Szczesny «l’ange descendu du ciel» de la Roma

Par défaut

Le joueur clé du week-end
Prêté par Arsenal à l’AS Roma après la signature de Petr Cech, Wojciech Szczesny ne regrette pas d’avoir rejoint l’Italie. Où il est déjà adulé par les Ultras de la Curva Sud. Contre la Juventus, pour le choc de la 2e journée de Serie A, il n’a effectué qu’un arrêt, mais quel arrêt ! Une parade réflexe sur une tête de Bonucci qui empêché les champions en titre de revenir à égalité à la 93e minute. Quelques minutes plus tôt, le numéro 25 n’a rien pu faire sur la frappe avec rebond de Paulo Dybala. Le portier a reçu la note de 7 par la Gazetta dello sport qui l’a qualifié «d’ange descendu du ciel». L’AS Roma a empoché sa première victoire de la saison et peut remercier l’international polonais pour ça. A lui de rester constant sur la durée. En tout cas, les Italiens ont appris à écrire son nom !

 
La performance des autres
Peu de Gunners se sont mis en évidence ce week-end. Wellington Silva a joué 79 minutes contre Blackburn (0-0) mais a été averti à la 35e. Ainsley Maitland-Niles a également été dans le viseur de l’arbitre (12e) et a été remplacé à la mi-temps. Ipswich a perdu 3-2 sur son terrain contre Brighton, le leader de Championship. Trois points derrière, Hull City suit le rythme avec Chuba Akpom et Isaac Hayden (victoire 2-0 contre Preston). L’attaquant a joué 82 minutes et s’est fait avertir à la 51e minute. Il a laissé sa place à… Hayden. Jon Toral a joué 54 minutes dans la victoire de Birmingham sur MK Dons (2-0) et Dan Crowley est entré en seconde période. L’élimination de la Capital One Cup en prolongation contre Everton a laissé des traces. Défaite de Barnsley 3-0 contre Rochdale. Passeur en Coupe de la Ligue, Zelalem a récidivé pour ses débuts en deuxième division écossaise. Il a grandement participé à la lourde victoire des Rangers sur Queen of the South (5-1). Il a joué l’intégralité du match mais s’est surtout confronté à la rudesse du jeu écossais.

 

Jenkinson (suspendu), Sanogo, Martinez et Gnabry (sur le banc) n’ont pas joué

Joueurs

Clubs

M

T

B

PD

CJ

CR

TJ

BE

CS

Chuba Akpom

Hull City

5

5

1

0

1

/

391 min

Isaac Hayden

Hull City

5

2

/

/

1

/

198 min

Ainsley Maitland-Niles

Ipswich

5

4

/

1

1

/

311 min

Wellington Silva

Bolton

2

2

/

/

/

/

163 min

Dan Crowley

Barsnley

5

3

0

0

1

0

325 min

Yaya Sanogo

Ajax Amsterdam

2

/

/

/

1

/

40 min

Carl Jenkinson

West Ham

2

2

/

/

1

1

75 min

/

1

Emiliano Martinez

Wolverhampton

2

2

/

/

/

/

180 min

4

/

Wojciech Szczesny

AS Roma

2

2

/

/

/

/

180 min

2

Jon Toral

Birmingham

4

4

2

/

/

/

267 min

Serge Gnabry

WBA

1

/

/

/

/

/

12 min

Gedion Zelalem

Glasgow Rangers

1

1

/

1

/

/

90 min

Tableau mis à jour le 31 août 2015

#Yannick

Publicités

Les enseignements de St James Park

Par défaut

Walcott n’est (définitivement) pas un 9
Si en titularisant Walcott en pointe, Arsène Wenger voulait montrer qu’il avait des ressources à ce poste, il s’est trompé. L’attaquant anglais, dont on connaît l’affection pour cette position, n’a pas montré grand chose contre Newcastle. Le joueur a rarement satisfait les rares fois où il a été aligné à ce poste et ce match a peut-être enterré les espoirs des derniers qui croyaient en lui. Samedi il a loupé deux occasions franches contre Krul. La première (9e) par manque de spontanéité et de flair, la deuxième pour une absence totale de réalisme (32e), la première qualité qui fait un attaquant. Des occasions qui auraient pu rapidement mettre Arsenal à l’abri. Aucune recrue n’étant inscrite au planning, les supporters redoutent de passer la saison avec une attaque Giroud, Walcott, Welbeck et Campbell. Crainte confirmée à la fermeture du mercato ?

