Arsène Wenger: « Une semaine fantastique »

Par défaut

Arsène Wenger

Arsène Wenger s’est présenté en conférence de presse après la victoire d’Arsenal contre Everton 2-1 à l’Emirates Stadium.

Sur cette victoire:

Nous avons eu un gros match mardi et affronter Everton était un bon test pour notre équipe avec la possibilité pour les joueurs de poursuivre le travail. Je pense que nous avons joué avec la détermination nécessaire et beaucoup d’envie. Nous avons été un peu malchanceux en première période, Everton a réduit l’avantage alors qu’il ne restait qu’une minute de jeu et à 2-1, cela a été un peu déstabilisant pour l’équipe. En deuxième mi-temps, nous avons continué de dominer mais n’avons pas réussi à creuser davantage l’écart. Nous nous sommes exposés en contre-attaques une ou deux fois. Romelu Lukaku a vu sa tête échouer sur la barre et Petr Cech a réalisé un superbe arrêt sur le fil ce qui nous a permis d’enregistrer 3 points très importants.

Sur la titularisation d’Olivier Giroud:

J’ai confiance en lui. Récemment, il a su faire la différence en rentrant en jeu et aujourd’hui, il a fait la différence en étant titulaire. Je possède des options intéressantes, je dois simplement être assez malin pour les utiliser aux bons moments.

Sur sa sélection au poste d’avant-centre:

Nous devons livrer notre énergie tous ensemble pour le bien de l’équipe et celui du Club donc je ne fais pas trop état des cas individuels. Theo Walcott peut tout aussi bien démarrer ce qui rend les choses plus simples. N’oublions pas non plus qu’ils peuvent jouer ensemble.

Si Arsenal est vraiment à prendre au sérieux cette année:

Je pense que nous allons conserver notre solidarité, ce désir de bien faire. Nous sommes unis pour agir du mieux possible et tous ensemble, chose sur laquelle nous avons progressé. Nous avons gagné 3-0 contre Watford, avons battu le Bayern 2-0 et aujourd’hui Everton 2-1 en une semaine. Ce fut une semaine formidable. Ce n’est jamais simple.

Sur Mesut Özil:

C’est un joueur de grande classe, en tout honnêteté. Je pense qu’au lieu de parler de lui, je voudrais plutôt le voir jouer encore. Si vous aimez regarder du football, vous aimez voir Özil.

sur les raisons qui font d’Özil un joueur si spécial:

C’est une combinaison de toucher de balle, d’intelligence et d’attitude vis a vis de ses coéquipiers. C’est un véritable joueur d’équipe, je l’avais dit hier en conférence de presse. Il met son talent au service de l’équipe et il veut toujours aider l’équipe du mieux possible. C’est ce qui le rend efficace.

Sur cette première place:

Pour 24h encore peut-être mais nous ne savons toujours pas. Après le premier match contre West Ham, personne n’aurait pu le prédire. Cela démontre notre attitude, notre solidarité et notre désir de bien faire. Après 10 matchs, nous sommes premiers, ce qui prouve que nous avons fait de gros efforts. Gardons notre solidarité et battons nous pour les matchs à venir, c’est tout ce dont nous avons à faire. Il est encore tôt dans la saison mais nous sommes heureux d’être la ou nous sommes.

S’il pensait qu’Arsenal pouvait être leader:

Après 10 matchs, franchement, non. Je pensais que cela aurait pris plus de temps car Manchester City a débuté avec 5 victoires donc il était difficile d’envisager que nous reviendrions aussi vite mais nous n’avions pas le choix. L’an passé, après 10 matchs, il y avait une grande différence entre les équipes de tête et nous, aujourd’hui ce n’est pas le cas. Poursuivons notre travail et continuons à nous améliorer. Il y a encore beaucoup d’aspects de notre jeu qui peuvent être améliorés, c’est pourquoi il ne sert à rien de se focaliser sur cette place et essayons simplement de devenir une meilleure équipe.

Sur cette semaine parfaite:

C’était une semaine parfaite et cela n’est jamais facile à réaliser. Le seul point négatif, c’est que nous avons perdu des joueurs sur blessures, certains sont fatigués et je vais faire tourner contre Sheffield mardi soir. Je pense que pour certains, cela serait de trop.

