Arsenal Ladies 0-2 Vfl Wolfsburg (Ligue des Champions féminine)

Par défaut

1941430_w2

Arsenal Ladies 0-2 Vfl Wolsburg : Une défaite au goût amer pour Arsenal.

Les buts de Pohlers à la 29e minute et Müller à la 83e ont permis à Wolfsburg de prendre une sérieuse option en vue d’une qualification en finale de la CL féminine.

Meadow Park avait fait le plein cet après-midi pour accueillir la rencontre de demi-finale aller de ligue des champions féminine entre Arsenal et Wolfsburg, la 3e demi-finale consécutive pour Arsenal. Cependant, les Ladies d’Arsenal n’avaient tout de même pas réussi à accéder en finale les deux années précédentes, sorties tour à tour par Lyon en 2011 et FFC Frankfurt en 2012. Les Ladies avaient donc pour mission de prendre l’ascendant sur leurs adversaires du jour et ramener un résultat pour se sécuriser avant le match retour du 21 Avril en Allemagne.
Ciara Grant et Kelly Smith étaient toutes les 2 absentes, respectivement suspendue et blessée.

Les choses avaient pourtant bien commencé pour Arsenal qui s’adjugeait la première occasion du match à la 1e minute de jeu. Wolfsburg prenait ensuite les choses en mains et au bout de 15 minutes de domination stérile, s’offrait une occasion sensiblement dangereuse dans la surface de réparation d’Arsenal ; L’intervention de dernière minute de Fahey permettait à Byrne de conserver sa cage inviolée.
Wolfsburg prenait finalement l’avantage à la 29e minute grâce à Polhers : Flayerty perd le ballon au profit de Blässe, cette dernière trouve Pohlers qui, d’une reprise de volée, trompe Byrne et donne l’avantage aux visiteuses. Blässe, décidément au-dessus du lot pendant la première mi-temps se jouait de la défense d’Arsenal à la 32e minute mais son centre fut facilement capté par la gardienne d’Arsenal. Les 3 dernières occasions de la première mi-temps furent anglaises mais les Ladies ne parvinrent pas à concrétiser.

À la reprise les Ladies se faisaient de plus en plus dangereuses, mais le manque cruel de réalisme les empêchaient de finalement activer leur compteur buts. Malgré les tentatives d’une part comme de l’autre, il aura fallu attendre la 86e minute pour voir Wolfsburg se donner un souffle d’air: À la suite d’un corner repoussé par la défense allemande, Wolfsburg part en contre par l’intermédiaire de Müller, qui se retrouve seule face à Byrne. Celle-ci ne se fit pas prier et aggrava le score. Malgré le pressing des dernières minutes, Arsenal s’incline et perd de vue le bout du tunel.

Wolfsburg réalise donc une bonne opération avec 2 buts marqués à l’extérieur. Quant à Arsenal, c’est une défaite à vite oublier.

Les Ladies auront besoin d’une victoire d’au moins 3 buts d’écart pour se qualifier, mais au vue de leurs derniers résultats, on ne saurait leur tourner la tête. Toujours est-il qu’il faudra montrer de nouvelles choses pour aspirer à ce Graal.

Rendez-vous donc le 21 avril en Allemagne pour le match retour.

Feuille du Match :

XI d’Arsenal: Byrne, Scott, Flaherty, Beattie, Fahey – Houghton, Nobbs, Little, Yankey,-Davison (86), White
Remplaçantes: Spencer, Tracy, Ludlow, Bailey, Carter (86)

XI de Wolfsburg: Vetterlein A. – Wensing, Henning, Goeßling, Faißt – Blässe, Odebrecht, Keßler, Müller(90+5) – Pohlers(77), Popp(68).
Remplaçantes: Burmeister, Wagner(77), Magull(68), Jäger, Vetterlein L.(90+5), Bunte, Omilade-Keller.

Entraineurs:
Shelley Kerr (SCO) (Arsenal)
Ralf Kellermann (GER) (Wolfsburg)

Arbitres:
Kateryna Monzul (UKR)
Natalia Rachynska (UKR), Yana Sashchyna (UKR)
Kateryna Zora (UKR)

Cartons jaunes : Popp

Publicités

Arsenal Ladies 3-1 ASD Torres (Ligue des Champions féminine)

Par défaut

gun__1363797388_little_torres

Déjà un pied en demie

Les Ladies d’Arsenal affrontaient celles d’ASD Torres cet après-midi en match d’ouverture des quarts de finale aller de la ligue des champions féminine. Les buts de Smith à la 23e minute, Nobbs à la 49e et Little à la 63e ont permis aux filles de s’imposer dans un stade bondé et gracié par la présence de Faye white, qui a il y a deux jours seulement, annoncé sa retraite définitive après avoir été capitaine d’Arsenal et de l’équipe nationale d’Angleterre pendant plus de 10 ans et y avoir remporté une panoplie de trophées.