Contre Newcastle, Walcott a touché le ballon 5 fois dans la surface

Capture écran Squawka

Capture écran Squawka

Koscielny – Gabriel, une charnière qui a de la gueule
Alignés ensemble pour la 4e fois, Koscielny et Gabriel ont rendu une copie propre. Bien aidé par une équipe de Newcastle qui s’est rapidement résolue à jouer en contre, les deux joueurs ont montré une entente naturelle, se contentant de contrôler et se répartir les tâches entre couverture et jaillissement dans les pieds de l’attaquant. Gabriel a notamment soulagé Koscielny là ou Mertesacker pêche par son manque de vitesse. De là à affirmer que le Brésilien remplacera l’Allemand, il n’y a qu’un pas qu’on ne franchira pas. L’Allemand, vice-capitaine, reste aux yeux de Wenger le partenaire particulier de Kos. Mais on lui rappellera que Kos et Gabriel ensemble, c’est 100% de victoires.

Arsenal à l’aise à l’extérieur
C’est le paradoxe de ce début de saison anglaise. Arsenal a remporté ses deux premières victoires… à l’extérieur. On peut même y rajouter le succès en Community Shield à Wembley. Une surprise quand on connaît la facilité des Gunners dans leur arène londonienne, où ils perdent rarement. Mais cette saison, ils ont été incapables de marquer lors des deux matchs (0-2 et 0-0), portant leur série d’inefficacité à 5 matchs lors de leurs 6 derniers à l’Emirates. En revanche, les Gunners n’ont plus perdu à l’extérieur depuis le 7 février et une défaite 2-1 contre Tottenham. Cette série montre bien que les Gunners sont capables d’enchaîner les bons matchs à l’extérieur, ce qui leur a souvent fait défaut les années précédentes. Sur les 6 défaites de la saison dernière, les Canonniers sont rentrés bredouilles de voyage à quatre reprises. Il faut maintenant entamer la même série à l’Emirates Stadium. De victoires hein. Dès le 12 septembre contre Stoke City.

Arsenal va marquer
22, v’la les tirs. Comme les deux occasions franches de Walcott, les joueurs se sont procurés de nombreuses situations devant le but de Krul. Alexis Sanchez a été le plus actif avec 7 tirs. Sa frappe lointaine en première période aurait pu être décisif sans la maladresse de Walcott. Son enchaînement contrôle-frappe supersonique (58e) a fait briller le gardien néerlandais, en très bonne forme de son match avec ses neuf arrêts. Préparation de l’attaque, redoublement de passes, décalage, les Gunners ont sorti la panoplie de série pour perturber la défense adverse. Avec un peu de réussite, le résultat aurait été plus lourd. Les Gunners sont ceux qui tirent le plus au but depuis le début de la saison (83 tirs dont 55 dans la surface, autre performance dans le championnat) pour 49% de tirs cadrés et 3 buts marqués en 4 matchs. Suffit de régler la mire et ça va canonner cette saison.

Contre Newcastle, les Gunners ont tiré à quatorze reprises dans la surface

Capture écran Fourfourtwo

Capture écran Fourfourtwo

Coquelin est monstrueux
Sa non-sélection en Equipe de France ne l’a pas perturbé. Coquelin sait que c’est en alignant les prestations de haut-niveau qu’il se fera repérer. A St James Park, il a confirmé son très bon début de saison. 73 passes tentées (94% de passes réussies), dont 24 vers l’avant (91% de réussite). Le milieu français a bien contrôlé sa zone et apporté son aide dans la moitié de terrain des Magpies. Les sceptiques (et ils sont beaucoup à son sujet) diront que c’est facile de réussir des passes quand le bloc défensif adverse est contraint de jouer dans ses 20 derniers mètres. En tout cas Coquelin a fait le job. Une fois de plus.

