Robert Pirès «croit en Arsenal»

Par défaut

Après Thierry Henry et Nicolas Anelka, un autre ancien Frenchie a donné son point de vue sur le cas Olivier Giroud: Robert Pirès. Auteur de 19 buts (36 matchs) la saison passée, le buteur français n’arrive toujours pas à changer son image auprès des supporters, qui le considère comme un joueur correct mais pas comme le grand attaquant qui portera Arsenal à son premier titre de champion depuis 2004. Sifflé copieusement par les supporters français lors de sa sortie lors du match amical contre la Serbie à Bordeaux en début de semaine, Olivier Giroud traverse une crise de confiance.
Décrié depuis des mois, notamment par Thierry Henry en fin de saison dernière, il peut compter sur le soutien de Robert Pirès, qui avait pris sa défense dans un premier temps sur BeinSports.
«Lorsque l’on voit Thierry Henry dire qu’Arsenal doit recruter un autre joueur en attaque, par exemple, ce n’est pas forcément une critique pour Olivier qui est un bon attaquant, a déclaré Bobby Pirès à Goal.com. C’est plus pour l’aider. Et ça les gens ne le comprennent pas forcément. Lorsque moi j’étais à Arsenal, à mon époque, Thierry était épaulé par qui en attaque ? Dennis Bergkamp.»

Pour l’ancien milieu gauche du club, deux médailles de champion d’Angleterre, le manque d’activité sur le marché des transferts n’est pas forcément synonyme d’échec. Pirès, le joueur aux pieds en canard, toujours adulé dans le Nord de Londres, croit qu’Arsenal peut être ambitieux cette saison.
«Je pense qu’Arsenal peut franchir un cap cette année. En Angleterre, il y a eu beaucoup de critiques sur le recrutement, et notamment le fait que le club n’ait pas recruté un autre attaquant, poursuit-il. Je crois en Arsenal, même si la lutte en haut de tableau sera encore très serrée.»

Cette semaine, Nicolas Anelka (passé au club entre 1997 et 1999) a pris la défense de l’ancien attaquant de Montpellier dans des propos accordés à The National.
«Il (ndlr: Wenger) croit en Giroud parce qu’il estime qu’il marquera beaucoup de buts, ce qu’il a déjà fait (ndlr: Giroud est le 4e meilleur buteur du club après 100 matchs joués). Si vous regardez les statistiques, il n’est pas si mauvais que ça.»

«Arsène avait fait la même chose pour moi. Il n’avait recruté personne, et m’a laissé faire le boulot devant. Il a eu confiance en moi et, au final, j’ai joué de façon régulière et m’en suis bien sorti. C’est le choix qu’il fait aussi pour Giroud. Arsène croit en son équipe, c’est pour ça qu’il n’a pas dépensé son argent.»

Le cas Giroud n’a pas fini de faire parler.

#Yannick

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s