Les internationaux au rapport (6 septembre 2013)

Par défaut

Angleterre 4 – 0 Moldavie (Wembley)

Buteurs: Gerrard (12′), Lambert (26′), Welbeck (45′, 50′)

Joueurs concernés: Wilshere, Walcott, tous deux titulaires.

Auteur d’une excellente partie, les Anglais confirment match après match qu’ils pourraient vite être considérés comme des insiders pour la WC14. Certes, la Moldavie reste une équipe plus que moyenne, mais les rouages semblent huilés à la perfection chez les Three Lions.

Jack Wilshere (remplacé à la 60′ par Barkley): Malgré son taux de passes réussies plutôt faible par rapport à ses coéquipiers (76%, le plus bas de l’équipe), Wilshere a su se montrer tout particulièrement dangereux. Positionné en milieu offensif, devant Lampard et Gerrard, le jeune anglais a prouvé qu’il était très intéressant à ce poste et dans ce système, et qu’il était un des éléments les plus dangereux aux abords de la surface. Il aurait même pu doubler la marque à la 24ème minute après une très belle percée pleine axe, laquelle se terminera par un tir puissant du droit, repoussé par le gardien moldave. Néanmoins, Wilshere doit apprendre à se tempérer. Comme avec Arsenal lorsque on lui donne plus de liberté, ce dernier a tendance à prendre trop de risques lorsque son équipe tente de calmer le jeu et faire tourner. Ceci a valu plusieurs ballons perdus au numéro 10 de la formation de Roy Hodgson

Theo Walcott (a joué 90 minutes): l’ailier fut dans la continuité de ce qu’il a pu proposé en sélection ces derniers temps. Très dangereux sur son aile, il est trouvé par Gerrard et Wilshere avec facilité dans la profondeur, et a pu délivrer de très bons centres en première période. Il offre le second but à Ricky Lambert sur un plateau puisque la tête de ce dernier est le fruit d’une frappe surpuissante de Walcott dans un angle fermé, repoussé par le gardien moldave. Par ailleurs, le Gunner a littéralement pris l’ascendant sur son vis à vis, et a obtenu de nombreuses fautes tout au long du match. En seconde période, il connu un coup de moins bien, et peina à être dans les bons coups, laissant Gerrard et Lambert être les véritables artilleurs de la seconde mi-temps.

Allemagne 3 – 0 Autriche (Allianz Arena) 

Buteurs: Klose 33’ Kroos 51’, Müller 88’

Joueurs concernés : Mertesacker, Özil. Tous les deux titulaires. 

Avec un match plutôt bloqué jusqu’au but de Klose, les allemands sont revenus plein de bonne intention après la pause, relâchés, et ont facilement disposé des Autrichiens, dépassés dans tous les secteurs du jeu. 

Per Mertesacker : Alignés aux côtés de Jérôme Boateng, le BFG a été bien en vue en première mi-temps, toujours bien placé, et plus réactif qu’à l’habitude. A son actif plusieurs interceptions et tacles (15’, 16’, 51’) décisifs, menant au but de Kroos notamment. Présent dans les duels aériens, il sera cependant rappelé à l’ordre à la 27ème pour une répétition de fautes. La deuxième mi-temps aura été calme pour le grand défenseur allemand, l’Allemagne dominant et les milieux de terrains annihilant toutes les esquisses d’occasions autrichiennes. Quelques percées vers la 70ème minute auront pu amener un but pour les visiteurs, cependant Manuel Neuer veillait au grain. Très bon match de Mertesacker, qui rattrape sa performance face au Paraguay il y a quelques semaines. 

Mesut Özil : Au cœur du jeu pour sa 48ème sélection, Özil s’est montré dangereux que ce soit par ses passes ou ses déplacements, malgré quelques approximations techniques (15’, 75’). Le co-meilleur buteur de la sélection allemande pendant les éliminatoires avec Reus (5buts), a d’ailleurs permis au Borussen d’avoir l’occasion la plus franche de la Manschaft, après le but de Miroslav Klose évidemment. Ce dernier égalant par la même le record de Gert Müller, inscrivant son 68ème but à la 33ème minute. Joli coup-franc à la 55’ amenant un tir dangereux de Müller, détourné par le gardien. Il aurait pu marquer aux alentours de la 63ème si la passe de Klose avait été moins appuyée. Beaucoup plus en vue en deuxième mi-temps, le néo-gunner a été le fer de lance des attaques allemandes en seconde mi-temps. Il aurait pu donner une passe décisive à Muller à la 71ème mais ce dernier a échoué sur le portier autrichien. Très à l’aise dans le jeu de conservation pratiqué par les allemands après la 75’, il a montré ses qualités de conservation et de passes, orientant le jeu de l’équipe. Joli performance de la dernière recrue d’Arsène Wenger.

Georgie 0 – 0 France 

Joueurs concernés: Giroud, Koscielny, Sagna, ont tous joué 90 minutes.

Sagna : Une activité incessante sur le plan offensif, mais une qualité de centre indigne du haut niveau. Mis trop souvent en difficulté sur le plan défensif par des joueurs censés être moins bons que ses adversaires du week-end. 

Koscielny : Impérial en défense, il a remporté la majorité de ses duels. Il respire la confiance. 

Giroud : Il aurait pu être l’homme providentiel ce soir mais sa tête a été sauvé miraculeusement par le gardien (tout comme celle de Sagna 1 min plus tard). Excellent dans son rôle de pivot à côté d’un Benzema inutile.

 

A noter également que Ramsey (Pays de Galles) et Rosicky (Rép. Tchèque) ont tous deux marqué pour leurs sélections. Santi Cazorla, quant à lui, est rentré à la 80ème minute face à la Finlande et n’aura pas eu le temps de montrer grand chose.

#Dim, #Rodolphe et #Anto

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s