Les Allemands d’Arsenal

Par défaut

 Mesut Özil est Gunner, c’est désormais officiel. Le joyau de la Mannschaft rejoindra ses nouveaux coéquipiers après les matchs internationaux. L’international Allemand va donc bientôt découvrir la Premier League et ne devrait pas trop avoir de difficultés à s’adapter vu le contingent d’Allemands au sein de l’effectif. Per Mertesacker a sans doute joué un rôle important dans la décision du néo-Gunner, les deux  joueurs ayant été partenaires au Werder de Brême. Les Allemands seront donc désormais au nombre de 6 à vivre dans la peau d’un Gunner. En effet, en plus d’Özil, Mertesacker et Podolski, il faut rajouter les présences de Serge Gnabry, Thomas Eisfeld, Gedion Zelalem et Leander Siemann. Cependant, les trois derniers joueurs ne sont pas apparus en Premier League et Gnabry ne compte pour l’heure qu’une apparition en championnat l’an passé contre Norwich. Mais à travers l’histoire du Club, ces 6 joueurs ne sont pas les seuls à avoir porté le maillot rouge et blanc. 4 autres joueurs Allemands ont également représenté le club londonien sur les pelouses anglaises.

Les anciens joueurs Allemands du Club :

Jens Lehmann:

Carrière à Arsenal: 2003-2011

Apparitions: 202 (201 titularisations, 1 remplacement)

Comment oublier Jens? Peu de joueurs peuvent se targuer d’avoir fait partie de la fameuse équipe des Invincibles. Le gardien Allemand au caractère bien trempé aura joué un rôle prépondérant durant cette période. Arrivé du Borussia Dortmund en juillet 2003 avec qui il a remporté la Bundesliga en 2002, son transfert avait fait jaser à l’époque. Jens était un joueur avec un fort caractère, très agressif, un gardien fantasque qui n’hésitait pas à hurler à tout va. Son échec au Milan AC l’avait quelque peu traumatisé lui qui déclarait à l’époque: « Je ne peux plus le supporter. Je ne suis pas prêt à vivoter en remplacement de Rossi « . Son départ pour Dortmund fut salvateur pour sa carrière. Son duel avec Olivier Kahn pour savoir lequel des deux devait tenir le but en sélection reste mythique, les deux hommes ne pouvant se supporter. Son transfert à Arsenal en 2003 lui fera passer une dimension et une reconnaissance supplémentaires. Sans compter la formidable saison 2003-2004, Jens connaitra également l’unique finale de Ligue des Champions du Club. En demi-finale contre le Villarreal de Riquelme, il offre à son Club une place en finale en arrêtant le penalty tiré par l’Argentin. Malheureusement, il se fera expulsé en finale dès la 19ème minute et Arsenal échouera aux portes de l’extase. Jens Lehmann reste un homme de record. Outre le fait d’avoir remporté la Premier League avec l’équipe des Invincibles, il est également le premier gardien de l’histoire de la Bundesliga à marquer un but dans le jeu (Avec Schalke contre….Dortmund!), remporta le titre de meilleur gardien de Premier League en 2003-2004, nommé meilleur gardien de la saison 2005-2006 par l’UEFA et deviendra également le joueur étranger le plus âgé à évoluer en championnat d’Angleterre mais également pour Arsenal lors de la pige effectuée en 2011. Jens aura marqué de son empreinte l’histoire du Club, chose difficile pour un étranger prenant la suite de la légende David Seaman.

 

Moritz Volz:

Carrière à Arsenal: 1999-2004

Apparitions: 2 matchs de League Cup (1 titularisation, 1 remplacement)

« Volzy » ou « Mr 220 Volz » n’aura pas su exploiter son potentiel au sein des Gunners. Promis à un bel avenir, l’Allemand n’aura participé qu’à 2 rencontres de League Cup.  Recruté en 1999 par Arsenal à Schalke 04 et barré par Lee Dixon et Lauren dans la hiérarchie des arrières-droits, il fut prêté à Wimbledon en 2003, puis à Fulham l’année suivante. Le club londonien le recruta définitivement en janvier 2004. Après 4 années à Craven Cottage, il retourna en Bundesliga au sein de l’effectif du St. Pauli. Il joue depuis 2012 pour le TSV 1860 München. Moritz n’aura pas laissé un grand souvenir à Arsenal mais reste un personnage attachant et drôle, lui qui avoua un jour réaliser des mélanges culinaires douteux entre la gastronomie anglaise et celle de sa mère patrie.

 

Alberto Mendez:

Carrière à Arsenal: 1997-2002

Apparitions: 11 (6 titularisations, 5 remplacements)

Buts: 2

Oui , oui, cet homme est bien Allemand! Né à Nuremberg en 1974, cet ancien milieu de terrain aux descendants Espagnols sera repéré par Arsène Wenger au SC Feucht. Recruté à l’été 97, il débutera en League Cup contre Birmingham en Octobre, inscrivant même le dernier but de la victoire d’Arsenal 4-1 à domicile. Disputant 11 matchs en 5 ans dont 4 de championnat et rencontrant des difficultés pour faire sa place dans l’équipe, il fut prêté dans divers clubs comme l’AEK Athènes, Unterhaching,  Le Racing Ferrol et Terrassa en Espagne. Il retourne définitivement en Allemagne en 2004 pour jouer dans des divisions inférieures. En 2011, il embrassa la carrière de coach au FC Amberg avant d’être démis de ses fonctions en avril 2013 malgré de bons résultats.

