Réunion Générale Annuelle d’Arsenal Football Club: Les discours de Kroenke et de Wenger.

Par défaut

Stan Kroenke at the 2013 Arsenal AGM

 

Jeudi dernier s’est tenu la Réunion Générale Annuelle (AGM) d’Arsenal Football Club à l’Emirates Stadium.

Pour sa première Réunion Annuelle depuis le départ à la retraite de Peter Hill-Wood, Sir Chips Keswick a débuté par rendre hommage à l’ancien président. Il a ensuite mené la suite de la réunion avant de laisser s’exprimer l’actionnaire majoritaire Stan Kroenke et le manager Arsène Wenger qui avait tous les deux préparé un discours.

Sir Chips et le directeur exécutif Ivan Gazidis ont répondu aux questions prévues et ont également discuté avec l’audience présente à la fin de la réunion.

Stan Kroenke:

« C’est un plaisir d’être ici. C’est ma sixième Réunion Générale et c’est toujours un plaisir d’être ici. Je suis ravi d’avoir été réélu au conseil d’administration. Ce fut d’ailleurs quasi-unanime!

Bref, c’est une bonne chose d’être ici et je souhaite vous dire que nous sommes satisfaits de la progression du Club qui a eu lieu grâce à de nombreuses évolutions, la plus importante étant celle sur le terrain. Personne ici, que ce soit le comité, les supporters, les joueurs ou Arsène ne sera heureux tant que nous n’aurons pas remporté de championnats et de trophées. Nous l’avons répété à maintes reprises et nous en sommes convaincus. Aussi, lorsque vous essayez de bâtir sur ces préceptes, il est très important pour le Club d’être rentable sur le plan commercial et nous sommes très satisfaits de la progression réalisée dans ce domaine. Nous avons fait une longue route, avec le remboursement des dettes du Club et les revenus commerciaux qui ont augmenté de belle manière.

Certains sont sans doute au courant du contrat avec Emirates. D’autres contrats vont suivre et nous sommes confiants. Cependant, rien ne fonctionne sans de bons résultats sportifs. Les raisons qui nous ont poussé à nous intéresser à Arsenal furent les traditions, l’image et la réussite du Club. Tout cela à selon moi, été mis en place par une seule personne, Arsène Wenger. Selon nous, les valeurs que le manager véhicule et notre vision du sport ne pouvait que s’accorder.

C’est pourquoi nous sommes particulièrement ravis d’être ici et je suis très honoré de laisser notre manager Arsène Wenger s’exprimer. »

Arsène Wenger:

« Je souhaite remercier Mr. Hill-Wood et lui souhaiter le meilleur. Il fut un symbole pour Arsenal. Il respectait les valeurs traditionnelles et était quelqu’un de visionnaire, le plus grand exemple fut lorsqu’il me nomma, ce qui fut une décision courageuse. Depuis que je suis ici, j’ai toujours appuyé les décisions du comité qui a su prendre des décisions courageuses. Je souhaite également souhaiter le meilleur à Mr Chips Keswick et j’espère que nous allons vivre de grands moments ensemble durant notre collaboration. La saison dernière n’a pas démarré sous les meilleurs auspices car nous avions perdu Robin van Persie ce qui a crée beaucoup de scepticisme autour de l’équipe, qui fut plutôt déstabilisée. Néanmoins, nous avons travaillé pour redresser la barre et de novembre jusqu’en fin de saison, l’équipe a démontré une grosse force de caractère. Nous avons vécu deux grosses désillusions en coupes, ce fut la première fois en 17 ans que des équipes de divisions inférieures aient réussi à nous éliminer, mais en Premier League, nous avons su stabiliser les résultats pour finir sur les chapeaux de roues. Si vous regardez les résultats de la fin de saison jusqu’à maintenant, nous avons perdu un match sur 26 ou 27.

Je dois dire que le match contre Aston Villa a crée une grosse révolution, pour deux raisons simples. La première, c’est qu’il s’agissait du premier match de la saison lorsque nous n’avions pas encore recruté. Les gens commençaient à être nerveux et je peux le comprendre. La force mentale de l’équipe fut fantastique car trois jours après, nous avons eu un déplacement difficile en Turquie et nous avons enregistré un très bon résultat. Je voudrais parler de la politique du futur du Club. Après une très longue période de restriction financière, lorsque nous étions très justes dans ce domaine, nous avons réussi à nous en sortir avec une bonne stabilité dans les résultats. Mais bien sur, notre ambition est grande afin de remporter à nouveau ce championnat, ce qui constitue l’objectif cette saison. Je pense toujours que notre politique doit s’appuyer sur trois niveaux différents et nous souhaitons persévérer sur cette lancée.

