joué à l’opposé de ce qu’ils ont l’habitude de produire à l’extérieur contre un gros. Et oui, aujourd’hui, les Gunners ont gagné. Que c’est bon de pouvoir commenter une telle performance comme rarement nous avons été témoins ces dernières années. 2-0 à l’Etihad, 3ème clean sheet de suite pour 7 buts marqués, Arsenal est en forme ! Et ces bonnes performances coincident avec les titularisations répétées et justifiées de la surprise de ce début d’année : Francis Coquelin. Depuis son retour de prêt, le français permet à l’équipe d’être équilibrée, plus solide et plus propre défensivement. Les titularisations simultanées de Coquelin et Ospina font un bien fou à l’équipe qui retrouve des valeurs défensives absentes depuis le début de la saison. L’axe Ospina- Koko – Coquelin – Cazorla se porte garant de la sécurité défensive dans l’axe ce qui a permis aujourd’hui de ne presque pas voir Aguero. L’impact de Koko sur l’attaquant mancunien a été impressionnant combiné aux bonnes interventions de Mertesacker (il faut bien le souligner quand il fait un bon match) ont permis à l’arrière-garde des Gunners de fournir une prestation solide qui fait plaisir à voir.

Concernant le secteur offensif, le pauvre Alexis Sanchez s’est retrouvé pris au piège de sa notoriété en Premier League … Dès que le chilien touchait le ballon, deux mancuniens l’empêchaient de toute transmission possible vers l’avant. Quant à Giroud, il a démontré ce soir qu’il était aussi capable de marquer contre les gros de  ce championnat et qu’il était indispensable à la point de l’attaque. Mais le grand bonhomme par le talent de ce match reste Santi Cazorla qui a une nouvelle fois montrer toute sa classe balle aux pieds. L’espagnol est un régal pour les yeux, mais surtout un gage de sureté incroyable pour l’équipe. Ce soir, Santi c’est un but et une passe décisive. The Man of the match. Double contacts, crochets courts, rapides changements de direction. Dans un jour comme celui-ci, impossible de penser lui prendre le ballon.

Avec cette 3ème victoire consécutive et ce 3ème clean sheet, les Gunners reviennent à un seul petit point de Manchester United 4ème et donc dans la course au place européennes. La défaite face aux Saints va sûrement coûter très cher dans le classement final si les coéquipiers de Schneiderlin ne baissent pas le pied.

En bref, Arsenal devra se servir de ce match pour continuer cette série de victoires et ainsi sécuriser les places européennes.

Les notes du match :

Ospina (7) : Un match très propre et rassurant pour son équipe. Il n’a toujours pas pris de but en 3 rencontres dans les cages. Son calme et son application font beaucoup de bien derrière.

Bellerin (6) : Sûrement le défenseur le plus à la peine aujourd’hui. Sa vitesse lui a néanmoins permis de s’en sortir sur la plupart de ses duels mais on sent que l’expérience lui a manqué.

Mertesacker (6,5) : Propre, présent dans ses duels, serein. Merte a fait ce qu’on attend de lui aujourd’hui. Il a parfaitement géré son match avec Koscielny dans l’axe.

Koscielny (7) : Comme souvent, Koko n’a pas été pris à revers aujourd’hui. Sur Aguero, il a souvent pris le dessus. Incontestablement l’un des meilleurs défenseurs de BPL.

Monreal (7,5) : Tout simplement l’un des meilleurs aujourd’hui. Navas, qui est d’habitude un danger constant, ne l’a jamais passé. Nacho prend confiance cette saison et Gibbs a du sérieux soucis à se faire pour le poste d’arrière gauche.

Coquelin (7,5) : C’est la bonne surprise de 2015. En l’espace de quelques matchs il s’est imposé en position de MDC et fait un bien fou à l’équilibre de l’équipe. De l’envie, de la hargne et une justesse dans ses choix en font un bon renfort pour cette partie de saison.

Chamberlain (6) : Un gros volume de jeu, des initiatives, mais souvent à l’envers. Il perd trop de ballon et ne fait pas souvent les meilleurs choix. Il doit jouer plus simple.

Cazorla (9) : Man of the match aujourd’hui. 1 but, 1 passe décisive, et un match immense au milieu de terrain. Un poison pour les grands gabarits citizen notamment grâce à ses petits crochets qui cassent des reins !

Sanchez (6,5) : Il y avait clairement un contrat sur sa tête aujourd’hui. Zabaleta ne l’a pas lâché et il était souvent accompagné de Navas. Il a fait ce qu’il a pu, mais ce n’était pas son meilleur match aujourd’hui.

Ramsey (7) : Aaron a couvert beaucoup de terrain aujourd’hui. En mode Box to box il a n’a pas arrêté. Il a eu un peu de déchet dans son jeu, sûrement dû à un manque de lucidité en fin de match notamment.

Giroud (7) : Oliv’ a encore une fois été précieux dans ses remises et son jeu en pivot. Il a marqué et a fait mal à la paire Kompany/De Michelis. Welbeck a du soucis à se faire.

