Indonesian Dream Team 0-7 Arsenal (match amical)

Par défaut

tumblr_mpxsybEVLS1qezxo8o1_1280

Un match qui tourne à la démonstration

Aujourd’hui, pour lancer cette campagne 2013-2014, Arsenal débutait sa pré-saison par une tournée en Asie qui verra le club londonien affronter une dream team indonésienne, le Vietnam, l’ancien club d’Arsène Wenger, Nagoya Grampus et Urawa Red Diamonds. Aujourd’hui, c’est une équipe d’Arsenal rajeunie qui débuta face à la Dream Team Indonésienne dans un stade de 88 000 places plein à craquer. Le manager français fit le choix de titulariser dès le coup d’envoi Chuba Akpom, Serge Gnabry et Ignasi Miquel, ainsi qu’Oxlade-Chamberlain au poste de n°10.

La première mi-temps du math vit les Gunners assez largement dominer leur (faible) adversaire. De son aile gauche, Gnabry fut un danger permanent pour les locaux et qui fit très bonne impression. Mais ce fut Aaron Ramsey, très en jambes qui lui « vola » la vedette en distribuant parfaitement le jeu, régalant par ses transversales et ses gestes techniques. Les Gunners manquèrent de précision devant le but à l’image de Gnabry, Ramsey ou Gibbs mais la lumière vint d’un contre rondement mené par Chamberlain qui déposa les défenseurs adverses avant de fixer à droite et centrer en retrait pour Walcott qui ouvrit le score (18′).

Des jeunes en vue

Wenger opéra à 5 changements au retour des vestiaires en faisant entrer Zelalem (Arteta), Aneke (Mertesacker), Olsson (Oxlade-Chamberlain) et Eisfeld (Walcott) afin de donner une chance aux jeunes de se montrer. Il remplaça également Gibbs par Koscielny et fit glisser Miquel à gauche. Les jeunes à la baguette, Akpom, à l’origine de l’action, fut aussi à la conclusion après un excellent travail de Gnabry (54′). A 20 minutes de la fin, Wenger fit 5 nouveaux changements et fit entrer Martinez (Fabianski), Sagna (Jenkinson), Giroud (Akpom), Rosicky (Ramsey) et Podolski (Gnabry).  Ces entrées coïncidèrent avec le début de la démonstration d’Arsenal qui profita de la fatigue évidente de leurs adversaires pour les achever. Deux centres à raz de terre de Sagna, deux ballons touchés par Giroud et deux buts inscrit par le Français (70′ et 73′) à peine 5 minutes après son entrée en jeu. Arsenal continua ensuite à dérouler son jeu en ajoutant trois buts par Podolski (83′), Olsson (85′) et Eisfeld (86′).

Ce premier match de la tournée asiatique d’Arsenal fut une démonstration des Gunners face à une faible équipe indonésienne, il faut le souligner. On peut tout de même avoir quelques satisfactions, notamment chez les jeunes. Akpom a été très actif sur le front de l’attaque, toujours à la limite du hors-jeu. Gnabry a été un véritable poison à gauche en portant le danger sur la défense adverse sur chaque accélération (ou presque). Il a offert le but à Akpom. Zelalem, le plus jeune d’entre eux, a également fait une bonne entrée qui laisse présager de belles choses à venir pour lui. Olsson a lui aussi été excellent au milieu et a été récompensé par un but. Enfin Eisfeld, toujours aussi talentueux, a été récompensé lui aussi par un but alors qu’il évoluait comme ailier droit.

#Yann

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s