Conférence d’avant-match d’Arsène Wenger.

Par défaut

 

Concernant le tirage au sort de la Ligue des Champions:

Arsène Wenger pense que le tirage du groupe F est difficile mais reste une opportunité excitante pour son équipe.

Les Gunners ont été tirés au sort dans le même groupe que Marseille, le vice-champion d’Europe le Borussia Dortmund et le Napoli de Rafa Benitez. Le groupe a déjà été affublé de « groupe de la mort » par certains observateurs mais Wenger est impatient de débuter la campagne européenne.

« C’est un groupe relevé mais qui fait également saliver. » dit le manager. « Nous avons joué contre Dortmund il y a deux ans. On a bien joué contre eux et le Napoli a bien marché l’an passé. Nous avons joué contre l’OM il y a deux ans également. C’est un groupe similaire a ce que l’on a connu il y a deux ans. Chaque match aura une importance capitale car la qualification peut se jouer à un point ou à la différence de buts. »

Au sujet de Nicklas Bendtner:

Arsène Wenger se dit prêt à utiliser Nicklas Bendtner cette saison s’il reste à Arsenal et s’il se prépare convenablement.

L’international Danois n’a pas joué pour le Club depuis le 20 aout 2011 lors de la victoire 2-0 de Liverpool à l’Emirates Stadium. Depuis, Bendtner a été prêté à Sunderland et à la Juventus. Il semblait sur le départ et négociait avec de nombreux clubs mais vendredi, Wenger a révélé que le départ du Danois n’était plus d’actualité pour l’instant.

« Les chances de le voir quitter le Club sont minces désormais. » dit-il. « S’il ne part pas et qu’il se prépare bien, qu’il possède une bonne condition physique, je compterais sur lui. Il ne s’entraine pas avec l’équipe première en ce moment car il revient de blessure et qu’il n’est pas prêt de reprendre les sessions d’entrainements. »

Concernant Mathieu Flamini:

Arsène Wenger a révélé qu’il ne pensait pas recruter Mathieu Flamini cet été mais que l’attitude et la bonne forme du joueur l’ont fait changer d’avis.

Le milieu de terrain Français a signé un nouveau contrat à Arsenal jeudi après avoir passé 3 semaines à s’entrainer à London Colney après son départ du Milan AC. Wenger a été très impressionné par le joueur de 29 ans et attend de lui qu’il démarre sur les chapeaux de roue durant son second passage à Arsenal.

« Au début, je ne voulais pas le recruter, je le dis le plus sincèrement possible. » dit le manager. « Je n’envisageais pas cette possibilité. Les circonstances et l’attitude du joueur m’ont convaincu de le faire. Je ne m’attendais pas à ce qu’il soit dans cet état d’esprit et dans une aussi bonne condition physique. Notre travail est un vecteur d’humilité. Il faut toujours être en mesure de changer d’avis et c’est ce que j’ai fait. Son ambition est présente et il est très affuté. Il est venu ici s’entrainer et nous l’avons soumis à beaucoup de tests qu’il a passé avec succès. Il a travaillé très dur et il connait notre façon de jouer. Il est plutôt polyvalent. Il peut évoluer à divers postes et lorsque j’ai vu son envie et sa condition physique, je n’ai pas hésité. »

Sur le North London Derby:

Arsène Wenger a rappelé à ses joueurs l’importance d’avoir une bonne attitude durant 90 minutes dimanche afin d’éviter tout carton rouge contre Tottenham.

Laurent Koscielny fut expulsé durant l’ouverture de la Premier League contre Aston Villa tandis qu’Emmanuel Adebayor fut expulsé lors du derby l’an dernier ce qui contribua à la victoire des Gunners 5-2.

« Un match dure 90 minutes et les joueurs doivent être concentrés et bien se comporter durant tout ce temps. » dit Wenger. « C’est très difficile de prévoir ce qui se serait passé si Adebayor n’avait pas été exclu. Les expulsions font partie du jeu. Nous avons joué contre Aston Villa à 10, Koscielny ne méritait pas d’être exclu et personne ne s’en est préoccupé, personne ne s’est demandé ce qui serait advenu si Laurent était resté sur la pelouse. Nous n’aurions probablement pas perdu le match. L’arbitre a décidé du cours du match. »

Le North London Derby a lieu un jour avant la fin du mercato et Wenger reste confiant quant à sa capacité à renforcer son équipe.

« Oui, je reste actif sur le marché. » dit-il. « Je suis confiant mais je ne sais pas quand les choses auront lieu. Nous n’agirons pas sous la panique, c’est une certitude. Croyez-moi, ce n’est pas dans ma nature de paniquer. »

Tottenham a été pour l’heure très actif sur le marché mais Wenger se concentre uniquement sur son Club.

« Je dois l’admettre, je ne m’inquiète pas vraiment de ce qu’ils font. » dit-il. « Je pense que les matchs se gagnent lorsque vous êtes concentrés sur vous-mêmes et sur votre qualité de jeu. Il n’y a qu’une chose qui compte dans le football, c’est ce qui se passe sur le terrain. Je peux comprendre que cela demeure très intéressant pour les gens de lire les journaux et de savoir ce qu’il en est au sujet des mouvements éventuels. Lorsque l’on voit notre équipe évoluer, le plus important est ce qui se passe sur le terrain. Nous avons un style de jeu, de bons joueurs donc concentrons-nous la dessus. »

Concerant Szczesny:

Arsène Wenger pense que Wojciech Szczesny a retrouvé son meilleur niveau.

Le Gardien Polonais a gardé ses cages inviolées 2 matchs de suite sur ses 3 derniers et a réalisé des arrêts d’une grande importance lors de la victoire d’Arsenal contre Fenerbahce mardi soir. Sczczesny s’est retrouvé sur le banc durant une période l’an dernier mais Wenger est satisfait du comportement et de la réponse apportés par son gardien.

« Il a dépassé ses problèmes de la saison dernière. » dit le Boss. « Il a eu du mal à un moment mais a su revenir en fin de saison en terminant sur une bonne série et de mon point de vue, il est revenu à son meilleur niveau. On oublie souvent que ce garçon n’en est qu’à sa troisième saison en Premier League. Il a seulement 23 ans, ce qui reste très jeune pour un gardien. Il était troisième puis quatrième de Premier League l’an passé, ce qui est, pour un gardien aussi jeune, un bel accomplissement. Je suis certain qu’il fera une belle saison, et j’ai également beaucoup d’estime pour Fabianski donc je pense que nous avons deux très bons gardiens. »

Vito Mannone a rejoint Sunderland cet été et Wenger n’écarte pas l’idée d’ajouter un gardien supplémentaire avant la fin du mercato.

« Lorsque Mannone est parti, nous étions prêts à recruter un troisième gardien car en terme numérique c’était assez court. » ajoute Wenger. « Emi Martinez est numéro 3 mais il n’a aucune expérience de la Premier League c’est la raison pour laquelle nous gardons un oeil ouvert sur le marché. Rien n’est définitif pour l’instant. »

#Max (via arsenal.com)

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s