La première notion est, évidemment, de continuer à défendre notre style de jeu, notre philosophie de jeu et nos valeurs. Cela passe uniquement par une formation propre et le cœur de l’équipe doit provenir de notre système de formation. C’est pourquoi nous avons réalisé de gros investissements dans notre politique des jeunes. Je crois que cela doit être le cœur et la force de notre Club. Si vous regardez l’effectif, nous avons formé ou partiellement formé Szczesny, Jenkinson, Gibbs, Wilshere, Ramsey, Chamberlain, Gnabry. Tous ces joueurs ont fait leurs débuts en Premier League avec nous. Ils savent comment nous souhaitons jouer, comment se comporter et ils apportent leurs qualités ce qui rejaillit sur l’équipe.

La seconde notion du développement du Club doit résider sur la vision. Ce qui veut dire la capacité à trouver des joueurs inconnus capable de devenir de grands joueurs ici, grâce a notre réseau, notre qualité de recrutement et sur notre capacité à jauger leurs qualités et leurs potentiels. Par exemple, Koscielny est arrivé ici et personne ne le connaissait. Aujourd’hui, il est international. Giroud est arrivé, peu de monde savait qui il était et il est aussi devenu international. Beaucoup de joueurs sont venus ici et grâce à notre qualité d’entrainement et de développement sont devenus des internationaux. Ils peuvent compléter les joueurs qui sont formés ici et qui découvrent le haut-niveau.

Puis, la troisième notion est de recruter des joueurs de classe mondiale. Cette année par exemple, nous avons recruté Mesut Özil. Il n’y a pas besoin de le superviser pour le recruter. Il faut simplement de gros moyens! Je suis assez satisfait d’avoir prouvé que nous n’avons pas peur de dépenser de l’argent lorsque nous estimons que les joueurs ont la qualité et que nous avons les moyens de le faire. Néanmoins, je voudrais souligner que notre monde change rapidement. Pourquoi? Parce que l’Europe s’appauvrit, que le reste du Monde s’enrichit surtout en Asie, et que ces investisseurs n’hésitent pas à placer de l’argent sur le football Européen. Cela prouve qu’avec la compétition financière que nous rencontrons désormais, il faut être très au courant des pays possédant désormais de gros investisseurs venant des autres continents. La rivalité financière au niveau international est devenue plus grande qu’avant. Même en Ligue des Champions, avant il y avait 4 ou 5 clubs capable de gagner le titre, aujourd’hui, il y en a 10. Je peux vous citer 10 clubs capable de remporter la Ligue des Champions car ils possèdent les ressources financières pour le faire. Ils ont les budgets pour penser réaliser cet exploit. C’est une toute nouvelle chose et je pense que le nombre de clubs avec de gros moyens financiers va continuer à grandir.

C’est pourquoi je crois que nous devons continuer à penser que le futur du Club doit être lié à la qualité du travail fait ici, à la capacité à développer des joueurs, à notre travail de recrutement, et à notre capacité à recruter de grands joueurs quand cela est nécessaire. Mais ce dernier point ne peut être la base pour la stabilité de notre Club. Je crois que nous avons un énorme avantage, c’est que notre Club est très respecté à travers le globe car nous avons des valeurs, que nous ne sommes pas artificiels, que nous véhiculons des valeurs traditionnelles, que nous sommes avant-gardistes et que nous donnons la chance aux jeunes qui le méritent. Pour moi, c’est une chose primordiale qu’il faut préserver. Je voyage beaucoup et croyez-moi, notre club est aimé et pas seulement par ses résultats mais également par notre façon de jouer au football et par les qualités que ce Club a toujours défendu.

Je pense que notre futur s’inscrit dans le positif. Evidemment, la Premier League est encore serrée cette année. Nous aurons besoin de votre soutien et parfois à l’Emirates, nous n’avons pas toujours senti ce soutien mais je peux le comprendre, car c’est à nous de vous donner la foi et non l’inverse.

Notre attitude et notre dévotion sur le terrain est de créer une véritable communion avec tout le monde. Je suis personnellement convaincu que nous avons l’équipe qui possède l’attitude et le désir pour le faire. Nous sommes en tête du championnat, nous sommes dans une position très favorable mais lorsque vous regardez le calendrier, à la fin du mois de novembre, vous aurez une vision plus claire sur les forces en présence en Premier League. Lorsque nous aurons récupéré tous nos joueurs, alors je crois que nous aurons un grand rôle à jouer dans ce championnat. Je suis certain qu’à la fin du mois de mai, vous serez heureux.

C’est mon souhait et je suis sur que c’est également le votre. De plus, j’espère qu’en fin de saison, nous pourrons organiser une réunion très positive et je serais très heureux de vous rencontrer à nouveau. Merci beaucoup. »

#Max (via arsenal.com)

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s