Se rassurer

Par défaut

Après deux matchs où les hommes de Wenger ont dû batailler ferme pour se défaire des Turcs du Besiktas et rejoindre l’élite des équipes européennes en Ligue des Champions, c’est désormais mission accomplie pour Arsenal qui sera présent pour la 17ème fois d’affilée dans la plus prestigieuse des compétitions européennes. Maintenant place au championnat ! La dernière confrontation entre Leicester City et Arsenal en Premier League remonte au dernier mach de la saison 2003/2004 où les Gunners terminaient leur saison invaincue au King Power Stadium avec une victoire et des buts de Thierry Henry et de Patrick Vieira, bref une éternité.

Leicester City : un champion plein d’ambition

Les Foxes sortent d’une saison pleine en Championship (D2) où ils ont fini premier à 9 longueurs de leur dauphin Burnley et semble déjà à l’aise dans l’élite du football anglais. Le club jouit d’un apport de capitaux énorme grâce à son propriétaire thaïlandais (Vichai Srivaddhanaprabha) qui souhaite que son club intègre au plus vite le haut du classement. Même si l’objectif semble impossible à atteindre pour l’instant pour les Foxes, ils auront certainement leur mot à dire cette saison et viendront jouer les trouble-fête en milieu de tableau.

Un effectif de qualité mêlant expérience et jeune prometteur

Les dirigeants ne souhaite pas investir à tout va l’argent issue de leur richissime propriétaire, en témoigne leur budget transfert fixé à environ 20 millions d’euros, et souhaite poursuivre l’aventure en Premier League avec les cadres qui ont fait le succès de leur club lors des deux dernière saisons, tout en ajoutant à l’effectif de jeunes joueurs formés au club et des joueurs d’expérience. A l’instar de Southampton, Leicester se révèle être un incroyable vivier de jeunes talents à l’image du défenseur central, Liam Moore (21ans), mais le club recrute aussi des jeunes issues d’autres clubs tels que Tom Hopper ou l’ancien havrais Ryad Mahrez. Les cadres expérimentés et plus âgés ont pratiquement tous prolongé leur contrats avec le club, à l’image de leur capitaine et pilier défensif, Wes Morgan. La seule recrue payante du club lors de ce mercato est pour l’instant l’avant-centre argentin, Leonardo Ulloa, auteur de 16 buts avec Brighton la saison dernière. Cette semaine, Leicester a signé l’ancien madrilène et milanais, Esteban Cambiasso. A  34ans, l’argentin n’est plus tout jeune mais s’avérera sûrement très utile pour apporter son expérience au promu.

Les derniers matchs de l’équipe

Leicester a hérité d’un calendrier particulièrement difficile avec des confrontations contre Everton, Chelsea, Arsenal et Manchester United lors des 5 premières journées de championnat. Lors de la première journée les joueurs de Pearson ont tenu tête aux Toffees avec un match nul 2-2, montrant leur très bonne capacité défensive mais aussi offensive contre un club du top 5. La deuxième journée a été plus compliquée pour les Foxes qui avaient perdu leur étincelant milieu de terrain, Danny Drinkwater lors du match contre Everton. Une défaite 2-0 à Stamdford Bridge qui ne reflète pas forcément la réalité du match, où les hommes de Pearson ont sérieusement bousculé les Blues en première période avant que les joueurs de Chelsea ne se réveillent à l’heure de jeu avec un exploit individuel d’Eden Hazard et un but de Diego Costa. Mardi dernier, les Foxes se sont inclinés en Coupe de la Ligue face à Shrewsbury (D4) mais avec une équipe largement remanié permettant ainsi aux titulaires de se préparer dans les meilleures conditions pour recevoir Arsenal.

