Compte-rendu Arsenal 7-3 Newcastle (20ème journée de Premier League)

Par défaut

tumblr_mft6dtf1sx1rtkeh7o1_1280

Du spectacle et encore du spectacle !

Cette semaine, l’équipe à regarder était Newcastle. Après leur 4-3 à Old Trafford, les Magpies se déplaçaient à l’Emirates Stadium pour confirmer leur bon match lors du Boxing Day. Arsenal, quant à lui, a profité du Boxing Day pour se reposer en raison du report de leur match en raison d’une grève du métro londonien.  Pour Arsenal, ce match était crucial en vue d’un mois de janvier bien copieux avec la réception de Manchester City, le déplacement à Chelsea et la réception de Liverpool avec entre ces deux derniers matches, le match face à West Ham du Boxing Day.

La première période fut à l’avantage de Newcastle qui conservait bien le ballon et qui occupait la majeure partie du temps le côté d’Arsenal. Les Gunners avaient beaucoup de mal à construire le jeu  en raison d’un placement et d’un pressing efficace des hommes d’Alan Pardew. Arsenal s’appuya alors sur l’une de ses forces, le jeu direct et le contre.  Malgré la domination territoriale de Newcastle, c’est Arsenal sur une récupération de balle de Cazorla qui lança le contre. Il transmit son ballon à Podolski sur la gauche qui lança immédiatement Walcott dans le dos de la défense. Et comme un illustre n°14, il ouvrit le score d’un plat du pied dans le petit filet opposé, conclusion typique de la légende devenue statue de bronze : Thierry Henry. A partir de là, les Gunners se contentèrent de gérer leur avance. Etat d’esprit sanctionné à la 43ème minute de jeu par un but sur coup-franc de Demba Ba. En effet, un tacle maladroit de Sagna qui amena le but, sans compter le placement de Jack Wilshere qui, on ne sait pourquoi, s’est placé un mètre à côté de son mur et détourna le ballon pour prendre Szczesny à contre-pied. Ce but des Magpies vint récompenser leurs efforts.

Dès l’entame, on sentit plus d’implication de la part des joueurs d’Arsenal qui pressaient plus haut et qui ne se contentaient plus d’attendre leurs adversaires. Résultat, à la 51ème minute, Alex Oxlade-Chamberlain permit à Arsenal de prendre l’avantage une deuxième fois d’une frappe croisée à raz-de-terre à l’entrée de la surface de réparation. 2-1 pour Arsenal et ce n’est que le début d’une mi-temps de folie à l’Emirates Stadium. Huit minutes plus tard, Obertan se joue de Sagna trop facilement et centre au deuxième poteau pour Marveaux qui conclu tranquillement, profitant du laxisme de Gibbs au marquage. Arsenal repris sa marche en avant avec un Wilshere qui perfora la défense des Magpies et centra, centre/tire sauvé sur la barre par Coloccini mais, en renard des surfaces, Lukas Podolski vint crucifier un Krul impuissant au fond de ses cages. Dans ce match complètement fou, dans la lignée des précédents matches en Premier League, il ne fallut que 4 minutes à Newcastle pour réagir par l’intermédiaire de Sylvain Marveaux qui perfora le milieu des Gunners et adressa un centre au second poteau à Demba Ba. Pour la seconde fois du match, Gibbs fut pris dans son dos. 3-3, Newcastle espéra une issue différente de celle d’Old Trafford mais le sort en décida autrement et la fatigue accumulé du match précédent eu raison des velléités offensives des joueurs de Pardew. 73ème minute, Podolski écarta sur Gibbs qui cette fois centra en retrait, l’Allemand rata le ballon mais Walcott fut bien là et ajouta un deuxième but à sa besace. La fin du match fut entièrement à l’avantage d’Arsenal qui profita de la fatigue de Newcastle pour enfoncer le clou. Walcott, encore lui, exilé sur le côté droit en raison de l’entrée de Giroud, adressa une excellent centre à ce dernier qui aggrava la marque d’une tête plongeante à peine 10 minutes après son entrée. Deux minutes plus tard, Giroud encore lui en profita pour signer un doublé en cinq minutes. Complètement fou. Dans les arrêts de jeu, Santon fut l’auteur d’un très vilain tacle par derrière sur Giroud. Sur le coup-franc obtenu sur la gauche de la surface, Walcott partit en dribble et profita d’une incompréhension pour marquer son troisième but et signer un triplé. En effet, sur sa perforation, Obertan commit une faute sur l’Anglais et persuadés de la faute, les joueurs de Newcastle s’arrêtèrent de jouer mais pas le joueur d’Arsenal qui en profita. Dans la dernière minute, Giroud aurait pu lui aussi signer un triplé mais la barre transversale de Krul en décida autrement.