Cette rencontre était la première en son genre pour la nouvelle coach des Ladies, Shelley kerr, qui après le départ d’Harvey en début d’année, a pris les rênes d’Arsenal. C’est donc une entrée réussie pour l’ex entraineur de l’équipe nationale féminine d’Ecosse des moins de 19 ans.

Les 2 équipes ne s’étaient plus rencontrées depuis leur quart de finale en 2004/2005 qui avait vu arsenal se qualifier pour les demi. (Aller : ASD Torres 2-0 Arsenal/ Retour : Arsenal 4-1 ASD Torres) C’est donc avec le cœur à la revanche qu’ASD Torres se rendait à Boreham Wood FC cet après-midi.

En l’absence de Katie Chapman (qui attends son 3e enfant) et Jayne Ludlow, Kelly Smith avait été désignée capitaine du jour. Alignée aux cotés de Kim Little et Nobbs au milieu de terrain avait à cœur de se mettre à l’abri. Yankey et Ellen White étaient quant à elle chargées de suppléer Jennifer Beattie en attaque.

Kerr avait littéralement laissé entendre qu’elle continuerait sur la lancée d’Harvey et prônerait le football attractif qui a fait les beaux jours des Ladies d’arsenal ces dernières années.

La clique à Kerr débutait la rencontre avec un avantage net sur la possession de balle. Grace au jeu fluide et aux déplacements des joueuses sur le terrain, les visiteuses étaient mises à l’épreuve dès l’entame de la partie.

La première occasion nette d’arsenal advient à la 7e minute de jeu : à la suite d’une magnifique passe de Yankey, Kim little se retrouve dans une position idéale mais sa frappe est beaucoup trop molle pour inquiéter la gardienne de but Gaelle Thalmann. A la 15e minute de jeu, on prend les mêmes et on recommence, Arsenal mettait en danger la défense Italienne : White, Little et Smith s’illustraient par une séquencede passes en triangle, Smith servait Yankey qui vit sa frappe déviée par la gardienne d’ASD.

À la 23e minute, Arsenal prenait l’avantage suite à une belle frappe de la capitaine d’Arsenal, Smith : Sur un coup franc botté par Little, Smith est servie par Beattie qui s’avance et trompe Thalmann d’une frappe dans la lucarne droite de celle-ci.

Au retour des vestiaires, Jordan Nobbs s’illustrait à son tour pour le 2-0. La capitaine d’Arsenal victime d’un mauvais tacle était contrainte de laisser ses coéquipières à l’heure de jeu. C’est à la 63e minute qu’Arsenal par le biais de Kim Little scellait les debats, mais c’était sans compter sur le retour d’ASD Torres et Sandy Maendly qui réduisait le score et offrait à son équipe un but précieux à l’extérieur.

Malgré les multiples tentatives des 2 cotés, le score restait inchangé.

Pour le retour, Arsenal se rendra au Vanni Sanna Stadium, en Italie le 27 mars avec une avance de 2 buts, mais une épine au pied à cause du but pris à domicile.

Fiche du match

Score : Arsenal Ladies 3-1 ASD Torres

Buts : Smith, Nobbs, Little / Maendly

Cartons jaunes : Grant / Elisa Bartoli

Arsenal: Emma Byrne (GA), Stephanie Houghton, Gilly Flaherty, Ciara Grant, Jordan Nobbs, Ellen White, Rachel Yankey, Jennifer Beattie, Kim Little, Alex Scott, Kelly Smith (C)

Remplaçantes: Rebecca Spencer (GA), Yvonne Tracy, Jayne Ludlow, Gemma Davison, Danielle Carter, Niamh Fahey, Jade Bailey

ASD Torres: Gaëlle Thalmann (GA), Daniela Stracchi, Elisabetta Tona (C), Silvia Fuselli, Giulia Domenichetti, Sandy Maendly, Patrizia Panico, Sandy Iannella, Raffaella Manieri, Giorgia Motta, Eleonora Piacezzi

Remplaçantes: Arianna Criscione (GA), Nikki Matarazzo, Fabiana Costi, Romina Pinna, Erika Campesi, Veronica Maglia, Elisa Bartoli

Flaherty – « Nous visons le carton plein. »

Par défaut

gun__1359387046_flaherty_gilly

Gilly Flaherty affirme que les Ladies d’Arsenal ont à cœur d’imiter l’équipe de 2007 et faire le plein de trophées à la fin de cette saison. (Pour rappel, en 2007, Arsenal Ladies avait bouclé sa saison avec 6 trophées majeurs dont une ligue des champions féminine remportée face à l’équipe suédoise d’Umeå IK.)

