Wenger sur la défaite, Ospina et Koscielny

Par défaut

Arsène Wenger est revenu sur la défaite d’Arsenal 3-2 face à l’Olympiakos en Ligue des Champions dans la soirée de mardi.

Etait-ce sa pire nuit en Europe ?

Essayez d’être sur la touche lors d’une finale européenne et je vous reposerai la question.

gun__1443054711_24915-AW-711

Etait-ce ainsi qu’il pensait que le match allait se dérouler ?

Certains aspects de notre jeu étaient plutôt bons, mais je pense que nous avons manqué de concentration en défense, et l’Olympiakos qui a bien défendu. Je pense que nous avons été un peu malchanceux car ils ont marqué trois buts en cadrant quatre tirs, ce qui arrive une fois sur 100 matchs de Ligue des Champions. Le tournant du match a été à 2-2. Nous leur avons donné un but et ce fut le tournant du match. Nous nous sommes beaucoup investi et nous avons eu 65% de possession. Nous nous sentons coupables car nous leur avons offert des buts.

Sur la décision d’Ospina…

C’est simple. David Ospina a joué 19 matchs la saison passée et a gardé sa cage inviolée à 14 reprises, et il a fait une superbe prestation la semaine passée. Aucun gardien n’est à l’abri d’une erreur, et cela aurait pu arriver à Petr Cech également.

Sur l’état de forme de Cech…

Son état était un peu inquiétant avant le match face à Leicester et je ne voulais pas prendre le moindre risque en le faisant jouer aujourd’hui. Mais ce n’est pas à cause de cela que nous avons perdu.

Les fans seront-ils frustrés de ne pas avoir vu jouer Cech ?

Je choisis qui joue et qui ne joue pas et j’en suis entièrement responsable. J’agis en fonction de critères que je connais et que vous ignorez. On ne peut pas choisir son équipe titulaire en faisant un sondage et en prenant les opinions de chacun.

Sur la position d’Arsenal dans le groupe…

Cette défaite nous place en mauvaise position, mais rien n’est perdu. Nous devons être convaincu de pouvoir gagner face à Zagreb et l’Olympiakos, et nous devrons aller chercher des points lors de notre déplacement à Munich.

Sur Koscielny…

Il s’est blessé aux ischio-jambiers. C’est pourquoi je fais beaucoup tourner mon effectif. Les autres équipes le font aussi. En regardant les bancs des autres équipes en Europe vous verrez qu’elles font également tourner leur effectif. On ne peut pas jouer tous les trois jours sans faire souffler ses joueurs. C’est un fait et il faut l’accepter.

Sur la réaction dans le vestiaire…

Nous avions joué quatre matchs à l’extérieur avant ce soir. Nous avons joué le Dinamo Zagreb, Chelsea, Tottenham puis Leicester. Ce soir était notre premier match à domicile. Nous sommes déçus, cela vous surprend-t-il ? La déception est suffisante.

Qu’est-ce qui n’est pas allé ce soir ?

Nous avons joué avec Santi Cazorla, Mesut Özil et Francis Coquelin au milieu. Ils ont joué ensemble pendant six mois. Sur la droite j’ai titularisé Alex Oxlade-Chamberlain, sur la gauche Alexis et Theo Walcott en pointe. C’est une équipe qui est habituée à jouer. Nous avons été vulnérables car nous avons voulu jouer haut et nous sommes allés de l’avant.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s