Sur cet improbable 7-3, Arsenal conclu son année 2012 de la plus belle des manières mais aussi à l’image de son année. Capable du meilleur en attaque s’ils prennent des risques mais toujours avec des lacunes défensives et un relâchement après l’ouverture du score.

FBL-ENG-PR-ARSENAL-NEWCASTLE

Fiche du match

Arsenal 7-3 Newcastle United

Buteurs : Walcott (19′, 73′ et 92′), Podolski (65′), Giroud (85′ et 87′) / Ba (43′ et 69′), Marveaux (59′)

XI Arsenal : Szczesny, Sagna, Gibbs, Vermaelen, Koscielny, OX (Giroud 74′), Podolski (Ramsey 84′), Arteta, Wilshere; Cazorla (Coquelin 86′), Walcott.

XI Newcastle : Krul; Simpson (Ferguson 82′), Perch, Coloccini (c), Santon; Bigirimana (Ameobi 82), Tiote; Cisse, Marveaux (Tavernier 88′), Obertan; Ba

Stats du match

Arsenal – Newcastle
Possession : 44% – 56%
Tirs : 16 – 11
Tirs cadrés : 10 – 7
Corners : 5 – 6
Fautes : 9 – 11
Hors-jeux : 2 – 1
Dribbles : 14 – 5
Tacles : 24 – 18

tumblr_mft9ugJcmS1r7k5g8o1_1280

Notes d’AFC

Szczesny (7) : De bons arrêts de la part du Polonais. Mais il ne peut quasiment rien faire sur les buts encaissés par Arsenal.

Sagna (6) : Du bon dans le jeu du Français mais il s’est fait baladé par Obertan sur le deuxième but et par Marveaux sur le troisième. Il est coupable d’une faute stupide sur Obertan aboutissant au but de Ba.

Koscielny (7,5) : Titulaire surprise à la place de Mertesacker malade, il a été intraitable en défense et impérial dans les airs. L’Allemand a du soucis à se faire pour sa place de titulaire. Il dévie légèrement le centre d’Obertan sur le deuxième but.

Vermaelen (7) : Costaud dans les duels comme à son habitude mais il a été moins en vue que son compère de la défense. Il a sauvé son équipe en revenant in extremis sur Cissé qui se préparait à frapper.

Gibbs (6,5) : Bon offensivement et auteur d’une passe décisive mais il a été trop laxiste au marquage sur les deuxième et troisième buts.

Arteta (6,5) : Comparé à Tioté qui a été impressionnant en première période, il a été invisible. En seconde mi-temps, il est réapparu en raison de la baisse de régime des joueurs de Newcastle.

Wilshere (8) : Comme un diesel, il lui faut du temps pour entrer dans son match. Essentiel dans l’entrejeu des Gunners, il a récupéré nombre de ballons et a offert une passe décisive sur une superbe perforation dont il a le secret.

tumblr_mft8wejLwj1s1iw39o2_r1_250

Cazorla (7) : Moins en vue sur ce match que ses compères de l’attaque, l’Espagnol n’a pas réellement réussi à trouver sa place et ses coéquipiers dans de bonnes conditions sur le terrain. Il est tout de même passeur décisif sur le but d’Oxlade-Chamberlain.

