Arsène Wenger: « Il a fallu s’employer »

Par défaut

Afficher l'image d'origine

Arsène Wenger s’est presenté en conférence de presse après la victoire des siens 2-1 contre Burnley en FA Cup.

Sur la rencontre:

Nous avons du batailler ferme. Au départ, ce match semblait facile car nous avions la main mise sur le ballon et de bonnes opportunités aux abords de la surface. A 1-1, ce match a totalement basculé. Je pense que nous avons pris un coup derrière la tête après l’égalisation et Burnley a pris confiance. Je les ai vu évoluer contre Derby et j’ai pu constater que cette équipe était très solide, sans réelle faiblesse. Ils sont très efficaces et ils l’ont démontré encore aujourd’hui. A la reprise, ils n’ont pas été très créatifs. Ils ont eu une ou deux contre-attaques mais nous avons su gagner la partie en contrôlant les débats en fin de match. Il fallait que nous gardions notre concentration et notre calme jusqu’à l’ultime seconde.

Sur les buts de Chambers et Alexis:

Je dirais que ce sont deux buts très différents. Le premier après une belle combinaison. Nous étions patients a ce moment la avec une belle circulation de balle. La finition de Chambers fut très belle. C’est un bon finisseur à l’entrainement. Le second but intervient sur une transition, en sortant rapidement de notre défense et une belle finition, avec beaucoup de rythme. Ce fut deux buts très différents.

Sur les débuts d’Elneny:

Il a démarré doucement, en jouant la sécurité. Il est devenu de plus en plus valeureux au fil du match avec de belles frappes. Sa mobilité et sa disponibilité furent excellentes et pour le reste, il va falloir qu’il hausse le rythme pour s’ajuster à la force de la Premier League. Ce fut une bonne première et je pense qu’il a beaucoup appris aujourd’hui. Il va lui falloir un peu de temps pour s’adapter à la Premier League mais avec sa technique, sa mobilité et son intelligence de jeu, je ne m’inquiète pas.

Sur le retour de Coquelin:

Il était presque disponible pour affronter Chelsea mais c’était encore un peu tôt. Aujourd’hui il a semblé à l’aise et n’a pas eu de problème particulier.

Sur Alexis:

C’était sa première titularisation depuis 8 ou 9 semaines. Lorsque j’ai vu le match de Burnley contre Derby, j’ai un peu hésité avant de sélectionner Alexis, Coquelin et Elneny. Mais évoluant à domicile, je me suis dit que c’était faisable. Concernant Alexis, je n’étais pas trop inquiet sur sa condition physique car je l’ai laissé souffler une à deux semaines alors qu’il était prêt. J’avais quelques inquiétudes sur son problème musculaire mais aujourd’hui vous avez pu constater qu’il allait très bien.

Sur l’importance d’Alexis:

Il a eu pas mal de repos. Lorsqu’il s’est blessé, il était très fatigué. Je pense que deux mois d’arrêt c’est une bonne trêve!

Sur l’importance et le sens de tenter de gagner une troisième FA Cup d’affilé:

Tout d’abord, nous n’avons passé que deux tours. Le chemin est encore long, tout le monde est encore en lice. On aimerait le faire mais il reste encore beaucoup à faire. Nous sommes en lice dans trois compétitions et nous ferons tout notre possible pour y parvenir.

Si Gnabry revient de son prêt:

Oui.

S’il va rester au Club pour le reste de la saison:

Je suis tenté de lui donner du temps de jeu car il n’a pas joué à WBA. Mais j’hésite aussi à le laisser partir un ou deux mois ailleurs comme j’avais fait avec Coquelin.

Sur la situation de Debuchy:

RAS. Il reste peu de temps avant d’en savoir plus.

#Max (via arsenal.com)

Wenger : « Il y a encore beaucoup à faire »

Par défaut

B3Z0LhZCMAA6qu9

Arsène Wenger était face aux médias après la victoire d’Arsenal à Old Trafford. Voici ce qu’il fallait en retenir :

Sur la Victoire :

« C’était important pour nous de jouer vite dès le début du match, de mettre du rythme. Nous avons commencé la rencontre sans aucune appréhension. Ca leur a posé des problèmes. »

« Malheureusement à la mi-temps le score était de 1-1. Mais nous avons controlé le match, surtout en seconde période après notre deuxième but. Je pense que nous aurions pu marquer un ou deux buts supplémentaires. Après ce match je suis comblé. Comblé par notre performance mais aussi par notre force mental, notre attitude. Nous sommes restés positifs pendant tout le match et vous savez que j’adore ça. »

Sur la titularisation de Danny Welbeck :

