Arsenal fait le métier

Par défaut

Une semaine après sa déroute en Champions League, Arsenal est toujours aussi fringant en Premier League. Une victoire de plus pour continuer sur sa belle série, empochant ainsi 21 points sur les 27 mis en jeu en 2015.

Une victoire ô combien importante pour un match piège en semaine, à l’extérieur, face à un adversaire qui joue sa survie à chaque journée de Premier League.

Les adversaires directs d’Arsenal n’ont pas flanché et les Gunners se sont contentés de faire le métier pour assurer une victoire 2-1, malgré une prestation assez fade. Quelques belles phases de jeu au Loftus Road, notamment une bonne deuxième mi-temps, mais un match mou dans l’ensemble, qui a manqué de folie et (surement) de fraicheur. Arsenal a néanmoins contrôlé le match d’un bout à l’autre sans être inquiété, même après le but tardif d’Austin. Cependant, les hommes d’Arsène Wenger n’ont pas outrageusement dominé la rencontre contre cette faible équipe de QPR, qui n’a pris que 4 points en championnat depuis le 1e Janvier.

 2652DA7100000578-2979784-image-a-49_1425503621783

Les Gunners ont géré le match et ont su être patient pour trouver l’ouverture grâce à un but de renard d’Olivier Giroud à la 64e minute. L’attaquant français, malgré son match raté contre l’ASM, est dans une grande forme et prolonge sa série en inscrivant un 5e but en 5 matchs de championnat. Puis Alexis Sanchez double rapidement la mise, concrétisant la large domination d’Arsenal depuis le retour des vestiaires. Il avait pourtant loupé un face à face quelques minutes auparavant. Plutôt que de tergiverser, lui qui n’avait plus marquer depuis le 11 janvier et un doublé contre Stoke City, il a continué de percuter et fini par éliminer la défense adverse puis enchaine une frappe dans un trou de souris, surprenant Green à son premier poteau. Le break était fait et Arsenal, sans reculé outre mesure, à continuer sa gestion du match. Le but d’Austin à la 82e aurait pu sonner le début des ennuis et d’un recule du bloc-équipe d’Arsenal, mais ce ne fut pas le cas. Les Rangers n’en ont pas profité pour emballer la fin de la rencontre et Arsenal n’a plus été inquiété jusqu’au coup de sifflet final.

Avec cette victoire, l’équipe conserve sa troisième place, reste au contact de Manchester City (-4 points) et laisse les poursuivants aux places qualificatives pour la Champions League à 5 points du podium, hors Manchester United (4e) à 1 point.

2652536B00000578-2979784-image-m-33_1425502676306

Seul point noir dans cette soirée, la blessure à la cuisse du néo-gunner Gabriel, lui qui ne s’était jusqu’alors jamais blessé (ou presque) pourrait en avoir pour plusieurs semaines d’indisponibilité.

Espérons que nos Gunners continuent sur cette lancée pour affronter Manchester United ce lundi pour les Quarts de Finale de la Cup.

Notes 

Ospina (7) : Encore un match solide pour le portier colombien. Serein, précieux dans les airs, présent sur sa ligne.Il n’a jamais semblé en difficulté aujourd’hui. Un réel plus pour la défense.

Bellerin (6) : De l’energie et beaucoup de bonne volonté. Quelques ballons grattés, mais c’est encore un peu tendre défensivement, et on sent parfois le manque d’expérience. Cela va venir.

Mertesacker (7) : Un excellent match de Merte aujourd’hui. L’opposé de sa prestation contre Monaco. Prompt, tout le temps bien placé, efficace derrière, il ne s’est pas embarrassé et a sorti beaucoup de ballons de la zone dangereuse.

Koscielny (6) : Entré en première période à la place de Gabriel, il a fait un match propre. Rien à signaler.

Gibbs (6) : Des montés très intéressantes et un apport indéniable dans le jeu offensif aujourd’hui (en témoigne sa passe décisive). Il a fait un bon match globalement. Coupable de laisser Austin se retourner sur le but de QPR.

Coquelin (6) : Un peu plus prudent que d’habitudes à cause de son nez cassé, il a quand même récupéré quelques ballons et s’est imposé comme milieu défensif en l’absence des titulaires habituels et il faudra compter sur lui dans le futur.

Cazorla (6,5) : Santi a encore fait beaucoup de bien dans ce rôle de 8 aujourd’hui. Cela permet à l’équipe de ressortir propre et de construire de plus loin. Il n’a pas eu de chance sur une frappe des 20m bien stoppée par le gardien adverse.

Rosicky (6,5) : On pourrait faire sensiblement le même commentaire que pour Santi. A 34 ans, le petit mozart nous régale toujours par sa technique, en témoigne son déboulé sur l’aile droite qui aurait pu permettre à Ozil d’ouvrir le score.

Ozil (7) : Un bon match d’Ozil dans l’ensemble. Appliqué et concerné, il a constamment cherché de l’avant ce soir, et souvent Sanchez. Quelques gestes et contrôles techniques de haut niveau.

Alexis (7) : Le dynamiteur de l’équipe. C’est souvent lui qui a changé de rythme ce soir et fait les différences balle au pied. Il marque un beau but à angle fermé. Top player.

Giroud (6,5) : 5 buts lors de ses 5 derniers matchs de championnat. Il est clairement passé au travers contre Monaco mais on sent qu’il a à coeur de se rattraper . Oliv’ est dans une bonne période en championnat et marque des buts importants.

#Goy & #Dim #COYG

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s