Avant-match d’Arsenal – Manchester United (35ème journée de Premier League)

Par défaut

Image

Une montagne à surmonter.

Alors que quatre petites journées séparent les vingt formations de Premier League du verdict final, Manchester United, dans le fond, se déplacera ce dimanche en terre conquise. Les hommes de Ferguson, qui ont eu la main mise sur le championnat cette année, ont remporté lundi dernier leur vingtième titre de champion d’Angleterre. Les Gunners seront donc mis à rude épreuve, d’autant plus que Sir Alex a déclaré ne vouloir faire aucun cadeau à ses rivaux. L’occasion pour les hommes de Wenger de se surpasser, faire oublier Fulham, mais aussi et surtout distancer leurs rivaux londoniens qui ne semblent pas disposer à lâcher du lest à une vingtaine de jours de la fin de cet exercice 2012/2013.

Super Manchester, Super Robin !

Après le Bayern Munich en Allemagne, et en attendant le FC Barcelone en Espagne dès ce soir, Manchester United a pu fêter son 20ème titre de champion d’Angleterre cette semaine après sa victoire 3-0 face à Villa en début de semaine. Le plus titré des clubs Anglais n’avait pas quitté son trône depuis la 13ème journée et sa victoire sur QPR. Jamais véritablement inquiétés par leurs concurrents, les Red Devils ont survolé cet exercice 2012/2013, et doivent en grande partie leur réussite à un homme, un ancien Gunner qui a éclaboussé la Premier League de sa classe. Robin Van Persie, meilleur buteur du championnat depuis son triplé lundi soir, a été décisif (son ou ses buts et assists ayant un impact sur l’issue du match) vingt fois et a de ce fait fait gagner à son équipe quarante-trois points. Sans lui, MU stagnait dans le ventre mou du championnat. Cette statistique est bien sûr très imagée, mais Van Persie était là quand Rooney et Kagawa étaient blessés et Van Persie était là quand Young et Nani pesaient moins sur le jeu qu’autrefois. Sans le Hollandais, Ferguson et ses hommes n’auraient surement pas eu la main mise sur le championnat. « Il a énormément contribué à notre réussite cette saison » disait le manager Ecossais après le hat-trick de son protégé lundi soir. L’ancien Gunner retrouvera l’Emirates Stadium demain, pour la première fois depuis son départ l’été dernier. « J’alignerai un onze costaud, il ne faut pas oublier qu’Arsenal est un club rival » déclarait Ferguson en conférence de presse, ce qui pourrait laisser penser que Van Persie tiendrait la corde pour débuter la rencontre, comme en novembre dernier où ce dernier avait ouvert le score. Eliminés de toute autre compétition, les Mancuniens semblent bien partis pour jouer la fin de championnat comme s’ils ne l’avaient pas encore remporté. Recevoir un champion couronné précocement peut très vite s’avérer être un cadeau empoisonné. On ne peut deviner l’état d’esprit des joueurs, même si dans ses déclarations d’avant-match, Ferguson a bien fait comprendre qu’haie d’honneur ou pas, ce match se disputerait pour eux comme s’il y avait encore un gros enjeu.

Un changement d’état d’esprit s’impose.

Du côté de l’Emirates, la pression est de mise à moins de 24h de ce dernier gros choc de la saison. Le nul des Spurs face à Wigan en fin d’après-midi a enlevé un poids sur les épaules des Gunners, mais ces derniers doivent maintenant en profiter en venant à bout des Mancuniens demain. Mais pour cela, les hommes de Wenger doivent impérativement montré un autre visage que celui affiché le week-end dernier face à Fulham. Méconnaissable, les canonniers ont miraculeusement pris un point grâce à Mertesacker, mais avaient totalement déjoué, notamment en seconde période. Depuis des années, Manchester United est probablement le rival qui donne le plus de fil à retordre aux hommes en rouge du nord de Londres. Stratosphériques face à Chelsea, ou encore Tottenham, les hommes de Wenger n’ont que très rarement réussi à se transcender face à la formation de Ferguson, victorieuse à cinq reprises depuis fin 2010. Les Gunners ne sont parvenus qu’une fois à prendre les trois points, sur un but d’Aaron Ramsey, il a très exactement deux ans. Aujourd’hui plus que jamais les canonniers sont dans l’obligation de tout donner pour vaincre leurs rivaux. Surfant sur son excellente dynamique, Arsenal ne peut pas s’arrêter en si bon chemin si la tradition des saisons précédentes se perpétue. La rencontre annonce en tout cas du spectacle, puisqu’elle verra s’affronter la première et la troisième meilleure attaque du championnat.

