Compte-rendu Crystal Palace – Arsenal, 26ème journée de Premier League

Par défaut

 

Une victoire à l’arrachée

Arsenal dominé, Arsenal étouffé, Arsenal débordé. Oui, mais Arsenal vainqueur. 3 points qui font du bien après un match intense et largement à la faveur des Eagles. Un résultat qui aurait pu être bien différent si le poteau n’était pas venu s’interposer sur la tête de Murray à la 95ème.

Nous avons donc assisté à un match curieux avec des Gunners complètement à côté de leur sujet défensivement mais ultra-réalistes offensivement. En effet, pendant tout le match, les Gunners n’ont pas existé sur les ailes avec Chambers et Monréal totalement débordés par les assauts répétés des ailiers de Palace. Arsenal peut s’estimer heureux que les hommes de Pardew n’aient pas été plus adroits dans la dernière passe. Autrement, le score ne serait sûrement pas de 2-1 pour Arsenal.

Dès le début du match, les Eagles ont mis une pression dantesque sur la relance, empêchant ainsi les milieux d’Arsenal d’orienter le jeu. Les empêchant simplement de toucher le ballon dans de bonnes conditions. Mais sur une action anodine dès la 8ème minute, Souaré contrôle mal le ballon qui profite à Welbeck venu lui mettre la pression. Ce dernier est ensuite fauché à l’entrée de la surface. Au ralenti, il y a coup-franc. Mais à vitesse réelle, l’arbitre indique le point de pénalty. Santi Cazorla s’en charge et le transforme d’un calme olympien. Les Gunners marquent sur leur première incursion dans le camp de Palace.

Et contre le cours du jeu, alors que Palace dominait les Gunners depuis le pénalty, Arsenal décide de se réveiller avant la mi-temps en enchaînant quelques actions collectives. Et dans les arrêts de jeu de la première mi-temps, Sanchez est trouvé plein axe, fixe la défense et délivre une merveille de passe en profondeur pour Welbeck. L’anglais enchaîne la frappe instantanée pied gauche que Speroni ne peut que repousser dans les pieds d’Olivier Giroud. Le français inscrit son 8ème but de la saison en Premier League. 2-0 à la mi-temps, un score flatteur pour des Gunners malmenés.

La deuxième période est une succession de vagues offensives de Palace avec des Gunners profitant des récupérations pour exploser en contre. Malheureusement, Arsenal a été incapable de tuer le match en marquant un 3ème but salvateur. En effet, sur une action de contre, Özil est trouvé au niveau de la ligne médiane. L’allemand réussit à fixer la défense pour délivrer une passe dans le tempo de la course de Sanchez. Mais sa frappe est trop croisée et passe à quelques centimètres du poteau de Speroni.

Les Eagles ont malgré tout réduit le score sur une action confuse dans la surface d’Arsenal à la 93ème minute. Et sur l’offensive suivante, Bolasie dépose pour la énième fois Chambers et délivre un centre parfait coupé par Murray. Le ballon termine sa course sur le poteau dont le rebond est favorable à Ospina.

Une dernière action qui change tout. Arsenal profite ainsi du faux pas de Manchester United contre Swansea pour s’emparer de la 3ème place et grignoter du terrain sur Chelsea, tenu en échec par Burnley à Stamford Bridge.

#Albin

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s