Avant-match d’Arsenal-Aston Villa (27ème journée de Premier League)

Par défaut

488048_577648992259520_380738638_n

Se recentrer sur ses priorités.

En se donnant corps et âme au puissant Bayern mardi soir, Arsenal s’élimine virtuellement d’une troisième compétition cette saison. Après s’être fait éjecté de la FA Cup le week-end dernier, les Gunners peuvent désormais faire une croix sur la coupe aux grandes oreilles, et se reconcentrer sur le championnat et une 4ème place synonyme de qualification en C1. Le moral a beau être au plus bas, à l’image des larmes de Jack Wilshere mardi soir, la réception d’Aston Villa ce week-end pourrait confirmer que souvent, c’est quand le club touche le fond du gouffre que les joueurs ont du répondant.

Flirt avec la zone rouge.

Les Villans vivent une saison difficile, flirtant sans cesse avec la zone de relégation. Les hommes de Lambert ont sorti la tête de l’eau lors de la dernière journée, et pointent à la 17ème place après une victoire face à West Ham. Mais contrairement aux trois derniers, qui semblent être prêts à se battre jusqu’à la dernière journée pour se sauver, les résidents de Villa Park montrent moins de signes de révolte. Même si ces derniers ont réussi quelques beaux exploits cette saison, en tenant tête à Swansea sur les matches aller et retour, ou en allant atomiser les Reds de Liverpool dans leur antre, c’est une équipe plus que jamais amorphe qui se présentera à l’Emirates ce week-end. Une équipe qui reste sans réaction lorsque Chelsea les martyrise (8-0), que les Spurs (0-4) ou encore Wigan (0-3), un de leur concurrent direct, viennent aisément les défaire dans les Midlands. Bien évidemment, Lambert a pendant très longtemps été remis en cause, mais ce dernier devrait finalement tenter de mener ses hommes au maintien, et il aura à cœur de les motiver demain pour venir arracher un résultat à l’Emirates, surtout après leurs deux dernières bonnes prestations (nul contre Everton, et victoire contre West Ham), qui les sauvent pour le moment de la relégation. Alors les Villains pourraient-ils poser plus de problèmes que prévu ? Dans leur antre, ils avaient tenu en échec les Gunners, donc pourquoi ne pas rééditer l’exploit ? D’autant plus que la fin de saison arrive à grand pas, et que tous les points seront bons à prendre pour éviter de se retrouver en Championship en aout prochain. Mais si ces derniers s’en sortent bien dans les Midlands, c’est tout l’inverse lorsque déplacement il y a. Les joueurs de Lambert forment la plus mauvaise défense du championnat à l’extérieur, statistique bien aidée par la gifle reçue à Stamford Bridge en 2012. Le dernier match remporté en dehors de leurs terres fût la victoire à Anfield face au Liverpool de Brendan Rodgers. Janvier ne leur a pas plus sourit puisque les Lions n’ont réussi à prendre que deux points sur douze possible, perdant deux rencontres (contre Newcastle et Southampton). Mais nul doute que ce début février leur aura donné du baume au cœur, et que ces derniers se battront pour le maintien jusqu’au bout.

Prendre une option.

Libéré du poids des différents coupes, les Gunners peuvent désormais se reconcentrer sur cette 4ème place, et donc sur ce choc, sur ce derby qui s’annonce exceptionnel contre Tottenham le week-end prochain. Les Spurs, qui se déplaceront lundi soir à Boleyn Ground pour y affronter West Ham, pourraient, en cas de faux pas, se retrouver directement dans la ligne de mire des hommes de Wenger le 3 mars. Effectivement, à l’heure actuelle, quatre petits points séparent les deux rivaux, et cinq séparent Arsenal et Chelsea, qui affrontera City ce week-end. Autant dire que les Gunners auront une sacré carte à jouer dans les jours à venir, à condition évidemment de ne pas trébucher une nouvelle fois. La reconquête des places européennes passe avant tout par une victoire à l’Emirates demain, qui pourrait donner en plus d’un ascendant sur le plan comptable, un véritable regain de confiance, ce dont les canonniers ont grandement besoin.

