Avant-match Arsenal – Chelsea, 34ème journée de Premier League

Par défaut

Vainqueur de Reading après prolongations le week-end dernier et qualifiés pour la finale de la FA CUP contre Aston Villa, les Gunners reçoivent ce dimanche à l’Emirates Stadium, le leader incontesté de la Premier League : Chelsea.

 

Vers une 9ème victoire d’affilée ?

Impressionnants en cette fin de saison, les Gunners défient Chelsea pour ce qui s’annonce comme l’un des plus gros matchs de la saison de Premier League. Des Blues peu flamboyants mais efficaces face à des Gunners étincelants à domicile, ce combat entre les deux premiers du championnat risque de nous délivrer un vrai match de football intense et technique. A moins que Mourinho ne décide de jouer le 0-0 …

Malgré un jeu moins séduisant qu’en début de saison, les Blues de Chelsea restent sur 4 victoires de rang en Premier League et ont gagné leurs 5 derniers matchs à l’extérieur. Des statistiques encore plus marquantes lorsque l’on sait que, ces dernières saisons, Chelsea est la bête noire des Gunners. En effet, Arsenal n’a gagné aucun des 6 dernières rencontres face aux Blues. Mais en cette fin de saison, les Gunners sont inarrêtables. La dernière équipe a voir battu Arsenal en Premier League n’est autre que Tottenham lors du derby de février. Depuis cette date, Arsenal a gagné tous ses matchs.

Une rencontre à enjeu qui devrait encore être animée sur le banc comme sur le terrain. Depuis le retour de Mourinho la saison dernière, la rivalité entre les deux équipes a encore franchi un cap à cause des propos malsains tenus par le Spécial One à l’encontre du Boss d’Arsenal. Et malgré la défaite du début de saison 2-0 à Stamford Bridge, l’image forte de ce match reste la bousculade de Wenger à l’encontre de Mourinho en réaction à l’attentat de Cahill sur Sanchez.

Un match sous tension car, les joueurs et supporters d’Arsenal n’ont toujours pas digéré le 6-0 de la saison dernière. Les Gunners auront donc à cœur de débuter le match de la même manière que face à Liverpool lors de la victoire 4-1 à l’Emirates. L’équipe avait alors étouffé les Reds dans leur moitié de terrain mais sans concrétiser la domination. Les Gunners auraient alors pu se faire punir si Markovic avait assuré sa passe pour Sterling. Ce genre d’action ne sera pas à réitérer face aux Blues qui, eux, sont redoutablement adroits et efficaces en contre.

Mais depuis janvier, l’équipe n’est plus la même. Cette forme est due à l’arrivée providentielle d’un homme au milieu de terrain : Francis Coquelin. Prêté à Charlton et rappelé en janvier, le français s’est imposé comme LE patron du milieu d’Arsenal. Dépassant au passage tous les meilleurs milieux de Premier League au niveau des statistiques. Sa rage de vaincre, sa précision technique dans les relances et sa lecture impressionnante du jeu de l’adversaire font de lui un atout indispensable dans le onze de départ des Gunners depuis son retour. Combiné à cela l’arrivée au poste de N°1 dans les cages de David Opsina, un Cazorla repositionné en 8 pour fluidifier les relances, une défense solide et des flèches en attaque, le cocktail est mortel pour les adversaires d’Arsenal en cette fin de saison.

Le résultat de demain importera peu dans la course au titre car Chelsea semble trop loin pour être rattrapé mais en Premier League, tout peut arriver. Une victoire dans ce derby londonien conforterait le statut d’Arsenal de meilleure équipe de Premier League en 2015 et la 2ème place du championnat par la même occasion.

#Albin #COYG

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s