Une soirée complètement folle

Par défaut

Coquelin rage Bayern

Compte-rendu Arsenal – Bayern Munich, 3ème journée de Ligue des Champions

Après deux défaites consécutives en Ligue des Champions pour les deux premiers matchs de la compétition, les Gunners affrontaient le Bayern Munich dans l’antre de l’Emirates Stadium et comme toujours, le spectacle fut au rendez-vous.

Une soirée complètement folle

Comme souvent avec Arsenal, les émotions sont similaires aux montagnes russes : du très haut et du très bas. Cette saison est pour l’instant l’exemple parfait de ce fait constaté depuis de nombreuses années. Deux défaites catastrophiques en Ligue des Champions contre des équipes censées être inférieures, une performance monstrueuse pour écraser United et ce soir une prestation collective tant défensive qu’offensive digne de ce club magique qu’est ARSENAL.

Mais longtemps ce match aura été d’une indécision totale due en grande partie aux arrêts de classe mondiale des deux gardiens du soir : Cech et Neuer. Il semblerait que Wenger ait acheté le tchèque pour faire la différence dans les gros matchs, le résultat est là. Un sans faute. Clean sheet. En première mi-temps, le géant Petr Cech multiplie les parades cruciales et propres pour maintenir à flot Arsenal. C’est alors le gardien allemand qui prend le relai en sortant une parade totalement incroyable sur une tête à bout portant de Théo Walcott. Sur un centre de Monréal sur la gauche, l’anglais appuie sa tête pour ce qui semble être l’ouverture du score. Mais c’est sans compter sur « le meilleur gardien du monde » pour claquer ce ballon de sa main gauche et laisser tout un stade dans la stupeur la plus totale. Petr Cech finira son œuvre par deux arrêts de grande classe contre l’ombre de Lewandowski avant que Manuel Neuer perde son duel face au tchèque sur une énorme boulette. Sur un coup-franc de Cazorla joué au point de pénalty, le gardien allemand sort les deux poings en avant. Gêné légèrement par Koscielny, Neuver passe au travers et ira chercher le ballon au fond de ses filets. En effet, dépassant le gardien adverse, le ballon termine sa course sur la tête, ou le bras, d’un Olivier Giroud tout juste rentré en jeu. Le Super Sub des Gunners a encore frappé.

Au-delà de son but, la rentrée du français a fait un bien fou à l’équipe et a totalement changé le cours du match. Son apport physique et sa tenue de balle dos au but a permis à tous ses coéquipiers de souffler dans les dernières minutes du match. Une rentrée à l’image de la performance collective produite par des Gunners absolument incroyables de discipline et de concentration.

possession arsenal - bayern

Face à un Bayern ultra-dominateur, les Gunners ont joué la tactique du contre. Un plan de jeu simple mais efficace que l’on est habitué à voir contre Arsenal justement. Ce match de ce soir rappelle clairement la performance réalisée l’année passée sur le terrain de Manchester City. Les hommes d’Arsène Wenger avait laissé venir leurs adversaires pour mieux les contrer grâce à la rapidité, la vivacité et la qualité technique de ses joueurs offensifs.

Mais le plus impressionnant dans cette rencontre se situe sur le plan défensif. Résister de la sorte pendant 90 minutes face à une équipe en pleine forme, seul Arsenal a réussi à le faire cette saison. Un véritable exploit qui tient plus à une concentration maximale et un placement collectif de TRES TRES haut niveau. Comme quoi, quand cette équipe veut, elle peut. Maintenant les Gunners n’ont plus aucune excuse. Symboles de cet exploit défensif, la French Touch Koscielny – Coquelin. A l’instar des belles années 2000, Arsenal peut compter sur ses Frenchies pour tenir la maison. L’ancien lorientais a été intraitable avec Lewandowski, l’obligeant à se muter sur un côté à de multiples reprises. L’autre ancien lorientais a encore démontré toute sa rage de vaincre ce soir. Le français est le vrai patron de cette équipe, son appel aux supporters en début de deuxième période en ait la preuve.

Après l’ouverture du score d’Olivier Giroud, le Bayern a tout essayé pour venir trouver la faille dans une défense hermétique, sans succès. Et sur une récupération de balle haute, Bellerin nous offre un sprint monstrueux pour offrir un centre parfait pour le 2-0 inscrit par … un allemand ! Mesut Özil parachève le succès des Gunners après un match épique pour la Red Army.

