Sanchez, quel départ !

Par défaut

7ème journée de PL

Compte-rendu Leicester City – Arsenal, 7ème journée de Premier League

En déplacement sur la pelouse des Foxes de Leicester City seulement trois jours après leur victoire dans le North London Derby, les Gunners nous ont offert un beau spectacle offensif.

Un spectacle offensif, des actions collectives de qualités et un état d’esprit conquérant retrouvé, voilà les ingrédients qui ont permis à Arsenal de remporter une précieuse victoire.

Pourtant, le début de match des Gunners fut très compliqué, nous rappelant le triste match disputé à Zagreb en Ligue des Champions. En effet, durant les 15 premières minutes du match, les Gunners se sont fait étriquer par une équipe des Foxes séduisante. Après une première action chaude, Vardy récupère le ballon plein axe après une mauvaise relance. Son tir croisé du pied gauche vient s’échouer sur le poteau pour le plus grand bonheur d’Arsenal. Mais quelques minutes plus tard, le même Vardy s’échappe côté gauche et prend tout son temps pour ajuster Cech d’un plat du pied droit précis et puissant dans le petit filet opposé. Une défense prise à revers sur une contre-attaque rondement menée de la part de Leicester avec un Mertesacker qui n’est pas exempt de tout reproche sur ce but. Continuant à pousser devant les cages de Cech, Albrighton centre fort pour la tête de l’inépuisable Vardy. Celui-ci trouve une nouvelle fois la barre transversale des Gunners.

Très certainement le tournant du match puisque dans les minutes qui suivent, Cazorla nous offre un amour de passe en profondeur pour Walcott qui crucifie Schmeichel avec l’aide du poteau. Une égalisation rapide qui a permis aux Gunners de ne pas douter plus longtemps que les cinq minutes séparant les deux buts.

Dans un match très ouvert, la clé du match s’est située au niveau de la titularisation de Walcott. L’international anglais a multiplié les appels dans le dos des défenseurs de Leicester en évitant d’être pris au piège du hors-jeu. Une présence de tous les instants qui a énormément fatiguée les Foxes durant ce match et libérant d’autres espaces pour ses coéquipiers. Et sur une action collective de haute volée où l’on notera la déviation sublime de Mesut Özil, Walcott se jette au premier poteau sur le centre de Bellerin. Le ballon est contré par le défenseur de Leicester et revient avec beaucoup de chance dans les pieds d’Alexis qui ne se fait pas prier pour débloquer son compteur personnel cette saison avec les Gunners.

1-2 pour Arsenal, début show Sanchez. Au retour des vestiaires, le match est d’une toute autre teneur. Arsenal domine les débats et les hommes de Ranieri ne se procurent presque plus de situations dangereuses. Une supériorité technique, collective et mentale qui permet à Sanchez d’inscrire un doublé sur une passe d’extraterrestre d’Özil.

Une performance collective agréable à regarder et précieuse pour le moral des Gunners. A 1-3, les hommes d’Arsène Wenger ont continué de pousser et de se créer des occasions de but. Et là encore, à la 81ème minute, Alexis Sanchez fait oublier son début de saison compliqué pour inscrire son premier triplé sous les couleurs d’Arsenal. Et quel but ! Sur une touche effectuée rapidement sur le côté gauche, Sanchez se défait de son marquage d’un grand pont subtil sur son contrôle pour enchaîner par une frappe sèche et soudaine. Schmeichel est battu.

La fin de match est similaire au début de la rencontre, Leicester pousse et continue à vouloir recoller au score. Petr Cech est alors impeccable dans ses buts jusqu’au copier/coller de l’ouverture du score dans la finition. En effet, sur un centre venant de la droite, Cech effectue un arrêt miraculeux sur sa ligne. Le ballon revient dans les pieds de Vardy qui enroule parfaitement pour trouver une nouvelle le petit filet opposé. Pour clore ce magnifique match, Olivier Giroud signale son entrée par deux occasions franches. Une première où il oublie de couper le magnifique centre de Cazorla. Une deuxième où sa finition pied gauche est parfaite.

2-5 score final. Les Gunners seront fait peur en début de rencontre avant d’asseoir une domination intéressante dans un match très ouvert. Une belle performance offensive avec 5 buts à la clé, une bonne chose pour le moral des hommes de Wenger. Profitant du faux pas de Manchester City face aux Spurs, les Gunners se repositionnent à la 4ème place, à seulement trois points de leader Manchester United. Une prestation à confirmer mardi soir en Ligue des Champions à l’Emirates face aux Grecs de l’Olympiakos. Victoire impérative.

#Albin #COYG

Les notes du match

 

Cech (7) : Il ne peut rien sur l’ouverture du score de Vardy. Ensuite, il a stoppé toutes les menaces de Leicester (notamment en première période), ou ses montants s’en sont chargés.

Bellerin (6) : Peu en vue offensivement, le but part de son côté, dans son dos. Hormis ça il a bien géré en seconde mi-temps.

Mertesacker (5) : Pour son retour, il n’a pas été phénoménal. Pire, il est directement impliqué sur le but encaissé puisque c’est lui qui ne suit pas Vardy… Gabriel se rapproche à grand pas.

Koscielny (8) : Excellent dans les duels, précis dans les relances, rassurant dans les moments chauds, Koscielny est clairement le patron de la défense. Comme souvent…

Monreal (7) : Encore un très bon Nacho aujourd’hui, qui a parfaitement tenu le danger numéro 1 qu’était Marhez.

Flamini (non-noté) : Sorti sur blessure à la 20e, remplacé par Arteta (6) qui a fait du bien su le plan mental notamment. Il a remis l’équipe dans le sens de la marche alors qu’elle souffrait.

Cazorla (6,5) : Un Santi un peu moins impliqué offensivement que d’habitude, mais qui a fait beaucoup d’efforts défensifs pour compenser l’absence de Coquelin. Belle passe décisive sur l’égalisation de Walcott malgré tout.

Ramsey (6) : Le joueur offensif le plus décevant aujourd’hui. Certes beaucoup d’activité et un volume de jeu intéressant, mais encore trop d’imprécisions et il n’est pas à son aise sur l’aile droite…

Ozil (8) : Mesut a fait son meilleur match de la saison. Techniquement au-dessus du lot, il a mis ses coéquipiers dans les meilleures dispositions. Un match avec de l’espace comme il les aime, son ballon pour le second but de Sanchez est un délice.

Sanche (9) : Un triplé pour Alexis qui ouvre de la meilleure des façons son compteur but cette saison. Un but en renard, une tête et une frappe lointaine, le chilien a montré l’étendue de son talent aujourd’hui.

Walcott (8,5) : Titularisé à la place de Giroud en pointe, Walcott a parfaitement profité des espaces dans la défense. Ses appels et sa vitesse ont fait la différence et il a marqué des points dans son duel avec Giroud, qui a marqué lui aussi en fin de match.

#Dim

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s