Arsenal, la désillusion

Par défaut

Une désillusion pour cette nouvelle élimination en huitième de finale, la cinquième de suite.
Une désillusion car le tirage était cette fois ci très favorable pour les Gunners.
Une désillusion aussi car une fois de plus Arsenal n’a fait que réagir en s’imposant dans son match retour de huitième, en vain.
Une désillusion toujours car sur le match de ce soir les hommes d’Arsène Wenger méritent la victoire, voire la qualification vue le non football que produit régulièrement l’ASM.
Et enfin, une désillusion car quel supporter n’a pas cru à la qualification ce soir ? Quel supporter ne s’est pas levé de son fauteuil sur le dernier arrêt de Subasic à la 83e ? Quel supporter n’a pas vu – une fois de plus – son enthousiasme étouffé par la déception du résultat ?

monaco-arsenal-3130655-jpg_2769753

La triste statistique d’Arsenal se poursuit ce soir : l’équipe est invaincu en 8e de final retour de la Champions League. Quatre victoires lors de ces quatre dernières saisons. Trois victoires (et pas des moindre) et un nul. Quatre éliminations. De quoi frustrer plus d’un supporter.

Aujourd’hui, Arsenal s’impose (0-2), a maitrisé son match mais nourrit des regrets. Beaucoup de regrets au vu des occasions vendangées à l’aller, du but de Ferreira Carrasco à la 93e minute, du manque de réalisme des joueurs offensifs et un gardien monégasque en feu ce mardi soir. Les Gunners ont pourtant fait un match plein alliant envie, volonté, rythme pour finalement s’incliner sur l’ensemble des deux matchs par la règle des buts à l’extérieur.

La soirée aurait pourtant pu être parfaite. Une humiliation à domicile, une confiance retrouvée en Angleterre, un sursaut d’orgueil obligatoire, des statistiques catégoriques, un scénario haletant mais il a manqué un détail, un brin de réussite ou de folie pour emballer un peu plus le match.

Malgré la frustration et la déception, n’oublions pas de féliciter l’AS Monaco qui réalise un exploit en sortant Arsenal et se qualifiant pour un quart de final de Ligue des Champions alors que deux ans auparavant le club jouait la montée en Ligue 2. Ils ont totalement maitrisé le match aller et ont su contenir les derniers assauts londoniens sur le match retour. Sur l’ensemble des deux matchs, ils ont fait preuve de plus de determination et d’abnégation que les Gunners et méritent donc de passer au tour suivant.

Notes du match

Ospina (6) : Le gardien colombien n’a jamais été réellement inquiété par l’attaque monégasque.

Monréal (6.5) : Présent défensivement, il a tout essayé offensivement pour apporter le surnombre sur le côté.

Mertesacker (6) : Serein et appliqué à la relance, Mertesacker a su être à la hauteur de ce rendez-vous.

Koscielny (7) : Encore énorme ce soir, les attaquants monégasque se sont cassés les dents face à l’impact physique de l’ancien lorientais.

Bellerin (5.5) : Le jeune espagnol n’a pas été assez précis dans ses centres malgré une bonne présence offensive.

Cazorla (6) : Précieux dans l’entrejeu des Gunners, le maestro espagnol n’a cependant pas assez tenté sa chance aux abords de la surface quand il en avait l’occasion.

Coquelin (5) : Le français a mis du temps à rentrer dans son match mais a ensuite été précieux dans la récupération. Il a rapidement cédé sa place à Ramsey, auteur d’une très bonne rentrée ponctuée d’un but.

Özil (5) : Capable du meilleur comme du pire, Özil n’a pas pu faire la différence dans ce match malgré une bonne implication et une demi-volée à l’entrée de la surface qui rase le poteau gauche de Subasic.

Alexis (6) : Un peu en dedans depuis quelques mois, le chilien n’a pas réussi à tirer son épingle du jeu ce soir, se compliquant trop la tâche par moment. Le chilien aurait pu être le héros des Gunners sans une intervention énorme de Subasic sur sa ligne.

Welbeck (6.5) : Très tranchant en début de match et dans ses courses, l’anglais a délivré une passe décisive pour Giroud et aurait pu marquer le deuxième but si Abdennour n’avait pas contré sa demi-volée.

Giroud (7) : Gros match du français. Après sa déconvenue du match aller, il s’est bien repris depuis, inscrivant ce soir le premier but synonyme d’espoir pour les Gunners.

#Goyon #Albin #COYG

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s