Compte-rendu Arsenal – Aston Villa, 23ème journée de BPL

Par défaut

La Manita !

2 ans qu’Arsenal n’avait pas inscrit 5 buts dans un match, c’est maintenant chose faite. Les Gunners confirment donc leur bonne dynamique de ces derniers matchs en enchaînant une cinquième victoire consécutive toutes compétitions confondues et la quatrième de rang sans encaisser de but en Premier League.

Une victoire facile qui s’est dessinée en 2ème mi-temps après un premier acte maîtrisé par les Gunners. Wenger avait annoncé qu’il souhaitait revoir la même entame de match qu’en FA CUP face à Brighton. Et le discours du boss est visiblement bien passé avec cette ouverture du score dès la 7ème minute par Olivier Giroud remarquablement bien servi par une astucieuse aile de pigeon de l’artiste Özil. Le français en ait donc à cinq buts sur les six derniers matchs. Le reste de la première période aurait pu être piégeur tant le niveau de Villa était faible. Et sans un arrêt primordial d’Ospina face à Weimann juste avant la mi-temps, Villa aurait pu rentrer aux vestiaires avec le point du match nul.

Dès le début de la 2ème mi-temps, les Villains sont revenus avec de meilleures intensions offensives et les Gunners ont décidé de remettre en pratique la tactique défensive aperçue face à City. Un bloc bas et très compact qui explose en contre à la récupération du ballon. Une tactique qui fonctionne parfaitement à la 56ème avec un jeu vertical pour trouver Olivier Giroud dans le rond central. Le français a ensuite la lucidité et la finesse technique de lancer Özil dans la profondeur pour aller battre pour la deuxième fois du match Brad Guzan. A 2-0, le rouleau compresseur londonien est lancé ! Et cinq minutes plus tard, sur une nouvelle situation de contre-attaque, Santi Cazorla, encore auteur d’une grosse performance, délivre une passe dans le bon rythme pour un Théo Walcott qui retrouve le chemin des filets en Premier League après son but face à Brighton.

Wenger décide alors de faire tourner son effectif en faisant rentrer Rosicky et Chupa Akpom respectivement pour Walcott et Giroud. Ces entrées ont apporté un nouveau souffle dynamique particulièrement par Akpom qui aurait mérité de marquer à plusieurs reprises. Il a tout de même permis à Cazorla d’inscrire son cinquième pénalty de la saison avant que Bellerin ne parachève le score d’une superbe frappe à ras de terre sur une nouvelle passe décisive de l’inévitable Cazorla.

Une performance pleine, nette et sans bavure pour des Gunners qui remontent à vive allure sur les premières places avec 42 points. Arsenal revient donc à hauteur de Southampton et suit le rythme imposé par les Red Devils pour la course à la 3ème place.

Les notes du match :

Ospina (7) : 4ème clean sheet consécutif pour le colombien. Un match serein et deux superbes parades.

Bellerin (7) : Un bon match offensivement récompensé par son premier but en Premier League. L’espagnol confirme match après match ses bonnes performances sur le flanc droit.

Mertesacker (6) : Solide dans les airs et bon dans les anticipations, rien à dire, et c’est mieux comme ça.

Koscielny (6) : Encore très solide aujourd’hui, il n’a cependant pas été très inquiété par un Benteke invisible.

Monréal (6.5) : Généreux offensivement et propre défensivement, l’espagnol démontre lui aussi sa bonne forme du moment.

Coquelin (7) : Encore un très gros match du français dans l’entrejeu. Il multiplie les interventions défensives propres et permet aux artistes comme Cazorla et Özil d’exprimer leurs talents offensifs en toute sérénité.

Ramsey (5.5) : Certainement le joueur le moins en réussite aujourd’hui, le Gallois reste cependant l’un des joueurs les plus généreux offensivement comme défensivement. Précieux.

Cazorla (8) : Un but et deux passes décisives. La forme de l’espagnol est phénoménale, comme ses performances. Impossible de lui prendre un ballon, quelle qualité technique !

Walcott (6) : Moins dans le rythme que ses partenaires, ce qui est normal, il marque tout de même son premier but en Premier LEague depuis sa blessure.

Özil (8) : Un but et une passe décisive magique pour Olivier Giroud sur l’ouverture du score. L’allemand revient lui aussi de blessure, et que c’est bon de le voir jouer de cette manière.

Giroud (7) : Lui aussi a eu droit à son but et sa passe décisive aujourd’hui. Précieux dans les déviations et le jeu aérien, le français est sur une bonne dynamique au bon moment.

A noter les excellentes rentrées de Rosicky et Akpom pour les 20 dernières minutes.

#Albin

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s