Sur ce qu’il faut pour rester en tête:

Solidarité, concentration, humilité. Essayons également de jouer un meilleur football encore match après match. Nous allons travailler cela à l’entrainement.

Sur l’importance de Giroud et Walcott:

Nous parlons toujours d’Özil et Cazorla. Ce qui nous rend efficaces, ce que nous jouons comme une vraie équipe. Lorsque vous nous voyez jouer, vous voyez une équipe qui joue au football et qui ne dépend pas seulement d’un seul joueur. Nos résultats actuels dépendent d’un travail d’équipe plutôt que de faits individuels.

Sur le but de Koscielny:

Nous savons que pour lutter en Premier League, il faut savoir marquer sur coups de pieds arrêtés, entre 8 et 12 si vous luttez pour le titre. Sur ce point, nous sommes un peu en deçà et marquer aujourd’hui de cette façon nous donne l’impression que nous pouvons en marquer davantage.

#Max (via arsenal.com)

Giroud : « Le manager m’a donné une possibilité de rebondir. »

Par défaut

Olivier Giroud a lancé les Gunners face à Everton. (Reuters)

L’attaquant a marqué son douzième but de la saison lors de la victoire d’Arsenal contre Everton (2-0) ce dimanche, permettant à son club de reprendre la troisième place de la Premier League.

L’équipe d’Arsène Wenger n’a plus que quatre points de retard sur la deuxième place de Manchester City, mais Giroud insiste sur le fait que l’équipe doit rester focalisée sur le maintien de cette excellente dynamique en championnat.

« Nous allons prendre étape par étape parce que nous revenons de loin. »

« Le manager m’a donné une grande possibilité de rebondir et c’est ce que nous voulions faire ensemble. »

« Nous continuons notre bon parcours en championnat, même si nous avons été quelque peu déçu après la défaite en Ligue des Champions. »

« Nous avons bien joué cet après-midi et nous avons commencé le match du bon pied. Nous nous sommes créés des occasions et nous sommes heureux de cette victoire. »

#Kévin (via arsenal.com)

Arsène Wenger:  » Nous voulions absolument revenir au score. »

Par défaut

Arsene Wenger
Arsène Wenger s’est rendu en conférence de presse après le match nul entre Everton et Arsenal (2-2) cet après-midi à Goodison Park.

S’il a senti que son équipe allait revenir:

On ne peut jamais savoir. Je savais qu’à 2-0 en faveur d’Everton, les choses auraient pu pencher d’un côté comme de l’autre, ils pouvaient nous avoir sur contre attaques car il nous fallait sortir et tout donner mais nous avons bien réagi. Nous voulions absolument revenir. L’état d’esprit a été fantastique et au final, nous avons égalisé. Ce point est mérité si vous regardez toutes les occasions que nous nous sommes procurés. Surtout en seconde période, nous avons eu beaucoup d’occasions et nous sommes revenus sur le tard mais notre mentalité nous a surement évité de perdre.

Sur la différence entre ce match et celui d’avril dernier:

Lors du 3-0, cela aurait pu être pire. Aujourd’hui je crois que nous méritons ce point. Le fait d’être revenu au score face à une équipe redoutable en contre attaques prouve toute la confiance et et le caractère de notre équipe. A part cela, le second but d’Everton était hors jeu et il y avait une faute juste avant. Qui plus est, il a lieu juste avant la mi-temps et c’est toujours difficile à avaler. Mais nous avons surmonté cela pour revenir.

Sur Ramsey:

Il a le coffre et il aime aller trainer dans la surface quand il le faut. Il était au bon endroit au bon moment. Il est récompensé. Ce genre de joueur savent l’être quand il le faut.

Sur Giroud:

J’ai davantage d’avant centres qu’avant donc je peux parfois le faire souffler. Giroud n’a disputé qu’un match depuis la Coupe du Monde donc je l’ai laissé sur le banc aujourd’hui mais je savais que nous dominions les débats en seconde période et qu’il nous fallait de la présence physique devant, ce qu’il a très bien bien d’ailleurs.

