Compte-rendu Arsenal – Galatasaray, 2ème journée de Ligue des Champions.

Par défaut

That is Arsenal !

Pour les 18 ans du Boss sur le banc des Gunners, ses hommes lui ont offert un magnifique cadeau. Une victoire 4-1 contre Galatasaray acquise en 1ère mi-temps où Arsenal a planté 3 buts. Le début du match était pourtant assez brouillon, mais nettement dominé par les Gunners. Cette domination s’est concrétisée à la 22ème avec ce premier but de Danny Welbeck en Ligue des Champions pour Arsenal, magnifiquement servi dans l’intervalle par Sanchez. L’anglais inscrit ensuite son 2ème but de la soirée sur un ballon récupéré aux 30 mètres suivi d’une finition parfaite. Avec ses deux buts inscrits en l’espace de 8 minutes, Arsenal s’est mis à l’abri et a mis un coup au moral des turcs. Et à la 41ème minute, Ozil délivre une somptueuse passe décisive pour Alexis Sanchez. Le chilien fait encore une fois preuve d’un grand sang-froid devant les buts et continue sur sa lancée. A 3-0 à la mi-temps et avec la manière, les Gunners se sont facilités les choses ce qui leur a permis de gérer le reste du match plus facilement. Arsenal aurait même dû bénéficier d’un carton rouge contre Felipe Melo, auteur d’un tacle assassin les deux pieds décollés sur Alexis Sanchez. Le chilien s’en sort indemne mais l’arbitre aurait dû sortir le rouge.

La 2ème mi-temps a été plus difficile mais sans que ce soit réellement alarmant. En effet, la configuration était totalement différente, Arsenal défendait et Galatasaray attaquait. Et c’est sur un contre que Welbeck inscrit le 4ème but des Gunners signifiant le triplé pour lui. A 4-0, les hommes de Wenger se sont relachés et ont commencé à subir les assauts des turcs jusqu’à ce qu’ils craquent sur une sortie mal jugée de Szczesny. Résultat, carton rouge et pénalty justifié pour Galatasaray. Le gardien polonais n’avait rien eu à faire auparavant et commet là une grossière erreur. Il est remplacé par Ospina, auteur de 30 très bonnes minutes avec plusieurs arrêts de haut niveau à son actif.

Une performance à rééditer.

La 1ère mi-temps des Gunners a été de très haut niveau, étouffant les turcs de part un pressing haut et organisé. Cette performance collective peut s’expliquer par ce changement tactique dans la composition d’équipe avec un 4-2-3-1 qui convient beaucoup mieux aux joueurs. Le joueur majeur de ce dispositif est bien sûr Santi Cazorla, qui reste indispensable pour les Gunners, et l’espagnol le démontre match après match. En position offensive, l’ancien de Malaga a tout loisir de naviguer sur le front de l’attaque et de transpercer les lignes grâce à sa justesse de passe. Ainsi, Flamini reste dans une position de véritable 6, et non d’organisateur, ce qui laisse une totale liberté à Mezut Özil. L’allemand montre son réel talent en tant que 10, et réalise enfin des matchs pleins. Certes, tout n’est pas parfait, mais l’ancien Galactique prouve qu’il revient à un très bon niveau et qu’il reste le meilleur joueur d’Arsenal à ce poste. Ainsi, le 4-3-3 habituel avec mis de côté, The Ox et Alexis sur les ailes pour épauler Welbeck en pointe, voilà une composition qui faisait déjà peur sur le papier. Ce nouveau dispositif permet à ces ailiers d’être mieux alimenté par leurs milieux. Les nombreux appels intérieurs de Ox et Sanchez ont fait très mal à la défense de Galatasaray amenant une vitesse supplémentaire aux attaques des Gunners. Cette vitesse sur les côtés ne peut faire que le plus grand bien. Et le résultat sur le terrain est là, espérons que Wenger réédite cette composition contre Chelsea ce week-end.

Une autre nouveauté de Wenger sur ce match, qui est peut-être passée inaperçue au vue du score, c’est le repositionnement de Chambers dans l’axe en phase offensive pour bloquer toute relance rapide des milieux turcs et donc éviter certaines contre-attaques. En effet, durant les 20 premières minutes où Arsenal dominait totalement, le jeune anglais lâchait son couloir pour venir dans l’axe, ce que n’a pas fait Gibbs lorsqu’Arsenal attaquait par la droite. Ce changement tactique est à confirmer dans les prochains matchs car à 2-0, les turcs se sont éteints et Arsenal n’avait pas la possession en 2ème mi-temps.

Très grosse performance des Gunners ce soir face à Galatasaray. Une victoire qui place Arsenal 2ème de son groupe derrière le Borussia, vainqueur d’Anderlecht 3-0. Un match sur lequel les joueurs, et Wenger, devront se reposer pour faire un résultat à Stamford Bridge dimanche après-midi.

Les notes :

Szczesny (4) : Il n’a rien eu à faire jusqu’à son expulsion justifiée. Il doit faire plus attention dans les matchs où il n’y a aucun danger.

Chambers (7) : Très bon match du latéral droit anglais. Il démontre match après match que Wenger ne s’est pas trompé en le recrutant.

Mertesacker (5) : Pas grand-chose à faire non plus mais il couvre l’attaquant de Galatasaray sur le pénalty provoqué par Szczesny.

Koscielny (6) : Encore un match sans faute pour le français mais cette fois-ci il n’a pas eu trop à forcer.

Gibbs (6.5) : Sa vitesse de course lui permet de revenir très vite de ses montées offensives et ainsi ne pas laisser trop d’espace. Encore un bon match pour lui.

Flamini (5) : Encore trop de fautes inutiles et évitables mais un match acceptable de sa part.

Cazorla (8) : Nouveau au poste de relayeur, l’espagnol a encore montré toute sa classe techniquement. Il est clairement indispensable pour l’équipe. Il aurait pu parachever sa performance par un but dans les dernières secondes mais la ballon a été sauvé sur la ligne par les défenseurs turcs.

Alexis (7.5) : Le chilien n’était pas très présent dans le jeu mais dès qu’il accélère, il est décisif. Auteur d’un but et d’une passe décisive, il montre qu’il est en grande forme en ce moment.

Özil (6.5) : Son poste à lui, c’est 10. Nulle part ailleurs. Une passe décisive ce soir pour Alexis et une prise en main du jeu plus prononcée mais on attend encore plus de lui, et il est capable de faire plus.

Ox (7) : Il a des jambes de feu qui ne demandent qu’à courir et transpercer les lignes adverses. Auteur d’une passe décisive et de quelques rushs impressionnants balle aux pieds, The Ox est lui aussi en très grande forme.

Welbeck (10) : Le match parfait. 3 buts et une implication à tous les niveaux. Rien à redire sur ce match.

#Albin

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s