Conférence de presse d’après-match d’Arsène Wenger

Par défaut

Arsène Wenger

Le Boss s’est adressé aux médias après la superbe victoire 2-0 d’Arsenal contre le Napoli en Ligue des Champions à l’Emirates Stadium.

Sur la prestation:

« Je suis bien évidemment ravi car ce fut un match très beau ce soir, avec une première mi-temps fantastique. Un match joué sur un beau rythme avec de la conviction, de l’autorité dans notre jeu, une belle finition et beaucoup de mouvement. Ce fut un match comme on les aime. La deuxième mi-temps fut un peu moins rythmée, nous étions plus soucieux et nous avons davantage joué pour ne pas prendre de but que pour en inscrire un de plus. Mais par moments, lorsque nous attaquions, vous avez pu constater que le troisième but était à notre portée. »

Sur ce que Özil a apporté:

« Il est à l’image de l’équipe. Il a fait une première période fantastique ou il a pu étaler sa panoplie de grand joueur: des gestes superbes, un bon jeu d’équipe, de la finition, de la présence dans la dernière passe…Il suffisait de s’asseoir et contempler. Je l’appréciais déjà à Madrid, ou il avait déjà une place importante là-bas et nous sommes heureux de l’avoir. Je pense également qu’il aime le beau jeu et on a pu le constater ce soir. Il apprécie évoluer avec ses partenaires, il s’est rapidement intégré à l’équipe, avec la bonne mentalité. Il est arrivé dans une période ou tout va bien pour nous, ce qui a sans doute rendu les choses plus faciles. »

Si Özil est le porte-étendard du Club:

« Pour l’instant oui. Vous savez, on a subi beaucoup de critiques en début de saison que je reste prudent! Donc pour l’instant, il a forcément donné un coup de boost à tout le Club. La confiance fait partie intégrante du succès en football. »

S’il se rappelle la dernière fois qu’Arsenal a réussi à jouer aussi bien que ce soir:

« Je ne sais pas. Sans doute à domicile. Ce fut une des plus belles périodes pratiquées depuis un bon moment. Mais je pense aussi qu’en Ligue des Champions, les matchs sont un peu différents. Je serais tenté de dire que la dernière prestation de ce calibre remonte au match contre Barcelone à domicile mais lorsque vous jouez à domicile en Ligue des Champions, les équipes viennent pour jouer. En championnat, la plupart du temps, les équipes défendent, vous attendent donc vous devez être patients. Ce soir, pour ce match de Ligue des Champions, ce fut un match beaucoup plus ouvert. »

Sur la perspective de remporter des trophées:

« Nous sommes la pour ça. Comme je l’ai dit hier en conférence de presse, il y a encore du chemin à parcourir. Mais nous avons des fondations solides, nous avons la confiance, un bel état d’esprit, donc concentrons-nous sur le prochain match et continuons à prendre du plaisir à jouer ensemble. »

Sur le fait d’avoir laissé Jack Wilshere sur le banc:

« Ce fut bien évidemment une décision difficile. Mais je ne veux pas trop lui en demander. Il revient de loin, il a donné beaucoup samedi et j’ai décidé à la dernière minute de le laisser sur le banc. Avec lui, je suis beaucoup plus prudent qu’avant. »

Si le retour d’Arteta lui offre plus d’options:

« Evidemment. Il est impossible de jouer avec 11 joueurs tous les matchs que nous allons disputer. Il est essentiel de faire tourner sans perdre l’équilibre de l’équipe. Lorsque Cazorla reviendra, Podolski et Chamberlain également, nous aurons plusieurs options au milieu. Ce soir, j’ai fait jouer Flamini et Arteta car Flamini avait un gros travail à faire face à Hamsik, qu’il a par ailleurs très bien fait. Napoli reste une équipe très dangereuse sur contre-attaques et je pense qu’on a parfaitement su les contenir. »

Sur l’influence de Flamini:

« Il ne faut pas le comparer avec Özil mais il nous offre un équilibre et il donne des qualités à l’équipe dans des secteurs ou elle en avait besoin. »

Si Arsenal est dans une position pour se qualifier:

« Oui mais désormais nous allons jouer Dortmund. Ce groupe est très serré car Dortmund a gagné ce soir et le match capital sera certainement le suivant. »

Sur Napoli:

« Je pense qu’ils ont probablement souffert en première période. Ils ont beaucoup couru derrière le ballon ce qui les a sans doute un peu épuisés. Ils n’ont pas baissé les bras en seconde mi-temps, simplement ils m’ont paru fatigués dans le dernier quart d’heure. Mais lorsque vous êtes menés 2-0 en Ligue des Champions, tant que vous ne revenez pas à 2-1, c’est très difficile. Mais c’est une très bonne équipe. Je me méfie d’eux, ce sera un match compliqué la bas, sans doute un gros combat. »

Si on s’habitue à la victoire:

« Ecoutez, cela reste une bonne habitude à avoir! J’ai pu vivre des moments dans ma vie ou nous avons beaucoup gagné et évidemment d’autres moments plus différents. Mais malheureusement, si vous restez assez longtemps dans ce métier, vous ne gagnez pas toujours. »

#Max (via arsenal.com)

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s