Alors que les hommes de Wenger étaient en pleine bourre et restaient sur une série de trois victoires et un nul en Premier League, l’élimination en FA Cup et la désillusion munichoise viennent obscurcir le ciel bleu. Une victoire est impérative ce samedi pour renouer avec le succès et mettre la pression sur Tottenham qui n’aura pas le droit à l’erreur lundi soir. Et comme un symbole, l’infirmerie la mieux garnie entre les deux formations est celle d’Aston Villa. Albrighton, Gardner, Dunne, et Herd forment la pléiade de blessés à laquelle doit faire face Lambert actuellement, et ceci sans compter Stilian Petrov, qui a mis sa carrière entre parenthèses pour soigner une leucémie. « Nous allons aborder ce match avec une grosse envie » disait tout à l’heure Wenger en conférence de presse. L’envie va effectivement être le principal atout pour aller chercher une place en C1 l’an prochain, tant la concurrence sera rude jusqu’à la fin.

FORME DES ÉQUIPES (PREMIER LEAGUE)

Arsenal 
Incertains : aucun
Infirmerie : Gibbs (cuisse), Sagna (genou)
Suspendu : aucun
Forme : VVNVD
Casier disciplinaire : 24 cartons jaunes, aucun carton rouge
Meilleurs buteurs : Walcott (11), Cazorla et Giroud (9)
Meilleurs passeurs : Podolski (9), Walcott (8), Cazorla (6)

Aston Villa 
Incertain : aucun
Infirmerie : N’Zogbia (hanche), Albrighton, Herd (cheville), Gardner (genou), Dunne (aine), Petrov (leucémie)
Suspendu : aucun
Forme : VNDND
Casier disciplinaire : 54 cartons jaunes, 2 cartons rouges
Meilleurs buteurs : Benteke (11), Weimann (4), Agbonlahor (3)
Meilleurs passeurs : Benteke (4), N’Zogbia et Holman (3)

CLÉS DU MATCH

Face-à-face

  • Il s’agit de la 186e rencontre officielle entre les deux clubs. Arsenal a gagné 75 fois et perdu 65 matchs. La plus large victoire des Gunners date du 14 décembre 1935 (7-1) et porte le sceau légendaire de Ted Drake, auteur des 7 buts des Gunners ce jour-là.
  • Aston Villa a marqué 16 buts lors de ses 20 dernières visites à Londres contre Arsenal en Premier League.
  • Arsenal n’a perdu que 2 fois contre Villa au XXIe siècle (16 victoires et 9 nuls en 27 matches). Ces 2 défaites ont eu lieu lors des six derniers matchs du club à domicile. Arsenal gagnant chacune des 8 rencontres précédentes

Arsenal

  • Les Gunners ont marqué 50 buts en Championnat, soit un de moins (50) que les Invincibles en 2003/2004 à la même période.
  • Les Gunners sont invaincus lors de leurs 13 derniers matchs joués en février depuis une défaite 2-0 contre Chelsea en 2010 (3 victoires, 1 nul en 2011/2012)
  • Même si la défense d’Arsenal est celle qui prend le plus de buts sur des fautes directes, il n’en demeure pas moins qu’elle est très rigoureuse : 91 hors-jeux ont ainsi été sifflés. C’est le plus haut taux en Premier League.
  • Theo Walcott a égalé son record d’assists en Premier League en une saison : 8 (meme total que la saison dernière). Il a déjà battu son record de buts toutes compétitions (18) et en Premier League (11)
  • Seulement 3 joueurs ont fait plus de passes décisives en PL depuis le début de la saison 2011/2012 que Walcott 16 : Mata, D.Silva et Valencia.
  • Arsenal a reçu le plus petit nombre de cartons jaunes cette saison en PL (24).

Aston Villa

  • Aston Villa a mis fin à une série de 8 matches sans victoire en l’emportant contre West Ham lors de la dernière journée.
  • Ils se sont pris au moins un but lors de leurs 10 derniers matches, encaissant 27 buts en tout sur cette période.
  • Quand Villa est mené, l’issue du match est rarement réversible : ils n’ont réussi qu’à prendre 2 points dans cette configuration de match.
  • L’attaquant Christian Benteke a marqué lors de chacun de ses 5 derniers matchs (6 buts)
  • Aston Villa est l’équipe qui a reçu le plus grand nombre d’avertissements en PL (54).

#Anto et #Yannick

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s