Wenger : « Un vrai cauchemar. »

Par défaut

Après une défait difficile à avaler, Arsène Wenger s’est présenté devant les médias :

Sur le match :

« C’était une mauvaise journée pour nous, un pénalty manqué, un but donné sur coup de pied arreté, des occasions franches manquées… Un vrai cauchemar. Je pense que nos adversaires se sont montrés plus fort en se donnant à 100% au niveau de l’engagement. Il faut les féliciter pour ça. »

« Au final nous avons baissé en intensité après avoir marqué le premier but. Nous n’avions plus qu’à nous assurer de ne pas être rejoins au score et nous avons déçu. Je ne peux cependant être en colère contre mes joueurs car ils ont fait ce qu’ils ont pu jusqu’à la dernière minute, nous nous sommes déconcentrés lorsque nous avons ouvert le score et dix minutes plus tard nous étions menés 2-1. Nous nous sommes montrés fragiles, très fragiles défensivement. »

Sur le pénalty de Cazorla :

« Je ne sais pas trop ce qu’il s’est passé. Il est difficile de lui en vouloir, je lui en ai parlé et il est très décu. Il faut encaisser pour mieux rebondir au prochain match. C’est une grosse déception pour nous tous : lorsque le score reflète la physionomie du match il n’y a rien à dire, mais lorsque vous perdez des points et que vous avez le sentiment de ne pas avoir fait le maximum, vous ne pouvez pas vous en satisfaire. »

Sur les nombreuses blessures :

« Nous en avons désormais deux de plus. Un problème musculaire pour Arteta et un problème au genou pour Coquelin. Je devrais être capable de vous en dire plus dès demain mais pour le moment, je ne peux rien affirmer. »

Sur le moral de Giroud et de Koscielny :

« Nous sommes des compétiteurs. Je pense qu’ils sont tout aussi déçus que je le suis ce soir. Une fois dans la compétition, vous ne voyez plus que ça, il faut se montrer professionnel. Je me suis battu toute ma vie pour prendre conscience que lorsque je suis au travail, je suis au travail et lorsque je suis en dehors, je suis en dehors du travail. C’est à mes yeux quelque chose d’essentiel à comprendre et assimiler. »

« Je ne sais pas vraiment à quel point ils sont affectés par les recents événements survenus à Paris. Je ne peux parler qu’en mon nom. En tout cas un joueur comme Alexis qui est revenu jeudi soir en avion a été très performant sans montrer de signe de fatigue. »

Si il a parlé à Giroud et à Koscielny :

« Ils étaient très concentrés et ils avaient envie de jouer. Je veux juste dire que lorsqu’un joueur est sur le terrain, il est sur le terrain. »

Si il y a eu des émotions qui se sont dégagées avant le match :

« Pour moi c’est un match durant lequel nous avons assez bien joué pour gagner. Je ne sais pas si les événements qui touchent le monde actuellement ont joué un rôle. De mon coté, je n’expliquerais pas la défaite par ce qui s’est passé. C’est triste et nous sommes tous touchés, mais lorsque vous entrez sur le terrain vous entrez sur le terrain. »

Traduit par Henri via Arsenal.com

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s