#Albin #Dim #Ben

Wenger sur la victoire, Alexis et ses gardiens de but.

Par défaut

B4w91i3IEAAXgOd

Arsène Wenger s’est présenté face aux médias après la victoire d’Arsenal contre Stoke :

Sur la victoire :

« Nos déplacements étaient bon, nous avons bien fait tourner le ballon, ce qui reste la base de ce sport. Nous nous sommes créés des occasions, nous nous sommes montrés très mobile et notre jeu rapide a posé des problèmes à notre adversaire. »

Sur le fait qu’Alexis Sanchez ne cesse de s’améliorer :

« Plus l’équipe est performante, plus il est impliqué dans le jeu, car nous attaquons beaucoup. Nos joueurs étaient très offensifs aujourd’hui et il est en confiance. Nos combinaisons en attaque étaient remarquables. »

Sur la performance de Sanchez :

« Quand nous jouons à la maison – notre terrain est toujours superbe même en plein hiver – nous pouvons facilement faire tourner la balle grâce aux nombreux joueurs très technique dont nous disposons. C’est forcément un avantage. Ce qui me semblait important c’était de garder notre concentration pendant tout le match pour pouvoir imposer notre jeu et garder notre cage inviolée. Je dois dire que tous mes joueurs ont bien joué. Le seul problème c’est que nous avons perdu un défenseur d’expérience de plus. Matthieu a une épaule disloquée. C’est un problème car nous manquons de ce type de joueur à l’arrière. »

Sur le geste d’Arnautovic :

« D’un point de vue extérieur, ça ne semblait pas méchant. Il faut que je revois les images. »

Sur ce match contre une équipe très physique :

« J’ai revu notre match contre Stoke, chez eux. C’est difficile d’affirmer que nous avions bien joué vu que nous avions encaissé 3 buts mais en attaque nous étions toujours dangereux. Nous avions totalement manqué notre début de match et nous l’avions payé cher. Aujourd’hui, dès la première minute nous avons joué avec beaucoup de rythme, les forçant à reculer. C’est ce qui a fait la différence. »

Sur la blessure de Debuchy :

« Il a une épaule disloquée. C’est compliqué de vous en dire plus, il faut attendre le diagnostic d’un spécialiste. Je ne pense pas qu’il jouera la semaine prochaine. Kieran Gibbs a toujours une cheville enflée. Nous avons réalisé des tests hier qui ne se sont pas montrés positifs en vu du match d’aujourd’hui. »

Si ces blessures influencent ses intentions de transfert :

« Non, ça ne change pas grand chose, nous étions déjà impliqué dans le marché des transferts. Monreal et Debuchy peuvent jouer en défense centrale. Mais si Gibbs ou Debuchy sont absent, Monreal ne pourra pas jouer au centre. C’est un poste sur lequel nous manquons de profondeur. »

Sur Chambers :

« Il était malade. Je l’ai pris dans le groupe mais à la dernière minute j’ai décidé de l’écarté, étant donné que ça faisait deux jours qu’il était souffrant. »

Sur des duels avec des joueurs de Stoke agaçants :

« Je n’ai pas vu celui impliquant Monreal. Ce n’était pas un match sale, nous avons réussi à éviter certains duels grâce à un bon mouvement du ballon. Le ballon était si rapide qu’ils n’avaient pas l’opportunité d’aller au duel. »

Sur des succès contre Stoke à domicile et à l’extérieur bien différents :

« Ils étaient bien différents. Nous avons parfois l’impression que nos adversaires sont une différente équipe quand ils viennent jouer à l’Emirates. Ils sont moins en confiance, comme nous étions moins en confiance lors du déplacement à Stoke. »

Sur ce que ressent Szczesny après son exclusion :

« Je ne sais pas, c’était une décision à prendre. »

Si Ospina va garder la place de Szczesny :

« Je n’ai pas encore pris de décision. Aujourd’hui j’ai décidé de titulariser Ospina., c’était une décision pour ce match uniquement. Szczesny est le numéro 1, il est en compétition avec Ospina et Martinez. »

Sur les raisons de l’exclusion de Szczesny :

« Je n’ai pas trop envie d’en parler. Plus j’en parle moins je vous informe. »

Si c’était une décision disciplinaire :

« Non, honnêtement non. »

Sur Arsenal qui avait son meilleure pourcentage de passes réussies dans le dernier tiers du terrain aujourd’hui :

« C’est un aspect important et positif de ce match. Cela montre que nous avons un réel potentiel offensif. Mais le football demande aussi d’être réaliste. Nous devons arrêter de concéder des buts. Aujourd’hui nous avons amélioré la confiance de nos défenseurs, du moins je l’espère. Nous avons un gros match la semaine prochaine, nous voulons continuer a être dangereux en attaque tout en étant solide en défense. Les défenseurs sont ressortis du match en étant heureux de ne pas avoir concédé de but. A Southampton, nous n’étions pas au même niveau. »

Sur la durée requise avant de pouvoir voir Mesut Özil de retour à 100% :

