Compte rendu QPR 0-1 Arsenal (36ème journée de Premier League)

Par défaut

tumblr_mmahdfr8ny1s1iqh8o1_1280

Arsenal assure l’essentiel

Dans cette course effrénée à la Ligue des Champions, Arsenal a l’obligation de remporter tous les matches qui lui reste à jouer. En cette fin d’après-midi, les Gunners se présentaient à QPR, victime idéale, puisque le club d’Harry Redknapp est relégué depuis la semaine dernière.  En plus, avec la victoire à l’arrachée de Tottenham un peu plus tôt, une victoire était absolument impérative.

20 secondes et puis c’est tout

Comme dans un rêve,  dès le coup d’envoi, les Gunners transpercent la défense de QPR pour aller marquer le but le plus rapide de la saison. Rosicky, décalé sur l’aile droite centre pour Ramsey qui transmet le ballon à Arteta qui lance parfaitement Walcott qui trompe Robert Green. Trop facile pouvait-on se dire mais c’est sans compter Arsenal et l’habituel relâchement après un but. Les Gunners commencèrent par gérer leur avance jusque la mi-temps permettant à Queens Park Rangers de revenir tranquillement dans le match. Il y eu bien ce tire sur le poteau de Walcott sur une superbe ouverture de Rosicky à la 26ème minute mais rien de plus de part et d’autre.

Comme c’était écrit, au retour des vestiaires, les pensionnaires du Loftus Road revinrent avec la ferme intention d’égaliser. Totalement absent aux duels et dans la relance, Arsenal permit à QPR de se montrer dangereux notamment par l’intermédiaire de l’intenable Townsend qui a mis la misère à Nacho Monreal durant tout le match. A défaut de jeu léché, on dû se contenter de quelques frappes comme celle de Cazorla à la 68ème ou celles de Walcott (71′ et 76′). A force de jouer avec le feu, les Gunners faillirent se brûler les ailes en laissant trop d’espaces pour un contre des Rangers. Il fallut une superbe parade de Szczesny à la 83ème pour sauver les trois points. Mais heureusement pour les hommes d’Arsène Wenger, les joueurs de QPR furent trop maladroit pour réellement poser des problèmes à cette faible équipe d’Arsenal.

tumblr_mmag6kmdpk1qgixmdo1_500

Cependant, malgré les manques évidents dans le collectif, on ne va pas se plaindre. Arsenal joue mal mais Arsenal gagne et c’est ça l’essentiel. L’important est de prendre 3 points à chaque match pour atteindre cet objectif vital pour les ambitions estivales du club qu’est la Champion’s League. Les points positifs sont qu’Arsenal reste sur une série de 10 victoires et 3 nuls sur les 14 derniers matches dont 6 clean sheets, que Walcott a inscrit son 20ème but de la saison et le 100ème d’Arsenal cette saison. Autre statistique mais concernant Arsène Wenger cette fois. Aujourd’hui, cette victoire est la 541ème de Wenger avec Arsenal, soit une de plus que Bertie Mee qui a remporter 540 victoires avec Arsenal en 10 ans à la tête des Gunners de 1966 à 1976.

Fiche du match

Queens Park Rangers 0-1 Arsenal à Loftus Road (affluence: 18, 178)
Premier League, 36e journée

Buts: Walcott (1re) pour Arsenal
Avertissements: Derry (64e), Jenas (78e) pour QPR ; Monreal (60e) pour Arsenal

Les équipes de départ:
QPR: Green – Ben Haim, Onuoha, Hill, A.Traoré (Fabio, 90e) – Townsend, Mbia (Derry, 45e), Jenas, Park (Taarabt, 79e) – Rémy, Zamora. Entr : H.Redknapp
Non utilisés : Murphy, Mackie, Granero, Bothroyd

Arsenal: Szczesny – Sagna, Mertesacker, Koscielny, Monreal – Arteta, Ramsey, Rosicky (Vermaelen, 90e) – Walcott, Podolski (Oxlade-Chamberlain, 85e), Cazorla (Wilshere, 89e). Entr: A.Wenger.
Non utilisés: Mannone, Jenkinson, Coquelin, Gervinho

Chiffres du match

Possession: QPR 41% – 59% Arsenal
Tirs (dont cadrés) : QPR 13 (4) – 12 (7) Arsenal
Arrêts: QPR 6 – 4 Arsenal
Corners: QPR 3 -7 Arsenal
Fautes: QPR 11 – 12 Arsenal
Hors-jeu: QPR 1 – 1 Arsenal
Tacles: QPR 21 – 22 Arsenal
Pourcentage de passe réussies: QPR 75% – 84% Arsenal
Duels aériens remportés: QPR 32% – 68% Arsenal

tumblr_mmah1clkPl1qdkg7no1_1280

Notes d’AFC

Szczesny (7) : Sa mise sur le banc lui a réellement été bénéfique. Impeccable depuis son retour, il a été à la hauteur de ce qu’on attend de lui. Ses relances ont été très bonnes, ses interventions aussi et il sauve les 3 points à la 83ème. Très propre.

tumblr_mmah08ptVv1rf0z26o3_250

Sagna (6) : Solide défensivement comme toujours, il a essayé d’apporter du soutien en attaque mais il s’est trop souvent retrouvé seul face à deux adversaires.

Mertesacker (6,5) : Moins rassurant que face à Manchester United, il a tout de même fait le boulot, sans faire d’erreurs.

Koscielny (7) : C’est lui le patron en défense et ça se voit. Rassurant dans ses interventions, toujours bien placé. Son entente avec Mertesacker est l’une des clés de cette solidité défensive en cette fin de saison.

Monreal (5) : Pas à son aise face à Townsend qui lui en a fait voir de toute les couleurs cet après-midi. Il n’a que trop peu apporter offensivement.

Arteta (6) : Match propre de l’Espagnol qui a bien fait son travail défensif. Il est passeur décisif sur le but précoce de Walcott.

tumblr_mmah08ptVv1rf0z26o5_250

Ramsey (5,5) : Beaucoup moins à son aise que lors de ses dernières sorties, le Gallois s’est tout de même battu. Il a cependant eu trop de déchet techniques dans ses passes ou ses frappes.

Rosicky (7,5) : Le Tchèque a illuminé le jeu des Gunners, il a été le véritable détonateur du jeu, il a été à l’origine de toutes les grosses occasions d’Arsenal. L’homme en forme de cette fin de saison.

Cazorla (5,5) : Excentré à gauche, le lutin espagnol n’a pas eu la même influence qu’on lui connait. Il a trop souvent délaissé son aile pour repiquer au centre et il a laissé trop souvent Monreal seul sur les phases défensives.

Walcott (6) : Un but, un tir sur le poteau. Voilà tout ce qu’on peut retenir de son match. Tout comme Cazorla, il a totalement délaissé son côté pour rester dans l’axe. Son repli défensif inexistant ou presque (il a récupéré un ballon devant sa surface à la 23ème minute, suffisamment rare pour le noter) est un réel problème pour l’équilibre du collectif.

Podolski (2) : Il prouve une nouvelle fois qu’il n’a pas la carrure pour jouer en pointe. Sa technique laisse à désirer et ses appels sont inexistants. Pour un attaquant de pointe, il décroche beaucoup trop et n’est jamais devant le but. Sa nonchalance et son manque de combativité sont insupportable à regarder. Vivement le retour de Giroud.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s