Compte rendu d’Arsenal 5-1 West Ham (match en retard de la 19ème journée de PL).

Par défaut

tumblr_mh3npfa8U61ro404bo1_1280

Enfin !

C’est en cette soirée du 23 janvier que les Gunners ont décidé de lancer leur année 2013 au terme d’un match mené de bout en bout. L’Emirates aura vécu un match peu commun de par sa cascade de buts en début de seconde période, mais également en raison d’une vilaine blessure pour le jeune Hammer Potts, longuement réanimé par les soigneurs sur le terrain avant de sortir sur civière. Retour sur le premier succès des Gunners depuis le début de la nouvelle année.

Les deux mi-temps : le jour et la nuit.

Les canonniers entamaient pourtant bien leur match, alors détenteurs du ballon mais comme souvent, ces derniers se font surprendre sur coup de pied arrêté. Les Hammers, qui excellent dans ce domaine, auront posé énormément de problèmes aux hommes de Wenger sur cette facette du jeu, et c’est logiquement qu’ils ouvrent le marque sur corner à la 18ème minute : Giroud dégage le cuir de la tête, mais ce dernier revient dans les pieds de Collison, qui envoie une frappe pure dans les filets de Szczesny de l’entrée de la surface. Alors que pour une fois, tout le monde dans la surface se sentait concerné, c’est Cazorla, beaucoup trop passif sur Collison à l’extérieur des 16 mètres, qui peut être tenu comme responsable de ce but. Les Gunners commençaient bien, mais ont fini, comme souvent, par se saboter seuls. Heureusement pour eux, et on ne sait pas comment cela aurait pu tourner s’il n’avait pas été là, Podolski a très vite remis les pendules à l’heure à la 22ème minute, en trouant les filets de Jaaskelainen d’une volée sèche. Et c’est assez étrangement qu’à la demi-heure de jeu, les deux buts soient les deux seules frappes cadrées du match. Pourtant on assiste à un match plaisant, avec des espaces dans la défense des Hammers, sans compter la très belle domination des Gunners qui maitrisent leur sujet. On pense alors se diriger vers un de ces matches remportés à l’arraché en seconde période, car les hommes de Wenger semblent encore prêts à pêcher dans la finition une énième fois. La seconde période défile et confirme peu à peu l’analyse précédente… Les Gunners réalisent de belles combinaisons mais il y a toujours un défenseur, bien souvent Tomkins, qui contre le cuir à la dernière seconde. De leur côté, les Hammers restent une menace constante sur coup de pied arrêté. C’est donc sur ce statut quo que les deux formations se séparent à la mi-temps, et nous étions alors bien loin d’imaginer ce qui allait se produire dès le retour des vestiaires…

Arsenal v West Ham United - Premier League

C’est un véritable récital que vont offrir les canonniers dès le début des 45 dernières minutes. Absolument aucun joueur du onze n’est passé à côté de son match, et la formation de Wenger, qui a rallié à leurs atout la finition qui manquait, déroule et claque quatre buts en l’espace de dix minutes. Et c’est Olivier Giroud qui est le premier à sonner la charge. Double satisfaction car son but est marqué suite à une belle combinaison sur corner : Mertesacker s’efface au premier poteau, et lorsque que Walcott tire le corner côté gauche, c’est Giroud qui surgit devant tout le monde pour marquer du bout du pied. Et c’est Cazorla, peut-être un peu moins en vue que ses coéquipiers ce soir, qui triple la mise six minutes plus tard au terme d’une somptueuse action : Podolski et Giroud effectuent le même une-deux que contre le MHSC, mais cette fois-ci, l’allemand remise pour Cazorla qui pousse le cuir au fond. Dans un furieux élan, Walcott interdira à tout l’Emirates de se taire en crucifiant Jaaskelainen sur un service parfait de Podolski. Alors que l’anglais conforte sa place de meilleur buteur du club en PL, son coéquipier allemand devient à ce moment le meilleur passeur, avec huit passes décisives à son actif. Mais Prinze Poldi ne comptait pas s’arrêter en si bon chemin, et c’est ainsi que, parfaitement servi dans la profondeur par Wilshere, ce dernier délivre une offrande pour Giroud qui s’offre son deuxième doublé de la saison.

