Compte-rendu Arsenal – Chelsea, 34ème journée de Premier League

Par défaut

Arsenal recevait donc à l’Emirates le leader de la Premier League pour le choc de cette 34ème journée. Une première mi-temps intense et une deuxième plus terne n’auront pas suffi à départager les deux équipes qui se séparent sur un 0-0 synonyme de titre pour Chelsea …

Arsenal freiné

Alors oui, le titre n’est mathématiquement pas acquis pour Chelsea. Mais s’il y avait bien un match pour relancer le suspens de cette fin de championnat, c’était aujourd’hui. Les Gunners ont raté le coche au terme d’une rencontre au scénario assez bizarre. Avec 10 points d’avance et seulement cinq journées de championnat encore à jouer, Mourinho avait concocté une tactique de match très précise. Le coach des Blues avait décidé d’aligner Hazard en pointe de manière à jouer les contres à fond et tenter de piéger les Gunners dans le dos de la défense. Une approche qui aurait pu fonctionner sans le retour sur la ligne de Bellerin après le lob d’Oscar, violemment percuté par Ospina d’ailleurs. Mais les Gunners ont malgré tout bien maîtrisé le jeu des Blues et auraient pu se voir accorder eux aussi un pénalty pour une main évidente de Cahill.

Les Gunners, fidèlent à leur jeu, ont tout essayé pour déverrouiller une défense de Chelsea hermétique. Du mouvement, de la qualité technique dans les transmissions, des décalages sur les côtés, Arsenal a proposé sa panoplie habituelle d’attaques placées. Mais face à Chelsea, il faut un peu plus que cela pour réussir à marquer un but. On peut être étonné de voir qu’Ivanovic, Cahill, Terry et Matic sont dans l’équipe de l’année en Premier League, mais le travail défensif qu’ils accomplissent est quand même assez frustrant pour leurs adversaires.

Ce genre de match contre le Chelsea hermétique de José Mourinho est le type-même de match frustrant du début à la fin pour un supporter. Car, même lorsque Chelsea a atteint les 66% de possession lors du premier quart d’heure de la seconde période, le jeu des Blues n’était pas porté vers l’avant. En 2ème mi-temps, les Blues étaient clairement venus chercher le nul.

Oui Sanchez a couru énormément, oui Özil a illuminé l’entrejeu d’Arsenal, oui Cazorla a joué juste, oui Giroud a fait ce qu’il a pu. Mais au final, les Gunners se sont cassés les dents face au mur défensif de Chelsea.

Avec la nouvelle défaite de Manchester United sur la pelouse de Goodison Park aujourd’hui, les Gunners se retrouvent en position de force pour la 2ème place du championnat. Les hommes d’Arsène Wenger ont toutes les cartes en main pour finir dans le top 3 de la Premier League et assurer une place directement qualificative pour la Champions League.

Les notes du match :

Ospina (6) : Peu de travail à réaliser aujourd’hui. Une sortie dangereuse sur Oscar qui aurait pu valoir un pénalty en première période.

Bellerin (6) : présent offensivement, il n’a pas eu l’apport habituel néanmoins, la faute à un bon Azpilicueta. Souvent pris dans son dos par Hazard sur un plan défensif.

Mertesacker (5,5) : Il a bien géré son match globalement à l’expérience, mais doit quand même s’appliquer d’avantages sur les relances.

Koscielny (7) : Excellent match de Koko aujourd’hui, qui a constamment pris l’avantage sur son vis-à-vis. Il fait un bien fou à l’équipe dans ce genre de match.

Monreal (6) : Moins en vue que sur ses derniers matchs sur le plan offensif, il a malgré tout était à la hauteur de l’évènement sur un plan défensif.

Coquelin (6) : Un bon match dans l’ensemble. On l’a senti tout de même moins à l’aise que d’habitude, la faute à des adversaires d’un plus gros calibre dans sa zone.

Cazorla (6,5) : Excellent techniquement, il a joué juste tout le match. Parfois un peu court dans les duels. Il aurait du bénéficier d’un pénalty sur une main de Cahill provoquée en première mi-temps.

Alexis (7) : Un véritable feu-follet. Il a couru tout le match, et a sans doute perdu un peu de lucidité dans son dernier geste à cause de cette activité. Il a quand même donné du fil à retordre à la défense des Blues.

Ozil (7,5) : S’il y avait un grand joueur sur le terrain aujourd’hui, c’était lui. Sa vista, ses passes et ses efforts ont permis à ses partenaires de briller.

Ramsey (6) : Un peu moins en vue que ses coéquipiers, il a trouver un second souffle lors de son repositionnement dans l’axe à la sortie de Coquelin.

Giroud (6) : Peu d’occasion de briller aujourd’hui. Il a bien été pris par la tenaille Terry-Cahill. Peu de commentaires à faire.

#Albin #Dim

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s