Compte rendu d’Arsenal 2 – 2 Liverpool (24ème journée de Premier League)

Par défaut

tumblr_mhgj7kVkaX1rqrz3to1_500

Deux points de perdu

C’est avec amertume que les Gunners pourront quitter leur pelouse ce soir. Malgré un comeback du feu de dieu, les hommes de Wenger sont, comme trop souvent, totalement passés à travers leur première période. Ces derniers ont manqué d’agressivité et de concentration, comme l’illustre parfaitement une défense qui fût à des années lumières du haut niveau ce soir, et perdent ainsi deux points précieux dans la course à la C1.

Un Liverpool bien en place et opportuniste

Les premières minutes qui suivirent le coup d’envoi ne laissaient pas présager un tel scénario… Mais si ! C’est bel et bien médusé que des milliers de Gooners assistent à une scène ridicule dès la 4ème minute, alors qu’aucun des deux clubs n’avaient encore pris l’ascendant sur l’autre : Sagna, qui n’était absolument pas en danger, glisse et permet à Jonhson de récupérer le ballon et de centrer. Mais la comédie ne s’arrête pas là car Vermaelen rate son dégagement, un peu comme sur le but de Van Persie lorsque Arsenal avait joué face à United, et permet à Sturridge d’aligner Szczesny qui repousse le cuir sur Suarez, qui lui par contre ne se fait pas prier pour pousser le ballon au fond. S’en suit de longues minutes de flottement. Arsenal, cueilli à froid, n’arrive pas à réagir et bute constamment sur le bloc des Reds, très bien mis en place par Rodgers. Mais malgré tout, ils restent pas mal d’espaces, et des joueurs comme Walcott, Wilshere et Cazorla semblent pouvoir en profiter. A l’heure de rentrer aux vestiaires, on sent qu’il y a largement la place pour les Gunners pour aller chercher le nul, voire même la victoire. Mais l’entrée de Santos à la place de Gibbs, blessé pour trois semaines, est loin d’offrir une assurance tout risque à la défense des Gunners, déjà bien à la rue lors de la première mi-temps.

Comme d’habitude, les hommes de Wenger se décident à réagir dès le retour des vestiaires. Giroud, puis Walcott se montrent de plus en plus incisifs et le danger plane constamment sur les buts de Reina. Mais encore une fois, Arsenal se fait surprendre, et encore une fois, la défense passe complétement au travers : Henderson profite d’un Santos en retard et face à son but et d’un Mertesacker lent et trop peu agressif pour pénétrer dans la surface. Ramsey vient tacle le cuir in extremis mais le contre est favorable au jeune anglais et ce dernier pousse le ballon au fond des filets pour doubler la marque. Alors qu’un bon résultat semblait désormais hors de portée des Gunners, ces derniers vont persévérer, et n’auront à attendre que quelques minutes pour voir leurs efforts récompensés…

tumblr_mhgl94UTZ11qcvfxmo2_1280

Dos au mur !

Wilshere, qui comme bien souvent fit sonner la révolte avant tout le monde, dépose à la 64ème minute un véritable caviar sur la tête de Giroud qui réduit l’écart. A ce moment-là, et alors que les hommes de Rodgers semblaient plus fébrile que jamais, tout était relancé. Et buteur français ne se fit pas prier longtemps pour confirmer la tendance et assassiner les Reds en la compagnie de son compère Theo Walcott : sur un bon ballon de Cazorla dans la surface, Giroud effectue une somptueuse remise pour Walcott qui se tenait sur sa gauche, et l’ex-Saints en profita pour propulser le cuir au fond des filets d’une magnifique frappe croisée, prouvant d’autant plus qu’il a véritablement passé un cap dans ce domaine-là cette année. Et trois minutes plus tard, l’anglais fait frémir de nouveau les supporters des Reds en mettant Reina à contribution, ce qui a pour effet de faire prendre à Rodgers une véritable option défensive en faisant rentrer Enrique. Les Gunners poussent, et tout l’Emirates a alors du sentir que la victoire pouvait leur revenir à n’importe quel moment. Mais c’est alors que les vieux démons ressurgissent, et les canonniers pêchent dans la finition. Giroud par deux fois, Cazorla puis Walcott mettent le feu devant les cages de Reina mais rien n’y fait : le cuir ne termine à aucune reprise au fond. Les joueurs de Wenger, qui au passage n’aura fait aucun changement, frôlent même la catastrophe à cause d’une énième mauvaise relance de la défense en voyant Suarez mettre à contribution Szczesny dans les arrêts de jeu.