Devant ce score confortable de 5-1, Wenger décide alors de faire tourner l’effectif et fait rentrer Santos, puis Chamberlain. Mais alors que ce dernier effectue ses premières foulées sur la pelouse, le drame survient… Le jeune Potts, qui était rentré en jeu quelques minutes auparavant, retombe mal suite à un duel aérien avec Sagna et perd connaissance. S’en suit une longue période de tentative de réanimation, cause des douze minutes de temps additionnel en fin de match. Le jeune anglais quittera finalement le terrain sur civière, laissant ses partenaires à dix. Les nouvelles sont plutôt rassurantes à son sujet puisque il aurait repris connaissance sur le chemin de l’hôpital, et devrait rester une petite nuit en observation.Même si ce malheureux épisode jette un coup de froid dans l’enceinte, les Gunners se relancent à l’attaque, emmenés par Santos et surtout Chamberlain, qui multipliera les passements de jambes et les débordements sur l’aile droite, délaissée par un Walcott venu prendre l’axe. Les hommes de Wenger auraient même pu aggraver le score, si le jeune anglais avait été plus altruiste et avait servi Cazorla dans l’axe après une relance ratée de Jaaskelainen. Mais le score en restera là, pour le plus grand bonheur de l’ensemble des Gooners. Les résidents de l’Emirates se rassurent et lancent leur deuxième partie de saison, soignant même un goal-average qui pourrait se révéler important à la fin de l’année.

Arsenal v West Ham United - Premier League

Podolski et Ramsey, nouveaux profils ?

S’il y a bien un joueur qui mériterait le titre d’homme du match ce soir, c’est bien Podolski, fier de son but et de ses trois assists. L’allemand est impliqué dans quatre des cinq buts des Gunners et aura fait un mal fou à la défense des Hammers. Alors que ce dernier a parfois beaucoup peiné à trouver sa place sur le terrain, se marchant dessus avec Giroud ou Walcott, il nous a révélé ce soir un nouveau visage. Effectivement, son placement et sa prise de décision était quasi-parfait ce soir, chose à laquelle nous fûmes trop peu souvent habitués. Podolski a très bien géré son statut d’ailier ce soir, et a pris la profondeur à la perfection, ce qu’il hésitait parfois à faire en première partie de saison, surement préoccupé par son devoir défensif. Il a bien sûr été aidé par une défense adverse très fébrile, mais il a été chirurgical dans ses derniers gestes, et a fait preuve de beaucoup d’altruisme, ce qui manquait peut-être aux Gunners du côté de leurs ailiers.

Mais Prinz Poldi n’est pas le seul à avoir surpris ce soir… Ramsey, très souvent stigmatiser ces derniers temps. Alors certes, le gallois a joué à son poste ce soir, mais il a eu un profil très différent lors de cette rencontre, prenant le rôle qu’à Arteta en temps normal. Le fait de ne pas avoir deux ou trois joueurs sur son dos lui permet de jouer sereinement et d’engranger de la confiance. Il fût l’auteur d’une ou deux passes dans la profondeur très intéressantes, et a très bien réguler le jeu le reste du temps, couvrant parfois les montées de Wilshere. Son impact physique peut aussi être un facteur poussant Wenger à le revoir à ce poste, car le gallois a surement livré ce soir sa plus belle prestation de la saison. Il a terminé le match avec 133 ballons touchés, 123 passes dont 95% de passes réussies et deux passes clés.

tumblr_mh3j89AjoH1rjev45o1_1280

Feuille de match

Arsenal 5-1 West Ham à Emirates Stadium (affluence : 60,081)

Buts : Podolski (22e), Giroud (47e, 57e), Cazorla (53e), Walcott (54e) pour Arsenal ; Collison (18e) pour West Ham