Coquelin a réussi 22 passes sur 24 vers l’avant contre Newcastle. La majorité dans la moitié de terrain adverse.

Capture écran Fourfourtwo

Capture écran Fourfourtwo

#Yannick

Récap de la semaine(24-30 août)

Par défaut

La récap de la semaine fait son retour après environ 3 mois d’absence. Pour vous, on fait le tour des informations quotidiennes concernant Arsenal.


Lundi 24 : Pas de gagnant

En clôture de la 4ème journée de Premier League, Arsenal recevait Liverpool. Les 2 équipes se sont partagées les points, sans marquer de buts. Un match d’une grande intensité, marqué par la bonne performance des 2 gardiens de but, Cech et Mignolet.

Le gardien tchèque, critiqué après sa première à l’Emirates Stadium face à West Ham, s’est repris de la plus belle des manière en sortant 2 parades de classe internationale, une fois face à Benteke, qui avait le but presque vide, et une fois sur une frappe de Coutinho, déviée magistralement sur son poteau. Simon Mignolet, de son côté, a également réalisé un bon match.

Le résumé du match : https://www.youtube.com/watch?v=rIM_mAs9CBw

11951888_10153344602137713_6671023187684117443_n


Mardi 25 : North London Derby

Le tirage pour la Capital One Cup a eu lieu. Arsenal affrontera …………..Tottenham !

gun__1352738695_arsenal_tottenham


Mercredi 26 : Crowley buteur, Zelalem passeur

Le talentueux Dan Crowley, prêté à Barnsley, a été buteur en Capital One Cup face à Everton, en inscrivant le 3ème but de son équipe. Malgré la défaite de son équipe en prolongation sur le score de 5-3, le jeune milieu de 18 ans a d’ores et déjà impressionné.

Quant à lui, Gedion Zelalem a été passeur décisif pour son premier match avec les Glasgow Rangers.


Jeudi 27 : Arsenal avec le Bayern

Arsenal affrontera le Bayern Munich en phase de poule de la Champions League. Le Dynamo Zagreb et l’Olympiakos en seront les 2 autres adversaires.

2275523_w2


Vendredi 28 : Une nouvelle recrue

Est-ce que Meek Mill est la nouvelle recrue d’Arsenal ?

CNiO4yHWoAAVa9Z


Samedi 29 : Une victoire, à 11 contre 10

Les Gunners se sont logiquement imposés à St.James’ Park sur le score de 1-0. Réduits à 10 dès la 16ème minute suite à l’expulsion de Mitrovic, les Magpies n’ont pas réussi à inquiéter Arsenal. Coloccini a inscrit le seul but du match, en déviant le ballon dans son propre but après une frappe de Chamberlain. Il s’agit de la deuxième victoire de suite à l’extérieur pour les joueurs d’Arsène Wenger.

Le résumé du match : https://www.youtube.com/watch?v=g4N9Pg2zQ20

11218875_10153354567747713_6589690380016807531_n


Dimanche 30 : Le point sur le classement

Voici le classement après ces 4 premières journées de Premier League.

http://www.sofoot.com/premier-league-resultats-classements.html


#Hugo

Oxlade-Chamberlain: «Nous avons dû rester concentrés»

Par défaut

CNlF2XAWgAEE2ny.jpg-large
Sa frappe contrée à la 52e minute par Fabriccio Coloccini a permis à Arsenal de l’emporter contre Newcastle (1-0) et de ne pas rentrer à Londres sur une note frustrante. Newcastle a joué une grosse partie du match en infériorité numérique (expulsion de Mitrovic à la 16e) mais Arsenal a été sérieux jusqu’au bout pour Alex Oxlade-Chamberlain.
 «Parfois il est même plus difficile de jouer en supériorité numérique, car il faut réussir à garder sa concentration qu’à 11 contre 11 et s’efforcer de ne pas changer sa manière de jouer, lors de certains matchs, ça peut être difficile est c’est ce que nous avons ressenti aujourd’hui», a déclaré le joueur de 22 ans sur le site officiel.
Titulaire pour la première fois depuis le 9 août, le buteur du dernier Community Shield a aussi évoqué son état de forme.
«J’ai senti que je manquais un peu de rythme. La dernière fois que j’ai commencé un match était il y a trois semaines, et ton état de forme peut baisser pendant ce temps là. C’est comme ça que je me suis senti aujourd’hui (ndlr: samedi). Mais ça reviendra avec l’enchaînement des matchs, et je suis sûr que je serai capable de revenir à mon meilleur niveau en un rien de temps.»