Mais spectacle ou pas, Arsenal est dos au mur en attendant le match de Chelsea demain. La fin de cette dernière ligne droite s’annonce passionnante et pleine de rebondissements, car si Arsenal jouera ce week-end son dernier gros choc de la saison, Chelsea et Tottenham ont encore un parcours parsemé d’embuches.

Image

Forme des équipes (Premier League)

Arsenal
Infirmerie : Fabianski (côte), Diaby (genou)
Incertain : /
Suspendu : Giroud
Forme : VNVVV
Casier disciplinaire : 38 jaunes, 5 rouges
Meilleurs buteurs : Cazorla (12), Walcott, Giroud (11)
Meilleurs passeurs : Walcott (10), Podolski (9), Cazorla (7)

Manchester Utd:
Infirmerie : Scholes (genou), A.Young (cheville), Fletcher (malade)
Incertain : /
Suspendu : /
Forme : VNVDV
Casier disciplinaire : 49 jaunes, 0 rouge
Meilleurs passeurs : van Persie (24), Rooney (12), Hernandez (8)
Meilleurs passeurs : Rooney (10), van Persie (8), Evra (5)

Les clés du match

Face-à-face


-Une défaite en 11 matches pour Sir Alex Ferguson et ses joueurs contre Arsenal, toutes compétitions confondues. 
-Les deux clubs s’affrontent pour la 49e fois sous l’égide de leur entraîneur respectif Sir Alex Ferguson et Arsène Wenger. L’Ecossais mène 22 victoires à 15.
-Il s’agira du 217e match entre les deux clubs. Manchester United en a gagné 91, 79 pour Arsenal et il y a eu 46 nuls.

Arsenal

-Avec l’expulsion enregistré d’Olivier Giroud contre Fulham, cela fait 5 joueurs exclus pour Arsenal cette saison, soit deux de plus que le reste de l’élite anglaise. Giroud a maintenant autant de but à l’extérieur que de carton rouge (1). 
-Une défaite pour Arsenal lors de ses 12 derniers matches en Premier League dont 9 victoires.
-Depuis le début du mois de février, les Gunners ont encaissé 6 buts en 10 matches, réussissant à enregistrer des clean sheets à 5 reprises dans cette période. Les adversaires ont marqué 8 buts durant le seul mois de janvier. 
-Seulement 4 clean sheets pour Arsenal dans les 16 derniers matches.

Manchester United

-Cette équipe de United est déjà historique : plus haut taux de moyenne de points par match (2,47) et plus haut ratio de victoires (79%). Personne n’a eu de pareils chiffres depuis l’instauration de la Premier League en 1992. 
-9 fois ils ont été mené et 9 fois ils ont réussi à gagner. United est l’équipe qui est le plus revenu dans un match (4 fois de plus que les autres). 
-Les Red Devils ont trouvé la barre transversale 22 fois cette saison. Une performance qui les place seuls en tête dans ce domaine. 
-Man. Utd a concédé 28 buts lors de ses 19 premiers matches de Championnat mais seulement 7 lors de leurs 15 dernières parties. 
-19 joueurs différents ont marqué pour Manchester United. Aucun club ne fait mieux cette saison.
-Depuis le 1er janvier 2011, Robin van Persie a planté 72 buts en 89 matches de PL. Il n’est que le 4e joueur mancunien à marquer 23 buts (et +) en une saison domestique après Ronaldo, Rooney (à deux reprises) et van Nistelrooy (deux reprises également).
Wayne Rooney a été finisseur ou acteur dans 22 buts en 25 matches de Premier League.
-Ryan Giggs a gagné a lui tout seul autant de titres de Championnat d’Angleterre qu’Arsenal dans toute son histoire (13). 
-Manchester United est la première équipe à être sacrée Champion à 4 matches du terme depuis les Invincibles Gunners de 2004.
-Robin van Persie a marqué 17 buts dans ses 17 derniers matches joués à l’Emirates Stadium.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s