Oxlade-Chamberlain (7) : Absent en première mi-temps. Il a marqué son premier but de la saison en seconde mi-temps d’une frappe de l’extérieur de la surface. Remplacé par Giroud (8) : Rentrer 15 minutes, il a marqué deux buts pleins d’opportunisme, il aurait même pu en ajouté un troisième si la barre transversale ne l’avais pas contrarié.

tumblr_mft8wejLwj1s1iw39o3_r1_250

Podolski (8) : Enfin un match plein de l’Allemand. Souvent opportuniste, il a été présent aussi bien en défense où il a soutenu Gibbs et offensivement il a marqué un vrai but de renard et offert une passe décisive sur le premier but de Walcott.

Walcott (10) : Comment ne pas lui mettre la note maximale sur ce match ? Si trois buts et deux passes décisives ne méritent pas 10 alors personne ne peut avoir cette note. Encore un peu de déchet dans son jeu mais ce n’est que son troisième match à ce poste d’avant-centre. Le meilleur est à venir !

Publicités

Wenger: « Theo aime ce club et c’est réciproque. »

Par défaut

Sur Theo Walcott:

Il a très bien joué et cela démontre ce que je pense de ses capacités. Il est capable de jouer dans l’axe, j’en suis convaincu, il peut devenir encore plus fort à ce poste. Globalement, je suis satisfait de sa prestation.

Sur sa finition:

Il a étalé sa palette; détermination et courses dans la surface, dribbles longs, dribbles courts. Je pense qu’il est bon finisseur, il a beaucoup appris car c’est un joueur intelligent. Et puisqu’il est intelligent, il continuera de progresser.

Sur sa situation contractuelle:

Vous savez, mon intense désir de le voir prolonger est le même qu’avant ce match. Je veux qu’il prolonge, il appartient toujours à ce club, espérons que nous parviendrons à régler cette situation.

Sur la prestation de ce soir peut avoir un effet sur la situation:

Je ne sais pas, je pense que l’attachement à un club est un procédé long, je ne pense pas que cela puisse se faire sur un match. Même s’il avait fait un match catastrophique aujourd’hui, cela n’aurait pas affecté ma détermination d’étendre son contrat. Cela ne tient pas à un seul match.

Sur l’influence de Thierry Henry:

Je crois que Theo a pris quelques conseils de Thierry et c’est logique, car Thierry a joué à ce poste. Mais Thierry est arrivé hier à l’entrainement, il n’a pas travaillé avec nous mais il est bon de pouvoir parler à quelqu’un qui a joué à ce poste. Le premier but de Theo est un but typique de Thierry.

Sur les négociations en cours:

Je ne veux pas parler de cela, on en parle assez sur la place publique. Je pense qu’il n’y a pas lieu de parler de ça. Bien sûr, je comprends que les gens souhaitent en savoir davantage car Theo a été homme du match ce soir et qu’il a su faire la différence. Mais je souhaiterais parler davantage de ses qualités footballistiques que parler d’argent et de spéculations.

Sur le comportement des fans envers Theo:

Je pense qu’il aime ce club et que le club l’aime en retour, la réciprocité en amour est toujours difficile à trouver.

Sur Olivier Giroud:

Oui il a été très affuté. Il a su se montrer dangereux sur les centres, a semblé mobile, techniquement parlant. Il a également eu un impact lors de sa rentrée en jeu.

Sur la prestation de Newcastle:

Je suis d’accord avec vous, ils ont joué leur partition. Ce match ne fut pas aussi simple que le résultat indique. On a souffert sur de grosses périodes du match, surtout en première mi-temps, un moment où j’avais l’impression qu’on jouait avec le frein à main, nous étions un peu nerveux, un peu renfermés. Nous avons rencontré des problèmes pour leur prendre le ballon. Ils sont revenus à chaque fois mais nous avons persévéré et à la fin ce fut évidemment plus simple, mais ce fut un match compliqué pour nous.