S’il pense qu’Arsenal est plus dangereux avec Giroud:

Nous étions plus dangereux car nous n’étions pas en situation de contre attaques. Nous dominions dans une situation ou Everton défendait bec et ongles. L’impact d’Olivier a été très important.

Sur la prestation d’Alexis:

Je n’avais pas envie de commenter les prestations individuelles ce soir.  Pour l’instant, il n’est pas encore prêt physiquement mais je ne m’inquiète pas pour lui.

Sur ce qu’il manque à Sanchez pour être en forme:

Il sait qu’il n’est pas encore à son meilleur sur le plan physique. Lors qu’il l’aura atteint, la confiance reviendra. Tout est lié. C’est toujours difficile de savoir pourquoi un joueur n’est pas totalement en confiance. Je pense qu’il s’agit surtout d’un problème de préparation physique.

Si cette égalisation prouve les ambitions de titre:

C’est notre envie et nous avions un beau duel aujourd’hui. A la mi-temps, le défi était encore plus grand, nous avons su répondre et si nous arrivons à maintenir cet état d’esprit, nous pourrons bien entendu prétendre au titre. Il faut maintenir cette qualité démontrée en seconde période. Je pense qu’au coup d’envoi, nous étions un brin nerveux et nous avons seulement commencé à jouer à 1-0. Avant le but, nous avons un peu tâtonner sans vraiment imposer notre jeu. Après l’ouverture du score, nous avons doucement commencé à prendre les choses en main. Everton est, de plus, une équipe de qualité.

 #Max (via arsenal.com)

Mertesacker: « Ce fut notre plus gros défi jusqu’ici. »

Par défaut

Per Mertesacker pense que le nul 1-1 contre Everton cet après-midi fut le plus gros test qu’Arsenal ait eu à affronter jusqu’ici.

Les Gunners semblaient avoir fait le plus dur après l’ouverture du score de Mesut Özil à 10 minutes de la fin. Cependant, Gerard Deulofeu a réussi à égaliser quelques minutes après et Mertesacker pense qu’un nul est un résultat plutôt mérité.

« Je pense que ce fut le plus gros défi qu’on ait eu à affronter jusqu’ici. » dit-il « Ils nous ont pressé très haut, du début à la fin. Nous ne pouvions pas développer notre jeu et en seconde période, tout était possible d’un côté comme de l’autre, avec des occasions ça et la donc je pense que c’était un résultat assez juste. Nous avons de grosses échéances à venir. On veut prendre les matchs les uns après les autres. Nous sommes plutôt détendus, nous n’avons pas à nous justifier de quoi que ce soit. Nous devons simplement faire le travail à chaque instant. C’est notre objectif et rien de plus. »

#Max (via arsenal.com)

Koscielny : « Parler nous aide, Per et moi. »

Par défaut



La communication est au cœur de l’association défensive entre Laurent Koscielny et Per Mertesacker, selon le Français.

Bien que le duo ait combiné pour marquer l’unique but du match contre Fulham samedi, leur rôle initial a d’abord été défensif ces derniers mois.

Koscielny et Mertesacker ont été très solides contre Everton mardi dernier et ont résisté à la pression constante  de Fulham pour finalement arracher la victoire à Craven Cottage ce week-end. L’international français explique que leur succès est dû aussi bien au placement qu’à la communication.


« Nous jouons bien ensemble tous les deux. » dit Koscielny. « Nous communiquons sur le terrain et nous le faisons bien. Son expérience est essentielle et ça nous aide à travailler ensemble. Nous essayons de nous parler autant que possible et c’est important de bien se comprendre en défense. Per est un très bon joueur. Il a une bonne lecture du jeu et il est intelligent. Il attaque le ballon et gagne ses duels de la tête alors que moi, je passe derrière, je peux être rapide pour pouvoir faire face aux longs ballons. Il est bon techniquement donc il est bon pour la défense. Per est calme sur le terrain et il fait appel à son expérience. Ca m’aide et ça aide l’équipe. »

Bien sûr, la meilleure des éloges pour eux résulte simplement dans la titularisation, étant donné que le capitaine Thomas Vermaelen doit rester sur le banc.