Mais les Gunners limitent finalement la casse en revenant à 2-2 au terme de ces 90 minutes. Alors auraient-ils mérité mieux ? Peut-être. Toujours est-il qu’il y a de sérieux problèmes au sein de la défense, ce qui ne s’arrangera surement pas en raison de l’absence (évaluée à trois semaines) de Gibbs. Vermaelen et ses comparses se sont sabotés seuls ce soir, et peuvent regretter ces deux points perdus face à une équipe de Liverpool quelconque.

tumblr_mhgl94UTZ11qcvfxmo1_1280

Feuille de match

Arsenal 2-2 Liverpool à Emirates Stadium (affluence : 60,089)

Buts : Giroud (64e), Walcott (67e) pour Arsenal ; Suarez (5e), Henderson (60e) pour Liverpool

Avertissement : Cazorla (25e), Giroud (85e), Mertesacker (90e) pour Arsenal ; Gerrard (73e) pour Liverpool

Arsenal : Szczesny – Sagna, Mertesacker, Vermaelen, Gibbs (Santos, 37e) – Ramsey, Wilshere, Cazorla – Walcott, Giroud, Podolski. Entr : A.Wenger
Non utilisés : Mannone, Jenkinson, Koscielny, Oxlade-Chamberlain, Diaby, Rosicky

Liverpool : Reina – Wisdom, Carragher, Agger, G.Johnson – Gerrard, Lucas, Henderson – Downing, Sturridge (J.Enrique 71e), Suarez. Entr : B.Rodgers
Non utilisés : Jones, Skrtel, Shelvey, Sterling, Allen, Borini

Chiffres du match

Possession: Arsenal 62% – 38% Liverpool
Tirs (dont cadres): Arsenal 19 (6) – 13 (5) Liverpool
Corners : Arsenal 8 – 6 Liverpool
Fautes : Arsenal 9 – 11 Liverpool
Hors-jeux : Arsenal 1 – 3 Liverpool
Tacles : Arsenal 23 – 28 Liverpool
Arrêts : Arsenal 5 – 3 Liverpool
Pourcentage de passes réussies : Arsenal 87% – 79% Liverpool
Duels aériens remportés : Arsenal 55% – 45% Liverpool

tumblr_mhgm7yBZkg1r6ibubo1_500

Notes d’AFC

Szczesny (5) : Le Polonais a encore encaissé deux buts mais il n’y peux malheureusement pas grand chose. Il peine toujours à s’imposer dans sa surface, ce qui est très problématique en Premier League.

Sagna (6) : Une glissade fatale sur le premier but qui fragilise et désorganise toute la défense. Sinon, il a été un véritable marathonien sur son aile droite. Ses centres sont toujours pas au niveau requis à Arsenal.

Mertesacker (4) : Face à Suarez et Sturridge, on savait qu’il allait se faire manger et ça a été le cas. Coupable sur les deux buts (en particulier le deuxième avec Santos). Ses relances sont de pire en pire.

Vermaelen (5) : Sur le premier but, il rate totalement le ballon et permet à Liverpool de conserver le ballon. Présent dans le domaine aérien. Il a fait le boulot le reste du match.

Gibbs (non noté) : Sorti blessé tôt dans le match, il n’a pas eu le temps d’apporter réellement quelque chose à l’équipe. Remplacé par Santos (3). Le Brésilien a été à la rue, entre mauvaises passes, placement douteux et ralentissement du jeu. Il n’a plus sa place dans le XI titulaire.

Ramsey (7) : Troisième match consécutif à ce poste et troisième bon match du Gallois. Dans la même position qu’Arteta, il a parfaitement organisé et orienté le jeu des Gunners et surtout couvert les montées de ses coéquipiers. Il a tout de même quelques progrès à faire dans le placement.

Wilshere (7,5) : Il est le véritable moteur d’Arsenal. Il est celui qui percute, qui provoque. Il s’est battu comme un lion comme à son habitude. Il est passeur décisif pour Giroud à la 65ème minute.

Cazorla (6,5) : Il a beaucoup navigué sur le front de l’attaque. Il a bien permit à l’équipe de conserver le ballon, d’orienter le jeu.

tumblr_mhgknxLQh61r69ct2o1_500

Walcott (7) : Son occasion juste après l’ouverture du score de Liverpool montre qu’il a passé un palier cette saison. Il ose beaucoup plus. Sa relation avec Giroud s’améliore de matches en matches. Il égalise d’une frappe tendue dans un angle presque fermé. Il est en confiance.

Podolski (6) : Il tenté beaucoup de combinaisons sur son aile gauche mais sans beaucoup de succès. Pas un mauvais match de l’Allemand mais on attend encore plus de lui dans les grands matches.

Giroud (7,5) : Toujours aussi présent et pesant sur la défense adverse. Il a beaucoup tenté de remises et déviations mais sans beaucoup de réussites. Il réduit le score à la 65ème avant d’offrir une passe décisive à Walcott deux minutes plus tard. La seul reproche qu’on peut lui faire, c’est d’avoir raté la balle de match à la 85ème minute.

Publicités

Une réflexion sur “Compte rendu d’Arsenal 2 – 2 Liverpool (24ème journée de Premier League)

  1. Sophie

    Je ne suis pas du tout d’accord pour dire que Liverpool était quelconque!! C’était un très bon Liverpool ce soir et ils méritaient autant que nous de gagner ce match.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s