 

Stefan Malz:

Carrière à Arsenal: 1999-2001

Apparitions: 14 (6 titularisations, 8 remplacements)

Buts: 2

Malz fut recruté par Arsenal en 1999 au 1860 München. Ce milieu de terrain ne sera resté que deux ans au Club avant de repartir en Allemagne à Kaiserslautern. Il n’a jamais été considéré comme un membre important des Gunners à l’époque, se retrouvant le plus souvent remplaçant. Le milieu de terrain aura marqué pour sa première apparition en League Cup en 1999 contre Preston North End et fut remplaçant durant la finale de Coupe de L’UEFA en 2000 perdue par Arsenal contre les Turcs du Galatasaray. Il arrêta sa carrière en 2008 au FSV Oggersheim.

Les joueurs Allemands actuellement présents au Club :

Per Mertesacker (Arsenal)

Per Mertesacker :

Carrière à Arsenal : 2011- ?

Apparitions : 76 (75 titularisations, 1 remplacement)

Buts : 3

La tour de contrôle Allemande a rejoint les Gunners le 31 août 2011 en provenance du Werder de Brême. Per aura mis du temps à s’adapter à la Premier League. Une première saison difficile ou il lui aura fallu prendre ses marques et mettre ses qualités au service du collectif. Per est grand, très grand et sa vitesse n’est pas une qualité sur laquelle il peut évidemment se reposer. Il souffrit beaucoup de l’intensité et de la rapidité du jeu pratiqué en Grande-Bretagne et sa première saison fut ternie par une blessure aux ligaments de la cheville contractée contre Sunderland en février 2012 et il du tirer un trait sur le reste de la saison. Il a cependant réussi à soigner sa blessure avant le début de L’Euro mais n’a pas été utilisé durant la compétition. La saison 2012-2013 fut celle de la transformation pour « Merte ». Il parut transfiguré. Terminé les erreurs de placement et les errements défensifs. La charnière Mertesacker-Koscielny s’imposa d’elle-même en cours de saison dans le 11 d’Arsène Wenger. Grâce à ce tandem très complémentaire, Arsenal finit sur les chapeaux de roue la saison, ne perdant qu’un seul match lors des 3 derniers mois. Son jeu de tête fut une arme précieuse et son intelligence lui permis de corriger les erreurs de la saison précédente. Per reste un membre essentiel de la Nationalmannschaft depuis 2004 même s’il n’est plus un titulaire indiscutable désormais. Il comptabilise 91 sélections pour son pays pour 2 buts. Cette saison est celle de la confirmation. En cette année de Coupe du Monde, Per doit franchir un palier supplémentaire s’il veut participer à la fête Brésilien l’été prochain. Arsène Wenger le sait et en l’absence de Vermaelen et Arteta, tous deux blessés, Per a été nommé capitaine depuis le début de la saison. Il doit prendre davantage de poids au sein des Gunners et poursuivre le travail mené depuis la saison dernière, surtout que Thomas Vermaelen va bientôt faire son retour dans le groupe.

Lukas Podolski :

Carrière à Arsenal : 2012- ?

Apparitions : 46 (35 titularisations, 11 remplacements)

Buts : 18

Prinz Poldi a débarqué à Arsenal au tout début du mois de juillet 2012. L’international Allemand, bien que né en Pologne à Gliwice, a toujours été un attaquant prolifique.  En 210 matchs de Bundesliga, il comptabilise tout de même 70 buts et 40 passes décisives, dont 51 buts en 85 avec son club formateur, le FC Cologne.  Il signe au Bayern Munich en 2006 mais fit la connaissance d’une notion inconnue pour lui jusqu’alors, la concurrence au sein d’un grand d’Europe.  En 2009, il retourne « à la maison » à Cologne. Lukas est surtout réputé pour ses prouesses et ses statistiques incroyables au sein de la sélection Allemande. Une centième sélection a tout juste 26 ans, il est le plus jeune joueur Européen à atteindre ce total. Il compte à ce jour 111 sélections pour 46 buts. Malgré tout, Lukas peine à s’imposer au sein des Gunners. Principalement utilisé dans un rôle d’ailier gauche, il se contente surtout et bien malgré lui d’être remplaçant depuis la fin de saison dernière. Podolski est un joueur rapide, puissant, avec un pied gauche et une frappe de balle redoutable et redoutée par les gardiens adverses. Ses coéquipiers sont unanimes, Lukas possède la plus grosse frappe de balle de l’effectif. Malheureusement pour lui, cette saison va être difficile pour lui. En effet, sa blessure à la cuisse contractée lors du match retour des barrages de la Ligue des Champions contre Fenerbahce est plus grave que prévue et l’année 2013 semble être terminée pour lui. Un coup dur pour son Club qui voit ses options offensives réduites.  Lukas possède cependant la qualité de relativiser les choses et d’être toujours positif. On l’a encore vu durant la tournée en Asie cet été, Lukas est un ambianceur, très sociable et bourré d’humour.  Très apprécié de ses coéquipiers et par tout le staff, espérons qu’il revienne au plus vite pour faire parler la poudre.