La saison 2012 s’est achevée avec un doublé Women’s Super League et une Continental Cup, mais Flayerty pense qu’Arsenal aurait pu mieux faire.

« Je n’ai zappé pour regarder la finale de la FA CUP que lors de la séance de tirs aux buts et cela parce que ma meilleure amie gardait les cages de Birmingham », a-t-elle affirmé à Arsenal.com. « Je ne voulais rien savoir de cette finale parce qu’on aurait dû y être ».

« Nous savions que nous étions assez bonnes et c’était décevant car que nous avons littéralement baissé les bras. »

« J’étais désemparée après la demi-finale perdue contre Chelsea. La manière dont je me suis sentie après cette défaite ne cessera jamais de me hanter. Nous ne voulons plus revivre cet instant. Espérons que ce qu’on a vécu à l’issu de ce match nous incite à lutter cette année, pour récupérer ce qui nous est dû . Nous voulons récupérer notre coupe. »

« Comme toutes les années antérieures, toutes les équipes veulent nous battre et nous empêcher de gagner des trophées. Nous devons toujours prouver que nous sommes meilleures que la saison précédente. »

« Au fil des années, nos rivaux s’améliorent et nous devons nous assurer que nous allons aussi de l’avant. Les autres équipes se renforcent. Nous avons réussi à maintenir notre harmonie mais ça devient de plus en plus difficile de gagner. »

« Nous devons continuer à pousser vers l’avant. Nous voulons tous gagner, c’est pourquoi nous sommes à Arsenal. Nous visons le quadruplé comme nous le faisons chaque année. » Conclut l’internationale Anglaise.

Traduit par #Marie (via arsenal.com)

Harvey au passé

Par défaut

Image

La coach des Arsenal Ladies Laura Harvey ne dirigera pas les féminines en 2013. Elle ne les aidera pas non plus à décrocher une deuxième victoire en Ligue des champions féminine après 2007. La coach de 32 ans a décidé de mettre fin à son aventure londonienne pour se lancer dans un roadtrip américain en prenant en main l’équipe des Seattle Reign FC dans le tout nouveau championnat américain de football pour femmes qui s’ouvrira bientôt. Avec Harvey, les Ladies ont accumulé titres et gloire aussi bien sur le plan national où elles ont amassé un véritable butin de guerre comprenant trois titres d’affilées de championnat d’Angleterre, deux Continentals Cup, une coupe d’Angleterre et deux demi-finales de WCL. Plus qu’une cargaison de décorations, c’est aussi dans son implication dans son travail que Harvey s’est distinguée au club. Elle a beaucoup participé au développement des jeunes joueuses et a réussi à intégrer une génération prometteuse au sommet du football féminin anglais.

Laura Harvey : « J’ai passé quatre ans et demi merveilleux au sein des féminines d’Arsenal et je voudrais remercier tout le monde au club pour leur formidable soutien qu’ils ont su me montrer durant la période que je viens de vivre. Une mention spéciale pour Vic Ackers (ndlr : manager général des Ladies) qui m’a donné l’opportunité de diriger ce club si spécial. Ce fut tout le temps un énorme challenge pour moi de prendre la suite d’une si importante figure du football féminin, j’ai tellement appris aux côtés de Vic, je ne pourrai jamais le remercier assez pour tout ce qu’il a fait pour moi. Je souhaiterai remercier également tout le staff avec qui j’ai travaillé au club, ils font honneur à ce sport. Enfin, je voudrais remercier les joueuses, ce fut un réel plaisir de les diriger. C’est un groupe énormément talentueux, avec une mentalité de gagnantes et j’ai aucun doute sur leurs succès futurs. »

