Aaron Ramsey: «J’ai fait taire les critiques»

Par défaut

Aaron Ramsey s’est longuement livré dans une interview accordée au Telegraph. Il est revenu sur le début de saison, sur un plan personnel et collectif, ainsi que sur le club en général.

Suite aux multiples départs lors des mercatos précédents, Arsenal a décidé de reconstruire une équipe autour d’un British Core de six joueurs, qui ont tous prolongé leur contrat la saison dernière. Aaron Ramsey pense que cette loyalité peut apporter le même succès à Arsenal que Manchester United a connu dans les années 90.

 «Je pense que c’était l’intention de tout le monde, en signant ces contrats, de pouvoir se projeter dans l’avenir, de rester avec cette équipe et de gagner des choses avec cette équipe. C’est ce qui important selon moi: nous sommes excités, pas seulement à propos de ce qui peut se passer cette année, mais aussi sur le long terme.»

«Quand vous jouez avec des joueurs pendant longtemps, vous finissez par connaître leur jeu précisément, les choses se passent plus naturellement sur le terrain. Et je pense que c’est ce qui est en train de se passer cette saison. Cela ne va que nous rendre plus fort dans le futur, d’avoir cette opportunité de rester ensemble et d’aider Arsenal à accomplir quelque chose de spécial cette saison mais aussi celles qui suivront. »

Dans un contexte où les joueurs au sommet de leur art quittent le club, offrir des contrats longues durées est un choix significatif de la part du club. Pour Ramsey, la loyauté doit marcher dans les deux sens.

«C’était un message fort de la part du club de nous offrir des contrats. C’était une chose dont nous étions tous heureux de faire partie. L’entraîneur a subit des critiques mais a toujours cru en son équipe et ce que nous faisions. Il a réalisé la qualité que nous avions, et nous espérons pouvoir lui rendre cela cette saison, avec des trophées évidemment.»

Le Gallois s’est aussi exprimé sur la volonté du vestiaire de voir Wenger continuer l’expérience avec Arsenal après le terme de son contrat cet été.

«Je pense qu’il a encore la passion et le désir d’entraîner. Il le montre encore cette saison. Espérons qu’il continue et reste avec cette équipe.»

Après sa blessure, le joueur actuellement âgé de 22 ans, a été vivement critiqué suite à des prestations bien en dessous du niveau auquel il était attendu. Il espère cependant que son exemple va encourager la patience autour des joueurs subissant de graves blessures.

«Les gens vont vite pour critiquer les joueurs qui ne jouent pas particulièrement bien. J’ai fait taire les critiques et pense que j’ai donné tort à beaucoup de personnes, les faisant même paraître un peu idiot car ils savaient ce dont j’étais capable avant ma blessure et après ils ont critiqué très rapidement une fois mon retour. Si quelque chose comme ça arrive à un autre joueur alors ils réaliseront les conséquences d’une telle blessure.»

«J’ai toujours été confiant sur mes capacités et ce que je pouvais faire sur le terrain. Même si les choses ne se passaient pas forcément comme j’en avais envie, je ne me cachais pas. J’essayais des choses et continuais de faire ce que je pensais être bon. Le facteur principal c’est de croire en soi-même et d’avoir le manager qui croit en vous. Je fais maintenant ce que je savais que je pouvais faire et ce que le manager me savait capable de faire.»

Mais la question que tout le monde se pose à l’heure actuelle, c’est la raison de ce renouveau, comment expliquer cette transformation au cours de cette dernière année ?

«J’ai toujours cru que cela finirait par payer, mais tout tournait autour du fait de retrouver la confiance, d’enlever ce qui s’est passé contre Stoke de mes pensées. Pour surmonter cela, il faut du temps, surtout mentalement. Je pense que j’ai réussi à surpasser ça l’année dernière et les choses ont commencé à se passer naturellement.»

Les choses paraissent aussi beaucoup plus naturelles pour Arsenal. La récente défaite contre Manchester United ne semble pas avoir entamé leur confiance et les Gunners sont toujours en tête du championnat. Pour Ramsey, il y a une véritable différence cette saison, notamment défensivement.

«Nous sommes devenus beaucoup plus mature défensivement. Quand nous étions vulnérables par le passé, nous sommes désormais plus solides. Je pense que la manière dont nous défendons comme équipe et récupérons le ballon rapidement quand nous le perdons a été le plus gros changement. »

La saison est encore longue cependant, et pour le nouveau buteur d’Arsenal, les deux prochains mois seront vitaux, en commençant par le match contre Southampton, car ils permettront de voir le championnat un peu plus clairement.

«Nous sommes partis sur les chapeaux de roue, ce qui nous a manqué ces dernières saisons. Si nous réussissons à garder ce rythme durant les prochains mois, nous aurons alors une bonne opportunité [de nous battre pour le titre]. Nous savons que notre forme après Noël a été sans pareil ces deux dernières années. Je pense qu’il y a cinq ou six équipes qui vont se battre jusque dans les dernières semaines, et on espère en sortir au sommet.»

Soulever ce premier trophée ensemble semble être la marche la plus difficile à passer pour cette équipe d’Arsenal mais, comme cela a déjà été montré par le passé, vous pouvez gagner beaucoup avec les bons jeunes.

#Rodolphe (via telegraph.co.uk)

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s