Arsenal termine le travail

Par défaut

tumblr_ms7jgcWsqi1rhhrx8o1_1280

Trois jours après un succès convaincant face à Fulham (3-1), Arsenal recevait le Fenerbaçhe pour le compte du match retour du barrage de la Ligue des Champions. Pour ce match, Arsène Wenger n’a opéré que deux changements. Nacho Monreal remplace Kieran Gibbs et Jack Wilshere remplace Rosicky. Quant à Laurent Koscielny, il fut laissé sur le banc en vue du derby de dimanche. Du côté du Fenerbaçhe, peu de changements aussi. Emenike prend place aux côté de Sow au lieu de Webo.

De la nervosité

Malgré le retard pris lors du match aller (0-3), les joueurs du Fener n’ont pas abdiqués et dès l’entame du match, ils ont tentés de presser rapidement nos milieux de terrains afin de bloquer nos transmissions. Un peu nerveux, les Gunners se montrèrent un peu brouillon en défense, concédant des occasions. Arsenal dû son salut à de superbes arrêts de Szczesny sur sa ligne. Le but d’Aaron Ramsey à la 25ème minute enleva cette pression des épaules des Gunners et les libéra dans le jeu. A 4-0 (score cumulé), les espoirs de Fenerbaçhe de se qualifier venaient de s’envoler. Le pressing opéré par les Turcs depuis le début du match se fissura. Malgré un pressing du Fener sur nos deux milieux centraux, ils laissèrent trop d’espaces dans leur dos pour se montrer réellement efficace. Cet espace profita à Cazorla, Walcott et Podolski pour amener le danger sur la surface de Volkan.

Arsenal déroule

Au retour des vestiaires, Podolski se blessa aux ischio-jambiers et céda sa place à Kieran Gibbs. L’Allemand devrait, selon toute vraisemblance, être absent pour au moins trois semaines. Il sera donc out pour le derby face à Tottenham ce dimanche. Mais cela ne perturba pas pour autant les Gunners qui déroulèrent leur football en multipliant les combinaisons face à des adversaires découragés, réduit à des fautes grossières sur les joueurs d’Arsenal pour avoir un peu de répit. Le deuxième but d’Arsenal en est l’exemple parfait. Jeu en une touche de balle entre Ramsey, Sanogo, Cazorla et Gibbs. Ce dernier centre et Aaron Ramsey reprend le ballon de volée qui termine sa course au fond des filets.

Grâce à cette victoire, Arsenal se qualifie pour la 16ème saison consécutive en Ligue des Champions. Aaron Ramsey, quant à lui, récolte le trophée de Man of the Match pour la troisième fois de suite et signe son premier doublé sous les couleurs d’Arsenal. 3 buts en une semaine, le Gallois, en plus de montrer une activité exceptionnelle au milieu, devient décisif. La saison de l’explosion pour le bouc émissaire de la saison dernière.

Fiche du match

Arsenal 2-0 Fenerbaçhe (Emirates Stadium : 56 271 spectateurs).

Barrage retour de la Ligue des Champions.

Buts : Aaron Ramsey (25e et 75e) pour Arsenal.

Avertissements : Korkmaz (29e), Emenike (55e), Meireles (78e), Gönül (88e) pour Fenerbaçhe ; Mertesacker (35e) et Ramsey (70e) pour Arsenal.

XI de départs

Arsenal XI: Szczesny, Jenkinson, Mertesacker (c), Sagna, Monreal, Ramsey, Wilshere, Cazorla, Walcott (Ryo 75e), Podolski (Gibbs 49e), Giroud (Sanogo 60e). Entr: A.Wenger

Remplaçants non utilisés : Fabianski, Koscielny, Frimpong, Rosicky.

