Compte-rendu Sunderland – Arsenal, 9ème journée de Premier League.

Par défaut

Sanchez 2, Sunderland 0.

C’est sûrement la seule que l’on retiendra de ce Sunderland – Arsenal très loin de ce qu’on pourrait appeler un match de foot. Entre des Black Cats toujours sous le choc du 8-0 infligé par Southampton la semaine dernière, et des Gunners qui continuent sur leur lancée de non-match absolument immonde à regarder. Mais au final les 3 points sont là et c’est le principal pour retrouver petit à petit la confiance dont l’équipe manque en ce début de saison. Ces 3 points, Arsenal les doit à un seul homme, Alexis Sanchez. Le chilien tient l’équipe à bout de bras et enchaîne les performances efficaces et décisives. Un doublé suite à deux erreurs grossières des Black Cats. La première après une passe en retrait complètement ratée de Brown pour son gardien, le chilien jailli pour intercepter et conclure d’un petit piqué facilité par le positionnement désastreux de Mannone. Ce même Mannone est à l’origine du second but du chilien dans les dernières minutes du match suite à un dégagement, ou une passe, on ne peut pas vraiment savoir ce que l’ancien troisième gardien d’Arsenal essaie de faire. Encore une fois, Sanchez est placé au bon endroit au bon moment pour sceller le sort du match.

Retrouver la confiance.

Arsenal enchaîne enfin deux victoires consécutives en ce début de saison compliqué sur lesquelles il faudra s’appuyer pour continuer à gagner, même si la manière n’est pas là. Il faut en effet que l’équipe retrouve la confiance pour produire à nouveau le beau jeu dont elle est capable et la confiance se gagne avec les victoires. L’équipe n’a pas non plus pris de but même s’il faut relativiser vu la performance offensive proche du néant de Sunderland. Mais la présence de Monréal en défense central est très bonne et après Anderlecht où l’espagnol s’était montré à son aise à ce poste, il réalise encore un très bon match aujourd’hui. Le retour d’Arteta a lui aussi permis de recadrer la liaison entre la défense et le milieu de terrain en régulant le tempo de jeu d’Arsenal du mieux qu’il a pu. Le problème d’Arsenal en ce moment se situe plus au niveau de l’animation offensive qui reste encore une fois très stérile. Welbeck était clairement en dessous physiquement, Sanchez trop seul à tenter, Oxlade beaucoup trop maladroit et Cazorla accuse le coup depuis quelques matchs après un début de saison très bon. La victoire finale est la seule chose à retenir de ce déplacement au Stadium of Light.

Les notes du match :

Szczesny (5) : Le gardien Polonais de l’équipe n’a rien eu à faire ou presque. Un arrêt sur une tête molle, une sortie moyenne de la tête… Pas de quoi le juger aujourd’hui.

Gibbs (5) : Peu d’apport offensif, pas grand chose à faire derrière, Gibbs a fait un match plutôt discret aujourd’hui.

Mertesacker (6) : Solide dans les duels (aériens notamment), Merte a rassuré ses coéquipiers derrière, chose qu’on lui demande. Un bon match, mais il n’avait pas de grands dangers en face.

Monreal (7) : Sûrement l’un des meilleurs aujourd’hui, Nacho monte en puissance dans l’axe de la défense. Propre, serein, il est une bonne alternative pour compenser les absences à ce poste.

Chambers (5) : Les commentaires pour Gibbs sont valables pour lui aussi. Même si il a eu plus de boulot défensif, et qu’il l’a bien fait.

Arteta (5) : De retour aujourd’hui, il a tenté de réguler le tempo. Chose assez bien faite mais il manque de rythme et de tranchant dans ses interventions.

Flamini (5) : Moyen techniquement, il a su compenser par son expérience et son agressivité aujourd’hui pour apporter à l’équipe. On sent malgré tout que contre un adversaire plus important il devrait être limite.

Oxlade (5,5) : AOC a tenté sur son côté. Peu soutenu par Chambers, il a essayé de faire la différence balle au pied mais n’a pu que trop rarement être efficace et apporter le danger.

Cazorla (5) ; Une nouvelle fois décevant sur son côté gauche quand on sait de quoi il est capable. Un peu tendre physiquement, il a tenté quelques frappes mais pas assez inquiétantes voire nonchalantes.

Sanchez (7) : Auteur d’un doublé aujourd’hui grâce à 2 cadeaux des joueurs adverses, Sanchez a une nouvelle fois porté l’équipe sur son dos. Souvent en position de meneur de jeu, il a su convertir les 2 occasions qu’il a eu aujourd’hui.

Welbeck (5) : On le sentait fatigué aujourd’hui, notamment dans ses courses qui n’auront pas été aussi tranchantes que d’habitude. Il aurait tout de même pu se voir créditer de 2 passes décisives si Cazorla avait été efficace.

#Albin #Dim

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s