Cette victoire relance totalement la course aux huitièmes de final et les Gunners devront rééditer cet exploit lors du prochain match contre le Bayern à l’Allianz Arena. Une tâche qui s’annonce déjà extrêmement difficile mais qui sait, avec cette équipe, tout est envisageable.

#Albin #COYG

Les notes du match : 

Petr Cech : 8,5

Quel plaisir d’avoir un gardien aussi rassurant et efficace ! A multiplié les arrêts en première période (11′, 19′, 28′). Il annihile également deux belles tentatives de Lewandowski en seconde (54′ et 74′). Une performance splendide de la part de l’ancien Rennais.

Hector Bellerin : 7,5

Face à Douglas Costa, il avait affaire à un sacré client. Il est bien rentré dans son match mais à souffert contre le Brésilien dans les duels. Ce dernier permutant en seconde, l’Espagnol à élevé son niveau de jeu, laissant sa vitesse parler d’elle même. Il offre à Mesut Özil une passe décisive magnifique après un sprint sensationnel.

Per Mertesacker : 7

Solide, sobre, propre, BFG à bien fait le travail ce soir. Auteur de belles interventions comme à la 18′ pour dégager son camp. Per à su se servir de son intelligence et de son placement pour produire une belle prestation.

Laurent Koscielny : 7,5

Le Français à, de nouveau, été très solide ce soir. Il est monté en régime au fil du match, s’imposant comme un véritable patron. Une intervention cruciale en fin de match pour gêner Lewandowski. Il est aussi impliqué dans le premier but puisque c’est lui qui vient gêner Neuer.

Nacho Monreal : 7

Nacho à été efficace ce soir, propre en défense comme utile sur ses percées offensives. Auteur du centre pour la tête de Theo Walcott à la 33′.

Francis Coquelin : 7

Peu visible en première mi-temps, l’homme de l’ombre à pris le milieu de terrain à son compte en seconde. Ses tacles et ses interventions ont été, comme toujours, essentiels. C’est lui également qui a poussé le 12ème homme à se réveiller. Le Coq’ reste toujours un pion essentiel du 11.

Santi Cazorla : 6,5

Assez discret en première mi-temps, Santi n’a pas eu le rayonnement habituel. Cependant, le duo qu’il compose avec Coquelin est parfaitement complémentaire et sa capacité de relance à été plutôt utile. A bien su garder le ballon et temporiser quand il le fallait.

Aaron Ramsey : 6

Encore positionné sur le côté droit du milieu, Aaron n’a pas montré grand chose ce soir. Il a eu beaucoup tendance à repiquer dans l’axe et n’a pas semblé savoir où se positionner réellement. De plus, il sort sur blessure à la 56′ à la suite d’un mauvais appui. Ça sent la déchirure musculaire pour le Gallois. Remplacé par Alex Oxlade-Chamberlain qui n’a pas montré grand chose.

Mesut Özil : 6

L’ Allemand est passé à côté de son match ce soir, malgré son but à la 94′. Tantôt invisible, tantôt faisant les mauvais choix, l’ancien madrilène à encore été auteur de passes sublimes mais bien trop insuffisant pour prendre le jeu à son compte. Auteur d’une passe dans l’axe de notre défense qui aurait pu nous faire très mal à la 42′.

Alexis Sanchez : 7

Le Chilien à été, comme toujours, très remuant. Il a parfois trop conservé le ballon mais sa vivacité reste un atout majeur. Fatigué par son voyage en sélection, il a cédé sa place à Kieran Gibbs à la 82′.

Theo Walcott : 7

S’est procuré quelques occasions en première mi-temps dont cette tête à la 33′ qui oblige Manuel Neuer à réalisé un arrêt de grande classe sur sa ligne. Sa vitesse lui offre beaucoup d’opportunités mais son déchet technique et ses mauvais choix ne font pas de lui le buteur redoutable qu’il fallait être ce soir. Remplacé par Olivier Giroud à la 74′ qui a totalement transformé l’équipe, offrant du poids, venant défendre et surtout, marquant un but crucial pour la survie de l’équipe dans cette ligue des Champions.

#Max

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s