S’il s’est inquiété lors des buts encaissés:

Oui car nous menions 3 fois au score et 3 fois, ils sont revenus. C’est une équipe forte en attaque. J’ai été impressionné par Ba aujourd’hui, il a fait un match excellent. Le milieu également, je pense que Marveaux a fait un très bon match. Tioté également, ils ont été très costauds. C’est une équipe solide.

#Max (via arsenal.com)

Wenger: « Je m’attends à être actif en janvier. »

Par défaut

Arsène Wenger s’attend à être occupé lorsque le mercato ouvrira ses portes, cependant, il compte garder ses intentions pour lui.

Le manager d’ Arsenal a été lié à plusieurs transferts potentiels durant ces dernières semaines et a été interrogé durant la conférence de presse d’avant-match vendredi au sujet des arrivées et départs éventuels.

Wenger souhaite recruter un joueur capable d’apporter quelque chose immédiatement à l’équipe et il considère également des départs probables.

« Oui, je vais être occupé. » confirme-il. « Je n’ai pas la pression pour donner des noms parce que vous, les journalistes, les trouvez tout seuls. Nous avons le potentiel nécessaire actuellement pour être performants en Ligue des Champions. Nous sommes d’accord pour renforcer l’équipe mais il est difficile de savoir ce qui nous rendrait plus forts. Il n’est pas toujours aisé de trouver ce dont vous avez besoin avec les joueurs disponibles sur le marché. Ce que nous souhaitons, ce sont des joueurs capables d’avoir un impact immédiat, c’est pour cela qu’il est autant difficile de les trouver. Manchester United a recruté Robin van Persie pour £24 millions et il a 29 ans. Ils ont des recruteurs partout dans le monde. Ils cherchent partout. N’imaginez-pas qu’ils sont arrivés bêtement et ont acheté Van Persie, ils ont cherché partout ailleurs également. Mais trouver un buteur de qualité dans le monde entier capable de renforcer une équipe du gotha anglais demeure pour l’heure, très compliqué. »

Un joueur a été lié à un départ d’Arsenal, il s’agit d’Andreï Arshavin, que les médias ont annoncé en partance pour Reading. Wenger a tenu à calmer ces rumeurs rapidement.

« Non, ce n’est pas d’actualité. » dit-il. « Je n’ai reçu aucun contact de la part de Reading. Mais si le joueur trouve une porte de sortie qui le satisfait et nous également, on considérera cette option. »

#Max (via arsenal.com)

Wenger – « J’ai aimé les performances de Theo en pointe »

Par défaut

tumblr_mcqbobD9qI1r6ibubo1_500

Arsène Wenger dit que Theo Walcott l’a impressionné au poste d’attaquant central et que d’avantages d’opportunités dans ce rôle lui seront accordés.

L’international anglais a fait entendre son désir de jouer en pointe et a débuté les deux derniers matchs, à Reading et Wigan Athletic, dans cette position.

Walcott a fait une impression positive et Wenger dit qu’il l’utilisera maintenant sur l’aile et en pointe.

«J’aime bien les signes que j’ai vu » a dit le manager. Si vous regardez mes déclarations, j’ai toujours dit qu’un jour il jouerait en pointe et ceci a grandi dans son cerveau. »

« Il a maintenant 23 ans. J’ai décidé de faire jouer Thierry Henry à 23 ans en pointe parce que vous avez beaucoup à apprendre avant. Le fait que vous jouiez dans d’autres positions est bénéfique à votre technique. »

« Sur l’aile vous avez besoin de plus de technique. Une fois que vous [alors] jouez en pointe, vous pouvez aller sur les deux côtés. »

« Depuis [l’âge de] 19 à 23 ans, Theo a beaucoup appris. Maintenant, nous allons parfois le faire jouer sur les ailes et au centre de l’attaque. J’aime ce que j’ai vu au centre. « 

Wenger se méfie de faire des comparaisons entre Walcott et Henry, car il croit qu’il met une pression inutile sur le jeune joueur.

