Santi Cazorla : « C’est ma dernière chance »

Par défaut

Image

Invité exceptionnel de Luis Attaque ce mardi, Santi Cazorla a dévoilé pour RMC son envie de disputer enfin une Coupe du Monde avec l’Espagne. Le milieu axial des Gunners s’est aussi très largement attardé sur le cas Olivier Giroud et Arsène Wenger ou en encore celui de l’Equipe de France.

Santi, comment vous sentez-vous à Arsenal ?

Ma situation s’améliore, d’autant plus qu’Arsenal joue le titre en Premier League et je sens qu’on m’estime. On va tenter de se battre en championnat et réaliser de grandes choses en Ligue des champions. J’espère qu’on parviendra à remporter des trophées.

Arsenal va affronter le Bayern Munich en huitième de finale de la Ligue des champions. C’est un gros challenge qui vous attend…

Ce sera très difficile pour nous puisqu’on va jouer le tenant du titre. On les avait déjà affrontés la saison dernière (également en huitième de finale, ndlr). A nous de tirer la leçon de notre défaite. Le premier match est à domicile (19 février) et il faudra bien le négocier pour se déplacer à Munich (11 mars) avec un avantage. On est conscient qu’ils évoluent à un niveau spectaculaire en ce moment, avec des joueurs de très haut niveau. Mais lorsqu’on joue à notre meilleur niveau, on peut battre n’importe qui.

Beaucoup des plus grands attaquants du monde évoluent en Angleterre. Où situez-vous votre coéquipier français Olivier Giroud par rapport aux Suarez, Eto’o ou Rooney ?

C’est un grand attaquant et ça se voit depuis le début de saison. C’est notre avant-centre titulaire et il fait aussi de bonnes choses avec l’équipe de France. Il évolue à un grand niveau et s’améliore chaque année. Pour moi, il est au même niveau que les autres attaquants du championnat. Il est costaud et sait garder le ballon. Dans la surface, il est efficace, que ce soit avec ses deux pieds ou de la tête. Il est un peu différent de ce qui se fait en Angleterre mais il nous apporte beaucoup.

Avez-vous l’impression qu’Arsène Wenger vous a fait progresser ?

Oui, c’est vraiment un très grand entraîneur. Ça fait longtemps qu’il est ici. Pour le club, c’est une institution et c’est une grande chance pour nous de l’avoir comme technicien.

Vous avez évolué à Villarreal, Huelva et Malaga avant de rejoindre Arsenal. Cela ne vous manque-t-il pas de ne pas avoir fait un des deux grands clubs espagnols, le Barça ou le Real Madrid ?

Ces deux clubs sont des monuments du football espagnol. Ils font rêver tous les joueurs. J’ai eu des contacts avec Madrid il y a quelques années et ça n’a pas pu se faire. A plusieurs reprises, le destin a fait que je n’ai pas pu rejoindre un de ces deux clubs. Mais ma carrière est ainsi faite et je ne regrette rien.

« La France sera au rendez-vous »

Même s’il y a beaucoup de concurrence au sein de la sélection espagnole, serait-ce une déception de ne pas être à la Coupe du monde au Brésil, cet été ?

Ce serait une mauvaise nouvelle, c’est clair. J’ai très envie de jouer cette compétition, surtout que je n’ai pas pu disputer la dernière avec l’Espagne à cause d’une blessure. Cette année, c’est certainement ma dernière chance de disputer une Coupe du monde dans ma carrière. Je suis conscient que c’est difficile de jouer dans cette équipe, d’autant qu’il y a beaucoup d’autres grands joueurs, mais j’espère aider et jouer le plus possible. Pour cela, il faut que je continue à être bon en club jusqu’à la fin de la saison.

Quels seront les favoris du Mondial d’après vous ?

C’est difficile à dire mais je mise sur ma sélection, l’Espagne, en espérant qu’on répète le même succès qu’en 2010. Sinon, je pense que l’Allemagne ou l’Argentine seront au rendez-vous.

Vous ne citez pas la France. Pensez-vous qu’elle n’est pas au niveau des autres équipes ?

Si bien sûr, je l’ajoute aussi parmi les favoris. Pour moi, la France fait partie des rivaux les plus compliqués à jouer. La sélection a de très bons joueurs, certains font partie des meilleurs du monde. Donc je pense que vous serez au rendez-vous. En plus, la France a une bonne expérience de ces grandes compétitions.

 

#Thibaud

Publicités

3 réflexions sur “Santi Cazorla : « C’est ma dernière chance »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s