#Guillaume

Le minimum syndical pour Arsenal

Par défaut
Crédits photo: DR

Crédits photo: DR

Les Gunners ont remporté leur deuxième match de la saison face à une équipe de Newcastle rapidement réduit à 10 après l’expulsion, un peu sévère, de Mitrovic. On retiendra de ce match que les trois points tant l’animation offensive laissait à désirer. Sans Özil, blessé au genou et forfait avant le match, les Gunners ont manqué d’inspiration et de spontanéité dans les mouvements. Walcott a prouvé une nouvelle fois qu’il n’était pas taillé pour jouer en pointe. Reprise du championnat le 12 septembre avec la réception de Stoke City. Avec des renforts réclamés par les supporters ?

Notes des joueurs
Cech (6): n’a strictement rien eu à faire. De bonnes relances au pied.

Bellerin (6): plus solide défensivement que face à Liverpool lundi dernier. Mais il n’a pas réellement apporté le danger devant comme il sait le faire.

Gabriel (7): serein au côté de Koscielny, même si la charnière n’a pas eu grand chose à faire dans ce match.

Koscielny (7): impeccable sur le peu de choses qu’il a eu à faire. Le Français a une aura sur tout le secteur défensif de son équipe, et il nous avait manqué face à Liverpool.

Monreal (8): dans la continuité de son match face à Liverpool, le latéral espagnol est avec Coquelin l’homme en forme de ce début de saison. Intraitable défensivement face à Moussa Sissoko, il a de nouveau su apporter le danger aux abords de la surface avec de bons dédoublements et des centres intéressants.

Coquelin (8): encore une fois sur tous les ballons, Coquelin est intraitable défensivement. Un sans-faute à la récupération, et d’excellentes relances qui apportent régulièrement la verticalité recherchée.

Cazorla (5): petit coup de mou pour l’Espagnol depuis deux matches. Quelques pertes de balle incompréhensibles, et le milieu n’a pas su faire la différence lors des relances rapides, dans ce rôle de rampe de lancement qui lui sied à merveille.

Ramsey (6): très brouillon en début de match, puis un peu mieux dans son match. Ramsey a été très actif aux abords de la surface mais a manqué de solutions.

Chamberlain (4): très en jambes en début de match, l’Anglais devint par la suite très brouillon, se compliquant la tâche sur l’aile droite. Décisif avec son but, avant de replonger dans sa torpeur. Remplacé par Arteta, qui a amené davantage de sérénité au milieu au moment de garder le cuir.

Sanchez (6,5): le Chilien monte clairement en puissance match après match. Malgré plusieurs passes mal appuyées ou mal transmises, l’ailier a provoqué beaucoup de fautes et a mis à mal la défense des Magpies.

Walcott (3): Invisible, comme face à Liverpool. Walcott n’a pas su créer d’espace pour ses coéquipiers, et n’a jamais su se montrer dangereux en dehors de son face-à-face manqué avec Krul. L’Anglais manque même l’immanquable après une frappe d’Alexis Sanchez repoussée par le gardien des Magpies. Remplacé par Giroud, qui a su se procurer une ou deux occasions.

