Wenger sur la victoire, Laurent Koscielny et le rythme du match.

Par défaut

Arsène Wenger est revenu sur la victoire d’Arsenal 3-0 face à Swansea ce dimanche.

Sur la performance…

C’est toujours un match difficile, nous étions un peu nerveux en première mi-temps, mais en toute honnêteté, les joueurs de Swansea ont encore montré leur qualité aujourd’hui. Ils traversent peut-être une période à travers laquelle ils sont moins en confiance, mais ça reste une bonne équipe. Nous avons eu quelque difficulté en première période mais en deuxième mi-temps, nous avons su élever nos intentions et le rythme du match en mettant plus de détermination dans nos passes, avec plus de rythme dans nos combinaisons. Une fois le premier but marqué, nous avons été dominants et nous avons donc logiquement remporté le match.

Sur la sortie de cette période de test…

Nous avons eu une première mi-temps difficile, mais nous nous en sommes sortis. J’avais mis huit joueurs au repos ce mercredi et j’ai continué de les faire souffler cette semaine, ce qui fait que nous avons eu besoin de temps pour rentrer dans le match. Je suis content car nous avons pu garder nos cages inviolées encore une fois, malgré certains moments difficiles durant le match. De plus, nous n’avons pas pris de risques en nous lançant vers l’avant précipitamment. Une fois l’ouverture du score faite, le match fut complètement différent.

Sur les plus de 2000 buts inscrits sous son « règne »…

Evidemment je suis heureux, mais les trois points sont plus importants. Je suis fier de cette performance, car le fait de marquer beaucoup de buts plaît aux gens qui viennent pour nous voir jouer, mais la chose la plus important est le fait que nous ayons pris trois points aujourd’hui.

gun__1437847055_wenger

Sur la forme de Chelsea…

Je pense qu’il est mieux que je n’en parle pas trop. Je préfère que nous nous concentrions sur notre match. Nous avons fait la différence par rapport à d’autres équipes. Concentrons nous sur la qualité de notre jeu et conservons une bon équilibre entre la faim de victoire, l’humilité et la confiance, tout en ne nous occupant pas de ce que font les autres équipes.

Sur le but de Laurent Koscielny…

Je ne pense qu’il y ait de faute sur Fabianski. J’ai peut-être raté quelque chose. Les entraîneurs sont souvent partagés sur le sujet, mais ça ne m’a pas semblé évident de l’extérieur du terrain.

Sur les propos de Monk, disant que Swansea a offert la victoire à Arsenal…

Honnêtement, sur chaque but qu’une équipe concède elle commet en moyenne cinq erreurs. Je ne faisais pas attention à leurs joueurs durant les actions de but, et peut-être que je devrais les revoir.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s