Arsène Wenger: « Le résultat est équitable »

Par défaut

15/16: Arsenal v Tottenham Hotspur - Arsene Wenger

Arsène Wenger s’est rendu en conférence de presse après le nul enregistré lors du North London Derby.

Sur son ressenti:

Lorsque vous êtes menés 1-0, c’est un mélange de regrets et d’urgence. Je pense qui si nous avions pu être suffisamment efficaces, nous aurions gagné ce match. Mais si j’essaie de me montrer juste, je dirais que ce point est assez équitable.

Sur l’entame de match des siens:

Je pense que nous avons été combatifs. Je ne peux pas dire que nous ne l’avons pas été. Je n’étais pas insatisfait. Cazorla est normalement notre guide.

Sur le match:

Ce fut un match très intensif, avec un investissement intense des deux côtés. Nous avons souffert en première mi-temps car Cazorla était à 30% de ses moyens, il avait des vertiges. Je me demandais s’il fallait que je le sorte. On ne peut jamais savoir, peut-être cela ira mieux au fil du match. A la mi-temps, je l’ai sorti, et en deuxième, nous étions mieux équilibrés.

Sur la capacité de réaction de l’équipe:

L’équipe a démontré de grosses ressources mentales, nous ne voulions pas baisser les bras. Tottenham a eu de bonnes occasions en deuxième mais au final, c’est un point équitable.

Sur les vertiges de Cazorla:

Il n’est pas malade, il ne sentait pas bien seulement et ne pouvait pas trop bouger, on a pu le voir sur le terrain. Je ne savais pas vraiment ce qu’il avait, donc je l’ai sorti à la mi-temps. J’espère que ce n’est rien de grave, cela ne semblait pas l’être. Il m’a dit qu’il se sentait mieux.

Si la mi-temps arriva à point nommé:

Nous avons 10 joueurs sur le flanc. J’espère ne pas en perdre davantage durant la trêve internationale mais certains devraient revenir comme Ramsey, Chamberlain. Des joueurs comme Sanchez ont joué beaucoup de matchs, ils s’en vont et jouent deux matchs de plus.

Si les joueurs s’entrainent tous de la même façon:

Nous nous adaptons individuellement. C’est comme ça dans toutes les équipes, il y a une part collective et une part adaptée à chacun, selon les caractéristiques physiques, physiologiques, le sommeil, l’alimentation… Des choses qui peuvent influencer une blessure. C’est un sujet sensible et très compliqué que nous essayons de mettre en place. D’un autre côté, il y a des joueurs blessés simplement parce que leurs corps ne supportent pas certaines choses.

Sur les autres blessures:

Debuchy a fini la rencontre en tirant la langue car il a joué contre le Bayern et aujourd’hui et n’a pas eu assez de compétition, mais il semble aller bien.

Comment se sent Giroud?:

Il est très énervé.

S’il est satisfait ou mécontent du comportement de Giroud:

Je suis satisfait. Lorsque vous voyez des joueurs contents de rater des occasions, vous pouvez vous inquiéter. C’est un vrai buteur, il a fait de son mieux. Lors des deux derniers matchs, il a travaillé très dur et peut-être voulait-il absolument marquer ce soir, surtout l’occasion aux 6 mètres, mais ce n’est pas arrivé.

Sur le caractère démontré:

Je pense que nous avons montré du caractère aujourd’hui car nous étions un peu dans les cordes et nous avons su réagir. A chaque fois qu’il y a quelque chose qui cloche, je pense que nous corrigeons bien les choses lors du match suivant. Aux vues des résultats du jour, on a pu voir le 0-0 de City à Villa. Liverpool a perdu. Nous faisons un nul. Cela montre simplement que ce championnat sera très dur pour tout le monde. Les qualités mentales vont avoir une grosse importance dans le futur et je pense que nous en avons besoin.

S’il pense qu’Arsenal a raté le coche:

On peut dire que City l’a raté aussi. Si vous prenez une vue d’ensemble, sur les 6 derniers matchs, nous avons eu 5 victoires et 1 nul. Globalement, je suis déçu que nous n’ayons pas gagné mais si vous regardez sur la période de 6 matchs, cela peut arriver de lâcher des points.

Sur les points rapportés par Cech:

Je ne sais pas. Je n’ai pas encore fait de calculs. Mais il a encore démontré a quel point il est important et qu’il est possible que le gardien soit le joueur le plus sous-estimé du football. Parfois, il peut vous maintenir à flots. S’il y a 2-0, c’est terminé.

Si Gibbs a été le sauveur:

Il a joué ici en jeunes. A chaque fois qu’il rentre, il équilibre notre équipe. J’avais très peu d’options offensives sur le banc. Cela me donnait également la possibilité de mettre Alexis sur le côté droit. Cela a globalement marché, mais il a su trouver de bonnes positions. C’est un joueur intelligent.

#Max (via arsenal.com)

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s