Wenger sur le nul et les occasions ratées

Par défaut

Arsène Wenger s’est adressé aux médias après le match nul et vierge de son équipe à domicile face à Southampton.

Sur la frustration…

C’est frustrant, car nous avons fait un beau match, particulièrement en seconde période, durant laquelle nous nous sommes créés 10 occasions de but. A la fin de cette journée nous repartons sans avoir marqué de buts. Je pense que le jeu était de qualité, mais nous ne pouvons pas nous satisfaire de la manière dont nous avons terminé nos occasions. Le plus décevant, est le fait que certains joueurs ont raté des occasions qu’ils parviennent normalement à concrétiser. En ce moment, notre finition devant le but est mauvaise. Cela fait 3 matchs de championnat que nous n’avons pas marqué. A ce niveau nous devons concrétiser nos occasions.

Sur le début du match…

Nous avons commencé sur un petit rythme, mais en première période Özil a eu deux belles occasions. Il est vrai que nous avons commencé lentement, nous étions un peu nerveux car nous avions perdu notre dernier match à domicile. Mais la seconde période était à sens unique, et nous n’avons toujours pas réussi à marquer. Nous n’avons pas profité de nos coups de pied arrêtés. De manière générale notre finition n’a pas été au niveau.

Sur Forster…

Il a été brillant, mais nous devions nous y attendre. En comparant la qualité de notre finition et le nombre d’occasions que nous nous sommes créées, le score de 0-0 est logique.

Sur la frustration…

La frustration est à son comble, car nous avons mis beaucoup d’énergie dans ce match, nous nous sommes créés beaucoup de chances. Ce n’est pas comme si nous ne nous étions pas créés d’occasions et nous nous en étions bien sortis. Lorsqu’on a de l’ambition, ce genre de matchs est frustrant, car nous pouvions en tirer plus qu’un point.

Sur les écarts en tête du classement…

Leicester a encore gagné, et je suis maintenant sûr qu’ils seront pris au sérieux, ce qui les mettra sous pression, notamment par le biais des médias. Mais nous ne devons pas nous concentrer sur Leicester ou Manchester City. Nous devons avant tout gagner des matchs et engranger des points, nous devons nous reconcentrer et tout mettre en œuvre pour remporter notre prochain match. Il est utopique de penser que nous pouvons rattraper nos adversaires sans gagner nos matchs. Sur les trois derniers matchs, nous n’avons pris que 2 points…

Les joueurs sont-ils sous pression ?

Non, je ne pense pas. On a vu ce soir qu’ils étaient capables de jouer normalement, nous avons eu près de 70% de possession et 22 tirs au but. Mais la finition fonctionne par cycle, et en ce moment nous sommes dans le creux de a vague.

Est-il inquiet quant à l’issue de la saison d’Arsenal ?

Nous verrons cela à la fin de la saison. Il est trop tôt pour parler de cela. Il est vrai que nous avons mal commencé 2016. Le mois de janvier a été mauvais, de la dernière minute du match face à Liverpool, puis le match face à Stoke. Mais nous avons particulièrement été insuffisants à domicile. Nous avons joué tout le match à 10 face à Chelsea, et aujourd’hui nous n’avons pas marqué, et ce malgré 10 tirs cadrés. Nous devons retrouver cette réussite à domicile et à l’extérieur.

Doit-il acheter un buteur ?

Si vous connaissez un buteur de classe mondiale qui aurait renforcé notre équipe, il fallait me le dire avant la fin de la période des transferts. Ils ne courent pas les rues en me proposant leurs services. Ils jouent tous dans des grandes équipes, et ils sont sous contrat. Aucun n’était disponible. Nous avons Walcott, Giroud, Özil, Alexis, Welbeck qui revient. Je pense qu’au lieu de se demander quel « joueur miracle » aurait pu marquer, nous devrions nous demander comment faire marquer les joueurs que nous possédons. Ils sont capables de marquer, et ils l’ont déjà prouvé par le passé.

Etait-ce une de « ces nuits » ?

Je n’aime pas « ces nuits », car je voudrais simplement que nous concrétisions nos occasions. Nous sommes tous déçus au vu de la physionomie du match. La différence entre les chances créées et les buts marqués est grande ce soir.

gun__1453673178_24116-AW711

Comment rassurer les joueurs ?

En leur rappelant ce que nous voulons accomplir, comment nous pouvons le faire, et en leur rappelant les qualités qu’ils ont. Nous ne devons pas être trop pessimistes non plus. Nous nous sommes qualifiés en FA Cup, nous sommes encore en ligue des champions, nous avons une grande rencontre à la fin du mois. Nous sommes toujours dans la course au titre en Premier League, donc nous devons être réalistes. Je pense que les grands joueurs répondent dans l’adversité.

Sur la progression de l’équipe nationale d’Angleterre…

Ils avancent dans la bonne direction, et plus particulièrement concernant leurs gardiens de but.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s