Performances des Gunners en sélections

Par défaut

Espagne – Uruguay 

Santi Cazorla (51 sélections, 8 buts): Santi Cazorla était titulaire lors d’un match de prestige pour affronter l’Uruguay. Auteur d’une performance convenable dans l’entrejeu aux côtés de Busquets et Iniesta; il a été remplacé par Mata à la 71e.

Nacho Monreal (9 sélections, 12 minutes jouées): Le néo-gunner Monreal a, quant à lui, remplacé le barcelonais Jordi Alba à la 78e minutes de jeu.

France 1-2 Allemagne

Lukas Podolski (107 sélections, 44 buts, 68 minutes jouées): Au duel face à son coéquipier Bacary Sagna, Lukas Podolski a été très peu en vue et peu recherché dans ce match, l’ancien attaquant de Cologne n’a pu être décisif. Il a été remplacé par André Schürrle à la 68ème minute.

Per Mertesacker (86 sélections, 2 buts, 90 minutes jouées) : Un match quasi parfait du géant allemand. Imprenable dans les airs, Toujours bien placé. Seules les contre-attaques rapides des Français ont mis en difficultés le BFG. Il aurait même pu s’offrir le luxe d’ouvrir le score et de marquer un nouveau but à Hugo Lloris (ce qui aurait été un clin d’oeil mémorable après son premier but marqué avec Arsenal face au portier français) mais il envoya le ballon du mauvais côté de la transversale.

Laurent Koscielny (8 sélections, 45 minutes jouées) : Le défenseur d’Arsenal a été auteur d’une très bonne prestation, ne lassant aucune chance aux attaquants allemands. Remplacé à la mi-temps par Adil Rami, le défenseur aurait pris un coup au mollet en tout début de match selon Arsène Wenger.

Bacary Sagna (32 sélections, 90 minutes jouées) : De retour en Bleu pour ce France – Allemagne à la place de Debuchy, le latéral droit a été impeccable sur son côté droit. Il s’est arraché en attaque pour apporter le surnombre. Face à son coéquipier, Lukas Podolski, il a été intraitable, ne lui laissant aucunes chances de créer un décalage, ou de centrer.

Olivier Giroud (15 sélections, 2 buts, 10 minutes jouées) : Entré à la place de Sissoko à la 80ème minute, il n’a eu qu’une seule occasion en toute fin de temps additionnel où il aurait pu tenter une frappe mais il a fait le mauvais choix en voulant jouer collectif.

Angleterre 2-1 Brésil

Walcott (30 sélections, 4 buts) , AOC (9 sélections, 1 but), Jack (7 sélections)

L’humeur était à la fête ce soir à Wembley, où trois centurions reçurent tout l’honneur qu’il leur était dû. Ronaldinho côté Brésilien, et Ashley Cole et Steven Gerrard côté Anglais étaient les stars de ce match qui n’avait d’amical que le nom. Au coup d’envoi, deux Gunners se retrouvaient sur le terrain, en l’occurrence Theo Walcott et Jack Wilshere, encensé pas plus tard qu’hier par son capitaine qui voit en lui un joueur unique. Et le moins que nous puissions dire, c’est qu’encore une fois, Stevie G ne s’est pas trompé. Wilshere a encore une fois énormément apporté à son équipe avec sa qualité de percussion hors-norme. Le jeune Gunner s’est échangé le poste de meneur de jeu avec Cleverley tout au long du match, et a su apporter le danger dans les derniers mètres tout comme défendre avec une propreté chirurgicale. Mais le jeune Anglais a manqué de chance à la 18ème minute lorsque il détourna de la main dans la surface le centre de Ronaldinho, le centurion d’un soir Brésilien. Sanction indiscutable étant donné que dans son extension, Wilshere décolla la main du corps et vint donc annihiler illégalement une action de but. Mais cela sera sans répercussion pour les Anglais, puisque Joe Hart empêcha Ronny de marquer son 36ème but en stoppant le tir pourtant bien placé du Brésilien.

Alors que Walcott peina beaucoup à s’illustrer lors des vingt premières minutes, il sera finalement décisif, tout comme son comparse canonnier, à la 25ème minute sur le premier but des Three Lions. Profitant de l’espace laissé par un Adriano trop offensif, l’ex-Saints prend la profondeur, et, servi par une magnifique passe de Wilshere, ajuste d’un plat du pied. Mais l’excellente sortie de Julio César repousse le cuir, qui atterrit dans les pieds d’un Wayne Rooney qui ne se fait pas prier pour ouvrir le score.

Walcott aurait même pu profiter de ces boulevards côté droit pour aggraver le score avant la mi-temps. Alors que Neymar venait il y a quelques minutes de rater l’immanquable à un mètre des buts de Hart, Welbeck profite d’un excellent appel de Walcott pour servir son comparse qui prend littéralement de vitesse Dante avant de frapper en force. Julio César, auteur d’un très bon match dans la continuité de ce qu’il offre actuellement à QPR, retarde alors l’échéance.

Mais contre toute attente, le Brésil va revenir au score dès le retour de vestiaire sur une monstrueuse erreur de Cahill. Alors que le Blues aura livré une superbe prestation tout le long du match, il rate complétement sa relance à la 47ème minute en poussant trop son ballon, et derrière la punition est dure et immédiate. Fred hérite du cuir aux 20 mètres et fusillent Joe Hart. L’ancien de Bolton, qui passera à quelques centimètres de la rédemption dix minutes plus tard grâce à une superbe reprise de la tête claquée par César, se prend le crâne entre les mains, mais la sentence est d’ores et déjà irrévocable.

Mais globalement, l’Angleterre aura très bien maitrisé son sujet, à l’image d’un Theo Walcott très remuant jusqu’à sa sortie à la 75ème minute. Le Gunner est d’ailleurs à l’origine du deuxième but des Three Lions. Provoquant à tout-va sur son côté droit, il a littéralement pris de vitesse un Adriano complétement perdu, même après ses autocorrections tactiques. Une minute avant l’heure de jeu, la flèche rouge et blanche percute et centre fort à ras de terre devant le but. La Seleçao, qui peine alors à se dégager, offre le cuir à Lampard qui ne fait ni une ni deux avant de propulser ce dernier sur le cadre de Julio César. Le ballon heurte le poteau avant de rentrer, donnant un avantage mérité aux hommes d’Hodgson.

Les locaux se contenteront par la suite de gérer leur match, avec à la baguette un Wilshere aura su se replier quand il le fallait et qui a montré tout au long du match des gestes défensifs de grande classe. Ce dernier aura participé aux 90 minutes, tandis que son compère Gunner céda sa place à Lennon à la 75ème minute.

Les autres Gunners :

Rosicky (88 sélections, 20 buts). A joué 73 minutes. La République Tchèque a battue la Turquie 2 à 0.

Szczesny (13 sélections). Sa sélection a malheureusement été défaite en Irlande 2 à 0.

Ramsey, blessé, n’a pas joué.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s