Feuille de match

Newcastle 0–1 Arsenal à St James Park 
4ème journée de la Barclay’s Premier League

But: CSC de Coloccini (52e)
Avertissements: Sissoko (2e), Mbemba (18e), Thauvin (25e), Anita (47e), Wijnaldum (48e), Coloccini (90e+1) pour Newcastle ; Cazorla (48e) pour Arsenal
Expulsion: Mitrovic (carton rouge direct, 15e)

Newcastle XI: Krul – Janmaat, Mbenba, Coloccini, Haïdara – Anita (Perez, 72e), Colback, Wijnaldum – Thauvin (De Jong, 87e), Sissoko (Cissé, 78e), Mitrovic
Non utilisés: Darlow, Taylor, Obertan, Tioté
Entraîneur: S. McClaren
Arsenal XI: Cech – Bellerin, Gabriel, Koscielny, Monreal – Coquelin, Cazorla, Ramsey – Alexis, Oxlade-Chamberlain (Arteta, 81e), Walcott (Giroud, 70e)
Non utilisés: Ospina, Chambers, Debuchy, Gibbs, Campbell
Entraîneur: A. Wenger

Chiffres du match

Possession: Newcastle 25,6% – 74,4% Arsenal
Tirs (dont cadrés): Newcastle 1 (0) – 22 (9) Arsenal
Arrêts: Newcastle 9 – 0 Arsenal
Corners: Newcastle 0 – 9 Arsenal
Fautes: Newcastle 15 – 8 Arsenal
Hors-jeu: Newcastle 2 – 2 Arsenal
Tacles: Newcastle 20 – 18 Arsenal
% de passes réussies: Newcastle 77% – 92% Arsenal
% de duels aériens remportés: Newcastle 47 % -53% Arsenal

#Antonin et #Yannick

Arsène Wenger: « Il nous a fallu faire preuve de patience »

Par défaut

Arsène Wenger

Arsène Wenger s’est rendu en conférence de presse après la victoire des Gunners 1-0 à Saint James Park contre Newcastle.

Si la patience fut une vertu dans cette rencontre:

« En effet, la patience et le calme. Je pense qu’il ne fallait pas se montrer trop pressé mais plutôt attendre d’avoir des occasions et d’en concrétiser au moins une. Je dois dire que Newcastle avait décidé dès le début de la rencontre de jouer physique et il fallait que nous gardions notre calme afin de ne pas devenir nous aussi, agressifs. Je pense qu’on a bien su le faire. Malgré tout, ce fut un match étrange. Nous jouions à l’extérieur, à 11 contre 10. On savait qu’ils allaient jouer beaucoup plus en retrait, le public poussait fort son équipe ce qui mettait la pression à l’arbitre et dans ce contexte, c’est très difficile. Nous ne trouvions pas les espaces nécessaires. Ils ont bien défendu et ils sont su montrer pourquoi ils n’ont pas craqué contre Manchester United. Nous sommes satisfaits d’avoir remporté les 3 points. »

Sur l’expulsion de Mitrovic:

« Honnêtement, je n’ai pas vu l’action en direct. J’ai du la revoir à la télévision et le rouge est justifié. Il ne jouait pas du tout le ballon. »

Si l’arbitre a correctement su protéger l’intégrité physique des joueurs:

« Je ne sais pas. Je pense que l’arbitre a bien agi mais Newcastle voulait nous empêcher de jouer dès le départ. Mitrovic était peut être un peu trop engagé mais sans doute aussi un peu malchanceux. Est-ce qu’il l’a fait exprès? Je ne sais pas. »

Sur le mercato:

« Nous restons ouverts à tout et nous sommes concentrés sur ce marché. Si nous trouvons un joueur exceptionnel quelque soit le secteur, nous agirons. Pour l’heure, je ne sais pas s’il se passe quelque chose dans les coulisses. »

Si ce match peut être une référence à l’extérieur:

« Il était important de gagner. Nous savons que nous allons renverser la situation à domicile donc il était nécessaire mathématiquement de gagner ces 3 points. Nous ne pouvons pas être trop distancés des équipes de tête. Mentalement également, il était primordial de gagner après la déconvenue à domicile. Nous avons eu 2 matchs très différents à l’extérieur que ce soit contre Crystal Palace et ici à Newcastle mais nous avons su gagner les deux rencontres. C’est très bien. »

Si l’expulsion a contrarié ses plans:

« En effet. Je m’attendais à ce que cela ouvre plus d’espace pour Theo Walcott. Au départ, cela semblait être le cas mais après 15 minutes, un autre problème s’offrait à nous. Il n’y avait aucun espace à exploiter derrière leur ligne défensive, servir nos attaquants entre les lignes fut très difficile et ils défendaient très bien. »

#Max (via arsenal.com)

Une victoire, mais surtout des buts !