« Nous sommes une équipe et le manager choisit l’équipe. » dit Koscielny. « Nous devons engranger des bons résultats et faire les meilleures performances pour nous assurer de finir dans le Top 4. Pour le moment, c’est moi et Per, mais nous nous devons de faire ce qu’il y de mieux pour l’équipe. »


Le résultat de samedi en était la preuve, mais ce fût incroyablement serré.

« Nous sommes heureux de la victoire.» dit Koscielny. « Mais nous devions marquer davantage, plus particulièrement car nous étions à 11 contre 10. Nous avons eu la possession du ballon mais nous n’avons pas été assez dangereux dans les 20 derniers mètres. Ce fût très difficile mais nous sommes contents avec les trois points. »

#Alex (via arsenal.com)

Wenger: « Je félicite l’équipe pour son état d’esprit et son engagement. »

Par défaut
Arsene Wenger was unhappy with some of Everton's tackling during the draw at the Emirates
Arsène Wenger s’est adressé aux médias après le match contre Everton.

Sur la performance:

Premièrement, je pense que nous aurions du gagner ce match. Deuxièmement, cela nous maintient toujours dans une position solide à la course pour le Top 4. Ce match fut très intense physiquement parlant. Je pense qu’en première période, l’arbitre n’a pas toujours su gérer certains engagements physiques, ce à quoi nous avons bien su répondre. Nous avons eu un engagement fantastique. Ce fut un peu préjudiciable à notre aisance dans le jeu mais nous avons perséverer avec une bonne concentration. Le regret que je peux nourrir, c’est que nous avions des occasions de marquer. Peut-être avons nous utilisé davantage la puissance que la technique dans la finition. Puis, le second regret que je peux avoir, c’est qu’avec le nombre de coups-francs que nous avons à domicile, on doit davantage marquer. A part cela, je peux seulement féliciter l’équipe pour son état d’esprit et son engagement.

Sur les interventions de Darron Gibson:

Oui, il aurait du être exclu. Je ne parle jamais à l’arbitre central. Je ne sais franchement pas pourquoi il ne l’a pas exclu. Il aurait déjà du être averti avant son carton jaune.

Sur les tacles d’Everton:

Cela fait partie du jeu. Il fallait savoir gérer avec cela et l’arbitre se doit de prendre les bonnes décisions. A part ça, ce fut un match d’une grande intensité, un véritable combat pour les deux équipes. Il faut respecter l’effort fourni par Everton. Ils avaient décidé de jouer très physique afin de nous perturber et ont parfois joué à la limite du correct mais l’arbitre doit prendre les bonnes décisions. Je n’en veux pas à Everton pour autant. « Protéger » est un bien grand mot mais le corps arbitral se doit de savoir prendre les décisions justes.

Sur les chances de victoire:

Je ne veux pas commenter chaque décision de l’arbitre. En dépit de cela, nous avions des possibilités de gagner la rencontre. On ne peut s’en prendre qu’à nous-mêmes pour que la prochaine fois, nous sachions saisir nos opportunités. Nous sommes sur une base solide avec une série fantastique donc on ne souhaite pas trop se plaindre sur ce qui n’a pas fonctionné. Concentrons-nous sur notre équipe, afin de se présenter lors du prochain match pour le gagner.

Sur le classement:

Nous avons 60 points et je pense que, contre Everton, nous en avons perdu 2. Mais si nous gagnons nos prochains matchs, nous y parviendrons. Les autres équipes ont 58 points avec un match à jouer mais ils joueront l’un contre l’autre. Simplement, on ne veut pas dépendre des résultats des autres équipes. La chose la plus importante est de gagner notre prochain match. J’ai toujours eu confiance et c’est toujours le cas. Je suis persuadé que nous y parviendrons. La meilleure façon de le faire sera de produire le même effort lors du prochain match.

Sur le remplacement de Gibbs:

Il était cuit. Simplement fatigué.