« Il a joué deux matchs [en pointe] et il faut être ouvert d’esprit dans notre travail et donner aux gens une chance », a t-il dit. Si ils la saisissent, c’est bon. Sinon, il sera toujours un ailier fantastique, et ceci ajoute certains atouts en plus dans son jeu. »

« Il va apprendre quelque chose dans cette position et je suis sûr qu’il va bien faire. C’est un peu tôt pour le comparer à Thierry Henry. »

« Oui [Henry] lui donne des conseils. C’est toujours important. Theo est un garçon très intelligent. Il comprend très vite lorsque vous lui dîtes quelque chose et c’est pourquoi je pense qu’il peut très bien évolué dans cette position. « 

#Adel (via Arsenal.com)

Pat Rice honoré par la Reine !

Par défaut
Photo de Stuart MacFarlane

Photo de Stuart MacFarlane

Arsenal est heureux d’annoncer qu’un MBE sera décerné à Pat Rice dans la liste d’honneur du nouvel an de la Reine. ( MBE, Most Excellent Order of the British Empire est un ordre de chevalerie du système honorifique britannique, équivaut en France à la Légion d’honneur).

Rice, qui n’est plus l’entraineur assistant depuis la fin de la saison dernière, après 44 ans d’association avec Arsenal, prend cet honneur de recevoir un MBE comme le résultat des ses services pour le sport.

Pat Rice a une riche histoire avec Arsenal, rejoignant pour la première fois les équipes de jeunes en 1964. Latéral droit international nord-Irlandais, il fût du doublé coupe-championnat en 1971, et en tant que capitaine, emmena son équipe à la victoire en FA Cup en 1979, au total, il fit en 14 saisons, 528 apparitions pour Arsenal.

Après un passage à Watford de 1980 à 1984, Rice retourna à Arsenal en tant qu’entraineur des équipes de jeunes, gagnant deux FA youth cup en 1988 et 1994. Il commenca avec les seniors en tant qu’assistant lors de l’arrivée d’Arsène Wenger en 1996. Dans ce rôle, il aida son club à remporter sept titres, notamment les doublés en 1998 et 2002, trois championnats d’Angleterre et quatre FA Cups.

« Je suis enchanté et honoré de recevoir un MBE. L’annonce de cette récompense m’a énormément surpris, et je suis tout simplement très flatté d’être dans la liste d’honneur du nouvel an de la Reine « 

« Le football et Arsenal sont ma vie, et j’ai tant de souvenirs mémorables de toute ma carrière. J’ai été chanceux de travailler et jouer avec tant de grands personnages, et grâce à l’effort et l’intensité de travail, j’ai connu des joies immenses à travers le temps. » 

« Cela fût un privilège de représenter Arsenal pendant plus de quarante ans, un grand club avec des valeurs. Je suis aussi très fière d’avoir représenter mon pays, et aussi le club de Watford, avec qui j’ai apprécié de jouer durant si peu de temps. » 

« J’aimerais prendre cette opportunité pour remercier tout le monde qui m’ont aidé durant ma carrière, et surtout, remercier ma famille, qui a toujours été là pour moi, et m’a encouragé tout au long de ma carrière. » 

Suite à cette annonce, Arsène Wenger dit : « Je suis absolument enchanté car si quelqu’un le méritait bien, c’est Pat Rice. » 

En tant qu’entraineur adjoint, Rice était le bras droit d’Arsène Wenger qui a aidé le club à 7 trophées majeurs (3 Premier League et 4 FA Cup dont 2 doublés en 1998 et 2002).

« Pat est une vraie légende d’Arsenal et il a consacré la majeure partie de sa vie à Arsenal, cela montre sa dévotion et loyauté. »

« Pat a été incroyable pour moi ces 16 dernières années. Quand je suis arrivé la première fois, Pat était toujours là et m’a appris tant de chose sur ce grand club. Je lui serais toujours redevable pour sa perspicacité et son expertise footballistique. Les jours de matches ou sur les terrains d’entraînements  Pat a toujours été un collègue passionné, loyal et perspicace, qui nous manquera. »

« Merci Pat, tu vas nous manquer et nous te souhaitons tous, à toi et ta famille, la meilleure santé et du bonheur pour la suite. Nous allons encore voir beaucoup Pat, car je sais qu’il a l’intention de venir à tous les matches à domicile comme un fan. »

Tout le club d’Arsenal tenait à féliciter Pat pour sa récompense, symbole d’une carrière accomplie.

