Bilan de la tournée asiatique d’Arsenal

Par défaut
tumblr_mpze118m8I1r7612so1_1280

The Running Man

Cette tournée en Asie a donné lieu à des images rare d’un engouement populaire exceptionnel de la part des fans. Ces images des milliers de fans accueillant les Gunners en Indonésie ou au Vietnam ont été réellement impressionnante. Si cette tournée a été un véritable succès, c’est bien aux fans asiatique que nous le devons. Malgré les 8 années de disette d’Arsenal, le club londonien reste l’un des clubs avec la plus grande fanbase au monde et en particulier en Asie. Le passage au Vietnam restera le point culminant de cette tournée avec la belle histoire du Running man. Au delà de ce succès populaire, cette tournée est aussi un succès financier pour Arsenal puisqu’elle rapporte au club £5M ainsi qu’une visibilité plus grande en Asie compte tenu de l’accueil reçu. Selon Darren de l’AST, face à ce succès populaire, il est d’ores et déjà envisagé de retourner en Asie l’été prochain.

Sur le terrain, les joueurs ont voulu remercier les fans pour cet accueil fantastique en leur offrant un spectacle digne de ce nom. En remportant son premier match 7-0 face aux Indonesian’s All Star puis le deuxième 7-1 face au Vietnam, la mission a été accomplie. Un autre temps fort de cette tournée a été le retour d’Arsène Wenger dans son ancien club, Nagoya Grampus. Il a d’ailleurs offert sa titularisation à Ryo Miyaichi, natif de Nagoya. Moins tranchant, les Gunners se sont tout de même imposé 3-1 face à Nagoya puis 2-1 face à Urawa Red Diamonds malgré une performance exécrable. 4 matchs, 4 victoires, 19 buts inscrits et 3 encaissés. Invaincu durant la tournée, elle a été une bonne préparation pour la saison à venir, permettant de souder le groupe et de créer une dynamique ne interne.

Les joueurs en forme de la tournée

Olivier Giroud

Avec 6 buts inscrits en 155 minutes, certes, face à des adversaires faibles mais de bon augure pour la saison à venir et la confiance du buteur. Cette tournée a permis de constater que Giroud est plus à l’aise dans le collectif. Il connait mieux ses coéquipiers et réciproquement, ce qui lui a permis et lui permettra cette saison, d’être plus efficace. Son gros point fort a été sa première touche de balle absolument  exceptionnelle, un atout certain pour l’équipe.

Aaron Ramsey

Sur sa lancée de la saison dernière. Il s’impose comme un maillot essentiel du 11 titulaire par son activité incessante. Face à ces adversaires relativement faible, il s’est régalé (et nous a régalé) par des dribbles et gestes techniques. Le Ramsey d’avant sa blessure est sur le retour. Il a fait 2 passes décisives lors de cette tournée.

Bacary Sagna

Impeccable sur l’aile droite. Deux passes décisives en cinq minutes après son entrée en jeu lors du premier match. Replacé en défense centrale pour les deux matchs suivant, il a vraiment assuré, étant même plus rassurant que Mertesacker. Le fait de pouvoir participer à cette pré-saison lui sera bénéfique pour retrouver son niveau réel cette saison.

Tomas Rosicky

A 32 ans, le Tchèque régale toujours par la qualité de ses passes (4 passes décisives). Participant enfin normalement à une pré-saison, on peut espérer qu’il échappe aux blessures car il sera un atout de grande valeur dans le collectif.

Laurent Koscielny

C’est le patron de la défense. Il ne connait pas le terme de matchs amicaux et n’hésite pas à sérieusement bouger ses adversaires quand il le faut. Il devra confirmer cette forme le reste de la saison.

Des ajustement tactiques

vs Nagoya

Cette tournée est aussi l’occasion de faire certains essais pour la saison à venir et de tenter certains ajustements sur le plan tactique. Les premières mi-temps auront toutes vue Wenger délaissé son 4-2-3-1 de la saison dernière pour un 4-3-3 avec Arteta placé en sentinelle devant la défense. Cette modification tactique permet d’apporter une meilleure stabilité défensive avec un homme supplémentaire protégeant la défense. Cette modification a eu aussi pour effet d’apporter plus de verticalité dans le jeu, exploitant la vitesse des Gnabry, Ryo ou Walcott. L’absence du point d’appui entre les lignes adverses oblige les milieux à trouver directement les attaquants qui peuvent, eux même, apporter le danger plus rapidement sur la défense adverse. Cela demande donc une plus grande concentration des milieux et une grande application dans leurs passes.

vs Nagoya 2

En seconde période, Wenger est toujours revenu à son schéma habituel de la saison dernière avec son double pivot défensif et son point d’appui entre les lignes adverses.

La constance dans les deux systèmes a été l’utilisation de la largeur et des ailes. Sur les 19 buts inscrits, 9  sont venu d’une action sur l’aile. Le bon fonctionnement du jeu sur les ailes, en particuliers à droite (le fait de faire jouer Miquel à gauche n’a pas permis une utilisation optimale du côté gauche), a permis de libérer des espaces aux milieux et d’ouvrir des angles de passes pour les Ramsey (2 assists), Chamberlain (3 assists), Rosicky (4 assists) ou Zelalem (1 assist), qui a d’ailleurs régalé par ses passes.

#Yann 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s