« Il est en forme. Il a besoin de compétition mais physiquement il est au niveau. Il se réhabitue aux contacts. Je pense qu’il aura besoin de 2-3 semaines. »

Henri via Arsenal.com

Compte-rendu Arsenal – Stoke, 21ème journée de BPL

Par défaut

Arsenal a pris sa revanche

Un bon début de match dans l’intensité ainsi que dans l’attitude offensive et Koko ouvre le score dès la 6ème minute sur un service parfait d’Alexis Sanchez. Dès le début du match, on sentait que cette rencontre ne ressemblerait pas au match aller. Mais la blessure de Debuchy sur un acte d’anti-jeu total d’Aranautovic, même pas sanctionné par l’arbitre, a coupé l’élan offensif des Gunners et un tout autre match a commencé. Des fautes, du déchet technique et un manque de fluidité pour une 2ème partie de première période hachée mais tout de même bien contrôlée par les Gunners. Le retour des nombreux blessés sur le banc amène un nouveau souffle à l’équipe et permet à Wenger d’aligner un onze de départ très plaisant et très équilibré. Le retour de prêt de Coquelin amène aussi une touche physique au milieu et son travail remarquable permet de ratisser un nombre impressionnant de ballons. Rosicky, qui n’était pas utilisé depuis le début de la saison, s’est lui aussi fait une place au milieu de terrain ce qui permet à Oxlade de repasser sur le côté dans un rôle qui lui permet d’utiliser sa vitesse. Le seul problème d’Oxlade se trouve dans la finition. L’anglais réussit tout ce qu’il tente jusqu’à la décision finale de tir ou de passe, ce qui est bien dommage.

A la différence d’Oxlade, Sanchez, lui, réussit tout, du début à la fin. Une passe décisive et deux buts pour le chilien encore une fois l’homme du match. Le premier sur un tir premier poteau à la sortie du dribble tellement rapide que Shawcross n’a même pas compris ce qu’il se passait. Le deuxième sur un coup-franc très intelligemment joué même si Begovic n’est pas inoubliable sur ce coup. Mais cette équipe, à domicile et dans cette composition là, c’est quand même assez beau à regarder jouer. Et au final, 3-0, un match complet, bien maitrisé par les Gunners et un plaisir retrouvé à jouer ensemble. Le match à Southampton semble oublié et la décision de titulariser Ospina rassure la défense ainsi que le retour de Koko en défense centrale.

Avec cette victoire propre et sans bavure, Arsenal revient à la 5ème place et à hauteur de Southampton qui joue ce dimanche contre Man U. La 3ème place n’est plus très loin et les Gunners devront continuer à engendrer les victoires pour sécuriser les places européennes en fin de saison.

Les notes du match :

Ospina (6) : Pour son premier match en BPL, il n’a pas eu l’occasion de briller. Quelques longs ballons à se mettre sous la dent, mais rien de plus si ce n’est une belle parade en fin de match. Clean sheet néanmoins.

Bellerin (6,5) : Il a remplacé Debuchy en tout début de match et n’a jamais été inquiété. Quelques monté mais sans plus.

Mertesacker (6) : Même constat que pour Bellerin. Trop peu inquiété pour pouvoir en dire quelques chose aujourd’hui. Assez serein cependant, trop parfois sus ses relances.

Koscielny (7,5) : Koss the boss. Un coup de casque pour ouvrir la marque, un match propre et solide derrière. Koko est bel et bien de retour.

Monreal (6,5) : Il a sensiblement réalisé le même match que Bellerin son équivalent côté droit. Il a pris un sale coup sur l’arcade de la part de Crouch mais a tenu sa place jusqu’au bout.

Coquelin (7,5) : C’est la vrai bonne surprise de ce début 2015. Battant, appliqué et efficace, le Français a sans doute convaincu Arsène sur ses derniers matchs qui l’a préféré à Flamini aujourd’hui.

Rosicky (7) : Rosa a étalé toute sa classe une fois encore aujourd’hui. Fluide, rapide et précis, il est à l’initiative de beaucoup d’occasions aujourd’hui encore.

Cazorla (7) : Santi revient en forme et à son meilleur niveau. Une grosse activité encore aujourd’hui, une envie constante d’aller de l’avant et des choix souvent judicieux. Avec les retours de Ramsey et Ozil la concurrence va être dur.

Chamberlain (7) : Ox a retrouvé son couloir droit aujourd’hui et ses jambes aussi. Il a souvent pris de vitesse son vis-à-vis mais a encore eu quelques déchets dans son jeu. Il a tout de même franchi un palier cette saison.

Sanchez (9) : Match quasi-parfait de notre pépite aujourd’hui. Un doublé, une passe décisive, des choix toujours spontanés et intelligents… Bref, rien à redire sur sa performance du jour.

Giroud (6) : Un match difficile pour Oliv aujourd’hui. Son duel physique et mental tout au long du match l’a mis sur les nerfs et fait douté. Il n’a pas pu se montrer dangereux de ce fait.

#Albin #Dim