Compte-rendu West Ham – Arsenal, 19ème journée de BPL

Par défaut

 

Le paradoxe Arsenal

Dominés et impuissants durant les 40 premières minutes de ce match face à une solide équipe de West Ham, les Gunners ont fait preuve d’un réalisme froid et chirurgical pour marquer deux fois en 3 minutes. Tout d’abord à la 40ème sur un pénalty provoqué et réussi par Santi Cazorla et ensuite sur une magnifique action collective partie d’une touche et finie par Welbeck. Repositionné dans l’axe suite au stupide carton rouge de Giroud face aux Rangers, l’anglais s’est montré beaucoup plus à son aise que ces derniers matchs, multipliant les courses tranchantes en plein milieu de la défense des Hammers. Il aurait même pu s’offrir un but d’anthologie sur une action qu’il s’est construit tout seul. Récupération sur la ligne médiane, accélération le long de la ligne de touche et frappe croisée du gauche détournée par Adrian. Ce Danny Welbeck n’est vraiment pas le même que sur un côté. Quoi qu’il en soit, les Gunners mènent 2-0 à la pause contre le cours du jeu.

Et c’est logiquement qu’à la 50ème, Kouyaté devance Debuchy de la tête pour tromper le gardien polonais. Un but qui reflète beaucoup de problèmes dans la défense d’Arsenal. Une faute de marquage sur un renvoi de corner puis une faute de marquage sur le centre avec Debuchy au duel face à Kouyaté qui lui rend une vingtaine de centimètres. Mais les Gunners ne se laissent pas abattre par ce but et repartent à l’attaque dans une deuxième période beaucoup plus maîtrisée. Enfin jusqu’à la 80ème. Oui, le paradoxe d’Arsenal cette saison est là. Un réalisme froid et redoutable sur deux actions et une incapacité à marquer et surtout à tuer ce match par la suite. Avec une efficacité semblable à la première période, le score n’aurait sûrement pas été de 2-1 et les Gunners se seraient évités vingt dernières minutes pénibles, très pénibles. Alors oui, les flèches Welbeck – Ox – Sanchez ont fait un gros match avec Cazorla à la baguette mais à un moment, il faut marquer.

Malgré cette fin de match à couteaux tirés, le résultat est là. Et c’est le principal. Avec cette victoire face à un concurrent direct, les Gunners dépassent leur adversaire du jour et reviennent à hauteur du prochain, à savoir Southampton. La période des fêtes profite généralement bien aux Gunners qui le démontrent encore une fois avec 7 points pris sur 9 possibles. Mais le prochain rendez-vous lors du Boxing Day au Saint Mary’s Stadium ne sera pas une partie de plaisir. En effet, les Saints viennent de tenir en échec des Blues de Chelsea ultra-dominateurs. Il faudra donc que les Gunners soient présents dans l’attitude offensive pour contourner le bloc des Saints et solides défensivement pour éviter de se faire surprendre en contre. A noter l’absence de Morgan Schneiderlin exclu pour un deuxième jaune contre Chelsea.

#Albin

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s