Vic Ackers: « Je voudrais remercier Laura au nom de tout le club pour le travail formidable qu’elle a réalisé ici durant ces dernières années. Ce qu’elle a su réaliser avec cette équipe, que ce soit en terme de trophées ou des joueuses qu’elle a lancé, est tout simplement remarquable. Bien sûr, nous sommes tristes de la voir partir mais nous comprenons son souhait de saisir l’opportunité qui s’offre à elle de coacher dans l’un des plus grands championnats et nous lui souhaitons tout le meilleur possible pour la suite. Nous sommes chanceux que Laura nous lègue un groupe capable de rivaliser au plus haut niveau et je suis certain que nous arriverons à poursuivre le travail effecuté par Laura durant la saison suivante. »

Compte Twitter de Harvey en milieu de soirée : Image

credit photo: Arsenal.com

Compte-rendu du match Birmingham City Ladies 1-1 Arsenal Ladies

Par défaut

Tout est bien qui finit bien..

Les Ladies d’Arsenal, déjà sacrées championnes d’Angleterre affrontaient leurs dauphines de Birmingham dans un match comptant pour la dernière journée de championnat. Le match s’est déroulé au Stratford FC KO et a été gratifié d’un public titanesque venu célébrer la beauté du football féminin anglais.

La clique à Laura Harvey avait à coeur de terminer la saison en beauté et d’accomplir un exploit déjà réalisé par les hommes il y a quelques années: Une saison entière sans défaite.

Les choses commençaient plutôt mal pour Arsenal qui se voyait voler la vedette dès la 12 e minute de jeu par Emily Simpkins qui, d’une frappe enroulée trompait la gardienne anglaise d’Arsenal Emma Byrne et donnait l’avantage à son équipe. Birmingham City 1-0 Arsenal Ladies.

Eni Aluko et Kerys Harrop manquaient de peu, chacune à leur tour, d’aggraver le score et ainsi enfoncer Arsenal avant le départ aux vestiaires.

À la reprise les blues de Birmingham sont finalement punies par un Arsenal rebooster à l’idée de ne pas gâcher la fête: À la 49e minute de jeu, Ellen White bien servie dans la surface de réparation des blues, ne se fait pas prier. Elle fusille Reb Spencer et offre l’égalisation à Arsenal.

Les championnes d’Angleterre prenaient le contrôle de la partie dès lors et se créaient une panoplie d’occasions sans jamais trouver la faille. Malgré toutes les tentatives, entre autre celles de Kim Little et Alex Scott, le score restait inchangé.

Ce point précieux point permettait donc à Arsenal de terminer sa saison en beauté. Quant aux blues de Birmingham, elles terminent 2e au classement final et accrochent donc une place en ligue des champions féminine (UWCL).

La rivalité entre ces 2 équipes anglaises ne s’arrêtera pas là, puisqu’elles devront s’affronter ce Mercredi soir en finale de la Continental Cup.

Fiche Technique

Blues: Rebecca Spencer, Kerys Harrop, Emily Westwood , Laura Bassett (C), Rachel Unitt, Karen Carney, Jade Moore , Jo Potter, Emily Simpkins, Izzy Christiansen, Eni Aluko.

Remplacantes: Marie Hourihan, Chelsea Weston, Marie Ballard (48), Anna Wilcox, Rachel Williams, Cristina Torkildsen (50), Hannah George( 55).

Buts: Emily Simpkins

Arsenal: Emma Byrne, Steph Houghton, Yvonne Tracy, Ciara Grant, Ellen White, Jennifer Beattie, Danielle Carter, Katie Chapman, Niamh Fahey, Alex Scott, Kelly Smith.

Remplacantes: Jayne Ludlow, Rachel Yankey, Bianca Bragg, Sophie Harris, Gilly Flaherty (66), Gemma Davison (72), Kim Little (56).

Buts: White (48)

Meilleure joueuse du match: Izzy Christiansen (BC)

Arbitres: Sian Massey

Tout est bien qui finit bien..

Les Ladies d’Arsenal ont réussit leur pari : Une saison entière sans défaite. Outre la délicatesse de son jeu, la beauté de ses gestes, la classe et l’humilité de ses joueuses sans compter la bonne humeur dans ses vestiaires, Arsenal est sans doute l’une des meilleures équipes du monde. Les Ladies l’ont encore prouvé par la complétion d’une saison rocambolesque, parsemée d’embûches incontrôlables. Elles n’ont pas fléchis. Elles ont tenu bon, le résultat est là, irrévocable : Une saison entière sans défaite.

Une suprématie incontestée..