Fenerbahçe XI: Volkan – Gökhan Gönül, Egemen, Bruno Alves, Caner – Selçuk Şahin, Meireles – Kuyt (Webo 66e), Cristian (Potuk 67e), Sow (Topuz 83e) – Emenike. Entr: E.Yanal

Remplaçants non utilisés : Kaldirim, Ucan, Irtegün, Günok.

Chiffres du match

Possession : Arsenal 58% – 42% Fenerbaçhe
Tirs (cadrés) : Arsenal 17 (7) – 15 (3) Fenerbaçhe
Arrêts : Arsenal 3 – 4 Fenerbaçhe
Corners : Arsenal 5 – 6 Fenerbaçhe
Fautes : Arsenal 9 – 18 Fenerbaçhe
Hors-jeu : Arsenal 3 – 5 Fenerbaçhe
Tacles : Arsenal 15 – 21 Fenerbaçhe
% de passes réussies : Arsenal 86 – 83 Fenerbaçhe
% de duels aériens remportés : Arsenal 60 – 40 Fenerbaçhe

tumblr_ms7jwyTHXJ1rsd7g7o1_1280

Notes des joueurs

Szczesny (7) : Malgré une hésitation en début de match, il s’est bien repris et a réalisé plusieurs parades intéressantes en première mi-temps. Il confirme sa bonne forme des derniers matchs.

Jenkinson (5,5) : Peu de chose à faire défensivement, il s’est néanmoins montré trop peu entreprenant et souvent nonchalant lors de ses montées. Il aurait pu marqué en toute fin de match.

Sagna (7) : Solide, présent dans le duel, propre dans ses relances, Sagna a sans doute prouvé une nouvelle fois qu’une reconversion en défense centrale est plus qu’envisageable tant il semble à l’aise à ce poste.

Mertesacker (6) : Peu de travail pour le capitaine du soir. Il a fait son travail, ni plus ni moins. Il prend de l’assurance et de la confiance au fil des matchs.

Monreal (5,5) : De retour sur le côté gauche de la défense, Monreal a fait un match moyen. La faiblesse de l’adversaire ne lui a pas permis d’élever son niveau de jeu. Du temps de jeu qui va lui faire du bien.

Wilshere (6,5) : Il s’est battu comme à son habitude tout au long du match mais n’a pas été étincelant. Attention à ne pas trop se disperser et perdre sa concentration.

Ramsey (8) : Présent dans tous les bons coups, Ramsey est sans conteste l’homme du match. Un premier but en renard, un second toute en finesse lui ont permis d’inscrire 3 buts en 6 jours. C’est bon pour la confiance.

Cazorla (7) : Un technique et une vision du jeu nettement au-dessus de la moyenne pour Santi, qui a une nouvelle fois régalé au milieu des « bouchers » turcs. Il fait ce qu’il veut avec ses pieds.

Walcott (5) : Trop discret ce soir, il n’a pas eu beaucoup d’actions et d’occasions pour se mettre en évidence, ci ce n’est sur le premier but. Peut mieux faire. (Remplacé par Ryo à la 73e)

Podolski (6) : Comme à son habitude assez discret dans la construction, mais toujours présent dans la zone de vérité et dans le dernier geste. Ses stats parleront sûrement pour lui cette saison encore. Sorti sur blessure à la 46e (remplacé par Gibbs) , on espère que ce n’est pas trop grave pour lui.

Giroud (5,5) : Un match dans lequel il n’a pas pu trouver le chemin des filets. Précieux dans son rôle en pivot, il a fait de son mieux mais n’a pas été en réussite ce soir, trop peu mis dans de bonnes conditions. (remplacé par Sanogo à la 62e).

Gibbs (5,5) : Il a remplacé Podolski sorti sur blessure à la 46e dans le but de solidifier le couloir gauche et de maintenir le résultat acquis. Il a joué un peu partout. Milieu gauche, ce qui lui a permis d’être le passeur décisif sur le deuxième but de Ramsey mais il a terminé le match au poste de milieu défensif, inhabituel pour lui.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s