Par défaut
Crédits photo: Screenshot site de la Premier League

Crédits photo: Screenshot site de la Premier League

Avant la trève internationale de la semaine prochaine, les Gunners se déplacent ce samedi sur le terrain difficile de Newcastle (13h45 sur Canal+Sport). Une rencontre qui s’annonce compliquée pour une équipe d’Arsenal en manque cruel de confiance en ce début de saison.

Auteurs d’un «début de saison très moyen» selon Arsène Wenger, les Gunners devront faire face à la furie du Saint James’ Park des Magpies pour tenter de remporter les trois points. Ces dernières saisons, le déplacement à Newcastle a plutôt bien réussi à Arsenal. Où chaque rencontre «est toujours très serrée», avoue Arsène Wenger en conférence de presse. Mais le technicien français assure que la méforme des Gunners en ce début de saison est surtout dû à une envie de trop bien faire de la part des joueurs.

Pour Wenger, les Gunners sont meilleurs à l’extérieur qu’à domicile depuis quelques temps. En effet, il assure que «nos opportunités devant le but et le pourcentage de finition ont récemment augmenté à l’extérieur». Et les résultats le prouvent, sur les 7 derniers matchs loin de l’Emirates, Arsenal en a gagné 6. Le boss compte donc sur son attaque pour convertir en buts les occasions qui se présenteront. Privé de sa charnière centrale depuis lundi dernier, le duo Chambers – Gabriel devrait être reconduit malgré la performance catastrophique de l’anglais en première période. Mais Koscielny a repris l’entraînement ce vendredi et pourrait être apte à jouer, malgré un dos pas tout à fait remis.

La tâche s’annonce d’autant plus compliquée au regard de la confiance que les Magpies ont engendré la semaine dernière en allant chercher de manière héroïque le point du match nul à Old Trafford face à Manchester United. En effet, Newcastle a montré de très belles qualités défensives et se serviront de ce renouveau pour aborder la rencontre sans aucune pression. Et ils pourront compter sur les retours de Papiss Cissé et Daryl Janmaat pour renforcer l’équipe. Seul Sissoko est incertain pour le match. Les Gunners devront donc faire preuve de détermination et de patience pour parvenir à leurs fins contre des Magpies en pleine confiance. Les trois points sont indispensables et feront le plus grand bien à l’équipe avant la trève internationale.

Plein phare sur…

Newcastle: Florian Thauvin
La magie d’internet. Grâce à Youtube et l’application Vine, les fans de foot ont pu se régaler devant le but du Français inscrit pour ses débuts en Coupe de la Ligue. Une reprise de volée acrobatique,  agrémentée de trois passes décisives pour bien se mettre les supporters Toons dans la poche. Maintenant il faut confirmer car les supporters marseillais le savent bien: Thauvin est plutôt un joueur irrégulier. Technicien habile, malin et imprévisible mais il ne sait pas être constant. Jouer contre Arsenal pour son premier match de Premier League pourrait bien lui donner des idées, comme elle en a donné aux Français avant lui. Gomis et Payet gardent de bons souvenirs des Red & White. Prudence donc !

Arsenal: Olivier Giroud
Liverpool c’est du passé, on ne va pas revenir dessus. Et quoi de mieux de se relancer contre sa victime préférée ? Le Français a marqué 8 buts en 6 matchs contre les Magpies. En mars dernier, son doublé a permis à l’équipe de rentrer à Londres avec trois points dans les bagages. Les supporters adorent dire de lui qu’il ne marque que contre les petits clubs. S’il a une occasion de prouver sa valeur, c’est bien dans ce genre de match-là. Sa convocation en Equipe de France devrait aussi lui donner envie de rentrer au pays avec de la confiance. Mais pour ça il faut marquer.

#Albin et #Yannick