Qui es-tu Mohamed Elneny ?

Par défaut

Capture d’écran 2016-01-14 à 12.11.00.png

Enfin ! Après plusieurs semaines d’attente, Mohamed Elneny rejoint officiellement Arsenal pour un montant d’environ 7 millions d’euros. Mais qui est ce joueur assez méconnu qui pourrait être l’un des piliers des Gunners les saisons prochaines ?

Une recrue très attendue

Alors qu’on était habitué à des mercatos hivernaux aussi plat qu’un encéphalogramme d’Oxlade-Chamberlain, Arsène Wenger a sorti le chéquier, et pour une fois il n’a pas attendu le dernier jour du mercato pour s’attacher les services de l’égyptien.
Pour rappel : Monreal (2013) et Kallstrom (2014) sont arrivés un 31 janvier. Gabriel fait presque figure de recrue précoce en arrivant le 25 janvier 2015.

L’arrivée d’Elneny était très attendue pour deux raisons. Tout d’abord, Arsenal est leader de Premier League et compte bien se donner les moyens d’y rester en se renforçant. Ensuite, tout simplement parce que l’infirmerie des Gunners est encore bien fournie, notamment les milieux de terrains. Privé de Wilshere, Cazorla et Coquelin pour encore quelques semaines, l’équipe ne peut plus compter que sur la paire Ramsey-Flamini pour l’instant. Même si Flamini fait relativement bien le job pour l’instant, il est clair que le français ne tiendra pas le rythme jusqu’à la fin de saison. Quant à Arteta, il n’a probablement plus le niveau physique pour être titulaire dans l’équipe.

Une recrue pour le présent et pour l’avenir

Elneny sera donc le bienvenu pour venir renforcer au moins numériquement l’équipe.
Mais au-delà de son apport direct pour l’équipe, Elneny est aussi une recrue pour les saisons à venir.
Avec les contrats de Rosicky, Arteta et Flamini qui arrivent à leurs termes en juin prochain, Arsenal doit se préparer à renouveler son milieu de terrain.

A l’instar de Gabriel, une arrivée en janvier va permettre à Elneny de s’adapter progressivement au championnat anglais. A 23 ans, l’égyptien a encore une belle marge de progression devant lui et sera sans doute complètement opérationnel pour la saison 2016/2017, et sera certainement un excellent backup pour Coquelin.
Autre atout d’Elneny : son expérience. Malgré son jeune âge, on peut dire qu’il a déjà une belle expérience derrière lui. Il a remporté les 3 derniers titres du championnat Suisse avec le FC Bâle, et compte pas moins de 40 sélections avec l’équipe nationale.

Elneny : Un profil entre Ramsey et Coquelin

Concernant son profil, Elneny est un peu le mélange entre Ramsey et Coquelin : un milieu défensif avec la rage de vaincre mais qui est aussi capable de se porter vers l’avant pour apporter le danger.
Elneny a une bonne qualité de passe (92% de passes réussies) mais on ne peut pas dire que techniquement il puisse briller autant que Cazorla ou dans une moindre mesure, Ramsey. C’est un joueur combatif ne ménageant pas ses efforts, possédant un bon jeu de tête et avec une grosse frappe de balle.
Nous avons demandé à un supporter du FC Bâle de nous donner son avis sur le joueur.

Interview avec Thomas qui gère le compte FC Bâle en français (@FC_Basel_fr)

  • Quel est ton ressenti global sur Mohamed Elneny ?

« Elneny est un joueur de 23 ans très important dans le milieu du jeu. Il est très athlétique et possède un excellent jeu aérien. C’est un joueur qui aime toucher la balle et qui est relativement précis dans ses passes. On le disait prometteur à son arrivée à Bâle en 2013, c’est désormais un élément important du dispositif bâlois. »

  • Quel est son poste préférentiel ? Peut-il jouer à plusieurs postes ?

« Il est milieu de terrain et l’a toujours été. Mais n’hésite pas à monter en cas d’action offensive et revenir en défense dans le cas contraire. »

  • Quels sont ses points forts et ses points faibles ?

« Pour ses points forts, je dirais qu’il est adroit dans sa transmission de balle, dispose d’un bon jeu de tête et d’une capacité à frapper de loin (son but face à la Fiorentina par exemple). De plus, à 23 ans, c’est un pilier de la sélection Egyptienne, il dispose d’une expérience importante pour un club comme le FC Bâle. Côté négatif, il manque peut-être un peu de vitesse dans sa course, confond de temps-en-temps vitesse et précipitation (de moins en moins cela dit !). »

  • Quel est son état d’esprit sur le terrain ?

« C’est un gagnant, un rageur. Il dégage une envie de vaincre très intéressante. Il a d’ailleurs pris quelques cartons jaunes « stupides » pour contestation. Mais ça reste un joueur humble qui fait ce qu’il sait faire sur le terrain et qui ne lâche rien jusqu’au bout. »

  • Si tu devais le comparer à un joueur d’Arsenal, ça serait qui ?

« Si je dois le comparer à un joueur d’Arsenal, ça serait Coquelin au niveau des performances physiques et des capacités techniques. »

  • Est-ce que tu penses que c’est une bonne recrue pour Arsenal ?

« Je pense que ça serait une bonne recrue pour Arsenal puisque c’est un joueur généreux qui distribue de bons ballons et qui sait calmer le jeu si le besoin se ressent. Il n’est pas du genre à garder le ballon trop longtemps. La Premier League ne pourrait que le faire évoluer car au vue de sa progression, de nombreux défis vont l’attendre et celui-ci en fait partie. »

#Ben

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s