Avertissement : Vaz Te (42e) pour West Ham

Arsenal : Szczesny – Sagna, Mertesacker, Vermaelen (Koscielny, 58e)), Gibbs – Ramsey, Wilshere, Cazorla – Walcott, Giroud (Oxlade-Chamberlain), Podolski (Santos, 66e). Entr : A.Wenger
Non utilisés : Mannone, Santos, Jenkinson, Oxlade-Chamberlain, Arshavin, Frimpong

West Ham : Jääskelälnen – Demel, Tomkins, Reid (Diarra, 62e), O’Brien – Nolan, Nible, Taylor – Collison (Potts, 63e), Cole, Vaz Te (Diamé, 70e). Entr : S.Allardyce
Non utilisés : Henderson, O’Neil, Jarvis, Cole.

Chiffres du match

Possession: Arsenal 69% – 31% West Ham
Tirs (dont cadres): Arsenal 24 (10) – 10 (4) West Ham
Corners : Arsenal 13 – 5 West Ham
Fautes : Arsenal 5 – 7 West Ham
Hors-jeux : Arsenal 2 – 5 West Ham
Tacles : Arsenal 18 – 14 West Ham
Arrêts : Arsenal 10 – 3 West Ham
Pourcentage de passes réussies : Arsenal 88% – 73% West Ham
Duels aériens remportés : Arsenal 71% – 29% West Ham

Arsenal v West Ham United - Premier League

Notes d’AFC

Szczesny (6) : il n’a pratiquement rien eu à faire du match et ne peut rien sur l’ouverture du score.

Sagna (6,5) : de l’envie, et plus d’agressivité que lors des derniers matchs. Il manque néanmoins de qualité sur ses centres.

tumblr_mh3onpHm8D1rf0z26o12_250Mertesacker (6,5) : A l’image de la défense, peu de travail aujourd’hui. Il a fait le métier proprement.

Vermaelen (7) : Le capitaine revient à son meilleur niveau et ses montées se font de plus en plus régulière. Il s’est blessé sur un contact avec Ramsey en sauvant une balle sur la ligne. Remplacé par Koscielny.

Gibbs (7) : Il pourrait jouer ailier tant ses qualités offensives sont importantes. Il a apporté le surnombre plus d’une fois aujourd’hui et cela a déstabilisé l’équipe de West Ham.

Ramsey (8) : Replacé à un poste plus naturel pour lui, il a fluidifier le jeu et a de nombreuses fois fait le bon choix sur le plan offensif. Il n’en a pas oublié le rôle défensif qui été le sien néanmoins.

Wilshere (8) : Incontestablement notre meilleur joueur depuis le début de cette année 2013, il a une nouvelle fois montré une assurance hors du commun pour son âge. Le fait qu’il récupère le brassard à la sortie de Vermaelen nous prouve ô combien il est important au sein du club.

tumblr_mh3onpHm8D1rf0z26o1_250Cazorla (8) : Technique, précis, rapide, intelligent… Replacé en meneur de jeu aujourd’hui, il a dicté sa loi au milieu de terrain. Formant avec Wilshere et Ramsey l’un des milieux de terrain les plus techniques et Premier League. Son but est tout simplement génial.

Walcott (8) : Sa pointe de vitesse a encore cassé des reins aujourd’hui. Il a encore marqué et prouve qu’il a réellement franchi un palier cette saison, tant dans l’efficacité que dans la régularité.

Podolski (9) : Souvent critiqué cette année à cause de son manque d’implication, l’Allemand a remis l’équipe sur de bons rails d’une splendide frappe des 25 mètres. Il a fait la différence sur chacune de ses prises de balles aujourd’hui. Remplacé par André Santos.

Giroud (8,5) : Peu en vue Dimanche contre Chelsea, le Français a cette fois pu concrétiser les quelques occasions qu’il a eu. Toujours autant disponible dans le jeu, il semble se faire sa place dans l’équipe.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s