« Tout d’abord il est rapide. Il était important de faire un peu tourner mon effectif tout en préservant l’équilibre de l’équipe. Je sentais que nous allions avoir des chances en contre attaque ce soir et c’est la ou Danny est le meilleur. Il a fait un bon match. »

Sur Welbeck répondant aux critiques :

« Chaque joueur jouant contre son ancien club espère bien faire. Le joueur veut montrer à son ancien club que c’est un grand joueur. C’était ce schéma aujourd’hui. Ce n’est pas facile, ça rajoute de la pression. Mentalement ce n’est pas simple. Danny s’est concentré uniquement sur son jeu, il n’a rien fait d’extraordinaire, il a joué simple comme je voulais qu’il joue. Il a montré qu’il avait beaucoup de caractère car mentalement ce n’est pas facile de gérer un match contre son ancien club. »

B_uJwfjWQAArD1I

Si il a ressenti le besoin de lui parler avant le match :

« Oui je lui ai parlé. Je n’ai su que très tard qu’il serait titulaire. »

Si Welbeck était extra motivé à l’idée de débuter face à Manchester United :

« Je ne sais pas. Vous devriez lui demander. Je pense qu’il avait surtout envie de gagner pour son équipe, pour ses partenaires. Ce que j’aime chez Danny c’est qu’il est intelligent, c’est un joueur d’équipe avant tout. Il joue très bien en équipe nationale aussi en ce moment. C’est un grand talent. Il l’a encore montré ce soir, en réalisant une grande performance offensivement mais aussi défensivement. Il a un bel avenir. »

Si c’est un déclic pour Arsenal :

« J’espère. Aujourd’hui nous avons montré que mentalement nous sommes au niveau. C’était un match très physique, avec beaucoup d’engagement face à une équipe de Manchester United motivée. Nous étions au niveau mentalement et physiquement sans pour autant oublier de jouer notre jeu. Seule une équipe de qualité est capable de réaliser ça. »

Sur les supporters d’Arsenal qui se sont déplacés

« J’ai beaucoup de respect pour ça, croyez moi. Cela me rend heureux, pourvoir compter sur 9.000 fans à l’extérieur, un Lundi soir. Tout cela prouve que nous sommes un grand Club. »

Sur le tirage des demies finales de la FA Cup :

« Nous allons être favoris mais nous avons de douloureux souvenirs de l’an dernier. C’était notre match le plus compliqué de toute la compétition. Nous devons bien nous préparer. Maintenant nous devons de concentrer sur la Premier League. Ce samedi nous rencontrons West Ham et ensuite nous verrons bien ce qu’il se passera à Monaco. Il y a encore beaucoup à faire. »

Sur l’arbitre :

« Il a fait son match. Une rencontre entre Manchester United et Arsenal n’est jamais facile à arbitrer. C’est un arbitre très prometteur. »

Si cette victoire va les aider à finir dans le Top 4 :

« Chaque victoire vous rend plus fort. La victoire sur le terrain de Manchester City nous a forcement aidée. Lorsque que vous gagnez des gros matchs, le mental est forcement au mieux. Ca fait du bien. »

Sur l’importance de la FA Cup :

« C’était un match décisif. L’équipe n’était pas au mieux à la mi-temps, car nous méritions mieux que ce 1-1. Il fallait marquer ce second but. »

Sur le but de Welbeck :

« Il a su saisir cette opportunité. Il est resté calme. De Gea a réalisé un ou deux gros arrêts sur sa ligne ce soir, il faut le souligner. »

Henri via Arsenal.com

Compte-rendu Manchester United – Arsenal, Quarts de finale de la FA CUP

Par défaut

 

Sur une bonne dynamique de deux victoires en Premier League après la défaite contre Monaco, les Gunners se présentaient à Old Trafford en outsiders pour ces quarts de final de FA CUP. 

Direction les demies !

Au terme d’un match intense et vivant, les Gunners se sont imposés 2 buts à 1 face au grand rival Mancunien grâce au but victorieux de l’enfant de Manchester : Danny Welbeck.

En effet, Wenger avait fait le choix de titulariser l’anglais en pointe à la place d’Olivier Giroud. Choix tactique finement pensé de la part de l’alsacien qui savait pertinemment que la motivation de Welbeck serait à son apogée dans son ancien jardin contre ses anciens coéquipiers. Et dès le début du match, les Gunners semblaient plus ordonnés au milieu, plus structurés défensivement et surtout, plus inspirés offensivement que les Red Devils. Mais plus que tout, c’est l’attitude sur le terrain qui n’a trompé personne. Quand toute l’équipe fait les efforts de replacement défensif et apporte le surnombre en attaque, la qualité de jeu d’Arsenal reste une des meilleures d’Europe. Dommage que ce schéma soit tant irrégulier cette saison.

