Vermaelen, retour sous surveillance

Par défaut

Le défenseur belge de 27 ans sera du déplacement à Sunderland mais il devra se battre pour retrouver une place de titulaire.

Thomas Vermalen lors d'une session d'entrainement début saison 2012/13

Thomas Vermalen lors d’une session d’entrainement début saison 2012/13

Thomas Vermaelen est de retour. Arsène Wenger l’a annoncé vendredi en conférence de presse: «Vermaelen a fait son retour à l’entrainement. Il est proche d’être disponible et il pourrait être dans le groupe pour le match de samedi (aujourd’hui).»
Il s’agit d’une bonne même très bonne nouvelle en soi étant donné le peu de solutions numériques présents en défense. Un back four délesté de la présence Per Mertesacker, touché par un virus en sélection et contraint de renoncer à jouer. Cette nouvelle ne devrait toutefois pas influencer la décision de Wenger de se passer du Belge, qui retrouvera le banc avec un Sagna de nouveau titularisé dans l’axe. Car depuis son absence (choix du coach, blessures), beaucoup de choses ont changé…

Flashback

Après une saison 2012/2013 oubliable (perte du capitanat, blessures, performances moindres) Vermaelen semblait bien parti pour revenir sur de bonnes bases. L’échéance de la pré-saison arrivait à point nommé pour le Belge, motivé par l’idée de repartir à zéro et d’essayer de concurrencer ses partenaires pour une place de titulaire, en vue de la saison 2013-2014. C’était sans compter sur son dos qui en a décidé autrement. Bilan: fracture de fatigue et deux mois d’absence.  Une nouvelle qui lui a fait manquer la tournée de pré-saison et la repriseMais il doit repartir de zéro car Koscielny et Mertesacker ne l’ont pas attendu pour se faire une place au soleil au sein du back four londonien. Le Français est dans la forme de sa vie prouvant match après match son statut de leader en défense. Que ce soit en équipe de France ou avec Arsenal, il se montre de plus en plus concentrer et ses interventions font la joie des supporters. Concernant Mertesacker, il est encore sujet à quelques critiques. Pourtant lors des derniers matchs il semble être de plus en plus apte dans la lecture du jeu et commence à rassurer ses différents détracteurs.
Les faits sont cruels pour l’heureux papa d’un petit Raff depuis fin août: depuis la défaite en mars dans le North London Derdy à White Hart Lane (1–2), les Gunners n’ont perdu qu’un seul match officiel contre Aston Villa (match d’ouverture de la saison actuelle) prouvant de surcroit la très bonne entente de la défense centrale actuelle qui a encaissé 9 buts lors des 13 derniers de championnat (0,7 but encaissé/match). TV5 n’a plus jamais été titulaire depuis, se contentant de quelques entrées en jeu en fin de match.

Objectif ? Jouer ! 

Ces courtes apparitions ne peuvent pas lui donner l’espoir de réussir à percer définitivement en défense centrale et cela ne peut pas nous montrer l’état actuel de sa forme. A 27 ans, il semble assez dur de revenir s’imposer dans une défense qui fonctionne assez bien en ce moment. Mais le Belge garde encore de belles garanties au club. N’oublions pas qu’on parle d’un des joueurs les plus anciens du club (5e saison) qui a été promu capitaine la saison dernière (un bien pour un mal finalement). C’est donc à lui de prouver que ses dernières sorties tiennent plus du manque de confiance qu’autre chose. Le manque de joueurs en défense centrale (départ de Squillaci, prêt de Miquel et de Djourou) n’offre de toute façon pas trop d’options à Wenger et l’international belge (41 sélections) devrait être classé troisième dans la hiérarchie des défenseurs centraux même si le danger est présent avec l’interim réussi (et la future reconversion ?) de Sagna dans l’axe. Il est certain que Thomas aura du temps de jeu avec les remplacements ou même les cartons (Koscielny a déjà manqué le match contre Fulham) sans compter les matchs de coupe. Son niveau reste d’un bon calibre et sa présence permettra d’actionner une rotation avec le nombre de matchs qui va augmenter. Malgré tout, il semble assez difficile pour le Belge de revenir et de s’imposer véritablement comme titulaire dans la défense centrale, du moins sur le court terme. Pour le moment Mertesacker et Koscielny semblent bien en place et assez complémentaire. Il est certain qu’Arsène donnera sa chance à Vermaelen et ce sera alors à lui de prouver qu’il a envie de retrouver son niveau qui l’avait mené au capitanat d’Arsenal. Reste à savoir s’il en aura la force.

#Michael

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s