#Max (via arsenal.com)

Résumé de la 5ème journée de Premier League

Par défaut

Cette 5ème journée de championnat  aurait pu amener son lot de surprises avec un « Super Sunday » qui voyait s’affronter d’un côté Manchester United et Liverpool et de l’autre le champion en titre, Manchester City et un Arsenal plus ambitieux que jamais. Ce weekend de Premier League a débuté samedi avec la rencontre entre la surprise de ce début de championnat Swansea et Everton. Le match a tourné en faveur des Toffees (3 – 0) qui reprennent leur marche en avant après deux matchs sans victoires. Southampton s’est remis sur de bons rails au dépens d’Aston Villa (4 – 1) après leur lourde défaite face à Arsenal la semaine passée. De son côté, Fulham a enchainé avec une deuxième victoire 2 – 1 face à Wigan. Au même moment, West Ham fit match nul (1 – 1) sur sa pelouse face à Sunderland et West Bromwich se défit 1 – 0 de Reading à domicile. Quant à Chelsea, les Blues recevaient la redoutable équipe de Stoke City. Un but en fin de match d’Ashley Cole leur permit de s’assurer une quatrième victoire en cinq rencontres. Ce « Super Sunday » débuta par un superbe hommage aux victimes de la tragédie de Hillsborough en 1996 de la part du kop de Liverpool et d’un émouvant You’ll Never Walk Alone. 

 La première mi-temps de ce match fut assez largement dominé par Liverpool mais elle fut marqué par l’expulsion de Shelvey pour un tacle assez rude. Au retour des vestiaires, il ne fallu que 51 secondes à l’emblématique capitaine de Liverpool, Steven Gerrard. Mais il n’a fallu que 5 minutes à Manchester pour réagir et égaliser par l’intermédiaire de Rafael d’une superbe frappe. En fin de match, les Red Devils prirent définitivement l’avantage par van Persie, sur un pénalty assez généreusement accordé. En fin d’après midi, à l’Etihad Stadium, le champion sortant affrontait Arsenal. La première mi-temps fut largement dominée par Arsenal qui faisait preuve d’une maitrise technique assez impressionnante sur la pelouse du champion invaincue sur celle ci depuis décembre 2010. Mais le réalisme était du côté des Citizens qui ont marqués par l’intermédiaire de Lescott à la suite d’un corner. La seconde mi-temps fut en faveur de Manchester City, mais c’est Arsenal qui réussit à égaliser sur un cafouillage de la défense par son sauveur, Laurent Koscielny. Ce match nul entre les deux clubs du big four leur permet de rester invaincu en championnat. Pendant le même temps, Newcastle recevait Norwich. C’est encore une fois un but de Demba Ba qui permit aux Magpies d’empocher la victoire. Et enfin, sur son terrain, Tottenham a enfin démarré sa saison en écartant Queen’s Park Rangers deux buts à un.

Résultats de la 5ème journée

Swansea City 0-3 Everton (Anibeche 22′, Mirallas 43′, Fellaini 82′) Liberty Stadium (20,464)

Chelsea 1-0 Stoke City (A. Cole 85′) Stamford Bridge (41,112)

Southampton 4-1 Aston Villa (Lambert 58′ et 90’+5′, Clyne 63′, Clark CSC 72′ ; Bent 36′) St. Mary’s Stadium (30,713)

WBA 1-0 Reading (Lukaku 71′) The Hawthorns (23,854)

West Ham United 1-1 Sunderland (Nolan 90’+3′ ; Fletcher 9′) Upton Park (33,052)

Wigan  1-2 Fulham (A. Koné 90’+1′ ; Rodallega 31′, Duff 68′) The DW Stadium (19,284)

Liverpool 1-2 Manchester United (Gerrard 46′ ; Rafael 51′, van Persie PEN 81′) Anfield (44,263)

Newcastle United 1-0 Norwich City (Ba 19′) Sports Direct Arena (49,402)

Manchester City 1-1 Arsenal (Lescott 40′ ; Koscielny 82′) Etihad Stadium (47,318)

Tottenham 2-1 QPR (AD Faurlin CSC 59′, Defoe 61′ ; Zamora 32′) White Hart Lane (36,052)

Programme de la 6ème journée

Samedi 29 septembre

13h45 : Arsenal – Chelsea

16h

Fulham – Manchester City

Stoke City – Swanse City

Everton – Southampton

Reading – Newcastle United

Sunderland – Wigan

Norwich – Liverpool

18h30 : Manchester United – Tottenham Hotspurs

Dimanche 30 septembre

17h : Aston Villa – WBA

Lundi 1er octobre

21h : QPR – West Ham

#Yann