Avant-match d’Arsenal – Newcastle (20ème journée de Premier League)

Par défaut

images_thumb

Dans l’obligation d’une victoire

Préavis de grève oblige, Arsenal a été privé cette semaine de l’une des plus grandes traditions du football anglais. Un mal pour un bien ? Arsenal et West Ham sont les deux seules équipes de PL à avoir eu une semaine de repos en cette fin décembre. Devant les bons résultats de leurs concurrents directs, les Gunners sont dos au mur. Face à Newcastle ce samedi, il n’y aura plus d’excuse valable si les hommes de Wenger venaient à dégringoler au classement.

Old Trafford a tremblé ce mercredi. L’enceinte des Red Devils a failli assister à une défaite des siens face à Newcastle, surprenant 15ème du championnat. A l’image des Gunners ces derniers mois, les hommes de Ferguson ont eu énormément de mal à trouver la faille dans les dernières mètres. Pire encore, les Red Devils sont dominés, se font peur, encaissent trois buts à domicile mais finissent par l’emporter au mental dans le Fergie Time. Un signe de mauvaise augure ? En réalité, Newcastle, qui doit au moins deux de ses trois buts à des erreurs individuelles des mancuniens, n’a rien eu de transcendant, à l’image de leur première partie de saison. Les Magpies ont passé un mois de novembre en enfer, cumulant quatre défaites et un nul sur leurs cinq matches, et comptabilisent trois défaites en décembre, cachés par leurs deux succès face à Wigan et QPR. Pardew doit faire face à une épidémie de blessés (Gutierrez, Ben Arfa, Cabaye, Gosling et les deux Taylor) et ne pourra compter sur aucun d’eux face aux Gunners. Un absent s’ajoute à la liste suite au match face à MU, puisque Williamson, qui est clairement son meilleur défenseur voire meilleur joueur depuis le début de la saison, sera suspendu. Mais Newcastle a montré ce mercredi que Pardew avait de quoi pallier les absences : Perch et Marveaux ont montré de belles choses, et la paire Cissé-Ba reste un danger pour n’importe quel défense (il aura fallu un seul ballon dans la surface pour Cissé pour qu’il marque face à MU).

La pression sera sur les Gunners ce week-end, puisque ces derniers sont dans l’obligation d’un résultat après les succès de leurs concurrents directs. Une victoire face à Newcastle leur permettrait peut-être de récupérer la 4ème place avant d’entamer 2013, et ça tout en comptant un match de retard. Effectivement, Everton reçoit Chelsea, WBA se déplace à Old Trafford et Tottenham se déplace à Sunderland, soit trois rencontres qui pourraient considérablement chambouler le haut du classement. Alors oui, la pression sera sur les épaules des hommes de Wenger, mais ces derniers semblent être dans une période où cette pression peut leur sourire, comme en témoigne cette série de trois victoires d’affilé en PL (chose qui n’était pas arrivé depuis mars dernier). Le manager alsacien pourra compter sur les retours de Giroud et Rosicky et aura une panoplie de solutions tactiques pour la rencontre de ce week-end. Ce dernier pourrait d’ailleurs être très utile si Pardew remet en place le pressing qu’il avait instauré face à MU.

Les canonniers vont devoir tirer profit de leur semaine de repos, et faire courir des Magpies qui ont beaucoup donné ce mercredi, et qui n’ont pas vraiment de solutions de rechange sur le banc. En ce week-end qui s’annonce animé sur les terrains de PL, les troupes de Vermaelen doivent finir 2012 en beauté avant d’entamer un mois de janvier qui sera décisif.

