Bellerin: «J’ai désormais confiance en moi»

Par défaut
Crédits photo: DR

Crédits photo: DR

Le malheur des uns fait le bonheur des autres. Accrocher le bon wagon. Les expressions françaises ne manquent pas pour souligner la trajectoire exponentielle d’Hector Bellerin à Arsenal. En une saison, le joueur est passé du statut d’espoir en quête d’expérience à celui de titulaire régulier. 16 septembre 2014, match de Ligue des champions contre le Borussia Dortmund. Debuchy et Chambers blessés, Arsène Wenger n’a d’autres choix que de faire confiance au jeune latéral droit de 19 ans. Un choix par défaut ?

«Je sais que ça sera difficile maintenant que Mathieu est de retour» Hector Bellerin

Plutôt une occasion de se montrer pour l’ex-joueur de la Masia, très estimé à l’Academy. Il ne décevra pas. 28 matchs, 2 buts et 2 trophées plus tard, sa présence dans le XI de départ ne fait plus débat. Avec une marge de progression énorme, Bellerin ne compte pas s’arrêter en si bon chemin.
«J’ai entendu quelques personnes parler d’un syndrome de la deuxième saison, mais je n’y crois pas du tout. Je pense qu’après la première saison, il faut simplement reprendre le travail là où il a été laissé, a déclaré le joueur sur le site officiel. Les gens disent : « Les joueurs connaissent ta manière de jouer maintenant », mais j’ai désormais confiance en moi, sachant que j’ai déjà joué 30 matchs. Je dois juste continuer à m’entraîner et jouer comme je le faisais l’année dernière. Continuer d’apprendre et d’engranger de l’expérience, et espérer que je ferais de bonnes performances. » Bellerin apprécie la concurrence qui l’oppose à Mathieu Debuchy, international et plus expérimenté que lui sur le côté droit de la défense.
«Je pense que la compétition pour chaque poste est très intense dans l’équipe. Ça va faire davantage travailler l’équipe, nous rendre plus performants et nous faire grandir en tant que joueurs. Nous devons donner le meilleur de nous-mêmes. Nous savons qu’on ne peut pas se laisser aller et penser que notre place de titulaire est acquise. Même quand tu penses que tu vas jouer, tu te dois de t’entraîner sérieusement, parce que sinon la place dans le 11 de départ est pour le joueur suivant, et tu seras sur le banc.»

Touché par de nombreuses blessures la saison dernière, l’ancien joueur de Lille et Newcastle en effet est proche d’un retour sur les terrains. Il a joué 90 minutes contre Lyon lors de l’Emirates Cup en juillet. Une perspective qui motive Bellerin. «Je sais que ça sera difficile maintenant que Mathieu est de retour, mais je vais continuer à travailler dur.»

#Guillaume

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s