 

Serge Gnabry :

Carrière à Arsenal : 2011- ?

Apparitions : 4 (1 titularisation en Capital One Cup, 3 remplacements en COC, LDC et PL)

Une pépite. Serge, qui possède un père Ivoirien et une mère Allemande, est né à Stuttgart et rejoint Arsenal en 2011 en provenance du VfB Stuttgart.  Il intègre les – de 18 ans du Club mais est rapidement propulsé en Reserves, marquant 2 buts en 6 matchs. Il signe son premier contrat professionnel à l’été 2012 et prend part à une rencontre amical avec l’équipe première quelques jours après. La suite s’enchaine très vite, fin septembre, Gnabry remplace Oxlade-Chamberlain durant un match de League Cup contre Coventry. Puis, le 20 octobre, le jeune Allemand effectue sa première apparition en Premier League contre Norwich, devenant le troisième plus jeune joueur de l’effectif d’Arsenal a participer à une rencontre de Premier League derrière Jack Wilshere et Cesc Fabregas.  Moins d’une semaine après, il fait sa première apparition en Ligue des Champions, entrant en fin de match contre Schalke 04. Le 30 octobre 2012, il est titulaire lors du match fou contre Reading en Capital One Cup remporté 7-5 par Arsenal. Serge est un milieu offensif/ailier rapide, véloce et technique. Cet été, il est définitivement intégré à l’effectif sénior d’Arsenal et portera le numéro 44. Il va falloir commencer à retenir son nom. Tout le staff lui promet un bel avenir et il va falloir cette année qu’il prouve ses indéniables qualités.

Thomas Eisfeld :

Carrière à Arsenal : 2012- ?

Apparitions : 1 (1 remplacement en Capital One Cup)

Le milieu offensif Allemand a été repéré au Borussia Dortmund par les scouts d’Arsenal. Thomas est un pur produit de l’académie du BVB possédant de très belles statistiques en équipes de jeunes. Capitaine de la sélection U15 Allemande, marquant 6 buts et réalisant 6 passes décisives en 12 matchs d’U19 en 2011, le club Allemand n’a pas offert sa chance en équipe première au jeune Allemand, notamment à cause de sérieuses blessures. Arsène Wenger n’a pas laissé passer l’occasion de récupérer un joueur de la même trempe que ses illustres ainés du BVB comme Gotze ou GroBkreutz. Arsenal lui a cependant fait passer une batterie de tests médicaux avant de le recruter gratuitement (hors coûts de formation). Dans le même style qu’un Rosicky, lui aussi ancien joueur de Dortmund, il peut évoluer à tous les postes au milieu de terrain mais reste un meneur de jeu très technique. Il n’a pour l’instant fait qu’une apparition en Capital One Cup contre Reading, entrant à la 62ème minute de l’épique victoire des Gunners 7-5. Arsenal espère pouvoir compter sur lui pour l’avenir et il va avoir beaucoup de travail pour grappiller des minutes cette saison. N’ayant pas été enregistré dans l’équipe A du Club, il évoluera sans doute en Reserves mais il peut tirer son épingle du jeu pour être propulsé en équipe première et ainsi démontrer tout son talent.

Gedion Zelalem :

Carrière à Arsenal : 2013- ?

Apparitions : 0.

Ce milieu axial est arrivé au Club en janvier 2013. D’origine Ethiopienne, Gedion a été repéré par l’ancien joueur d’Arsenal devenu recruteur, l’Américain Daniel Karbassiyoon durant la Dallas Cup aux Etats-Unis. Pré-formé au Hertha Berlin, Zelalem intègre directement les U21 d’Arsenal en fin de saison dernière. La suite ira très vite. Gedion est du voyage lors de tournée en Asie cet été, disputant les 4 matchs.  Il offre même une passe décisive à Walcott contre le Nagoya Grampus, éclaboussant le match par sa vision de jeu aiguisé et son imagination balle au pied. Il est également apparu durant l’Emirates Cup contre Galatasaray. Cerise sur le gâteau, il a récemment été propulsé et inscrit dans l’effectif de l’équipe première et portera le numéro 58. Arsène Wenger pourrait, avec ce joueur, nous refaire un coup « à la Fabregas ».

Leander Siemann :

Carrière à Arsenal : 2012- ?

Apparitions : 0

Leander a rejoint Arsenal l’an dernier en provenance du Hertha Berlin après un essai fructueux au sein du Club. Capable de jouer en défense central ou en latéral droit, il a débuté plusieurs rencontres des U18 au poste de défenseur central, disputant également une rencontre d’U21. Une blessure l’empêcha de disputer la majorité de la deuxième moitié de saison. Il est désormais sous contrat professionnel et tentera cette année de devenir un titulaire à part entière des U18 d’Arsenal.

#Max

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s