Après 25 minutes de jeu, les efforts des Gunners ont fini par payer. Trouvé sur le côté, Özil se retourne et prend l’espace laissé par la défense Mancunienne, il décale ensuite The Ox qui nous gratifie d’un slalom phénoménal digne de Léo Messi. L’anglais reste assez lucide pour servir Monréal qui ajuste tranquillement De Gea. Mais avantage de courte durée car à peine trois minutes plus tard, un petit relâchement de la défense laisse Rooney reprendre librement le ballon d’une tête plongeante après un centre magnifique de Di Maria. Mais à part ce relâchement, la défense a été parfaite ce soir.

Dans un match d’une telle intensité sur un terrain qui ne réussit pas vraiment aux hommes de Wenger ces dernières années, l’équipe a fait preuve d’une remarquable cohésion à tous les niveaux. Lors des phases de jeu de transition défensive, les Gunners n’ont laissé aucun espace exploitable à Rooney ce qui a permis à la défense de prendre le dessus psychologiquement sur les longs ballons à destination de Fellaini. Peu inspirés offensivement et fébriles défensivement, Danny Welbeck a su profiter d’une énorme erreur de Valencia pour tromper De Gea d’un magnifique grand pont.

A 1-2 chez eux, les Red Devils ont ensuite craqué mentalement, tentant de duper l’arbitre par des simulations grotesques. Di Maria a d’ailleurs été exclu pour deux cartons jaunes simultanés, un pour simulation, l’autre pour protestation. A 11 contre 10, les Gunners ont commencé à reculer dangereusement et on pouvait penser à une égalisation tardive de United. Mais pas du tout, les mancuniens n’ont jamais paru en mesure d’inquiéter la défense des Gunners durant cette deuxième période. Au contraire, ce sont même les Gunners qui auraient pu aggraver le score à plusieurs reprises sans les interventions miraculeuses d’un très grand De Gea.

Après cette très belle victoire à Old Trafford, les Gunners se qualifient pour les demies de la FA CUP contre le vainqueur du match replay entre Bradford et Reading. Les chances de conserver le titre sont donc de plus en plus grandes pour les Gunners.

Les notes du match :

Szczesny (5,5) : Quelques bonnes parades à mettre à son actif, mais il est resté fébrile sur quelques situations. On sent qu’il n’est pas dans sa meilleure forme.

Bellerin (5) : Souvent mis en difficulté, il a rapidement perdu pied dans le match. Sa vitesse lui a permis de sauver quelques situations mais ce ne fut pas un match extra pour lui.

Mertesacker (7) : Excellent match de Merte qui a été partout derrière ce soir. Dans les duels, les airs et l’anticipation il a été très bon. Quelques soucis de relance néanmoins.

Koscielny (7) : Il a formé une très bonne paire avec Per. Mais bon on a l’habitude … D’autant plus que Rooney n’a pas vu le jour hormis sur son pion.

Monreal : (5,5) : 4 défensivement et 7 offensivement. Excellent soutien sur l’aile gauche, et buteur tout en sang-froid, il a souvent été mis à mal par Di Maria notamment avant que celui-ci ne se fasse exclure.

Cazorla (7) : Vraiment bon en ce poste de 8. Il progresse défensivement de match en match et c’est un plaisir de le voir distiller le jeu. Une vraie alternative à ce poste.

Coquelin (7) : pardonnez-moi la formule mais : Il a posé ses couilles sur la touffe de Fellaini. Le mec joue avec un nez pété et va plus au mastique que la moitié des joueurs de l’équipe. Un mot à dire : respect.

Ozil (6) : Un peu moins en vue que lors de ses dernières sorties, notre magicien a fait le sale boulot ce soir, chose assez rare pour être soulignée. Il a fait beaucoup de bien grâce à ses choix judicieux.

Oxlade (7,5) : Le meilleur sur le terrain sur ce qu’il a joué. Du feu dans les jambes, une activité énorme et un festival pour le premier but. The ox montre qu’il peut faire autre chose que le R2 + Joystick vers l’avant.

Alexis (6) : Un match difficile pour lui. Peu de bons choix. Mais on sent que MU le craignait et il avait tout le temps 2 mecs sur le dos.

Welbeck (6,5) : Que dire … Alors oui il marque le but de la qualif’, oui il se venge, il nous venge de MU… Mais par contre c’est chaud, ses contrôles c’est niveau DH quoi… Mais bon, on l’aime comme ça le Danny !!

 

#Albin #Dim