Le retour de Ramsey et la vie sans Giroud

Fin du match à Goodison Park, Giroud quitte le terrain chaussure à la main et boitillant, on est alors loin de se douter qu’il sera absent pour les 4 prochains mois. Victime d’une fracture au niveau du tibia, l’international français manquera la moitié de la saison. Avec cette absence Alexis Sanchez est le choix numéro 1 du coach, en pointe. Un profil tout à fait différent de Giroud auquel ses coéquipiers vont devoir s’adapter. A la question, « Alexis Sanchez peut-il jouer en pointe pour 3-4 mois ? », Wenger a clairement répondu : « Pour trois ou quatre mois ? Il peut jouer à ce poste toute sa vie, je l’ai acheté pour jouer comme buteur, pas seulement pour jouer sur les ailes. » Le jeu de tête, les déviations de balle et l’impact physique sur les défenses adverses de la part de Giroud seront suppléés par le pressing, la rapidité et la technique d’Alexis Sanchez. Choix qui semble porter ses fruits, avec un premier but lors du dernier match pour le chilien sous les couleurs d’Arsenal qui permet aux Gunners de se qualifier en Ligue des Champions. Avec le retour de Walcott après la trève, un Sanogo et un Campbell prêts à jouer, Arsène Wenger a de multiples solutions en attaque pour pallier l’absence de Giroud. Suspendu face au Besiktas cette semaine après avoir écopé de deux cartons jaunes lors du match-aller, celui qui a inscrit 4 buts lors 5 derniers matchs de Premier League a cruellement manqué dans le jeu des Gunners. Bien que le groupe ait plutôt dominé les Aigles Noirs jusqu’à l’expulsion de Debuchy, les hommes de Wenger semblaient déboussolés avec les absences de Ramsey et d’Arteta en milieu de terrain. Sans véritable leader au milieu de terrain et avec un Mesut Ozil isolé sur son côté gauche, les Gunners ont eu du mal à se trouver, avec un manque cruel d’automatisme entre les joueurs dans les 30 derniers mètres. En défense la charnière centrale Mertesacker-Koscielny de la saison passée devrait cette saison encore être alignée par Wenger avec un allemand qui est toujours en phase de reprise mais qui devrait retrouver son niveau dans peu de temps. Une chose est sûr, les Gunners ont besoin de se ressaisir et de gagner le match de demain afin d’engranger un maximum de confiance pour la réception des Citizens la saison prochaine.

 Pronostic AFC : Victoire des Gunners

Arsenal se doit de s’imposer avant d’affronter le champion en titre la semaine prochaine. Attention, Leicester ne se contentera pas de jouer à 11 derrière, et montrera tout son talent offensif, son envie et sa fougue face à une équipe d’Arsenal qui devra se méfier des contres et des départs fulgurants des ailiers dans le dos de la défense.

 Forme des équipes 

Arsenal :

Infirmerie: Gnabry (genou), Walcott (ligaments genou), Arteta (cheville), Gibbs (tendon), Giroud (fracture)
Incertain: Ospina
Suspendu : /
Forme (PL) : VN
Casier disciplinaire : 6 jaunes
Meilleurs buteurs : Aaron Ramsey (2 buts)

Leicester City :

Infirmerie: Matty James (tibia), Matthew Upson (tendon), Jamie Vardy (cuisse)
Incertain: Danny Drinkwater
Suspendu : /
Forme (PL) : ND
Casier disciplinaire : 2 jaunes
Meilleurs buteurs : Chris Wood, Leonardo Ulloa (1 but) 

+ Graphique de comparaison des équipes

  10622224_10204208103310090_1774645812_n

Compositions probables :

10588832_10204208959691499_1995731237_n

10656112_10204208959731500_60007435_n

Face à Face

  • Arsene Wenger n’a jamais perdu un match de Premier League contre Leicester.
  • Leicester a gagné seulement un de ses 16 matchs contre Arsenal en Premier League (le 23 novembre 1994).
  • Le dernier match d’Arsenal contre Leicester était le dernier match de la saison 2003/2004, lorsque les Invincibles ont fini leur saison invaincue.

Leicester City

  • Les Foxes ont gagné seulement un de leurs 14 derniers matchs à domicile (le 8 mai 2004).
  • Leicester est l’équipe qui a remporté le plus de matchs à domicile la saison dernière (17 sur 23), en Championship.
  • Kasper Schmeichel a effectué 8 sauvetages contre Chelsea, total le plus élevé dans un match de Premier League cette saison.

Arsenal

  • Dans les deux premiers matchs d’Arsenal cette saison, l’adversaire a marqué sur leur premier tir cadré de la partie.
  • Le match nul à Goodison Park a mis fin à une série de 6 six victoires d’affilées en Premier League.
  • Aaron Ramsey a marqué 4 buts lors de ses 5 derniers matchs de Premier League.
Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s