Une victoire sur le fil

Par défaut

À 6 points des Saints avant le début de la 14e journée, Arsenal était dans l’obligation de gagner. Et la victoire n’en est que plus soulageante au regard des résultats obtenus par les concurrents directs des Gunners. Alors que Man U poursuit sa bonne remontée, Chelsea n’en finit plus de gagner et seul Man City semble tenir la distance. Les Saints devaient rebondir après la lourde défaite infligée par Manchester City, ce week-end au St Mary’s Stadium (0-3).

Le match était donc, sinon vital, crucial pour les deux clubs en course pour accrocher le wagon de la prochaine Champions League.

Un match (globalement) maitrisé

D’entrée de jeu, les deux équipes nous ont offert un spectacle plaisant, avec de bonnes initiatives offensives, se rendant coup pour coup. La première grosse occasion est à mettre au compte des visiteurs, sur une bonne combinaison entre Pellè et Davis à la 14e minute. Un une-deux, qui était parvenu à prendre de vitesse la défense londonienne, qui se conclut, fort heureusement, par une frappe de Pellè très nettement haut dessus du but de Martinez.

Il faut attendre les arrêts de jeu de la première période (45+1) pour voir la plus belle occasion côté Gunners avec une tête de Welbeck sur un coup franc d’Alexis Sanchez, qui oblige Forster à faire un arrêt décisif, le premier du match…

La seconde mi-temps est moins équilibrée. En effet, les joueurs d’Arsenal ont semblé plus frais physiquement jusqu’à ce que le match devienne une attaque-défense dans le dernier quart d’heure. L’entrée d’Olivier Giroud à la 65e y est pour quelque chose. Il aurait pu être passeur décisif à la 70e lorsque d’une talonnade il permet à Welbeck de se trouver face à Forster. L’attaquant anglais cherche le petit filet opposé mais le portier adverse repousse la tentative. Il aurait également pu être buteur à la 87e, lorsqu’il place une tête que tout le stade voyait imprenable, mais que Forster détourne une fois encore magistralement. Toujours sans réussite à la 89e, il réceptionne un centre, loupe le ballon qui rebondit sur la main de Fonte, mais qui finira au fond des filets grâce à Sanchez sur une passe de Ramsey. À partir de l’entrée en jeu du français, les hommes d’Arsène Wenger sont montés d’un cran, le bloc-équipe a joué plus haut, ce qui a étouffé progressivement des Saints à bout physiquement.

Après 3 matchs en une semaine, les Gunners ont également terminé le match fatigués. Néanmoins, ils ont, encore une fois, fourni beaucoup d’effort et semblent être dans une bonne forme physique en ce début de mois de décembre, que l’on sait décisif pour le reste de la saison. Le niveau de jeu de ce soir était, parfois, un peu brouillon, mais les joueurs ont une fois de plus montré de l’envie et de la concentration, comme c’est le cas depuis le match face à Manchester United.

Sanchez encore et toujours

1360141-29196756-1600-900

Lui aussi, qui a joué la quasi totalité des matchs d’Arsenal cette saison a baisser de rythme en fin de match. Pourtant, c’est une nouvelle fois le chilien qui délivre l’Emirates à la 89e minute. Il offre les trois points et vient récompenser le bon match des Gunners. Les londoniens ne sont parvenus à marquer qu’en fin de match, alors que les Saints ont terminé le match à 10 puisque Alderweireld a dû quitter ses partenaires sur blessure à la 85e, alors que Koeman avait effectué ses trois changements.

Sanchez est époustouflant depuis le début de la saison, hauteur de 14 buts toutes compétitions confondues, il en est à 9 en Premier League, derrière Aguero (14) et Diego Costa (11) au classement des buteurs.

Au rayon buteur, Welbeck a fait un match plus discutable en manquant d’efficacité. Toutefois, il a été, une fois de plus, exemplaire dans son travail défensif et son comportement collectif. Il a exercé un pressing haut continu, s’est constamment replié en phase défensive et a créé des brèches par des appels à vide, rarement exploitées par les latéraux, notamment Monreal, peu en vue offensivement dans son couloir.

Arsenal est en marche ?

zp_06_9920

Encore un clean sheet ce soir. Un troisième pour trois victoires consécutives. Lors de ce match, nous avons pu sentir une confiance retrouvée dans le collectif. Bien en place défensivement et solide au milieu, l’équipe a bien muselée les dangers adversaires, notamment Tadic et Pellè. De plus, offensivement, face à une belle équipe de Southampton, les Gunners ont su être patient. Ils ne se sont pas précipités ni découverts et cela a fini par payer. Pour confirmer, il faut maintenant démarrer une série de succès et cela dès samedi face à Stoke City. L’équipe devra une nouvelle fois enchainer 3 matchs en une semaine avec deux déplacements dont un en Turquie (Stoke City et Galatasaray) avant de recevoir Newcastel United.

L’équipe pourra compter sur le retour de « Bosscielny » en défense centrale, impérial ce soir. Wenger a avoué après le match que « Koscielny nous a terriblement manqué » et qu’il pourrait permettre à Arsenal de retrouver la stabilité défensive qui a fait sa force la saison dernière.

#Florian

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s