Arsenal a laissé ses dauphins perplexes. Birmingham, adversaire des Ladies en cette dernière journée de championnat et 2eme au classement final en a fait les frais: 8 points les séparent les un des autres. Avec 10 victoires et 4 nuls, Arsenal peut se vanter de son succès. Sonnez les cloches du tabou, calmez l’ego de Barton, cachez la main la main de Maradona, et cessez de glorifier les prouesses de Pélé, car après les hommes en 2003-2004, le club d’Arsenal a trouvé ses Invincibles version féminine.

9 ans de prééminence..

La suprématie de cette merveilleuse équipe en Angleterre ne date pas d’hier. En effet, les Ladies d’Arsenal dominent largement le football féminin anglais depuis longtemps et plus particulièrement ces neuf dernières années. 2003-2012, c’est 9 titres de champions d’Angleterre, une ligue des champions UEFA(UWCL), 3 titres de coupe de la ligue anglaise, 3 Community Shield féminin, 5 London County FA Women’s cup, et désormais 2 titres de FAWSL . Prêtez moi vos mots, car aucun des miens ne saurait qualifier le morceau de bravoure de cette équipe.

Compte rendu du match Arsenal Ladies et Barcelone Ladies

Par défaut

Carton plein pour Arsenal

Les Ladies d’Arsenal ont fait un grand pas vers une qualification en 8e de finale de champions league féminine (UWCL). Les filles se rendaient en Espagne avec, non seulement, pour intention de conserver leur incroyable série de matches sans défaites mais aussi de prendre une belle option de qualification.

Jennifer Beattie, Jordan Nobbs et Katie Chapman ont toutes les 3 contribué à l’écrasement d’une sélection catalane complètement surclassée par le beau football de la clique à Laura Harvey.

Le match s’est déroulé au Mini Estadi, stade annexe du Camp Nou. Dès le début de la partie Arsenal se voyait mis en danger par Sonia et Marta Corredera, les 2 meilleurs joueuses de la rencontre coté catalan, mais Emma Byrne, la gardienne d’Arsenal répondait présente.

Les visiteuses prennent l’avantage à la 31 e minute par l’intermédiaire de Beattie qui, suite à un corner botté par Kim Little, envoyait de la tête le cuir dans les filets catalans. FC Barcelone 0-1 Arsenal FC.

Ellen White manquait à 2 reprises de saler l’addition et contraignait l’équipe d’Arsenal à rentrer aux vestiaires avec cette petite avance au score.

À la reprise, Arsenal menait largement les débats et voyait ses multiples efforts récompensés à la 56e minute. : Jordan Nobbs, d’une magnifique frappe enroulée à 25 m des buts de la gardienne catalane, marquait pour le 2-0 en faveur d’Arsenal.

Chapman salait l’addition 10 minutes plus tard: Après un coup franc tiré par Steph Houghton, la balle est repoussée par Esther Sullastres et retombe sur Katie Chapman qui n’a plus qu’à pousser la balle dans les filets adverses.

Malgré toutes les dernières tentatives d’un côté comme de l’autre le score restait inchangé. Avec une avance de 3 buts Arsenal prend donc une belle option en vue d’une qualification en 8e de finale de la ligue des champions féminine. Le match retour se déroulera le 4 octobre 2012 à Meadow Park – Borehamwood.

Fiche technique

Arbitres: Christine Baitinger (GER), Marina Wozniak (GER), Marija Kurtes (GER)

Buts : Beattie (31′), Nobbs (56′), Chapman (76′)

IX d’Arsenal: Emma Byrne, Steph Houghton, Gilly Flaherty, Ciara Grant, Alex Scott, Jennifer Beattie, Jordan Nobbs, Katie Chapman, Rachel Yankey(77), Kim Little, Ellen White(68).

Remplaçantes: Sophie Harris, Yvonne Tracy, Jayne Ludlow, Niamh Fahey, Gemma Davison(68), Danielle Carter(77), Kelly Smith

IX de Barcelone: Esther Sullastres, Laura Gomez Gutierrez, Melisa (c), Melanie Serrano(58), Marta Unzue Urdaniz, Marta Corredera, Miriam Dieguez, Sonia, Alexia Putellas(77), Virginia Torrecilla, Carolina Ferez, Mendez(58)

Remplaçantes: Laura Rafols, Ana Maria Escribano(58), Kenti Robles, Maria Losada, Gema Gili, Olga Garcia(58), Laura Gutierrez(77).

Statistiques du match

Barcelona Arsenal
13 Tirs 19
8 Tirs cadrés 11
5 Corners 6
3 Hors-jeu 1
0 Cartons jaunes 1
0 Cartons rouges 0
11 Fautes 13