Informations équipes

Arsenal
Infirmerie : Santos, Diaby, Fabianski.
Incertain : /
Suspendu : /
Derniers résultats : VVVDN
Casier disciplinaire : 17 jaunes, 1 rouge.
Meilleurs buteurs : Cazorla (7), Podolski, Walcott (5)

Newcastle
Infirmerie : Gutierrez, Ben Arfa, Cabaye, Vuckic, Gosling, S.Taylor, R.Taylor.
Incertain : /
Suspendu : Williamson
Casier disciplinaire : 38 jaunes, 2 rouges.
Meilleurs buteurs : D.Ba (11), Cissé, Ben Arfa (3)

Clés du match

  • Newcastle n’a remporté qu’un seul de leurs 10 derniers matches de Premier League contre Arsenal (1V 5N et 4 D)
  • Les Gunners ont eu un joueur expulsé dans trois des 4 derniers matches de Premier League contre Newcastle.
  • Les Gunners n’ont pas gagné de dos à dos en Premier League à la maison depuis avril.
  • Arsenal a remporté leurs trois derniers matchs de Premier League, le meilleur début de la division (avec Chelsea)
  • Mikel Arteta a une moyenne de 87 passes par match cette saison, plus qu’aucun autre joueur
  • Newcastle a la plus haute proportion de longues passes cette saison (17%), Arsenal le plus pas (8%)
  • Les Gunners ont seulement gagné 4 de leur 11 derniers matches de Premier League à l’Emirates Stadium (4V N4 et 3 D)
  • Newcastle est 10 points plus mal lotis qu’ils ne l’étaient la saison dernière.
  • La dernière fois où Newcastle avait moins de points après 19 matches c’était à la saison 1988-89 (17). Ils ont été relégués en fin de saison
  • Arsenal a fait 11 fautes menant directement à un but, c’est plus que les autres équipes.

Cazorla: « Wilshere possède un potentiel incroyable. »

Par défaut

Santi Cazorla décrit son bonheur de voir Jack Wilshere de nouveau en forme et pense que son coéquipier possède toutes les caractéristiques pour devenir un joueur de classe mondiale.

Cazorla a signé pour Arsenal cet été mais a dû attendre le mois d’octobre pour jouer aux côtés de Wilshere, à cause des blessures au genou et à la cheville subies par l’international anglais.

L’ex-meneur de jeu de Malaga a révélé qu’il ne connaissait pas grand-chose de Wilshere à son arrivée mais reconnait que le joueur de 20 ans tiens un rôle essentiel dans le milieu de terrain d’Arsenal.

« Il possède un potentiel incroyable. » explique Cazorla sur Arsenal Player. « Je ne le connaissais pas trop quand je suis arrivé parce qu’il ne s’entrainait pas à cause de sa blessure, mais tout le monde me parlait déjà de lui et me disait que lorsqu’il reviendrait, l’équipe serait meilleure et ce fut le cas. Chaque jour, il prend de plus en plus confiance, il oublie ses vieilles blessures et c’est un joueur clé qui peut changer le résultat d’un match, c’est pourquoi nous sommes tous heureux de le revoir à 100%. Il a été sur le flanc durant un long moment surtout que c’était des blessures qui mettent du temps à guérir. C’est toujours compliqué de revenir de blessure surtout lorsque cela prend beaucoup de temps. Vous avez toujours de l’appréhension avant de retrouver la confiance. Puis, vous retrouvez peu à peu le niveau que vous aviez avant et ça, Wilshere l’a fait rapidement. »

Cazorla souhaite également améliorer ses rapports techniques avec ses autres partenaires du milieu, comme Tomas Rosicky.

« Je pense que Rosicky est un joueur fantastique, je commence tout juste à m’entrainer avec lui parce qu’il a été blessé pendant un long moment. Il possède un type de jeu très latin, voir espagnol. » dit Cazorla. « Il s’adapte très facilement et voit rapidement le positionnement de ses coéquipiers, nous nous trouverons très bien puisqu’on travaille cet aspect tous les jours à l’entrainement et j’espère vivre de grands moments avec lui sur le terrain. »

#Max (via arsenal.com)